Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

COMITE TOULOUSAIN FRANCE CUBA

PARTI COMMUNISTE FRANÇAIS
2 PLACE DU COLONEL FABIEN
75167 PARIS CEDEX 19

Toulouse, le 5 avril 2007.

Chère Marie-George,

Nous avons été très attentifs, dans cette période d’élections présidentielles à laquelle tu participes activement, et nous n’avons pas manqué l’occasion de t’écouter chaque fois que l’occasion s’est présentée. C’est ainsi que nous avons entendu tes propos concernant Cuba et Fidel Castro, prononcés le 11 février dernier sur les ondes de RTL (émission le grand jury).

En tant qu’association France-Cuba comité toulousain, nous nous permettons d’émettre notre point de vue après tes dires :

D’abord, la révolution cubaine, ce n’est pas une « formidable aventure ». Dire cela, c’est considérer les Cubains qui sont partis sur le granma, comme des jeunes partis en croisière et qu’ils s’y sont bien amusés : non !

Dire cela, c’est aussi considérer les 3500 hommes, femmes et enfants cubains assassinés dans les attentats qu’a subi l’île, comme « une aventure ».

C’est enfin considérer que le lent et chaotique processus de construction politique socialiste est une simple « aventure ».

La révolution cubaine, ce n’est pas une table rase : ce sont des hommes, des femmes, qui ont commencé la révolution au 19ème siècle (avec comme principal instigateur José Marti), et qui continuent cette révolution, car c’est un processus qu’accompagne une grande majorité de Cubaines et de Cubains. L’emblème de la révolution cubaine contient d’ailleurs le bonnet phrygien car la révolution cubaine s’est fortement inspirée des combats victorieux que des Françaises et des Français ont menée avant toi, avant nous, en 1789 et dans les siècles qui ont suivis.

Enfin Fidel Castro n’incarne pas cette révolution, ne la représente pas, il accompagne son pays comme Cubain.

Dire qu’il y a « absence de démocratie réelle », c’est ne pas mesurer que Cuba n’aurait dû être qu’une énième prise de guerre étasunienne, « le 51ème état ». C’est mésestimer l’hyper puissance du grand frère américain, dont les côtes sont à moins de 100 km de la Havane. C’est encore oublier que le rapport de force est totalement démultiplié. D’ailleurs, d’autres pays, comme le Nicaragua par exemple ont choisi dans la période des années 70 et 80, de jouer le jeu de la représentation par voie électorale au suffrage direct : les USA ont très grassement financé des partis, et la révolution a capoté. C’est cela qu’il faut dénoncer lorsqu’on parle de démocratie en Amérique Latine : l’omnipotence de la CIA, et des USA. Ce n’est pas une paranoïa de quelques hallucinés crypto socialistes, c’est une réalité tangible ! les USA, via la CIA, et via la NED financent l’extrême droite anti-cubaine !

Au cours du siècle passé, toutes les révolutions sur le continent latino-américain ont avorté, excepté au Mexique, et à Cuba : les diverses et différentes tentatives de libération qu’ont construit ces peuples et ce continent ont été réprimées dans le sang, y compris à Cuba : Chili, Guatemala, Nicaragua (ou les FARC s’enlisent), Colombie, Haïti et malheureusement beaucoup d’autres encore… tous ces peuples ont été condamnés à l’exil, à la clandestinité, à la torture pour certains, à la misère POUR TOUS et encore aujourd’hui. Brinquebalant de succès en dénuement, seule Cuba a résisté et résiste encore à cet impérialisme là.

C’est en mesurant tout cela qu’on peut parler de déni de démocratie à Cuba, à l’aune de la violence que subit le peuple cubain, ainsi que tous les autres peuples, et ce n’est nullement une affaire « d’époque ».

- « l’époque » de la loi Helms Burton empêchant les Cubains vivant aux USA d’envoyer de quoi vivre à leur famille, interdisant plus d’une visite tous les trois ans, c’est aujourd’hui !
- « l’époque » de l’embargo économique condamné 15 fois consécutivement de façon écrasante par la communauté internationale (tout récemment encore, le 8 novembre 2006), c’est aujourd’hui.

- « l’époque » ou tant de latinos américains peuvent encore espérer ne pas se faire écraser totalement, grâce au rayonnement de la révolution cubaine, (gratuité de l’école, carburant à prix coûtant, redistribution des terres, gratuité des soins) en particulier au Venezuela, c’est aujourd’hui.

Et c’est aujourd’hui, que tous ces peuples te regardent avec beaucoup d’intérêt, suivent assidûment la campagne des présidentielles qui se mène ici.

Et lorsque, en tant que représentante de la Gauche populaire et anti-libérale, et donc au-delà du parti communiste français, tu tiens de tels propos au sujet de Cuba, c’est toute la chaîne des solidarités qui se fracture.

Lorsque ici, nous nous affaiblissons, lorsque ici nous nous divisons, là-bas, les divisions se répercutent et s’amplifient. Lorsque les Cubains cèdent du terrain face à l’impérialisme étasunien, le peuple étasunien souffre. Lorsque le peuple étasunien souffre, le peuple vénézuelien meurt. Lorsqu’une représentante de la gauche de ton niveau tient de tels propos, parce qu’elle cède aux sirènes du discours convenu à des fins électoralistes et bien confortables, au sujet de Cuba, ce sont les droits de tous les peuples du monde qui s’affaissent et s’amoindrissent.

L’immense majorité des Cubains, lorsque nous avons l’occasion d’en rencontrer là-bas, avec sa formidable résistance, nous tend la main chaque jour, et ne comprend pas que le parti communiste français soit si éloigné de lui aujourd’hui au travers de déclarations convenables en France, et pourtant si inconvenantes. Saisissons là, cette main, sans simagrées, et sans chichi, pour que l’espoir vive à gauche, pour résister à l’oppression de la finance et de son totalitarisme, pour abolir tous les fascismes, pour une construction sociale propice à tous les peuples du monde, faisons le tous ensemble.

Le bureau de France-Cuba comité toulousain

Messages

  • Je ne sais pas ce qu’a dit MGB lors de l’émission qui est citée, mais il y a un point que j’ai du mal à comprendre avec Cuba c’est : si le peuple accompagne la révolution (et beucoup de témoignages me le laisse penser) pourquoi le pouvoir ne fait pas plus confiance à ce peuple et obtienne ainsi une nouvelle légitimité au travers d’une élection.

    Je comprends le risque que cela entraînerait du fait de l’omniprésence des USA, mais tout de même, on voit que Chavez a réussi ce pari et pourtant les USA ne lui ont pas fait de cadeau. Il est vrai que le Vénézuela est riche de pétrole, mais cela explique-t-il tout ?

    Je pense qu’une ouverture démocratique à Cuba permettrait de mieux mettre en valeur les acquis de la révolution : éducation, santé (qui s’exporte d’ailleurs dans toute l’amérique latine)... Cela redonnerait certainement un second souffle à tous les partis communistes et notamment au PCF.

    Mais bon je ne suis pas là bas et il m’est difficile de juger.

    Jean-Claude

    • A lire : "Biographie à deux voix" de Ignacio Ramonet.
      Instructif. Très instructif, riche, un document indispensable.

      Katia

    • Je crois qu’il faut essayer de ne pas avoir une vision "européocentriste" du monde. Je ne suis pas absolument certain que démocratie représentative occidentale représente le nec plus ultra en matière de démocratie, de citoyenneté, d’implication et de responsabilisation des gens dans la conduite des affaires qui les concernent.

      En amérique latine, très souvent les partis bourgeois sont financés par l’étranger et bénéficient des conseils des spin-doctors américains. S’y rajoute bien souvent corruption et clientélisme. La démocratie y gagne t’elle vraiment ?

      Je rappelle aussi que contrairement à l’idée reçue il y a des élections à Cuba et que le parti communiste cubain ne présente aucun candidat puisque cela lui est interdit par la consitution. Les candidats sont désignés directement par les électeurs.

      Il faut laisser à chaque peuple la capacité d’inventer ses propres formes d’organisation démocratique et ne pas penser que "notre" démocratie bourgeoise ets un modèle exportable sous toutes les latitudes.

      Jips

    • c´est pour cela que la nouvelle gauche europeenne doit faire un travail sur elle meme et le passe et voir nos erreurs ceux des autres , et trouver une nouvelle et 3 voie , cad pas le capitalisme et pas les erreurs des pays de l´est, mais une alternative un nouveau socialisme a faire avec les gens , voir la democratie voir a l´est ce qui etait bon, aucune dictature meme de gauche , ici en allemagne comme le PDS ( PCF) nous sommes devenue la gauche (juin 2007) beaucoup de gens du ps et des verts sont venus chez nous, et de 2 partis de gauche nous allons fusionner (on va voter, j´espere que cela se fera), donc avec les gens ex-ps-verts-ump-udf-etc... nous avons une reflection pour un nouveau futur, et dans ce parti de gauche ; on peut etre anarcho (jusqu´a 2006 coco, a partir 2007 anarcho) on peut etre marxiste ou coco ou de gauche ou antiliberal ou vouloir une autre societe, NOUS SOMMES PLURIELLES DIFFERENTES IDEES MAIS ENSEMBLE DANS UN PARTI NOUS COMBATTONS SOLIDAIRES ; ET NOUS VOULONS DONNER UNE PLACE A CHAQUE GAUCHISTE ; QU´IL SOIT ANCIEN GAUCHISTE comme moi, MAIS AUSSI UNE PLACE A CEUX QUI VIENNENT DU PS DES VERTS TROSKYSTE ALTER-MONDIAL MAOISTES PARTI-DES-TRAVAILLEURS DE L´UMP ; DE L´UDF ; ETC:: : et sa marche. Bien a vous tous , et pensons a faire ce parti GAUCHE EUROPEENNE ET VOIR LES PROCHAINES ELECTIONS ; RASSEMBLONS TOUT CE QUI EST A GAUCHE DU PS BIEN A VOUS Jean-francois dieux

    • On peut le trouver où ? Quel éditeur ?

      Par avance merci,

      Jean-Claude

    • Fidel Castro - Biographie à deux voix
      de Ignacio Ramonet

      Edité par Fayard / Galilée

      Jips

    • Jean François...gauchiste ça veut dire irresponsable, stérilisateur de voix, agité petit bourgeois, donc si c’est ce que tu veux dire, et bien moi j’aimerais qua dans le mouvement communiste on ne laisse pas une place à chaque gauchiste que ce soit en France ou en Allemagne !

      Léo

    • En attendant de vous procurer le livre, je recommande vivement la lecture de l’entretien accordé à ce sujet par Ignacio Ramonet à l’Humanité, publié le 13 mars dernier.

      http://www.humanite.fr/journal/2007...

      Et si ça peut aider à rétablir un peu la vérité sur le traitement que fait de Cuba notre journal…

      Francis de Quincy

    • cher Leo , quand j´entendais un socialisme au couleurs de la france, c´etait le pc qui disait cela dans les annees 80. Oui il faut faire attention, je suis d´accord avec toi , car dans les gauchistes il y a de tout, moi aussi il y a 2 ans quand certains on dit on va se mettre ensemble, toute la gauche (ici en allemagne ca veut dire a gauche du ps ), mais j´ai un ami de 60 ans qui a appris la politique et qui a toujours dit que la gauche doit se rassembler, IL FAUT FAIRE ATTENTION AUX GAUCHISTES QUI SONT ANTI-COCO. Ici dans mon parti il y a une platte-forme communiste, certains sont marxistes , moi je suis devenu anar-avant coco, et comme je suis de gauche je reste dans le parti gauche. Dans ce parti il faut etre au moins antiliberal et pas Staliniste. Moi j´appuie toujours a gauche. Alors pourquoi Marie dit qu´elle est la candidate de la gauche ? j´ai un collegue de parti coco, et avant il etait troskyste, avant on avait comme en france 3 partis a gauche pour les elections, et si tu n´a pas 5% tu n´es pas represente , alors 3 X 3% = 0 ; maintenant on a environ 12% de gens qui votent pour nous. de ce changer ce n´est pas facile, avant j´aurai cru que je resterai coco toute ma vie, et j´ai change , dans le parti ce n´est pas un probleme. Quand on aura 50% on peut faire le pc la lo lcr et les anarchistes et etc... notre but est de freiner le capitalisme , on a nos differences mais dans le parti je combat toujours avec ceux qui veulent Salut , cela ferait en france que arlette olivier marie shivardi voynet et jose (s´il n´est pas anticoco et s´il est au moins antiliberal- sinon bien sur qu´il ne peut faire parti de ce parti) .Pour jose de toute facon comme il est anti-parti il ne serait pas avec nous, et il ne pourrait se presenter car nous serions ensemble, bien sur qu´il y a des differences a gauche, c´est notre force si nous combattons ENSEMBLE, et plus la tactique des annees 19.. SAUCISSON TACTIQUE. Bien a toi jean-francois dieux (je ne suis qu´un politicien amateur)

    • Cher leo , il y a gauche et GAUCHE , c´est pour cela qu´on devait definir ce qu´est le MOT GAUCHE ; si tu parles de jose ( il a fait des bonnes choses , je suis encarte a gauche et je suis chez attac ) nous ne deviendrons pas rose comme le ps , car nous avons par exemple beaucoup qui viennent du ps, et que fait-on avec les gens qui sont a gauche et qui ne veulent pas etre coco ? a marseille il y avait lafontaine qui vient du ps et maintenant avec nous il n´est pas coco mais gauchiste, et apres dans internet un coco francais me dit il est coco et tres bien ! On a plus d´encartes et plus de sous. Quand j´etais en france, et au pc , on disait on sera bientot UN MILLION et combien vous etes ? CE N´EST PAS UN REPROCHE , au fait quand je parle de PARTI GAUCHE EUROPEENNE (ca veut dire que nous sommes deja ensemble,voir internet en haut a droite ce parti, c´est pour ca que lafontaine et l´italien sont venus aider marie, et qu´elle est venue en allemagne pour voir comment evolue notre parti) IL Y A LE PC ET LA GAUCHE ALLEMANDE (3/4 sont comme le pcf et 1/4 extreme gauche et d´autres seulement gauchistes) et ici nous sommes 60 000 et 12 000, donc on sera environ 75 000 la gauche , le parti communiste allemand (C´est entre lcr et pc, pour l´instant ne veut pas fusionner ) a 5 000 et le parti marxiste-lenin 3 000, de plus il y a des centaines de groupes de gauche ! Salut jean-francois dieux

    • Jean-François,

      tu peux nous écrire un article argumenté (STP, laisse tomber les slogans) sur ce qui selon toi "marche bien en Allemagne ? Une bonne fois pour toutes, fais un topo (das Wort Topo verstehst Du vielleicht nicht, gut, schreib einfach ein Statement über die neue Linke, aber bitte mit Argumenten, Daten, Orten und Zahlen).

      Après, je raconterai peut-être ce que je sais de ce pays où je vis depuis 27 ans, et de l´évolution de la gauche, si l´on peut parler d´évolution et de gauche.

      Mais puisque tu es un grand militant de gauche germano-français, plutôt de langue maternelle allemande, à toi l´honneur !

    • Bonjour,
      Je te réponds, ce que tu avances est tout à fait pertinent.

      Chavez a commencé par faire un coup d’état, ne l’oublions pas. Il était déjà dans une démarche révolutionnaire, au même titre que Castro. Il a été emprisonné pour cela, et viré de l’armée à cause de cela.
      Puis, pas à pas, il a changé de stratégie, et réussi à prendre le pouvoir par la voie électorale.
      Il faut remettre Chavez dans le contexte suivant (à mon avis) :

      Les USA ont choisi depuis presque 20 ans de redéployer leurs forces vers le Moyen-Orient : guerres en Irak, en Afghanistan, notamment (peu importe le prétexte). C’est leur nouvelle logique. L’objectif notamment, ce sont les ressources du sous-sol, mais aussi une assise stratégique militaire et politique. Ils ont donc délaissé un petit peu l’amérique du sud et centrale (pensant d’ailleurs y être confortablement installés et durablement) et ne peuvent pas raisonnablement courrir après tant de lièvres.
      C’est une des raisons qui font que Chavez a réussi son installation, sans minorer, bien entendu, l’immense soutien populaire qu’il a, ni la vague de gauche qui est un deuxième événement majeur.
      il est donc plus facile, en ce moment, pour la gauche, d’avancer en Amérique Latine. Or, cuba a avancé et tenu face à l’hyper puissance étasunienne dans un contexte de guerre permanente, avec des formes plus ou moins violentes selon les pays.
      Malheureusement, je crains que les USA ne veuillent tôt ou tard réinvestir le "sous-continent", si mal nommé.
      voilà pour mon petit point de vue.
      Nathalie

    • La librairie de la Renaissance à toulouse (05 61 44 16 32) se fera un plaisir de te l’envoyer.

  • Je vous conseille également la lecture de :
    Fidel Castro, Cuba et les Etats-Unis
    de Salim Lamrani
    aux éditions le temps des cerises
    C’est une conversation avec Ricardo Alarcon de Quesada, président de l’assemblée nationale cubaine
    il est préfacé par Ignacio Ramonet
    Vous apprendrez des choses très interessantes sans langue de bois
    Jean Claude
    Marseille

  • Je me joins à cette lettre du bureau de france-cuba,je suis en tous points d’accord avec cette lettre a marie george, je pense que sur l’amerique latine le parti communiste est à côte de la plaque, et c’est regretable parceque là-bas eux compte beaucoup sur l’europe ,qui n’est pas citée dans l’article mais qui c’est rangée dérriere les etats-unis pour condamner cuba et même la boicoter, alors qu’il ne save pas ce qui se passe dans ces pays,j’ai déjà eu un problême analogue avec francis wurts,et zarka en 2003 quand ils ont condamnes cuba,je pense que le parti communiste devrait prêter plus d’attention à l’évolution de l’amerique latine et aller là-bas leur rendre visite pour voir ce qu’ils font celà pourrait nous être profitable,parceque ils ont souffert avant nous du libéralisme,et je crois fermement qu’ils arriveront à l’irradiquer de là-bas.En parlant seulement de cuba, il est sûr que s’il n’y avait pas ce blocus depuis plus de 45 ans malgré qu’il soit condamé depuis 15 ans a l’onu sans que l’europe fasse quelque chose pour le faire lever et en plus la crainte d’être envahit par les états unis il est sûr que ce pays aurait une autre vie, ce n’est pas un pays riche et on ne peut pas le comparer avec les pays développés, mais il est en tête de tous les pays du tiers monde,je n’ai pas écouté marie george, mais je lui conseillerais de prendre contact avec maxime vivas,viktor dedaj et salim lamrani, eux oui pourront lui expliquer la situation en amerique latine,et pour cuba il lui faudrait lire le livre de ignacio ramonet celà lui évitera de dire des choses qu’elle ne connait pas vraiment.Fraternellement A L DE TOULOUSE

    • je n’ai pas écouté marie george, mais je lui conseillerais de prendre contact ... celà lui évitera de dire des choses qu’elle ne connait pas vraiment.

      Et encore un donneur de leçons : il reconnaît qu’il ne sait pas de quoi il parle, mais il prodigue ses conseils à MGB !

      Bravo !

      Franci

    • A 82 28

      Quest-ce que tu sais si je ne connais pas de quoi je parle ??? pour t’informer tu sauras que celà fait 10 fois que je vais a cuba et jamais en voyage organisé toujours chez l’habitant et chaque fois entre deux et trois mois ,et pour te conforter un peu plus je suis marié avec une cubaine,tu peux te rendre compte que sûrement je suis un peu plus au courant que toi de la situation là-bas , bien sûr s’il y a des difficultées,personne ne meure de faim et tout le monde peut se soigner gratuitement l’éducation aussi est gratuite pour tout le monde,et malgré que ce soit un pays pauvre il se permet d’aider les pays plus pauvres que lui en solidarité , pour ta gouverne je te dirais qu’il a plus de medecins dans beaucoup de pays pauvres que presque tout les pays riches individuellement,et il s’est permis avec l’aide du vénezuela a operer gratuitement prés de deux millions de personnes en amerique du sud, je pense que tu es trompé par les médias ici que ne savent que critiquer ce régime ety mentir éffrontément ,sans jamais montrer le bon côté qu’il peut avoir,tu devrais lire le livre d’ignacio ramonet, de maxilm vivas,victordedaj,et salim lamrani qui peuvent conforter mes propos,ou mieux encore faire un voyage là-bas pour t’en rendre compte toi même,il ne faut pas comparer cuba avec les pays riches , mais avec ceux du tiers monde et tu verras qu’il est en tête de tous ces pays et parfois même avec des pays riches, parceque même avec un blocus de plus de 45 ans , cuba est dans les cinq premiers pays pour l’éducation ,a peu-prés équivalent au nôtre pour la durée de vie, et à moins de mortalité enfantine que les etats unis sans compter en sport ou il a plus de mdailles d’or que presque tous les pays riches, je crois t’avoir informé un peu plus de ce que tu pouvais savoir sur ces pays qui peut être seront nôtre salut contre le libéralisme qui ne vit que pour le profit au contraire des latinos qui veulent faire passer l’être humain avant l’ARGENT !!!! amicalement A L DE TOULOUSE

    • salut L de toulouse,
      contacte france-cuba comité toulousain, il y a un comité bourré de camarades très sympas, on s’amuse comme des fous en soutenant ce peuple, on a des projets supers : un envoi d’ambulance, on reçois salim lamrani en octobre, bref, tu trouveras des infos ici (c’est modeste, mais pas si mal)www.france-cuba.fr

    • A213 177 ?

      SALUT CAMARADE DE FRANCE-CUBA ,JE TE REMERCIE DE TON INVITATION A L’ASSOCIATION ?MAIS SI TU Y FAIS PARTI IL Y A DE GRANDE CHANCE QU’ON SE CONNAIT ,PARCEQUE MOI AUSSI J’Y SUIS, ET SI CELA TE DIS QUELQUE CHOSE C’EST DE CHEZ MOI QU’EST PARTI POUR CUBA EN 2005 LE CAMION AVEC 67 M3 DE MATERIEL. A BIENTOT SUREMENT . A L DE TOULOUSE

    • Cher AL,

      1/ Je ne suis pas 82 28 mais Francis de Quincy ;

      2/ La question ne portait absolument pas sur la réalité de Cuba - dont je ne te conteste pas d’en connaître 1000 fois plus que moi, mais au sujet de laquelle je ne pense pas que nous soyons en désaccord - et ta réponse est donc hors sujet ;

      3/ Je pense que tu as répondu sans prendre le temps de lire mon commentaire : je te faisais remarquer que d’une part tu affirmes que tu ne sais pas ce qu’à dit Marie-George, et d’autre part tu lui prodigues des conseils de contacts et de lecture : pas très cohérent, tu en conviendras ;

      3/ J’ai dans un commentaire ci-dessus (5 avril 2007 - 18h18) invité à la lecture de l’entretien accordé par Ignacio Ramonet à l’Huma ;

      5/ La litanie "tu es trompé par la propagande bourgeoise" n’a aucune prise sur moi, peut-être parce que j’ai derrière moi suffisamment d’années de militantisme pour n’avoir pas honte de mon âge mental politique !

      Ceci dit, sans rancune, car nos désaccords reposaient plus sur un malentendu - et sur mon aversion pour les donneurs de leçons, quel que soit leur bord !

      Fraternités,

      Francis de Quincy

    • Cher Francis ,

      c’est vrai que je ne me suis pas bien expliqué, et je comprends mieux ta réaction, en plus je suis content d’avoir lu ton nom parceque j’ai beaucoup apprécié tes commentaires sur le site et comme tu le dis nous sommes trés proche c’est vrai que je n’ai pas écouté marie george (qui soit dit en passant )et bien la meilleure candidate, mais j’ai quand même lu ce que disait notre bureau de france- cuba sur cette interview et c’est sur çà que je suis en désaccord avec elle et avec le parti communiste du quel je suis trés proche mais pas encarté parceque parfois il a pris de décisions ou je n’étais pas du tout d’accord, comme tu as pu le lire j’ai eu une entrevue désagréable avec des dirigents du parti et pas des moindre en 2003 à la fête de l’humanité à ramonville commune de la région de toulouse, quand le parti communiste c’était unis à l’extrême droite pour condamner cuba, suite a l’exécution de trois délinquents et l’emprisonnement des soits disants journalistes,ils ont carrément refuser de parler avec moi alors que je leurs demandé des explications et des justifications des critéres qu’ils avaient pour prendre cette décision grave a mes yeux et qui du reste continue puisque l’europe entière c’est unis aux états- unis pour durcir le blocus (je viens de lire que cette décision vient d’être levée seulement avec les espagnols)pourtant je leur avait dit que je détenait des documents oficiels qui prouvaient que ces soit disants journalistes n’étaient que des dicidents payés par la cia, d’ou ma réaction quand j’ai lu l’article de france-cuba, je n’ai aucunement donner une leçon a marie george, mais en lui disant de contacté ces écrivains que je connais au moins deux d’entre eux , j’ai pensé qu’avec eux mes propos seraient plus crédible parceque eux sont des intéllectuels qui sont trés au courant de ce qui se passe en amérique latineet ils seraient bien plus crédible que moi qui ne suis qu’un ouvrier, mais je reste persuadé que le parti se trompe en aidant pas plus cuba même si tout n’est pas parfait là-bas, j’espère que maintenant tu comprendras mieux ma réaction,je retire ce que je t’ai dit au sujet du bourrage de crâne par les médias, mais c’est bien vrai qu’ils désinforment plus qu’ils n’informent, heureusemet que quelques un se démarquent du lot, je suis entrais de lire en ce moment le livre d’ignacio ramonet que je trouve trés bon et surtout imparcialet j’en ai lu pas mal des autres écrivains que j’ai cité plus haut, et pour en savoir un peu plus de comment on traite cuba essaye de lire le livre de jean-guy allard (pourquoi reporters sans frontiéres s’acharne sur cuba.J’espère que tu me comprendras mieux maintenant .Fraternellement ;A L DE TOULOUSE

    • Salut AL,

      OK tout est clair maintenant !

      Concernant les positions du PCF sur l’Amérique Latine, je crois qu’on ne peut pas non plus ignorer les évolutions qui se manifestent (par exemple : l’entretien de I. Ramonet accordé à l’Huma - double page -, l’intervention à Bercy du représentant de la Bolivie d’Evo Morales venu apporter son soutien à MGB,...).

      Fraternellement,

      Francis

    • Je suis entièrement de ton avis.

      Pour ma part je vois la position du PCF vis-à-vis de Cuba (et dans une moindre mesure à l’égard du Vénézuéla) comme un "reste" des années Robert Hue : la volonté d’être politiquement correct, de pas choquer le scénacle parisien de se ranger à l’avis général ....

      Il faut bien avouer qu’en matière de politque internationale le PCF est quasiment absent, à l’exeption notable du soutien concret et apprécié au peuple palestinien.

      Sur la politique africaine de la france et plus largement de la françafrique le PCF est quasi muet. Par exemple, les échanges remarquables avec Amninata Traoré ne font pas oublier l’absence totale de réaction du PCF aux exactions commises en ce moment même par la l’armée française en centrafrique.

      Jips

  • Camarades,

    Juste une petite lecture complémentaire :

    Fidel Castro, Cuba et les Etats-Unis

    Conversations avec Ricardo Alarcon de Quesada
    (Président de l’Assemblée nationale cubaine)

    de Salim Lamrani

    Editions : le Temps des Cerises

    ISBN 2-84109-636-X

    Bonne campagne à tous !

  • Je vous conseille aussi fortement ce site :

    http://vdedaj.club.fr/cuba/index.html

    et sa nouvelle version :

    http://vdedaj.club.fr/spip/index.php

    Vous y trouverez tout ce qu’on ne nous dit pas ailleurs. Vraiment très complet.

    Et bien évidemment un article indispensable de Rémy HERRERA :

    [http://www.humanite.presse.fr/journal/2003-09-29/2003-09-29-379701] (je n’arrive pas à faire passer le lien hypertexte ; tant pis)

    Katia

Derniers articles sur Bellaciao :