Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Cesare Battisti : La compagnie des loups

vendredi 2 juillet 2004 - Contacter l'auteur

Par Pierre MARCELLE

Alors, les gars et les filles aussi, s’il en est (et forcément, il en est, puisqu’il y en a bien qui torturent) ça fait quoi ?

Ça fait comment, le bruit métallique de la sentence secrètement désirée et susceptible d’envoyer, après vingt ans d’exil, un homme croupir derrière les hauts murs le reste de son âge ?

Ça fait comment de se découvrir dans le camp de ceux qui, comme on fait à l’écart son petit pipi, rédigent pour des gazettes policières d’indigents et délateurs réquisitoires dont seule la répétitive mécanique fait poids ?

Ça fait comment de découvrir, avec quelque chose au fond de soi qui n’aurait jamais cru ça de soi, que la justice, c’est bien, mais le talion, ma foi ?...

Ça fait comment de se raconter, pour pouvoir encore se regarder dans la glace en se brossant consciencieusement des dents de lait de loup, que certes, l’amnistie, l’oubli et la paix civile sont belles et bonnes choses, mais que ce serait quand même un peu trop facile ?...

Ça fait quoi, de se faire taper sur le ventre par Roberto Castelli, membre d’une Ligue du Nord un peu néofasciste sur les bords du programme, et ministre italien de la Justice celui-là même qui arrange les petites affaires crapuleuses de Silvio Berlusconi et qui évoquait mercredi une « énorme victoire » ?

Est-ce que ça secoue un peu, de se retrouver dans le camp de la peine de mort (« Tout de suite, les grands mots ! »), ou pas du tout (« Tout de même, tu exagères ! ») ?

Ça fait quoi, de ne s’être de sa vie jamais préoccupé des victimes présumées d’un ex-activiste italien devenu concierge parisien, et de soudain ne plus s’obséder que de leur vengeance ?

Est-ce une question d’honneur, ou un désir d’honorabilité ?

Est-ce que ça chatouille, l’empathie avec la bien-pensance, ou est-ce que ça gratouille, la compagnie des balances ?

Avoir au moins une fois dans sa vie hurlé avec le plus grand nombre, est-ce que ça fait bander ?

Et être en passe d’obtenir, avec son extradition, la réclusion à vie de Cesare Battisti, ça fait jouir ?

Dites-moi. Ça m’intéresse.

http://www.liberation.fr/page.php?Article=220664

Mots clés : Cesare Battisti / Extraditions - Exil / Pierre MARCELLE /
Derniers articles sur Bellaciao :