Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

USA et UE ont dépensé en une semaine de quoi nourrir le monde pendant 50 ans.

dimanche 12 octobre 2008 - Contacter l'auteur - 5 coms

En Juin, la FAO (ONU) a demandé aux leaders mondiaux 30 milliards de $ pour relancer l’agriculture et parer à la menace de lapénurie alimentaire. Elle n’a obtenu que 7.5 milliards, payables en 4 ans. Ceci contraste avec les 700 milliards du "Plan de sauvetage" US - sans tenir compte des milliards européens

7.5 milliards, payables en 4 ans, ça fait 1(UN !) milliard et 875 millions par an.

OR, dans la semaine du 30 Septembre au 8 Octobre, outre les 700 milliars du "plan de sauvetage" (des banquiers) US, l’Allemagne a "injecté" [c’était de la morphine ?] 50 milliards d’Euros pour "sauver" une banque, et l’Angleterre a acheté pour 90 milliards de $ d’actions et mis 350 milliard de £ à la disposition des banques (-iers).

"Comment, dès lors, expliquer à une personne de bonne foi et pleine de bon sens qu’il est impossible de trouver 30 milliards de dollars par an pour permettre à 862 millions d’être humains qui ont faim de bénéficier du plus élémentaire des Droits de l’Homme, le droit à se nourrir."

Ce qui a été dépensé en une semaine en "injection" de capitaux aurait permis d’assurer la sécurité alimentaire pour à peu près 50 ans !

Et si ce constat n’était pas assez désolant, il faut ajouter qu’il se perd chaque année pour 100 milliards de $ de nourriture et que la sur-consommation des obèses atteint 20 autres milliards de $ au niveau mondial... !

Par ailleurs, l’industrie de la GUERRE a coûté l’an passé 1,2 billions de $, et cette année, ce chiffre asûrement augmenté.

Pour l’industrie de la GUERRE et le "sauvetage" des BANQUES, il y aura probablement toujours suffisemment d’argent, pendant qu’il est demandé aux gens de travailler plus, mais sans manger.

"L’aide alimentaire" n’arrive qua quand les exclus et les miséreux descendent dans la rue", a dit Jacques Diouf, Président de la FAO

- http://www.aporrea.org/actualidad/n...

D’où la tenue de la Conférence Internationale des Réponses du Sud à la Crise Economique Mondiale les 8, 9 10 et 11 octobre 2008 à Caracas.

Quelques unes de ces réponses , rapportées par le journaliste Argentin Luis Bilbao :

- L’ALBA est un bouclier contre la crise financière mondiale.

"Nous devons appeler tous les gouvernements à intégrer l’ALBA, et à dissoudre le MERCOSUR et la CAN"

- "Il faut aussi proposer une Banque du Sud sans la présence des représentants du système financier international". (Suivez son regard...)

- Il a aussi souligné la nécessité de créer une monnaie d’échange pour les pays du Sud.

http://www.abn.info.ve/noticia.php?...

Mots clés : Alimentation / Dazibao / Economie-budget / Europe / International / USA /

Messages

Derniers articles sur Bellaciao :