Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

L’ALLIANCE ANTICORRIDA RECUE AU MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION NATIONALE

samedi 9 février 2008 - 20 coms

Pour la première fois, une association anticorrida a poussé, vendredi 8 février, la porte du ministère de l’Éducation nationale. Après avoir été entendue, le 7 septembre 2007, par Michel Cadot, directeur de cabinet du ministre de l’Agriculture, Claire Starozinski, fondatrice de l’Alliance Anticorrida, a été reçue par David Teillet, chef de cabinet de Xavier Darcos et Jean-Marc Parisot, conseiller technique, pour présenter son dossier « Protection de l’enfance ».

Un document particulièrement circonstancié qui met en évidence, « la bienveillance complice dont bénéficient certains toreros, invités dans les établissements scolaires pour faire du prosélytisme et même y donner des "leçons de corrida" », ajoutant qu’il s’agit « d’un phénomène inquiétant qui nous touche non seulement en tant qu’adversaires de la corrida, mais également au titre de parents ».

En effet, de nombreux enseignants, parce qu’ils aiment la corrida, se croient obligés de donner à leurs élèves le goût des spectacles sanglants. « N’y a-t-il pas là une dérive pédagogique ? », a demandé Claire Starozinski à ses interlocuteurs.

Rappelant que «  l’Éducation nationale a, comme son nom l’indique, un devoir d’éducation, incompatible avec l’exaltation de la violence et la banalisation de la cruauté » elle a ensuite exposé la motion de Jean-Paul Richier pour justifier la pertinence de la demande de protection de la jeunesse.

Un document signé d’une soixantaine de psychiatres et de psychologues scolaires qui met en exergue les conséquences de la corrida sur un public jeune : « Le temps est venu de prendre en compte l’impact de ce spectacle sur les enfants et les adolescents. Il existe dans la corrida une violence centrale, et une souffrance imposées dans le cadre d’un rapport radicalement inégal » affirment, de concert, les spécialistes de l’enfance. Au moment où les médias évoquent le « jeu du torero » qui consiste, pour des adolescents, à esquiver un train comme un torero esquive le taureau, les parents ont de quoi être inquiets.

« Encore une illustration saisissante du danger que représente la corrida pour les enfants et un arguments de poids à mettre au crédit de l’Alliance Anticorrida pour demander la mise en œuvre d’une circulaire visant à interdire toute propagande en faveur de la corrida dans les établissements scolaires. » a poursuivi la représentante de l’association, indiquant que les fédérations de parents d’élèves des établissements publics et privés avaient également été saisies pour leur requérir leur soutien.

Nicolas Sarkozy soulignait également, dans sa lettre aux éducateurs du 4 septembre 2007, l’importance d’accompagner l’épanouissement des aptitudes intellectuelles et du sens moral de nos enfants et de « protéger ces esprits et ces sensibilités qui ne sont pas encore complètement formés, qui se cherchent, qui sont encore fragile et vulnérables ».

Particulièrement attentif, David Teillet a assuré Claire Starozinski qu’il s’engageait, d’ores et déjà à « saisir les recteurs concernés pour demander qu’il n’y ait aucune d’intervention unilatérale ou prosélytisme concernant la corrida en milieu scolaire sans débat contradictoire » ajoutant que «  l’association sera dépositaire des copies des courriers envoyés par le ministre aux recteurs ainsi que des réponses fournies par ces derniers  ».

L’entretien s’est terminé par la remise des milliers de signatures de parents d’enfants scolarisés dans les départements « pollués par l’évocation des spectacles de mort et de désolation en milieu scolaire » selon le Chanteur Renaud, parrain de l’Alliance Anticorrida.

www.anticorrida.org

www.petition-anticorrida.org

Messages

  • je viens de prendre connaissance de votre intervention concernant les écoles cautionnant l’éveil de la tauraumachie aux enfants. J’en suis ravie, et espère que les recteurs de ces écoles seront contraints d’abandonner cet ignoble pratique qui n’a pas lieu d’être dans un enseignement public

  • Bravo pour cette action !
    De plus nous savons que la majorité des français désapprouve cette pratique. Ce petit mundillo n’a pas le droit d’embrigader nos enfants ; si cette pratique perd pied, ce n’est pas pour rien... laissez donc les enfants tranquilles !

  • Voilà une excellente nouvelle : atteindre les politiques, les informer sur aberrations éducatives dans les régions taurines, leur donner des informations qu’ils n’ont pas et obtenir un engagement :
    - à faire cesser le prosélytisme pro-corrida en milieu scolaire dans les régions taurines
    - à mettre fin aux présentations unilatérales qui y sont actuellement faites
    et à imposer un débat contradictoire systématique pour toute présentation de la corrida dans les écoles, collèges ou lycées, c’est un soulagement immense pour tous ceux à qui en sont victimes, et une grande avancée pour la cause !
    Merci à l’Alliance Anticorrida et surtout à Claire Starozinski pour son travail aussi discret qu’efficace ! Bravo, Claire !

  • Très très bien Claire.
    Souhaitons, grace à votre action appuyée par des millions de personnes de bon sens, que la barbarie de la corrida, au moins dans un premier temps, soit ENFIN épargnée aux enfants.

    Michel CAMBOULIVES

  • il est atterrant de constater que ce qui semble évident à n’importe qui de "normalement constitué" ne l’est toujours pas aux yeux de nos dirigeants et pire, des enseignants !

    alors qu’il est prouvé que la violence envers les animaux aboutit un jour ou l’autre à la violence envers nos semblables

    bravo à claire pour ce magnifique travail !

  • Très très très bien. Il faut absolument protéger nos enfants de toutes ces dérives violentes. Le résultat de notre laxisme s’étale tous les jours devant nos yeux (professeurs insutés, battus même, etc...) et maintenant, le "jeu du torero". Merci Claire pour ce combat que vous menez. Nous sommes à vos côtés.

    Lorsqu’un individu larde de 30 coups de couteau un autre individu,
    c’est un assassinat ; lorsqu’un individu larde de 30 coups de couteau un taureau.....c’est de l’art !!. Est-ce juste ??
    (A cette réflexion, Viva la Muerte m’a répondu hier un aficionados).

    Cordialement.

    • L’Education Nationale a besoin d’une bonne "révision"...car la sensibilité au monde animal y est quasiment nulle.... En tant qu’enseignante, je me suis heurtée a un obscurantisme profond de collègues qui n’attachent de l’importance qu’aux seules "matières à enseigner", et ne songent même pas que l’animal fait partie de notre monde, et comme tel mérite soins et respect...

      J’ai eu des exemples navrants de souffrances infligées par négligence à des animaux, et m’y suis opposée à mon grand risque... j’ai eu le sentiment que, excepté quelques personnes bien plus élevées moralement que les autres, et sensibles à la cause animale, nombreuses sont les personnes-chargées d’enseigner - qui n’ont aucun respect des animaux.

      C’est pourquoi je suis fière et heureuse de voir que le combat représenté par Claire Starozinski, combat d’une importance capitale, soit accueilli comme il convient...parce qu’il est indispensable, alors qu’il en est encore temps, d’empêcher un glissement extrêmement grave, extrêmement sournois, et absolument à l’opposé de toute la vision éducative de l’Enseignement, vers une banalisation du violent et du dangereux, sur tous les plans, pour nos jeunes.

  • Bravo Claire, bravo Mesdames et Messieurs les Ministres, pour cette action en faveur des enfants, des animaux, pour les progrès de notre civilisation, et pour la paix dans le monde.

    Amicalement.

  • Bien sûr que c’est une victoire cette entrevue et merci encore pour ce que vous faites réellement, contrairement à moi qui ne suis que sympathisant.
    Maintenant, il ne faudrait pas qu’une fois de plus ce gouvernement recule. Il est le champion des déclarations, mais pas celui des réalisations. C’est un 1er pas.
    Bon courage
    Anjou

    • La violence qui s’étale dans les journaux télévisés, la violence quotidienne faite aux hommes dans notre systéme capitaliste est bien pire que ce spectacle.Enseignant en espagnol je me fais un devoir de faire connaître à mes éléves un aspect de la culture méditerranéenne en leur montrant toutes les facettes de cet art ou le courage ,l’intelligence et le sens artistique de l’homme l’emporte sur la sauvagerie de l’animal.jya

    • C’est tout de même curieux que l’on puisse considérer la souffrance, l’agonie et la mort d’un animal, comme de l’art ! ! !

      Il y a des gens bizares, pour ne pas dire, dérangés !

    • Inconnu, enseignant d’espagnol, tout ce que vous annoncez est terrifiant : où est votre valeur, votre grandeur humaine, vous faites l’apologie de la déviance barbare dont certains humains sont friands, vous déguisez en merveille ce qui n’est que monstrueux orgueil et sadisme. La fascination de l’horreur qui vous habite devrait rester enfouie en vous (car personne ne saura éclairer votre pensée et vous en défaire...)

      Mais vous vous livrez a un acte abominable -et condamnable sans appel- quand vous entrainez des jeunes, sous votre responsabilité, dans votre gloriole infernale : vous êtes gravement coupable…Des gens de votre intellect ont fait déjà un tort immense à leur semblables, à de nombreuses époques de l’histoire...L’intelligence dénuée de sens moral, une vanité sordide, des idéaux dépravés, une perversion affirmée en valeur, ont fait tant de dégâts sur notre Terre...et continuent d’en faire ...

      Il est temps que des êtres lucides et courageux se rebellent conte ces travers dramatiques. Ce que vous annoncez fièrement rend évidente la nécessité de prendre des mesures contre des personnes dangereuses comme vous l’êtes, puisque vous avez, de par votre métier, la très importante responsabilité d’enfants, et de jeunes gens, qui n’ont nul besoin d’entrer dans votre monde pervers de cruauté et d’horreur.

  • Enfin ! Bravo !
    Très justement, il n’est en aucun cas le rôle de l’Education Nationale d’orienter les jeunes âmes à l’adoration de la cruauté et de la torture des animaux. L’education Nationale ne peut pas continuer son action hypocrite qui consiste à effectuer des ateliers pédagogiques ou des sorties natures pour ouvrir l’éveil des élèves d’un côté et promouvoir la violence physique sur des animaux de l’autre.

    Que penser de ces parents fiers que leur rejeton, le dimanche, aillent salir ces vêtements du sang de pauvres vachettes torturées pour se faire la main ? Que penser des ces parents qui traînent leurs enfants voir le grand "spectacle" de la torture d’un paisible animal ? Que penser quand on voit un enfant d’une douzaines d’années sortir d’une corrida en larmes, perdu entre son amour pour ses parents et la totale imcompréhension de leur joie à voir un animal se faire torturer ? Car un animal torturé c’est des beugelements, des larmes, du sang qui coule, beaucoup de sang... Ces parents éduqueraient-ils leurs enfants à aimer le chien à la maison mais à hair le taureau, voir les chevaux qui eux aussi subissent de terribles violences lors des corridas ? La société doit se poser la question. Rappelons-le, les taureaux torturés dans les corridas ne sont que de paisibles herbivores et ne possèdent donc pas l’instinc de chasseur... Rappelons-le aussi, les taureaux subissent déjà de graves violences lors de leur préparation pour leur mort, l’animal doit paraitre robuste et musclé mais ne surtout pas l’être, les cornes doivent brillés mais ne surtout pas faire mal, etc... Et là, aucun humain honnête, documenté et informé ne peut affirmer le contraire. Allez faire un tour dans les "coulisses" des corridas et les faits vous exploserons à la figure d’eux-meme. Evidemment, secret du spectacle oblige on ne vous laissera jamais assister aux préparatifs crauels qui sont infligés au taureau choisit pour mourrir ce jour là.

    Au final chouchouter certains animaux dits domestiques et violenter, maltraitrer voir torturer d’autres animaux sur les simples envies humaines peut s’apparenter de certains racismes humains qui consistent à respecter ou à hair certains de nos congènères... pour leur couleur de peau, leurs croyances, leur poids, leur sexualité, etc...

