Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Présidentielle : l’abstention reste une clé du second tour

mercredi 3 mai 2017 - 15h11 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires
JPEG - 91.2 ko

L’abstention reste une clé du second tour de l’élection présidentielle dimanche, mais les experts doutent qu’elle puisse constituer une réserve de voix où Marine Le Pen pourrait trouver de quoi combler son retard face à Emmanuel Macron, en tête des sondages.

Les deux finalistes ont encore quelques jours pour convaincre les 22,23 % d’abstentionnistes du premier tour. Un niveau plus élevé que les 20,52 % de 2012, mais loin du record de 28,4 % d’abstention du 1er tour de 2002. La présence de Jean-Marie Le Pen au second tour avait ensuite mobilisé massivement les électeurs hostiles au candidat du Front national.

Rien de tel cette année avec la qualification de Marine Le Pen. Faute de "front républicain", l’abstention devrait se situer dimanche, selon les dernières enquêtes d’opinion, entre 22 % et 28 % et dépasser celle du premier tour. Elle reste cependant l’une des données les plus difficiles à mesurer pour les sondeurs.

A qui profite l’abstention ?

Jean-Yves Dormagen, professeur de sciences politiques à l’université de Montpellier, distingue deux types d’abstention. D’une part "une abstention sociologique plutôt défavorable à Marine Le Pen" : les départements populaires où le Front national est fort sont aussi ceux où l’on a le moins voté au 1er tour. Une plus forte mobilisation était susceptible de profiter à la candidate FN. A l’inverse, les zones les plus mobilisées ont voté largement pour Emmanuel Macron ou François Fillon.

D’autre part, "une abstention plus politique" plus favorable à la candidate FN : "de nombreux électeurs de Jean-Luc Mélenchon du premier tour s’apprêtent à s’abstenir ou à voter blanc. Cette abstention-là est plutôt favorable à Marine Le Pen, car si ces électeurs votaient, ils voteraient Macron", souligne Jean-Yves Dormagen.

Créditée de 40 % à 41 % d’intentions de vote, Marine Le Pen doit convaincre les abstentionnistes pour combler son retard.

"L’abstention n’est pas suffisante pour elle. Elle la met même en difficulté, dans la mesure où elle a un million de voix de retard sur Emmanuel Macron à l’issue du premier tour", souligne Bruno Jeanbart de l’institut OpinionWay.

"Quand bien même il y aurait une forte abstention dans les électorats de Jean-Luc Mélenchon, François Fillon, et Benoît Hamon du premier tour, ce n’est pas de nature à lui permettre de remonter. Ce dont elle a besoin, ce n’est pas d’avoir des électeurs qui ne choisissent pas, c’est d’avoir des électeurs qui la choisissent", poursuit-il.

Pour les politologues, une forte abstention peut au plus réduire un peu l’écart qui sépare les deux candidats dans les intentions de vote.

Question de légitimité

Pour Emmanuel Macron, "il ne s’agit pas simplement de parvenir à être élu mais de réussir à être +bien élu+, afin de faire de sa victoire un acte fondateur de son quinquennat. Pour cela, outre un score le plus large possible, il doit s’appuyer sur une forte participation", analyse BVA.

Les militants de La France insoumise ont opté aux deux tiers mardi pour le vote blanc ou l’abstention au deuxième tour, seuls 35 % se prononçant pour un vote Macron, à l’issue d’une consultation lancée par Jean-Luc Mélenchon.

A droite, un quart à un tiers des électeurs de François Fillon du premier tour pourrait également se réfugier dans l’abstention, selon les sondages (Ipsos, BVA).

Ceux de Benoît Hamon sont en revanche très mobilisés, et environ 80 % d’entre eux devraient voter dimanche.

Au premier tour, Marine Le Pen disposait par ailleurs de l’électorat le plus mobilisé, ce qui semblait la favoriser en cas de faible participation. Mais Emmanuel Macron fait désormais jeu égal sur ce plan, avec près de 90 % de ses électeurs potentiels qui se disent "sûrs de leur choix".

http://www.lepoint.fr/politique/pre...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Présidentielle : l’abstention reste une clé du second tour
4 mai 2017 - 09h59 - Posté par Thomas

Ce qui pose la question : quel est le plus efficace pour montrer le rejet de cette mascarade, le vote blanc ou l’abstention ?



Présidentielle : l’abstention reste une clé du second tour
4 mai 2017 - 10h29 - Posté par Roberto Ferrario

Bonjour Thomas, tu trouveras peut-être des réponses dans ces articles :

 #SansMoiLe7mai, pour une abstention citoyenne, militante et politique http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...

 Abstention ou vote blanc/nul ? http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...

 Maintenant voilà pourquoi nous votons blanc ou nous nous http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...

 Pour Emmanuel Macron, il ne s’agit pas simplement de parvenir à être élu mais de réussir à être bien élu... http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...

 La chasse aux sorcières contre les abstentionnistes est ouverte http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...


Présidentielle : l’abstention reste une clé du second tour
4 mai 2017 - 18h25 - Posté par Jean PRADIER dit jean 1

Ils sont un très grand nombre d’hommes politiques, de journalistes,...etc., à nous rabâcher que s’abstenir c’est voter le pen alors votons le pen pour ne pas voter le pen et se soumettre à leur logique.
Bof.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite