Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

USA-Chine : la nouvelle bipolarisation

mercredi 18 janvier 2006 - Contacter l'auteur

Il y a 26 ans déjà, Alain Peyrefitte, sinologue averti, publiait ce qui allait devenir un best seller mais aussi une réalité : "Quand la Chine s’éveillera, le monde tremblera".

Forte d’une croissance à deux chiffres, la Chine a connu cette dernière décennie un décollage économique spectaculaire. Longtemps oublié, l’Empire du milieu s’est affirmé au plan industriel comme l’atelier du monde.

Mais, cette croissance emporte des conséquences importantes et la mutation est loin d’être finie. La recherche de sources énergétiques nécessaires au développement économique impose à la Chine de sortir de son isolement traditionnel et de son attitude stratégique défensive. Plus gros importateur mondial d’hydrocarbures, la Chine verra sa dépendance énergétique passer de 33% en 2002 à 60% en 2020. Et 2020 c’est demain.

Cette situation impose à la Chine de s’affirmer comme un interlocuteur respecté au plan diplomatique et par conséquent militaire. Cette volonté vise aussi à garantir un équilibre régional. Dans ce contexte, la modernisation de l’armée chinoise vise tout aussi bien à intimider Taïwan, territoire toujours convoité, qu’à sécuriser les routes énergétiques.

Depuis l’effondrement de l’URSS, aucun pays n’a fait un effort conséquent aussi conséquent pour ses forces armées tant par les importations que par la création d’un secteur industriel militaire.

Certes, l’armée chinoise n’a pas encore franchi le seuil de crédibilité des armées occidentales et leur de 20 ans de technologie d’avance mais, elle demeure impressionnante numériquement avec près de 6 millions de soldats. De plus, la stratégie chinoise diffère totalement de l’approche américaine. Pour les stratèges de Pékin, ce n’est pas seulement l’accumulation de "quincaillerie" qui fait les armées performantes. Biens que fascinés par la technologie et la mobilité de l’armée américaine, les militaires chinois considère que cette hypertechnicité est devenue un handicape compte tenu de son coût et de la réticence au sacrifice humain qui la motive.
- http://lamouette.blog.lemonde.fr

Les néo-conservateurs américains, les faucons, ne s’y sont pas trompés et brandissent régulièrement la menace chinoise dans leur combat politique. Au nom de la lutte anti-terroriste, les USA ont procédé à un encerclement de fait de la Chine avec l’implantation de nombreuses bases militaires. Le bon chasseur sait pourtant qu’une bête acculée est toujours plus dangereuse.

Mots clés : Commerce-Indus.-Bourse / Guerres-Conflits / Henry Moreigne / International / USA /
Derniers articles sur Bellaciao :