    Ce n’est pas en déplaçant la violence vers les animaux que les humains seront respecteux des autres. Si d’éminents psychanalistes de l’enfance s’insurgent contre l’apprentissage de la violence à l’école sur les animaux pouvons-nous penser que notre société part à la dérive ou alors qu’elle est déjà à la dérive et qu’il est du devoir de tous d’y remédier ?

    La politique française, totalement absente de la question animale, doit se pencher sur la question... la capacité de souffrance des animaux n’est pas une élocubration mais relève de la biologie, c’est un fait voulu par la nature comme pour nous les animaux-humains.
    Alors que faisons-nous ?

    • La presse locale (sud-ouest) qui fait systématiquement la promo de la corrida ne manque pas une occasion d’y intéresser ses lecteurs .C’est ainsi que le 7/04/07 nous avons pu prendre connaissance de l ’intervention d ’un jeune toréro dans une école des Landes(élèves du cycle 3).Il s ’agissait de leur apprendre "tout sur la corrida".Bien entendu,Lescarret avec la complicité des enseignants a menti par omission,laissant de côté tout ce qui pouvait choquer les élèves et ne laissant entrevoir que que le "beau côté du spectacle.Le recteur ,intérrogé par courrier le 14/05 a répondu le 7/06 que :"une autorisation préalable a été demandée aux parents pour la participation de leur enfant aux deux manifestations de ce projet,la visite d ’une exposition itinérante sur la tauromachie à la médiathèque et la rencontre avec le toréro Julien Lescarret.Je vous précise par ailleurs que ce projet PEDAGOGIQUE a été prolongé ensuite,à l ’ école par un débat critique et contradictoire entre les élèves du cycle 3"Je vous laisse juges.....MR Darcos ,interpelé à son tour ,a fait répondre par son chef de cabinet ......"qu ’il allait prendre connaissance avec une grande attention du courrier au recteur envoyé en copie "C’estce qu’on appelle pudiquement une fin de non recevoir .En fait,la tauromachie ne se gêne pas pour ratisser large dans les établissements scolaires où le meilleur accueil lui est réservé ;ce n ’ est qu "un exemple parmi d ’ autres dans le sud -ouest !!!

  • Bravo à l’Alliance anti-corrida et à Claire starozinski

    En Belgique, certains individus annoncent une récolte de fonds au profit de 2 ASBL grâce à l’organisation, au mois de novembre prochain, de courses camarguaises !!! Nous ne voulons pas de cela en Belgique, ni initier les belges à voir ces "spectacles" dans d’autres pays !! Une pétition a été lancée à cet effet, svp, signez la et passez l’info !!! URL : http://1759.lapetition.be/

    L’union fait la force (devise belge)

  • Bravo à l’équipe de l’Alliance anti corrida qui fait un travail formidable. Et merci à Renaud de les soutenir !

    MIMI

  • Franchement je ne vois pas en quoi les gens aiment cette barbarie !!! c’est horrible de pouvoir faire ça à des animaux qui n’ont rien demandés à personne !! pour que les gens se rendent enfin compte de leur douleur, on devrait leur faire pareil puisqu’ils ne comprennent pas quand on leur demande d’arreter ces jeux stupides qui ne servent à rien a part faire souffrir une pauvre bête sans défense !!! il faut vraiment que l’on arrive à interdire ces traditions ! c’est quand même fou de voir encore de nos jours ces barbaries ! les plus fous sont ceux qui aiment ça !! juste pour une tradition ... comme parmis tant d’autres qui ne servent à rien a part faire du mal à des êtres vivants...

    je suis de tout coeur avec vous pour que tout cela cesse !!!
    merci d’exister !!

  • Bravo et mille mercis pour tout ce que vous faites ! Soutien et force et perrenité pour tous ces sites, ces manifestations, cette indignation face à l’horreur du prédateur humain !
    Ces magnifiques animaux, ces merveilleuses bêtes de l’amour et de l’intelligence sont à la merci d’une civilisation encore si malmenée !
    Que les anges vous accompagnent tout au long de vos actions !
    Je suis avec vous !

Derniers articles sur Bellaciao :