Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Franca Maï (135 articles)

13H18, un mercredi 8 février 2012
Je suis partie aujourd’hui. J’ai rejoins le soleil qui brille et la lune ricanante.
Sachez que je vous protège de leurs clartés lumineuses :)
Je vous aime...
Fuck la mort


Franca MAÏ, 1/4 vietnamienne, est née à Paris et puise sa source d’inspiration face aux vagues argentées de la côte de Nacre. Elle vit actuellement en Normandie.

Tour à tour Vampire dans un film de Jean Rollin "Fascination", Terroriste dans un film de Dominique Chaussois "Le moustachu" ou Escort Girl dans un film de Renan Chiraux "Première génération", Franca MAÏ a également produit, écrit et réalisé des films alternatifs pour résister à l’atonie ambiante du politiquement correct, diffusés dans des lieux insolites : duramen, cimetières, souterrains, etc... Passionnée de Musicalité, elle a beaucoup cherché à fusionner l’image et le son pour un langage intuitif. Elle a travaillé certaines séquences de son premier long-métrage "MARIE-MAD". Séquences actuellement enterrées, lesquelles seront visibles en l’An 2007. Elle est également la réalisatrice de l’An de mes II, court-métrage de 13 minutes traitant du rapport entre une victime et son bourreau.

Aujourd’hui, son site vous invite à un chemin initiatique parsemé de fleurs, d’orties, de tumulus et de grains à la tête.

 Décembre 2004 Co-fondatrice du Webzine sans Barbelés : e-torpedo.net
 Auteur de Momo qui kills, paru au cherche-midi le 26 août 2002 et chez Pocket "Nouvelles voix" avril 2004.
 Jean-Pôl & la môme caoutchouc paru au cherche-midi le 27 août 2003.
 Speedy Mata paru au cherche-midi le 6 Janvier 2005
 La passion de la victime recueil collectif paru aux éditions Que 2003.
 Humanimal 1 recueil collectif humanitaire paru aux éditions Archipel93 année 2003
 Humanimal II recueil collectif humanitaire paru aux éditions Archipel93 année 2004

