Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

L’Opep pourrait abandonner le dollar pour l’euro

samedi 9 février 2008 - 7 coms

L’Opep pourrait abandonner le dollar pour l’euro

Reuters le 08/02/2008 21h49

DUBAI (Reuters) - L’Opep pourrait à terme abandonner le dollar au profit de l’euro pour fixer le prix du baril, déclare le secrétaire général de l’Opep, le libyen Abdallah al Badri, dans un entretien à paraître dans la prochaine livraison du Middle East Economic Digest (MEED).

Certains membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole, ayant vu leur pouvoir d’achat s’éroder avec la dépréciation du billet vert, ont plaidé ces derniers temps pour un abandon de la devise américaine.

"Peut-être pourrions-nous fixer le prix du pétrole en euro", a déclaré al Badri à la revue publiée à Londres. "Cela peut être fait, mais cela prendra du temps."

En ce qui concerne le délai, le MEED ne fournit pas de citation directe du secrétaire général. Il se contente de dire : "Badri dit au MEED (...) que le cartel des producteurs pourrait passer à l’euro d’ici une décennie pour lutter contre la baisse du dollar."

"Il a fallu deux guerres mondiales et plus de 50 ans pour que le dollar devienne la devise dominante. Nous voyons actuellement une autre devise forte arriver, qui est l’euro", a commenté Abdallah al Badri.

Ces déclarations ont fait monter l’euro à 1,4547 dollar vendredi.

L’Iran, dont les relations sont tendues avec l’Occident sur son programme nucléaire, et son allié le Venezuela, très opposé aux Etats-Unis, font partie des pays de l’Opep qui se sont prononcés en faveur de l’abandon du dollar pour éventuellement passer à un panier de devises.

Deux barils de brut sur cinq extraits dans le monde sont produits par l’un des 13 membres de l’Opep.

Firouz Sedarat, version française Danielle Rouquié

moinesol - 09/02/2008 à 08:29

il cote deja en euro
la preuve, le baril est bien mon volatile en euro quand dollar. seule la transaction s’effecttue en dollar. L’impact sur le dollar de cette transaction personne ne la connait car savoir combien de dollars sont possédés pour garantir ces transactions personne ne le sait mais j’imagine que cela ne doit pas être négligeable.

georg199 - 08/02/2008 à 23:47

L’Opep pourrait abandonner le dolla
Jamais les US n’accepterons et ils ont les moyens de faire pression. Qui va aller défendre ces riches arabes contre les fous d’Al Quaïda ? Qui sra le gendarme du mondeLa France dontla ploice ne va plus dans les banlieues ? ?

pierry5 - 08/02/2008 à 23:20

L’Opep pourrait abandonner le dolla
Euro, $, cela n’a pas tellement d’importance. Que le prétrole soit libellé dans l’une ou l’autre de ces devise, il fluctuera toujours en vertu de l’offre et de la demande. Si par exemple les cotations se faisaient en Euro, le cours du pétrole déscendrait pour se mettre au niveau qu’il est actuellement, basé sur le cours du dollar. J’espère toutefois que dollar ou pas il dégringolera bientôt. Cela allourdira un peu mon portefeuille tellement sollicité actuellement.

loik - 08/02/2008 à 22:20

L’Opep pourrait abandonner le dolla
Nos émirs sont emmer...D. Ils sont assis sur un paquet monstrueux de $ et chaque jour ils perdent en pouvoir d’achat ! On comprend qu’ils souhaiteraient fixer les cours avec une monnaie solide. Leurs investissements, entre autres, dans le système financier américain expliquent aussi leurs soucis "politiquement correctes. Mais être, chaque jour qui passe, un peu moins riche ça finit par vous miner. Aussi, s’ils en veulent tous de l’€uro, notre BCE pourrait imposer notre jeune monnaie en faisant comme les US imprimer plus d’€uro et ainsi, par un volume important, ce dernier pourrait sérieusement concurrencer le $. Mais de l’idée à la réalité une marge sévère nous sépare. Qui détient et gère le système international des devises, les marchés des matières premières ? Seules les premières banques américaines ce qui explique, par exemple que votre facture dans les aéroports est toujours libellée en $ US, que dans les hôtels l’affichage des tarifs est encore en $ US même au Vietnam par exemple. Donc le pouvoir n’est pas en passe de changer de mains demain. Allez imprimons et montons les taux.

kerken - 08/02/2008 à 22:12

un vrai serpent de mer ce truc là ?
Abandonner le $ pur l’€ cela revient régulièrement sur le tapis ....AMHA c’est pas demain la veille que cela se fera ? (trop d’intérêts des pays du golfe pour le $...)

http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?&news=5131726

Messages

Derniers articles sur Bellaciao :