Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Descente en flèche (d’or)

mardi 29 avril 2003

« Je ne mettrai pas de bonnet de nuit à Paris » clame le préfet.

La fermeture de la Flèche d’or, café-concert du XXe arrondissement, pour « outrage à agents » (lire page 32) ne symbolise-t-elle pas, au contraire, un durcissement de la répression des lieux de la nuit parisienne ?
« Toutes les salles ont le sentiment d’être persécutées par les services de police », affirme Luce Namer, présidente de l’association de défense des lieux de culture et de vie de Paris, qui en regroupe une trentaine (Flèche d’or, Glaz’art, Opus, New-Morning, Réservoir...).

Les Verts de Paris voient dans cette décision « un mouvement généralisé à l’échelle de Paris » et fustigent « le climat détestable qui s’instaure sur tous les lieux alternatifs ».

(...)

Lire la suite :

-  Descente en flèche

-  Avertissement ou persécution ?

Derniers articles sur Bellaciao :