L’heure est à l’ouverture des cages pour les membres d’AD
de : Franca Maï - 23 février 2006
1 commentaire
de Franca Maï Pour écouter : Ouvrez les cages Franca Maï & DI2 cliquez ! La justice Française ne doit pas être le bras armé d’un Etat vengeur face à ses prisonniers politiques. Les membres d’AD ont passé plus de vingt ans encagés dans des conditions frisant la torture lente. Leurs temps de peine incompressible est achevé depuis plus d’un an. Ils doivent respirer à nouveau l’air libre. La justice c’est aussi la possibilité de retrouver une vie hors des (...)
Lire la suite, les commentaires...
Au pays des nuages comateux
de : Franca Maï - 22 février 2006
10 commentaires
de Franca Maï Un enfant "hyperactif" est un danger supposé pour une société en carence d’imaginaire et en rupture de grands desseins. Dès ses balbutiements, cet enfant bourré d’énergie est taxé d’indocilité, soupçonné d’office de préparer les armes de son incapacité à se fondre dans le troupeau bêlant des moutons inodores. Comment donc remédier à cet indélicat qui mine le paysage d’un monde carré, policé et tout sécuritaire ? L’expertise de (...)
Lire la suite, les commentaires...
Abu Ghraib
de : Franca Maï - 18 février 2006
4 commentaires
...Ce sont les livres d’Histoire qui inventent cela pour faire peur aux enfants. L’homme n’est pas un animal, il possède un cerveau pour penser et un coeur pour aimer. Ce n’est pas lui qui tend un entonnoir dans la bouche des prisonniers avec un tuyau et qui leur tape dessus en défonçant des crânes, jusqu’à ce que mort s’ensuive. Ce n’est pas lui. Ce ne sont pas ses mains. Ce n’est pas lui qui torture à l’électricité et viole des (...)
Lire la suite, les commentaires...
La St VALENTIN : La fête orchestrée du mensonge toléré
de : Franca Maï - 14 février 2006
6 commentaires
de Franca Maï "J’aurais pu tomber amoureux de toi, mais je ne crois pas en l’amour... C’est un sortilège de bourgeois pour rendre les femmes dociles ou folles." Jean-Pôl & la môme caoutchouc (page 52) (cherche-midi éditeur) Cocues et cocus du monde entier, unissez-vous, c’est votre fête aujourd’hui, profitez-en !... Le jour du grand pardon est arrivé... Faire semblant le temps d’une journée de retrouver l’élan virginal de votre première fois (...)
Lire la suite, les commentaires...
Ségolène Royal : Le joker de la posture
de : Franca Maï - 8 février 2006
22 commentaires
de Franca Maï Comme toutes les femmes sachant manier avec adresse l’aura de la femme fatale, Ségolène Royal nous joue la partition du secret et du non dit. Elle suscite l’envie et le désir de ses confrères éléphants maladivement bavards, tout en bénéficiant de sondages mirifiques, la plaçant d’office en rivale sérieuse du réputé tout sécuritaire : le petit Nicolas qui shoote plus vite que son ombre. Quelle est donc cette mascarade dont nous abreuve à satiété la presse (...)
Lire la suite, les commentaires...
Le Crédo de la Duchesse de RMC concernant la DADSVI
de : Ephrem - 29 janvier 2006
« C’est la loi. Il faut appliquer la loi. Il faut punir les gens qui dérogent à la loi » C’est le credo répétitif et obsessionnel de Sophie de Menthon, présidente d’Ethic et fondatrice de la Fête de l’entreprise dont le slogan est « j’aime mon entreprise » à propos du téléchargement illégal sur internet et des supposés « pirates ». Propos entendus lors d’une retransmission « les grandes gueules »/ RMC, téléchargée via internet sur les conseils (...)
Lire la suite, les commentaires...
Les vœux métaphoriques de la femelle du pirate 2006
de : Franca Maï - 30 décembre 2005
8 commentaires
de Franca Maï Un monde où le nabot serait empaillé artistiquement par Blanche-Neige entourée de ses six dernières racailles orphelines. Remisé pour l’éternité au musée des horreurs, fréquentant immobilement le paon endimanché des cent jours fatidiques et le sourd-muet radoteur, le nabot crucifié par des caméras de surveillance ferait tordre de rire les boyaux des enfants au sang mélangé, en liesse. Le nouveau spectacle s’intitulerait : "farces et attrapes démocratiques" La (...)
Lire la suite, les commentaires...
La rage en nécessité
de : Franca Maï - 28 décembre 2005
8 commentaires
de Franca Maï Bleu Blanc Rage du groupe Rock Trois fois rien, est un album musical qui ne livre pas tous ses arcanes à la première écoute. Il faut l’effeuiller en douceur, comme une fille attirante que l’on pressentirait volcanique mais timide et que l’on désarmerait en prenant le temps de l’apprivoiser. Il faut se laisser imprégner par les mots, car cet album recèle une quantité de petites trouvailles littéraires. « ...Ma vie est suspendue aux ailes frêles de (...)
Lire la suite, les commentaires...
Ramil AKZAMOV : Les voies du ciel de la honte
de : Franca Maï - 24 décembre 2005
10 commentaires
de Franca Maï Ramil AKZAMOV ressortissant Kirghize le 24 Décembre sera renvoyé de force hors de France par les voies du ciel. A l’heure où vous dévaliserez les rayons pour votre festin de Noël, un homme sera saucissonné des pieds à la tête et laissera une femme et des enfants près d’un sapin illuminé, orphelins. Le préfet et le ministre de l’intérieur en ont décidé ainsi. Le préfet et le ministre de l’intérieur ont une drôle de conception du père Noël et de la (...)
Lire la suite, les commentaires...
DADVSI : Le ventre gigantesque de la Location
de : Franca Maï - 21 décembre 2005
6 commentaires
de Franca Maï Arrêtons de dire, nous les gueux, les marginaux, les insoumis de cette société orientée vers le luxe que nous sommes propriétaires de nos achats. Lorsque nous nous délestons de notre argent pour acquérir le CD musical de nos rêves, il faut bien capter que celui-ci ne nous appartient pas. Dans moins d’une semaine, la loi ogresse DADVSI nous remettra le porte-monnaie à l’heure, si nous ne nous bougeons pas furieusement la croupe. Nous ne pourrons plus partager (...)
Lire la suite, les commentaires...
Drame de Thionville
de : Franca Maï - 20 décembre 2005
11 commentaires
de Franca Maï Lola Collignon était une gamine de 11 ans avec plein de lucioles dans la tête et des rêves de petite fille en devenir. Elle marchait avec trois de ses copines sur le macadam d’un passage protégé de Thionville, le cœur gai et léger à l’approche des fêtes de Noël. Lola Collignon n’a pas croisé le père Noël mais une voiture de pompiers déglinguée qui zigzaguait dangereusement, la fauchant mortellement et blessant grièvement ses amies, dont Julie (...)
Lire la suite, les commentaires...
Une si douce impatience Roman de Pierre Drachline
de : Franca Maï - 14 décembre 2005
1 commentaire
de Franca Maï C’est un petit bijou littéraire que j’ai refermé hier soir, tard dans la nuit. Et si vous ne deviez lire qu’un seul roman en 2006, ce serait celui-là. Le narrateur, atteint d’un cancer, fait un malaise et une chute sur une table de livres d’occasion au marché Georges-Brassens qui l’épingle irréversiblement dans la zone de non-retour et nous le retrouvons bientôt coincé dans son cercueil. Nous respirons avec lui -sans échappée possible- (...)
Lire la suite, les commentaires...
La Gauche : Les battements d’un soleil rouge
de : Franca Maï - 10 décembre 2005
12 commentaires
de Franca Maï Voici venir le temps où les jupes retroussées et les pantalons fripés tanguent et se mélangent en une danse endiablée pour mieux déjouer l’horizon qui se profile, inflexible. L’urine peut crier sa trouille en un fleuve grandissant, les neurones azimutés et clairvoyants guident nos actes. Nous n’avons plus qu’une bataille : eux ou nous. Eux, parés dans leurs oripeaux du tout sécuritaire à nous balancer des caméras de surveillance et des théories (...)
Lire la suite, les commentaires...
"L’ultime tabou" roman de Franca Maï
de : Marc Alpozzo - 21 novembre 2005
14 commentaires
La parole étouffée par Marc Alpozzo En 2003, paru un roman sous le titre évocateur : Rose bonbon. Son objet : la dérive d’un pédophile. Ecrit à la première personne du singulier, généreux en détails, ce livre de littérature générale créa un tollé avant de disparaître dans un oubli bien déconcertant. Lumière crue Alors, devant une telle censure symbolique (je rappelle que des "biens pensants" ont tout essayé pour faire interdire ce livre en librairie, voire se livrer à un "autodafé") (...)
Lire la suite, les commentaires...
Françaises, Français... Je vous ai compris...Vieille comptine remixée au goût du jour
de : Franca Maï - 15 novembre 2005
9 commentaires
de Franca Maï Vous êtes un peuple majoritaire, viscéralement râleur et frileux. Alors je vous livre des caméras de surveillance à profusion et plus de 1800 "robocops" neufs et rutilants pour aller mater vos enfants qui hurlent leur désespoir dans les banlieues poubelles et que nous nommerons confortablement délinquants pour plus de commodité et de compréhension universelle. Vous ne supportez pas la misère engrangée à vos portes, elle fait désordre et elle vous renvoie aux images du (...)
Lire la suite, les commentaires...
Banlieues : Faites vos jeux, rien ne va plus...
de : Franca Maï - 8 novembre 2005
33 commentaires
de Franca Maï Allez ...au hasard de la toile, quelques actes et réflexions concernant le réveil des volcans en zones perdues... Faites vos jeux... Eric Raoult, député maire UMP du Raincy (Seine-Saint-Denis), a instauré dans sa ville un couvre-feu pour les mineurs de 01h00 du matin jusqu’à l’aube. La présidente du Medef, Laurence Parisot, a estimé que les conséquences de la poursuite de ces violences étaient "très sérieuses" pour l’économie française. "D’ores et (...)
Lire la suite, les commentaires...
Le clandestin : Groupe Musical basé à l’Est de quelque part
de : Franca Maï - 1er novembre 2005
1 commentaire
de Franca Maï Le clandestin ecoutez Arbeit macht frei Un album musical est souvent une flânerie curieuse dans un univers qui nous est proche ou lointain. Question de temps ou d’états d’âme. Et recevoir de la musique via ma boîte virtuelle -en sus et place, d’insultes anonymes destinées à un engagement en faveur de la libération conditionnelle de Nathalie Ménigon et des membres d’AD- est une échappée généreuse que j’apprécie particulièrement. Le cœur au (...)
Lire la suite, les commentaires...
Qu’est-ce que l’on a à perdre... Franchement, lorsque l’on n’a plus rien à perdre ?...
de : Franca Maï - 31 octobre 2005
13 commentaires
de Franca Maï Lorsque la vie est une sempiternelle course à la survie se résumant à ne transpirer que pour tenter de s’alimenter décemment, entre deux jobs fragiles dont on se gausse, car très éloignés de nos aspirations profondes. Des lieux de travail et d’ennui, où tu sais au fond de toi-même que tout un chacun y est interchangeable, exposé brutalement à la comparaison du « moins cher ailleurs ou du plus rentable autre part ». L’exploitation galopante -en toute (...)
Lire la suite, les commentaires...
Des Fleurs pour Nathalie Ménigon
de : Franca Maï - 17 octobre 2005
2 commentaires
de Franca Maï Aujourd’hui, 17 Octobre 2005, n’oubliez pas d’envoyer des Fleurs à Nathalie Ménigon. Que les murs de sa prison soient lumineux de couleurs et que les fragrances des pétales atteignent son odorat. Juste pour dire que nous sommes nombreux à ne pas cautionner la peine de mort lente et déguisée qui lui est infligée et lui envoyer un peu de chaleur humaine. ...Nous, êtres humains et promeneurs sur le fil mortel de la vie, nous, passagers précaires de ce beau (...)
Lire la suite, les commentaires...
Le monde littéraire : Le chant du cygne
de : Franca Maï - 12 octobre 2005
de Franca Maï Une petite question au hasard ?... Lorsqu’un livre est vendu 10€ sur le marché engorgé et de plus en plus rétréci -quant au contenu- de la littérature française, combien touche son auteur ? 1€ moins les droits caisse de je ne sais quoi où de toutes façons, l’auteur ne touchera rien, puisqu’à l’aube de son repos bien mérité, il sera déjà mort et enterré, épuisé par la logique infernale des actionnaires de la maison d’édition, penchés (...)
Lire la suite, les commentaires...

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120



accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite