Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Nous n’avons pas un problème de numérotation de république mais un problème de CLASSE ET DE CAPITALISME !
de : La Louve
mercredi 10 avril 2013 - 13h21 - Signaler aux modérateurs
23 commentaires

L’"affaire Cahuzac" a créé une "onde de choc" à laquelle beaucoup ne s’attendaient pas, dit-on (on ne pensait pas en effet que cela agiterait autant, puisque finalement, le fond de l’histoire ce sont des faits vieux comme mes robes et très connus : les paradis fiscaux, l’évasion fiscale etc...) - on ne sache pas non plus que les dérives du financement politique aient jamais épargné le PS "auparavant" (Urba-Gracco, Pechiney-Triangle, Carrefour du développement etc), pas plus que l’UMP ou aucun parti, d’ailleurs. Toujours est-il que, c’est un fait, depuis quelques jours on ne parle plus que de cela ! La "moralisation" de la vie politique ! Ça doit prendre la suite de la "moralisation du capitalisme financier" ?

On parle alors désormais de créer une "autorité administrative indépendante" (c’était ça ou une "commission") pour "contrôler" la "moralité" et la "transparence financière" de nos zélus, et (mais ça on ne le dire pas) pour enterrer le dossier brûlant.

On maudit les "paradis fiscaux" (quand on les aura supprimés, tout ira mieux ?), c’est tendance et surtout, c’est loin. En plus, ils ne risquent pas de protester. On jettera quand-même un voile pudique sur le statut de l’immense majorité de ces territoires qui justifient à eux seuls que continuent d’exister des monarchies rendues obsolètes à bien des égards par ailleurs ( Antigua, Barbade, Belize, Caïmans, Grenade...sont de vrais joyaux de la couronne d’Angleterre, Aruba pour la reine Beatrix des Pays-Bas...) ....En contre-feu, on agite par la même occasion un spectre anarchiste.... Quelle horreur mon dieu ! Vous imaginez ? Le chaos. Oui. On parle donc d’un vent d’"antiparlementarisme" pour fustiger les légitimes demandes de la populace (qui n’est bonne qu’à voter et devrait arrêter d’emm...ses zélus avec des réclamations de transparence. La transparence c’est mal, c’est totalitaire, on vous l’a déjà dit...)

Ce matin sur Europe1, Riri Guaino pleurait presque sur le manque de respect dont il était l’objet, lui, respect dont il devrait bénéficier, selon lui, du seul fait de sa fonction, fonction qu’il a accepté d’endosser, c’est connu, par pur esprit de sacrifice pour la nation et volonté désintéressée de servir la pôtrie. Sur une autre chaîne un philosophe renchérit : avec ces injonctions populistes (forcément) de transparence, les hommes politiques sont "traités comme des choses" et ça, c’est mal (personne ne lui demandera si ce ne sont pas plutôt les hommes politiques qui nous traitent, nous, comme des - pauvres - choses)....

Les story-tellers s’interrogent : un député s’immolant par le feu devant l’Assemblée en demandant "le respect " serait certes du jamais-vu, mais cela ne mettrait-il pas un point final magistral et grandiose à cette vilaine cabale que "le peuple" déclenche contre ceux qui le tondent et s’apprêtent à le tondre encore davantage, "austérité" oblige ?

Sur ce, les éditocrates s’offusquent : va-t-on leur demander à eux aussi la publication de leur patrimoine ? Combien gagnent-ils, d’où leur vient "l’argent des ménages" ? Ce serait pourtant normal de savoir combien gagnent les faiseurs d’opinions qui nous manipulent le cerveau à longueur de journée.

Là, on montre du doigt un patron guadeloupéen, député qui gagne 80.000 balles par mois à exploiter les autres et à faire de la spéculation immobilière ( comme tous les personnages de son espèce, non, pas les guadeloupéens, les PATRONS). Je l’ai toujours dit, je suis contre les patrons et les cadres dirigeants dans la représentation populaire. Maintenant, j’attends la publication des patrimoines des Dassault père et fils, respectivement sénateur et député : combien ça rapporte (comptes off-shore et étrangers compris ?) de vendre la mort aux quatre coins du globe ? Qu’est-ce qu’on peut cacher et comment ?...

Entendons-nous bien, c’est normal - et pas sale du tout - de clouer au pilori de la généralité tous les chômeurs du pays comme fraudeurs potentiels et parasites évidents, les étrangers comme voleurs de pain de Français (et d’autres choses), c’est normal aussi de coller des contrôles fiscaux à des gens qui ne gagnent même pas 50 000 balles PAR AN, MAIS on ne touche pas aux sénateurs ni aux éditocrates, parce que ça, ça met la "démocratie" en danger....

Toutes ces questions patrimoniales, ce sont des questions légitimes et éclairantes et il faut les maintenir, les poser encore et encore : combien gagnent et quel est le patrimoine de ceux et celles qui, à différents niveaux, "s’occupent de notre bien" (sic, comme dirait Lacan).....

Cela étant, ne nous laissons pas mystifier : tout ce débat (déballage ?), par quelque bout qu’on le prenne, contribue finalement, insidieusement à déplacer ces questions, légitimes, sur le terrain de la MORALE.

Or, on n’est pas en cours de philo’, là, mais en matière politique, c’est à dire de gouvernement de soi et des autres, de vie de la Cité... dans un système qui s’appelle le CAPITALISME.

Le fond du débat qu’on essaie là d’escamoter (y compris en agitant un "capitalisme financier" supposé être la source unique de tous les maux), c’est la division de la société en CLASSES, l’exploitation, la domination et le rôle de l’État (pas de la "5ème République") et de TOUS ses appareils dans le maintien et la perpétuation de cette exploitation, de cette domination .

Or, ceci, ce n’est pas une question de morale, ni de moralité, ni même de richesse(s) (dans une certaine mesure, on est toujours le "riche" ou le "pauvre" de quelqu’un...) c’est une question de CLASSE SOCIALE, et aussi, pour les "politiciens" et les cadres, de camp que l’on choisit, consciemment ou pas. Qui possède le Capital ? Qui exploite qui ? Et qui est un soutien objectif à la bourgeoisie ?

Ajouter à cela la guignolade de la revendication d’une "nouvelle République", prétendre qu’une éventuelle réforme constitutionnelle, et même, une constituante (enfin, soi-disant) vont modifier ce système-là, là est le mensonge condamnable, pour le coup, politiquement et selon la morale de la lutte de classe.

Car c’est un mensonge, qui brouille la conscience, et qui en plus, fait perdre du temps au prolétariat dans son rassemblement et dans son organisation, dans sa prise de conscience, c’est un mensonge qui rend service à la bourgeoisie (c’est bien pour cela que ses organes de presse en font la promotion d’ailleurs), donc c’est un mensonge qui nous dessert et qui sert, en revanche, les intérêts du Capital.

"La nuit tous les chats sont gris", c’est vrai, et il fait de plus en plus nuit dans ce pays. Ne nous laissons pas abuser.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Nous n’avons pas un problème de numérotation de république mais un problème de CLASSE ET DE CAPITALISME !
10 avril 2013 - 14h11

Moins dupes que prevu ?

Q u e l l e r é a c t i o n F r a n ç o i s H o l l a n d e d o i t - i l a d o p t e r a p r é s l e s s c a n d a l e s q u i é c l a b o u s s e n t s e s p r o c h e s ? ( 6 0 5 5 8 v o t a n t s )

I l d o i t c h a n g e r i m m é d i a t e m e n t d e g o u v e r n e m e n t e t d e P r e m i e r m i n i s t r e ( 1 3 7 3 5 v o t a n t s ) 2 2 . 7 %

I l d o i t d i s s o u d r e l ’ A s s e m b l é e n a t i o n a l e ( 1 4 3 1 5 v o t a n t s ) 2 3 . 6 %

I l d o i t l a n c e r u n a p p e l à l ’ u n i t é n a t i o n a l e d e r r i é r e s a p e r s o n n e ( 7 6 8 4 v o t a n t s ) 1 2 . 7 %

I l n ’ a d ’ a u t r e c h o i x q u e d e d é m i s s i o n n e r ( 2 4 8 2 4 v o t a n t s ) 4 1 %

( 6 0 5 5 7 v o t a n t s )

http://www.lepoint.fr/chroniques/qu...



Nous n’avons pas un problème de numérotation de république mais un problème de CLASSE ET DE CAPITALISME !
10 avril 2013 - 14h39 - Posté par robert

Non, je ne crois pas que ce soit un "mensonge", c’est juste la logique méthodologie du réformisme de gauche... mais il ne faut pas non plus rester en-dehors ; il faut apporter dans les manifs ses propres alternatives ; puisque c’est bien là, quoi qu’il en soit, où se trouvera le "peuple de gauche"



Nous n’avons pas un problème de numérotation de république mais un problème de CLASSE ET DE CAPITALISME !
10 avril 2013 - 14h42 - Posté par La Louve

Ben oui. Participons à l’illusion réformiste donc.

Logique....

... pour des révolutionnaires....


Nous n’avons pas un problème de numérotation de république mais un problème de CLASSE ET DE CAPITALISME !
10 avril 2013 - 18h27 - Posté par Gérald

Tout à fait d’accord avec La Louve...
On va défiler le 05 Mai aux côtés de celui "qui pense en français" et demander une 6ème (ou 7ème ou 8ème, qu’importe...) République... en en gardant bien entendu les institutions bourgeoises au service du capitalisme.
On peut même mettre à la tête de cette nouvelle République si attendue, Mélenchon lui-même, qui après 30 ans de social-libéralisme s’est découvert une âme de révolutionnaire !!! (après avoir été élu sénateur grâce à ses potes du PS...).
Et avec cette nouvelle république, le prolétariat sera enfin heureux !
çà, c’est un esprit révolutionnaire !!!


Nous n’avons pas un problème de numérotation de république mais un problème de CLASSE ET DE CAPITALISME !
12 avril 2013 - 12h25 - Posté par celo

Le fait est que depuis 95, aucune force de gôche, ni syndicat n’a enclenché une marche contre l’austérité, le dimanche, tant que c’est encore possible pour les salariés qui ne sont pas obligés d’aller bosser ce jour là.
Alors comme la nature a horreur du vide, d’autres savent l’occuper .

Comme disent mes jeunes copines de l’aqua gym," j’aimerai bien rencontrer l’âme soeur, pour ça, il faudrait que je sorte, mais je n’en ai pas le temps, la force ou les moyens, le fric régente tout."
C’est mignon, et triste.
Et oui, il n’y a pas que des étudiants chez les jeunes, et puis il faut bien quitter l’école un jour.
La 6ieme république, ils s’en battent pour le pire et le meilleur


Nous n’avons pas un problème de numérotation de république mais un problème de CLASSE ET DE CAPITALISME !
10 avril 2013 - 14h44 - Posté par La Louve

"seules la vérité et la clarté sont révolutionnaires " LENINE, "La révolution prolétarienen et le rénégat Kautski" https://bellaciao.org/fr/spip.php?a...


Nous n’avons pas un problème de numérotation de république mais un problème de CLASSE ET DE CAPITALISME !
10 avril 2013 - 15h27 - Posté par Nocturne

J’en ai rien a faire des revenus ou avoir d’un tel, ministre ou autre.
I l faut se battre contre les paradis fiscaux dans notre systeme de merde.
il faut activer la LDC DANS L’ENTREPRISE , se battre avec tous nos moyens ,
(qui sont faibles mais qui pourraient être forts ) contre la propriété privée des moyens de production, les banques etx etx !!
Il faux remettre au premier plan le rapport capital /salariat., et la propriété privée.
Les Cahuzac et autres pcfee !! ps et Melenchon c’est de la M .... !Nous ne sommes pas la presse a sensations.
Occupons nous de dialoguer "" comment entraîner les masses ver la LDC,
comment pouvoir OCCUPER LA RUE tous les jours, non pas avec indigniation,
mais avec révolte.

Quant les forces anti capitalistes socialisantes se mettrons telle d’accord sur un
programe de mise a bas du capitalisme ???

Les finalités de mise en forme de la société a construire aucun
mouvement n’en a la recette

C’est les masses prolétariennes et le peuple dans son ensemble qui déciderons de
la façon dont doit ce construire la société de demain.

