Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Journalistes agressés par soldats israéliens à Béthleem

mercredi 21 mai 2003 - Contacter l'auteur

DEUX JOURNALISTES, DONT UN DE FRANCE 2, AGRESSES PAR DES SOLDATS ISRAELIENS A
BETHLEEM

20 mai - (Communiqué de Reporters Sans Frontières) - "Reporters sans
frontières proteste contre l’agression subie par deux journalistes
palestiniens à Bethléem

(retransmis par CAPJO à Paris)

Reporters sans frontières a protesté le 20 mai 2003, dans une lettre adressée
au ministre israélien de la Défense, Shaul Mofaz, contre les violences subies
par deux cameramen palestiniens, dans la nuit du 19 au 20 mai à Bethléem.

"Il est fondamental que les soldats israéliens comprennent enfin la
différence entre un contrôle d’identité, respectueux de la liberté de
mouvement et de la dignité des journalistes, et un passage à tabac", a
déclaré Robert Ménard, secrétaire général de Reporters sans frontières.

"Deux journalistes palestiniens ont été victimes d’une agression gratuite,
causant, pour l’un d’eux blessé à la main, une incapacité momentanée de
travail. Si les faits reprochés ne sont pas aussi graves que la mort de deux
journalistes, tués par l’armée israélienne, en avril 2003 - Nazeh Darwazi et
James Miller - ils n’en demeurent pas moins révélateurs des intimidations
dont les journalistes font systématiquement l’objet de la part des soldats
israéliens dans les Territoires palestiniens," a-t-il ajouté.

Lundi 19 mai 2003, vers minuit, deux cameramen palestiniens ont été
violemment agressés alors qu’ils circulaient, sur la route principale de
Bethléem, dans une voiture marquée "Presse" et bardée d’autocollants "TV".
Joseph Handal, 27 ans, cameraman de la chaîne publique française France 2, et
Chaaban Qandel, 21 ans, cameraman de Arab Network News, ont été frappés et
jetés à terre par un groupe d’au moins quatre soldats israéliens.

Malgré les explications des journalistes et les cartes de presse dont ils
étaient munis, les soldats ont continué de les battre violemment, entraînant
une double fracture à la main droite de Joseph Handal.

Les deux journalistes ont été soignés à l’hôpital de Beit Jala.

Mots clés : Guerres-Conflits / Médias-Presse-Sondages /
Derniers articles sur Bellaciao :