Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

Victoire pour les patatistes

mardi 23 décembre 2014, par Patate Fayot

Procès des patatistes : les 11 Libérateurs de champs acquittés

Charlotte

"(Gand, le 23 Décembre 2014)

Aujourd’hui, le jugement du procès en appel des 11 Libérateurs de champs de Wetteren a été prononcé : ils sont acquittés de la condamnation d’association de malfaiteurs.

L’acquittement d’association de malfaiteurs est une victoire pleinement justifiée pour les organisations, juristes et militants qui se sont opposés à la condamnation initiale. Il est ainsi confirmé que les actions de désobéissance civile, même si elles impliquent des dommages matériels, ne peuvent pas être criminalisées. Selon le Field Liberation Movement et tous ceux qui les soutiennent, cette action était nécessaire pour dénoncer un abus écologique et démocratique ; les actes de désobéissance civile renforcent la démocratie. Dans ce sens, l’adoption du projet de loi de GROEN qui vise à rendre impossible la poursuite de manifestants comme organisations criminelles serait pour eux une réelle une avancée.

Les patatistes doivent bel et bien payer une compensation d’environ 18.000 euros à l’ILVO et à la Hogeschool Gent : ils proposent à ces institutions de consacrer cet argent à la recherche sur l’agriculture agroécologique, qui repose sur les besoins des paysan(ne)s et des consommateurs/trices, plutôt que sur ceux des entreprises multinationales.

Après ce chapitre juridique qui a duré trois ans et demi, il est désormais temps de regarder vers l’avenir.

Notre agriculture et la production alimentaire font face à des défis importants. Les différentes manifestations d’agriculteurs au cours des dernières semaines, le sommet sur le climat échoué à Lima et les actions contre le gouvernement de la dégradation sociale montrent que, en tant que société, nous devons de toute urgence changer de direction, pour nous éloigner de l’agro-industrie polluante et de la loi du plus fort.

Le Field Liberation Movement se réjouira de contribuer énergiquement, en 2015, aux luttes contre les OGM dans nos assiettes ou dans nos champs ; ainsi que pour des prix justes pour les agriculteurs et les consommateurs, la recherche indépendante, de nouvelles formes de démocratie et des chaînes de production équitables.


www.fieldliberation.org

Criminaliser les actions contre les OGM ne mettra pas fin au débat, cela ne fera que le nourrir // Het criminaliseren van acties tegen genetisch gemanipuleerde organismen zal het debat niet stoppen, maar versterken."
fin du message

Bleue d’Artois

Beaucoup de gens vont peut-être manger des pomme de terre pour Noël, en attendant des nèfles... car c’est pire ailleurs. Mais qu’ils se souviennent que si elles ne sont pas génétiquement modifiées, c’est grâce à des jeunes comme ceux de Weterren.
Tout a commencé le 29 Mai 2011 en Belgique un fois, près de Gand (Flandre),
http://fieldliberation.wordpress.com/2011/06/04/onze-media-getuigenissen-en-steun-aan-de-actie/

Le problème est que BASF (un des neveux d’IG Farben) et ses acolytes se sont servi d’une université comme cheval de Troie (c’est tellement courant) pour faire des essais de plants OGM en plein champs (illégal en plus). Des plants de pomme de terre OGM, en Belgique, ils ont osé.
Alors bien sûr, c’était la chose à pas faire et il y a eu une bataille au son d’une batucada et en famille.
On a appelé cela la bataille de Wetteren, le Waterloo des biotechnos.

"une action de revendication « le grand échange de patates », c’est déroulée à Wetteren. La libération du champ d’essai en plein air de pommes de terre GM résistantes au mildiou.

- Consortium de l’essai : ILVO (équivalent de l’INRA), l’Université de Gand, le VIB (4 universités flamandes), le HoGent (école d’agriculture) et le semencier BASF.

500 personnes présentes dont 36 français. 200 participants tentent de faire pression sur les forces de l’ordre (60 policiers), et les 2 barrières de sécurité qui encerclaient la parcelle. Après avoir reçu moultes coups de matraques et encourues une vingtaine d’arrestation ; 7 personnes parviennent, grâce à cette force de groupe, à pénétrer dans la parcelle. Ils ont donc procédé à la replantation de pommes de terre, non transgéniques, résistantes naturellement au mildiou. Pour cela, il a donc fallu faire un peu de place et de nettoyage dans la parcelle... enlever les mauvaises plantations (pdt GM)."

Pour rappel, il existe des variétés de pomme de terre résistantes au mildiou par sélection naturelle, mais sans brevet ce n’est pas intéressant pour les transnationales...

Et il y a eu un procès qui dure encore. On est venu plusieurs fois soutenir les patatistes en hiver, au printemps, tout le temps, comme c’est charmant, comme une valse, une valse à quatre temps.

"11 inculpés : les 7 (dont un français) qui ont pénétré plus d’autres triés suivant les plaintes policières (agression) ou revendication (Barbara, chercheuse et dénonçant cet essai à la presse suivi de son licenciement)..."

"En 2012, un juge de Gand a déclaré l’autorisation de mise en champs des patates OGM’s illégale, pourtant les 11 Défenseurs des Patates restent encore accusés de faire partie d’une association de malfaiteurs. Le 28 octobre ils comparaîtront devant la Cour d’Appel de Gand."

Cet été devant le tribunal, les patatistes ont fait une « Kata de houe » ; un monsieur comme Marcel Mauss aurait pu expliquer ce que cela représente et les néo zélandais aussi... Pour résumer, cela a un rapport avec le don et le symbolisme... donner une bonne baffe à Basf. _ Mais c’est pas gagné, fallait oser.

Kata de Houe

En automne il y a eu encore une audition mais les témoins n’ont pas été écouté. Un scandale.
http://www.fieldliberation.org/fr/2014/06/03/beroep-aardappelactivisten-verdaagd-tot-28-oktober-noteer-de-datum/

Car ces jeunes ne sont pas des malfaiteurs mais des bienfaiteurs.

Le rendu du jugement en appel a eu lieu ce 23 Décembre 2014, et c’est la victoire ; la Belgique a reconnu ses enfants ; la jeunesse de leur pays, celle qui veut un avenir :

"il faut accepter que les gens ne pensent pas comme soi, mais l’agriculture est l’art de savoir cultiver la terre pour nourrir les hommes et non pas de "l’exploitation agricole".
l’homme devient ce qu’il mange, et ce qu’il mange c’est la terre qui le produit, et la résolution de notre monde devra passer par l’équilibre du sol, de notre terre, et tant que l’humanité ne l’aura pas compris, on ira chercher bien loin ce qui est tout près ; la terre est basse et il faut plier le genoux, l’homme doit acquérir une certaine humilité pour comprendre cela.
On croit maîtriser la connaissance, alors que l’homme doit accepter à chaque instant de se remettre en cause : et savoir si ce que l’on fait le jour même, est ce que cela va faire évoluer ou involuer les générations futures ? , les dominer ou les faire grandir ?, c’est là qu’est la clef. Car la terre est la meilleure nourricière des hommes, des plantes, des animaux, c’est très simple. "
(Bernard Ronot dans "Les blés d’or")
http://www.addocs.fr/documentaires-scientifiques/1/accueil

Un 23 Décembre ; ils ont de l’humour en Belgique, et ils ont beaucoup d’imagination, c’est simple, ce sont les meilleurs, en frite et en bière aussi, c’est de la bonne, il en reste une dernière... faudrait la sabrer, mais faut pas gâcher...

La Der des Der de Dendermonde

On peut dire que cette stratégie de folie, y compris d’envoyer des pommes de terre bio dans un un champs d’OGM a fonctionné. Ne pas désespérer, il faut toujours envoyer des patates pour avoir la frite.

- Comme pour Barbara Séralini Vélot
http://bellaciao.org/fr/spip.php?article117857

- Comme dans la nuit du 6 Octobre (P Day).
http://www.fieldliberation.org/fr/2014/10/07/aardappelleger-neergestreken-in-gent-in-de-nacht-van-6-op-7-oktober/

On arrive au bout, tout était superbe et on n’oubliera jamais.
Il y a beaucoup de similitude avec le déroulement du procès de Colmar.
http://bellaciao.org/fr/spip.php?article120901

Il fallait des patatistes pour libérer les champs, ils ont créé et ils ont gagné.
Ce sera une belle histoire de Noël à raconter aux enfants qui sont nés depuis le 29 Mai 2011, on en a vu pousser au moins deux ou trois, des petits patatistes...

Soutenez car il reste au moins une patate de frais.

http://www.fieldliberation.org/fr/

fieldliberation(at)gmail.com

Soutenez-nous ! Steun ons ! Support us !
Compte de soutien / Solidariteitsrekening ! / BE59 5230 8045 6626 (Triodos BIC : TRIOBEBB)

source :
http://www.fieldliberation.org/fr/2014/12/23/aardappelproces-vrijspaak-voor-aardappelactivisten/

Pdt Rouge