Cette société se construira
avec des hauts et des bas , mais n’en doutons pas , le capitalisme mis a bas, la société sous la " démocratie des masses ", ne peut q’ouvrir la voix au communisme
UN COMMUNISME QUI SERRA LE FRUIT DE LA PENSÉE MARXISTE/ LENINISTE ,ENRICHI DE LA RÉFLEXION DE L’ENSEMBLE DES FORCES RÉVOLUTIONNAIRES
ENFIN RÉUNIES DANS L’ACTION SUR LE TERRAIN.

Salutations d’un vieux camarade qui voudrais bien " le plus tard possible " mourir heureux .



Nous n’avons pas un problème de numérotation de république mais un problème de CLASSE ET DE CAPITALISME !
10 avril 2013 - 18h12

Oui et pour nous tout particulièrement à l’Ocséna, nous réclamons surtout, enfin, une 1ère démocratie (pour changer un peu les habitudes anciennes,
quoi !)

Zaz



Nous n’avons pas un problème de numérotation de république mais un problème de CLASSE ET DE CAPITALISME !
10 avril 2013 - 19h10 - Posté par A.C

Car c’est un mensonge, qui brouille la conscience, et qui en plus, fait perdre du temps au prolétariat dans son rassemblement et dans son organisation, dans sa prise de conscience, c’est un mensonge qui rend service à la bourgeoisie (c’est bien pour cela que ses organes de presse en font la promotion d’ailleurs), donc c’est un mensonge qui nous dessert et qui sert, en revanche, les intérêts du Capital

Certes, ma Chère.
Mais notre rôle, Nous qui fumes baptisés"réformistes" quand la réforme n’était pas encore synonyme de"satisfaction des revendications du MEDEF"

....... Nous qui venons’ expliquer aux "gens" que se serrer la ceinture pour Nous emmener au Pouvoir après que la"crise" aurai massacré toute velléité de résistance,c’est le seul remède au malheur,

.......... Nous qui nous nous affirmons " à gauche de"la gauche du PS" pour continuer à instiller l’idée que la DROITE pourrait bien revenirsi sa politqiue devenait avec la Gauche, trop impopulaire...

......... Nous qui sommes dans le "jeu démocratique" pour que le peuple citoyen rêve de nouvelles Bastilles(je parle des places o usous la pluie, on hurle"on a gagné")..plutôt que de détestables crépages de chignons français, ..

........... NOUS , Madame la REBELLE, que deviendrions nous, si vos appels à la REVOLUTION étaient entendus, ??

Chômeurs ?

Vous trouvez que c’est sympa de chercher à mettre au chômage des Hommes de Gôôche, ?

Je ne vous salue pas..

A.C
Partisan des appels au changement de république et du slogan
"Marche ET crève"

Nous ne sommes plus en 68, Madame !

Le pavé , ça ne s’arrache plus pour élever de la barricade et balancer sur les forces de l"ORDRE" ..
Le pavé , ça se foule, parce que ça défoule les foules...

Point barre.

5 mai..priez pour NOUS



Nous n’avons pas un problème de numérotation de république mais un problème de CLASSE ET DE CAPITALISME !
10 avril 2013 - 21h18 - Posté par La Louve

Le pavé , ça se foule, parce que ça défoule les foules...

Sur ce coup là tu t’es foulé :-D

Pas comme Messi ce soir j’espèèèèrreee ;-)


Nous n’avons pas un problème de numérotation de république mais un problème de CLASSE ET DE CAPITALISME !
10 avril 2013 - 21h20 - Posté par La Louve

(spéciale dédicace à mon cher ami Chancogne : allez Barça - non je ne parle pas du fondateur de LO ;))


Nous n’avons pas un problème de numérotation de république mais un problème de CLASSE ET DE CAPITALISME !
11 avril 2013 - 08h07 - Posté par

Pas comme Messi ce soir j’espèèèèrreee ;-)

Si Messi dort, c’est mieux que Thermidor, non ?

Chico


Nous n’avons pas un problème de numérotation de république mais un problème de CLASSE ET DE CAPITALISME !
11 avril 2013 - 09h42 - Posté par La Louve

RhhOOOooooOOOOO Chico pas mal celle-là :-D


Nous n’avons pas un problème de numérotation de république mais un problème de CLASSE ET DE CAPITALISME !
11 avril 2013 - 09h19 - Posté par jean-marie Défossé

Entendons-nous bien , c’est normal - et pas sale du tout - de clouer au pilori de la généralité tous les chômeurs du pays comme fraudeurs potentiels et parasites évidents ...

J’aime bien ce paragraphe qui est une réalité de notre pays ; réalité que j’ai personnellement vécue (département 29) concernant l’attribution de la CMU . CMU à laquelle j’ai droit du fait de ma gigantesque retraite de 550€/mensuel .

On me demandait tellement de justificatifs , de papiers à répétition à remplir , de démarches à faire (c’est vrai , comme tous les "petits" , mon temps est gratuit et mes timbres et photocopies également) , qu’à la demande impérative de l’organisme attribuant la CMU , d’aller solliciter les banquiers pour demander un justificatif signé de leurs parts comme quoi je n’avais pas d’argent dissimulé chez eux , tout ceci m’a donné la forte impression que l’on tentait de me culpabiliser d’être quémandeur d’une aide médicale à laquelle j’ai droit !
Du coup , j’ai envoyé tout valser ! Plus de papiers à remplir , plus de démarches à faire , plus de prostitution forcée ...et plus de protection médicale , à mes risques et périls ... mais comme tant d’autres français et de plus en plus !

Car dans la réalité , cette administration (et bien entendu aussi , toutes les marionnettes qui l’animent complaisamment ) connaissent pertinemment , non seulement mes maigres revenus , mais également peuvent s’ils s’en donnent la peine , connaître la situation exacte de mes comptes bancaires qui frisent le plus souvent le point de congélation zéro .

Quant à mes biens immobiliers , ils se résument ... à un sac à dos ; et mes biens matériels à 2 motos . La 1ère de 2007 et la seconde de 2002 (valeur totale environ 7000€ ! Tiens pour être généreux , on va pousser jusqu’à 7500€ !

Non effectivement , les fraudeurs potentiels ne sont pas les "petits" !
Les "petits" sont comme moi , ils ne sont pas FRILEUX à la transparence , car ils sont habitués aux courants d’air de leur vie et de leur compte bancaire !



Nous n’avons pas un problème de numérotation de république mais un problème de CLASSE ET DE CAPITALISME !
11 avril 2013 - 09h51 - Posté par Copas

Leur morale et la notre...

La question du scandale Cahuzac, bien plus large qu’annoncée, tresse une situation pas nouvelle, mais éducative aux plus larges masses.

Le personnel politique de l’appareil d’état est mouillé dans des scandales légaux et illégaux qui révulsent les populations dans beaucoup d’états en Europe (et ailleurs, mais disons que chacun sa peine).

Ces "affaires" inhérentes au système se voient en Espagne, au Portugal, en France, en Italie, en Grèce, etc.

Dans ces affaires trempent les plus féroces antisociaux des gouvernements de gauche et de droite .
On est obligé de constater cela .

C’est du personnel de la bourgeoisie et de la petite bourgeoisie qui a l’habitude de se nourrir sur la bête comme l’on conçoit un droit de cuissage.

L’odeur qui en sort est insoutenable. Et on a droit à de grandes perles, comme la dinde qui dit qu’elle a un patrimoine de français moyen en citant des biens au dessus de 600 000 euros.

4 ministres de ce gouvernement payeraient l’ISF, les autres, comme dans les équipées des gouvernements de droite sont aussi des petits mozarts de l’optimisation fiscale ...

Ces scandales ne sont pas nouveaux, mais ils ont toujours été insupportables pour la classe populaire.

Ils le sont d’autant plus que les canailles du gouvernement Hollande et sa majorité parlementaire de vendus, agressent les travailleurs et la classe populaire, lui font les poches soigneusement et gavent en même temps les patrons et la bourgeoisie de largesses.

Car ce qui diffère d’autres périodes est là : les assauts de ces salopards contre le prolétariat en Europe.

C’est ce qui rend aigu par exemple les colères en Espagne.

En France, le FdG , avec Mélenchon à la parade, qui a sauté sur l’affaire sont en plein rétro-pédalage : le patrimoine privé divulgé ? (fruit des pillages cumulés), ah non, ça c’est privé...

Et également le manque de volonté de laisser la colère s’exprimer et le refus de la relier explicitement avec les agressions antisociales des bourgeois du PS aux affaires , ressemblent à une diversion face à une colère qui est bien là.

5 Mai ?

J’aurai préféré qu’on ne laisse pas tirer Mélenchon le premier sur une initiative populaire dans la rue, car on savait comment il détournerait. Lui aussi il a regardé ce qui s’est passé en Italie avec Grillo et s’est précipité en avant avec ses solutions qui n’en sont pas . Il a flairé le bon coup, mais l’orientation qu’il veut donner à cela vide de tout sens la colère vers un truc politicien sans espérance.

Reste que nous devons , avec un comité ad hoc , comme on veut, nous, avec nos petites mains faire une initiative populaire contre ces saloperies du personnel politique de la bourgeoisie.

Pas rester dans le commentaire.

Ca tombe bien, de Le Pen à Chauzac, Woerth à Sarko, la merde est dans le ventilateur.

De tous ceux qui nous agressent et nous ont agressé socialement.
Il y a une lutte de classe féroce, soyons féroces et sans rien rater.

Une autre initiative populaire s’impose, sans jargons et sans discours incompréhensibles, sur la base des intérets de notre classe, et sur la colère de notre classe.



Nous n’avons pas un problème de numérotation de république mais un problème de CLASSE ET DE CAPITALISME !
11 avril 2013 - 14h32 - Posté par mutuelbkouse

C’est à croire que la France marche sur la tête.
Je comprends bien que ceux qui se sont enrichi sur le dos prolétaires veulent à tout prix le cacher. Question de "MORALE" !!!

Mais les écarts sociaux s’agrandissent démesurément, poussant bien des pauvres aux actes les plus désespérants...

la France est entrain de perdre le et la morale.


Nous n’avons pas un problème de numérotation de république mais un problème de CLASSE ET DE CAPITALISME !
11 avril 2013 - 15h25 - Posté par RICHARD PALAO

il s’agit bien d ’un problème de classe , changer de république est aussi inutile que de changer de président (nous le vérifons tous les jours) :

" la république c’est une forme d’organisation politique dans laquelle les détenteurs du pouvoir l’exercent en vertu d’un mandat confié par le corps social ..." ( LAROUSSE )

la république , c’est donc le summum de LA DELEGATION DE POUVOIR , le peuple vote de temps à autre puis n a plus aucun mot à dire ni aucun droit de regard sur les actions, les pratiques et les décisions de ceux qu’il a élu .

Ceux de 1789, voulaient donner le pouvoir au peuple , mais cette généreuse idée c’est terminée tragiquement , lorsque je dis tragiquement je ne parle pas du nombre de têtes coupées , dailleurs lorsque je suis excédé par ce système qui nous écrase , il m’arrive de penser qu’il aurait fallu encore plus , au moins cela aurait eu au moins pour mérite de nous éviter de subir les héritiers de ces contre-révolutionnaires qui foisonnent encore de nos jours dans les instiitutions et parmi les "élites " qui nous dirigent .
Non , ce qui est tragique , c’est que la bourgeoisie à en très peu de temps réussi à reprendre le pouvoir pour rétablir le pouvoir des riches et des possédants ( on ne disait pas encore capitaliste , MARX n’était pas encore passé par là ).

Depuis , 5 républiques se sont succédées et aucune n ’est revenu aux principes originels , aucune n ’a accordé davantage de droits et de pouvoir au peuple au contraire , ce sont de plus en plus les élites bourgeoises , les oligarques liés au grand capital qui décident de tout , occupent tous les postes ou se prennent les décisions , alors il faut être bien naîf pour croire comme le prétend MELECHON qu’il suffit de changer le numéro de la république pour "moraliser" la politique et encore moins pour donner toute sa place au pouvoir populaire .
Certes il vaut mieux vivre dans une république constitutionnelle que sous une dictature , les républicains espagnols en savent quelque chose , mais ce qui est également certains , c’est qu’aucune république n’ a mis fin A LA DICTATURE DE L’ARGENT . Ou est la morale d’un système qui est dominé par l’argent ? aucune république ne pourra moraliser la vie politique .

J’ ai vu MELENCHON au grand journal de canal+ interrogé par JM APATHIE qui lui demandait à quoi serviraient une 6ème république et une constituante , MELENCHON à l’ordinaire si bavard a bredouillé quelques généralités comme : les délégués de la constituante élus par le peuple seront chargés de rédiger la constitution de la 6ème république qui sera ensuite soumise à l ’assemblée nationale ...APATHIE : il y aura donc deux assembleés ? une constituante et l’assemblée nationale ? MELENCHON pris de court et toujours bredouillant :
pas forcément , il y a des dizaines d ’exemples ( lesquels) ou cela a été fait , on peut garder l’assemblée ou la dissoudre ...
Le tout à l’avenant , aucune précision sur le contenu de la nouvelle constitution , la nature du pouvoir et des nouvelles institutions ...

alors ou la proposition de MELENCHON n’ est qu slogan creux ou il reste volontairement flou afin de ne pas dévoiler qu’ en fait à part quelques réformettes , il ne veut pas remettre en cause les institutions bourgeoises et la prédominance du capital . En quelque sorte une nouvelle république canada dry , sans aucun contenu de classe ,ou seul les slogans servant d ’emballage peuvent paraitre attrayant à ceux qui en ont raz le bol de la double crise morale et politique actuelle ...reste à savoir combien vont se laisser prendre .

Pour ma part je ne participerais pas à cette mascarade estampillée FDG avec le soutien du NPA et EVA JOLLY .

Vouloir séparer "morale" et "politique" est un baise couillon , prétendre rétablir la morale en changeant de république est du même tonneau , la morale réapparaitra en politique , seulement lorsque le peuple sera au pouvoir .

Alors je dis OUI à une constituante avec les mesures immédiates suivantes :

dissolution de l’ assemblée

rédaction d’une nouvelle constitution , instaurant le pouvoir et le contrôle populaire à tous les niveaux ( état , institutions , entreprises privées et publiques...) l’appropriation collective des grands moyens de production et des organismes financiers , le non -remboursement de la dette .

cette nouvelle constituion devra être soumise à l’approbation du peuple .

si MELENCHON fait siennes ces propositions , craché juré je manifeste à ses côtés ...


Nous n’avons pas un problème de numérotation de république mais un problème de CLASSE ET DE CAPITALISME !
11 avril 2013 - 18h00 - Posté par

Viens manifester avec nous pour foutre en l’air le capitalisme,Mélenchon ou pas ce n’est pas le problème. Il faut prendre le pouvoir partout et ne pas se gêner . On n’a plus rien à perdre .
La manif sera sûrement décentralisé dans les grandes villes régionales pour permettre un plus grand nombre de participants. Paris n’est pas le seul lieu de ré volte . Il faut absolument foutre en l’air la 5ème république qui bloque tout le processus révolutionnaire malgré les scandales qui s’enchaînent chaque jour. On ne peut simplement être contre tel ou tel dirigeant médiatique pour ne pas renforcer ce front populaire absolument nécessaire pour virer les bourgeois de droite et de soi-disant gauche . Il faut vraiment mettre à bas la délégation de pouvoir et d’ailleurs Mélenchon l’a affirmé au meeting de martigues comme Pierre Laurent . Alors ne gâchons pas notre plaisir dans toutes nos organisations révolutionnaires pour défiler avec un balai "rouge" afin que les élites qui essayent de nous diriger prennent la fuite à pied ,à cheval ,en voiture aux îles caïmans où leu pognon est en train de pourrir car nous changerons de monnaie pour que leurs dollars-euros ne valent plus rien ...La révolution doit taper à la caisse pour "ruiner" nos ennemis de classe ...

Bernard SARTON ,section d’Aubagne


Nous n’avons pas un problème de numérotation de république mais un problème de CLASSE ET DE CAPITALISME !
11 avril 2013 - 19h02 - Posté par A.C

Viens manifester avec nous pour foutre en l’air le capitalisme

Je peux pas
Le 5 je manifeste contre la pédophilie , manif organisée par le curé de ma Ville...
La veille pour la moralisation des Banques, je participe à un Colloque avec Monsieur DENIS, Président du Crédit mutuel.
Et le 6..j’ai un rassemblement contre l’abus d’alcool sponsorisé par RICARD..

Je peux pas être partout....


Nous n’avons pas un problème de numérotation de république mais un problème de CLASSE ET DE CAPITALISME !
11 avril 2013 - 20h22 - Posté par RICHARD PALAO

BERNARD ou as tu lu que MELENCHON VEUT SUPPRIMER LA DELEGATION DE POUVOIR ? il dit lui-même qu il n est pas communiste , mais keynesien et surtout qu il souhaite une 6ème république , or la république même si on l affuble du qualificatif de démocratique ou de populaire , c est un système qui renforce la délégation de pouvoir .

Je ne défilerais pas avec quelqu un qui joue les CHAVEZ mais qui est d ’accord pour rembourser la dette crée par les capitalistes , ni avec quelqu un qui surfe sur le "tous pourris" comme le FN pour capter des voix .


Nous n’avons pas un problème de numérotation de république mais un problème de CLASSE ET DE CAPITALISME !
11 avril 2013 - 23h24 - Posté par La Louve

Bernard ou l’éternelle partition du cocu joyeux :-D


Nous n’avons pas un problème de numérotation de république mais un problème de CLASSE ET DE CAPITALISME !
12 avril 2013 - 10h09 - Posté par

Merde !pas de bol ! le 5 mai j’ai une manif avec les chasseurs de sangliers pour calmer les "verdâtres".

Dommage,j’aurai bien manifesté contre "L’AUSTERITE" pour exiger de l’aspirine,et continuer à soigner les symptômes plutôt que la maladie, le K.

LR


Nous n’avons pas un problème de numérotation de république mais un problème de CLASSE ET DE CAPITALISME !
12 avril 2013 - 10h09 - Posté par

A l’occasion du 5 mai,sortez et proposez organisez des assemblées publiques vraiement citoyennes ,ouvertes a toutes et tous ou seront debattues les diverses ebauches de constitutions,programmes etc parues sur le net....

Merci





Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
1 commentaire
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
1 commentaire
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO
GODIN, INVENTEUR DE L’ÉCONOMIE SOCIALE
dimanche 7 - 20h11
de : Ernest London
1 commentaire
Billet de Pierrick Tillet : Effondrement : le ministre Blanquer contraint de saborder le baccalauréat
dimanche 7 - 12h01
de : nazairien
3 commentaires
Week-end de résistance et d’occupation contre le projet de Surf Park de Saint Père en Retz (44) le 20 et 21 Juillet 2019
dimanche 7 - 11h02
de : Collectif Terres Communes
POINTS DE NON-RETOUR [THIAROYE]
vendredi 5 - 20h16
de : Ernest London
1 commentaire
Alexandre Langlois réagit à son exclusion de 12 mois : « C’est une sanction politique » (vidéà)
vendredi 5 - 01h44
de : nazairien
Baccalauréat 2019 : Blanquer droit dans ses notes
jeudi 4 - 18h07
Le Président du Mexique Andrés Manuel Lopez Obrador reçoit des menaces !
jeudi 4 - 15h12
de : JO
L’Eau, c’est la vie : la "guerre de l’eaué a telle commencé, NESTLÉ : l’escroquerie du commerce de l’eau (vidéo)
mercredi 3 - 23h10
de : nazairien
2 commentaires
"Américan Dream" Peste bubonique à Los Angeles : la Californie sur le point de devenir un État du tiers-monde
mercredi 3 - 12h32
de : nazairien
2 commentaires
Amazon : plusieurs sites bloqués par des Gilets Jaunes et des écolos
mardi 2 - 11h06
de : nazairien
1 commentaire
Vilain Villani la suite à Grenoble chez Mandrin
lundi 1er - 23h19
de : PMO viaJYP
Collège République de Bobigny : Sud-éducation dénonce un article à charge de Libération
lundi 1er - 16h17
Accidents du travail : silence des ouvriers meurent :
lundi 1er - 08h43
de : jean 1
« NOUS, LE PEUPLE DES ÉTATS-UNIS… »
lundi 1er - 06h54
de : Ernest London
Le "Tube de l’été" : "CON à voter Macron" Chanson Inédite (vidéo)
lundi 1er - 00h01
de : nazairien
2 commentaires
Acte 33, A Paris, le mouvement, qui s’essouffle, a émoussé, la "vista" de la flicaille (vidéo)
dimanche 30 - 19h09
de : nazairien

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Il faut avoir une parfaite conscience de ses propres limites, surtout si on veut les élargir. Antonio Gramsci
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite