Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Un spectre revient hanter l’Europe et Angela a très peur .
de : La Louve
mardi 31 janvier 2012 - 15h48 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

Une des phrases vraiment importantes de l’article ci-dessous il me semble c’est celle-là :

"On ne peut pas expliquer aux contribuables allemands qu’il doivent faire des choses que d’autres ne veulent pas faire, tout en demandant de l’argent aux contribuables allemands » pour aider ces autres", a-t-il martelé.

Oui oui.

Traduction : "Eh oh, si vous ne tenez pas "vos" travailleurs, ça va finir par foutre le bordel chez "nos" travailleurs."

On a bien compris là, dans cette phrase du ministre allemand, que l’Etat bourgeois allemand, fer de lance de l’impérialisme américain en Europe, souhaite, avec la complicité de tous les clébards qui lèchent les miettes, étouffer TOUTES les classes populaires européennes alentours pour que LES TRAVAILLEURS EN ALLEMAGNE NE SE RÉVOLTENT PAS !

Imaginez un peu que le "prolétariat allemand" percute qu’il n’y pas de "prolétariat allemand" mais un prolétariat mondial , et qu’il n’y pas de "capitalisme allemand" mais un capitalisme impérialiste globalement apatride, sous perfusion de ET perfusant la maison-mère américaine !

QUEL BORDEEEELLLL :-D

L’objectif réel d’Angela et consorts est là : étouffer les révoltes des travailleurs Grecs, Italiens, Portugais...sous la misère et la quête de la pitance quotidienne, "lumpenprolétariser" les populations exploitées partout "autour", au risque de la résurgence du fascisme partout en Europe, pour éviter à tout prix qu’implose le soi-disant si idyllique "modèle allemand".

Car si ce modèle tant vanté de collaboration de classe explosait en vol, que les contradictions internes à ce pan local de la domination impérialiste devenaient soudainement plus fortes, trop fortes, et que les yeux des travailleurs de ce pays en viennent à s’ouvrir sur la réalité de leur exploitation, sur la réalité de ce marché de dupes...

BANG !

...Marx et Engels l’ont toujours dit, et ils avaient toujours-déjà raison : pas de révolution possible en Europe sans révolution du prolétariat allemand.

Aujourd’hui, le vieux spectre est revenu hanter l’Europe.

Pas du tout paradoxalement, c’est la classe dominante, et parmi elle, la fraction dite allemande, qui s’en est aperçu la première et le plus rapidement.

Les différentes fractions de la bourgeoisie mondiales, avec tous leurs éléments, sont en train de se livrer une guerre acharnée sur NOTRE DOS.

Une des clefs du grand chambardement réside, entre autre, non pas dans les "zélections", mais dans le rapprochement DANS LES LUTTES des prolétariats ("nationaux" ET "immigrés") d’Allemagne, d’Italie et de France, le triumvirat industriel de l’Europe.


"En proposant de mettre la Grèce sous tutelle budgétaire de l’UE, la chancelière allemande Angela Merkel n’a pas seulement braqué Athènes mais aussi donné du grain à moudre à ceux qui, notamment à gauche, dénoncent une Europe de plus en plus « à l’heure allemande ».

La proposition allemande vise à faire accepter à Athènes un transfert temporaire de souveraineté budgétaire au niveau européen, compte tenu de résultats jugés décevants des gouvernements Papandréou et Papademos à réduire la dette grecque. Révélée au cours du week-end, juste avant le sommet européen de lundi, l’idée a été d’emblée rejetée par les responsables grecs.

Le ministre des Finances, Evangélos Vénizélos, a appelé l’UE à respecter « l’identité nationale » de son pays et le principe d’égalité entre Etats. « Nous avons besoin de plus de démocratie, pas de moins de démocratie » en Europe, a renchéri lundi l’ancien Premier ministre grec Georges Papandréou, dirigeant du Pasok (parti socialiste grec), qui fait partie du gouvernement d’unité nationale au pouvoir. Plusieurs responsables européens ont abondé dans ce sens.

« Vexante »

« Vexante », la proposition allemande « n’apporte rien et ne va pas dans le bon sens », a tranché le chancelier social-démocrate autrichien Werner Faymann en marge d’une réunion des socialistes européens à Bruxelles.

« Attention à ne pas blesser plus que nécessaire » le peuple grec, a prévenu le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères, Jean Asselborn. Sans rejeter l’idée d’une mise sous tutelle d’un pays qui « sort durablement des clous », son Premier ministre Jean-Claude Juncker a dit ne pas trouver « très heureux de le faire uniquement pour la Grèce ».

La proposition allemande risque de fait d’alimenter un retour perceptible de la germanophobie dans certains pays, à commencer par la Grèce, mais pas uniquement. Elle pourrait être utilisée par ceux qui, comme certains socialistes français, dénoncent depuis plusieurs mois la gestion allemande de la crise de la dette axée uniquement sur la rigueur budgétaire.

Fin novembre déjà, le candidat socialiste à la présidence française François Hollande avait estimé que la chancelière allemande essayait « d’imposer un modèle européen qui n’est pas nécessairement le nôtre ».

A sa gauche, Arnaud Montebourg a accusé Mme Merkel de mener « une politique à la Bismarck » en tirant profit de la ruine des autres pays de la zone euro, et le candidat à la présidentielle française Jean-Luc Mélenchon avait dénoncé le « diktat » de la chancelière.

Droit de veto

De facto, la Grèce est déjà placée sous tutelle partielle de ses créanciers publics qui évaluent avant tout nouveau déboursement de prêts le respect de ses engagements en matière d’économies budgétaires. La proposition de Berlin va plus loin. Un « commissaire budgétaire européen » aurait droit de veto sur des décisions grecques jugées trop dépensières.

A la tête de la première économie de la zone euro-et par conséquent du principal contributeur aux plans d’aide européens aux pays en difficulté-, Mme Merkel cherche surtout à se justifier face à son opinion publique.

« C’est une question de réciprocité », arguait il y a peu le ministre allemand des Affaires étrangères Guido Westerwelle, en soulignant que son pays avait déjà mis des « sommes gigantesques » sur la table.

« On ne peut pas expliquer aux contribuables allemands qu’il doivent faire des choses que d’autres ne veulent pas faire, tout en demandant de l’argent aux contribuables allemands » pour aider ces autres, a-t-il martelé.

Se voulant rassurante, Angela Merkel a estimé lundi que ce débat autour d’un commissaire à la rigueur était « une discussion que nous ne devrions pas mener ».

http://www.liberation.fr/c/01012386861-c



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Un spectre revient hanter l’Europe et Angela a très peur .
31 janvier 2012 - 18h07

« Nous avons besoin de plus de démocratie, pas de moins de démocratie » en Europe, a renchéri lundi l’ancien Premier ministre grec Georges Papandréou, dirigeant du Pasok (parti socialiste grec), qui fait partie du gouvernement d’unité nationale au pouvoir. Plusieurs responsables européens ont abondé dans ce sens.

Le Papandréou il est gonflé de ramener sa science sur la démocratie, ce looser est bien celui qui a fait allégeance aux banquiers et qui fait parti d’un gouvernement aux ordres de la finance mondiale et de Golman-Sachs, avec des ministres d’extrême-droite en plus. De plus l’actuel gouvernement grec n’est pas élu, aucune élections ne se sont déroulées depuis la chute de Papandréou, même le référendum a été refusé au grecs.

J’adhère complétement a l’analyse de La Louve qui est faite :

Imaginez un peu que le "prolétariat allemand" percute qu’il n’y pas de "prolétariat allemand" mais un prolétariat mondial , et qu’il n’y pas de "capitalisme allemand" mais un capitalisme impérialiste globalement apatride, sous perfusion de ET perfusant la maison-mère américaine !

QUEL BORDEEEELLLL :-D

C’est sur que, quand les ouvriers allemands vont s’apercevoir que leurs efforts sont justes demandés pour renflouer les banques et non aider le peuple grec, ça risque de foutre un sacré bordel chez la teutonne.



Un spectre revient hanter l’Europe et Angela a très peur .
31 janvier 2012 - 18h25 - Posté par La Louve

Voui.

Et aussi quand ils vont s’apercevoir que les "banques allemandes", elles sont pas "allemandes" (pas plus que les "banques françaises" ne sont "françaises").

Et que "l’industrie allemande", bah elle est de moins en moins "allemande" aussi....

Sinon, ce que Papandréou demande, c’est naturellement plus de démocratie ENTRE GOUVERNEMENTS au sein de la structure UE, il veut des règles du jeu un peu plus équitable entre les Etats, pour que les choses puissent continuer à se "régler" au calme, discrètement, entre personnes compétentes et informées et raisonnables, et si possible, dans une langue que 70% des grecs (ou des italiens ou des français...) ne connaissent ou ne maitrisent, en tout cas, suffisamment, pour COMPRENDRE.

(Alors que Papandréou lui, c’est comme Lagarde, comme Merkel, comme Monti...., l’anglais, il gère. Il est à moitié américain.)

Parce que si ça commence à devenir trop tendu entre représentants des Etats et de leurs gouvernements, y’en a bien un qui va se piquer un coup de colère, un truc comme ça, bref y’en a qui va finir par faire une connerie qui pourrait mettre le feu aux poudres....Lui-même a failli quand même faire un truc de malade avec son référendum y’a pas si longtemps hein :-D ouf, in extremis, ils ont évité "le pire".

Et non pas, bien sûr, plus de "démocratie" pour "les peuples" hein , faut pas charrier ;-)


Un spectre revient hanter l’Europe et Angela a très peur .
1er février 2012 - 00h39 - Posté par Cop

Parce que si ça commence à devenir trop tendu entre représentants des Etats et de leurs gouvernements, y’en a bien un qui va se piquer un coup de colère, un truc comme ça, bref y’en a qui va finir par faire une connerie qui pourrait mettre le feu aux poudres....Lui-même a failli quand même faire un truc de malade avec son référendum y’a pas si longtemps hein :-D ouf, in extremis, ils ont évité "le pire".

C’est le rôle de la personne dans l’histoire...

Mais même ainsi ils encore de la marge...

Allez, une ballade germano-italienne, le 26 janvier, des métallos de Thyssens group se battant pour ne pas être vendus et liquidés :

http://www.youtube.com/watch?v=phiD...





Mirages 2000, chars Leclerc, canons Caesar : la France et ses entreprises, fournisseurs officiels de la guerre au Yémen
dimanche 18 - 03h37
de : stef131
El votán Zapata
samedi 17 - 16h36
de : Georges Lapierre
Après NDDL : des ZAD partout ?
samedi 17 - 13h59
de : JO
Rennes : Deux enseignantes convoquées au rectorat pour avoir organisé une sortie scolaire à La Maison de la Grève
samedi 17 - 11h44
1 commentaire
TROIS OPTIONS POUR L’EUROPE !
vendredi 16 - 23h05
de : LE BRIS RENE
LE VRAI SCANDALE DES GAZ DE SCHISTE
vendredi 16 - 19h12
de : Ernest London
LE ROI NE MARCHE PLUS IL VOLE....
vendredi 16 - 18h56
de : Mickael Wamen
3 commentaires
Ivry, Vendredi 16 février dès 19h jusqu’à 23h Nuit de la liberté : Free Salah Hamouri
vendredi 16 - 17h50
de : Roberto Ferrario
Potere al Popolo, ou l’optimisme de la volonté
vendredi 16 - 14h48
de : Marco Cesario via FR
Pouvoir d’achat : les Français déçus par Macron
vendredi 16 - 14h42
de : Grégoire Normand
1 commentaire
Samedi 24, une grande manifestation en solidarité avec nos amis Kurdes à Paris
vendredi 16 - 14h35
Solidarité avec la ville d’Afrin et les territoires kurdes du nord de la Syrie (video)
vendredi 16 - 11h56
de : Roberto Ferrario
Départ de la mutuelle uMen : tout ça pour ça ?
vendredi 16 - 10h44
de : Tagazog
UN RAZ-DE-MAREE DE LA MISERE : selon le Secours Populaire
vendredi 16 - 10h40
de : JO
Amazon veut équiper ses salariés de bracelets électroniques
vendredi 16 - 10h27
Michelin, exemplaire pour Emmanuel Macron, suspend les contreparties de son plan de départs volontaires
vendredi 16 - 09h36
1 commentaire
Vidéo 3’ - Pôle emploi, contrôle tes offres au lieu de cliquer les chômeurs
vendredi 16 - 06h49
de : CGT chômeurs rebelles du Morbihan
Pour Muriel Pénicaud, "le burn-out n’est pas une maladie professionnelle"
jeudi 15 - 14h31
de : Tiphaine Thuillier
1 commentaire
LE MONDE DIPLOMATIQUE N°767
jeudi 15 - 13h34
de : Ernest London
LE MYTHE DE L’IMMIGRATION MASSIVE
jeudi 15 - 13h11
de : Nemo3637
Gérald Darmanin visé par une nouvelle plainte : le trouble envahit l’hémicycle
jeudi 15 - 11h48
de : Louise Bodet
1 commentaire
Le Saint Empire économique allemand
jeudi 15 - 10h29
La vie en transit / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 15 - 09h23
de : Hdm
2 commentaires
L’avocat de Trump a versé 130.000 dollars de sa poche à une actrice de films pornographiques
mercredi 14 - 10h29
2 commentaires
Israël : la police recommande la mise en examen de Benyamin Netanyahu
mercredi 14 - 09h49
de : Guilhem Delteil
La gauche peut-elle être complice des religions ?
mercredi 14 - 09h19
de : Paul Ariès et Yvon Quiniou
CHRONIQUE DE LA GUERRE CIVILE
mardi 13 - 19h25
de : Ernest London
Cent dix-sept travailleurs sans-papiers lancent la première d’une série de grèves contre le projet de loi Collomb
mardi 13 - 15h47
Castorama et Brico-Dépot : plus de 400 suppressions de postes, dont 63 au siège de Templemars
mardi 13 - 14h56
de : Jeanne Blanquart
GOODYEAR ENCORE DES SALARIÉS SACRIFIES POUR LE PLAISIR DES ACTIONNAIRES ...
mardi 13 - 13h20
de : Mickael Wamen
Soirée Solidarité Afrin et territoires kurdes nord Syrie, 14 fevrier 2018 à Ivry sur Seine
mardi 13 - 11h35
de : Roberto Ferrario
Un sujet sur le Vénézuela...sur Le Média-tv (video)
lundi 12 - 22h37
de : Lazo
1 commentaire
Produit du trafic de drogue : Le pouvoir l’incorpore au calcul du PIB.
lundi 12 - 16h51
de : JO
LA SILICOLONISATION DU MONDE
lundi 12 - 14h38
de : Ernest London
Italie. Elections du 4 mars 2018. Et programme du mouvement Potere al Popolo
lundi 12 - 12h27
de : Jean-marc B via RF
Mobilisation le 15 février : Halte au hold-up de Macron sur l’assurance chômage
lundi 12 - 10h58
de : CGT chômeurs rebelles du Morbihan
1 commentaire
dictature économique et terreur militaire
dimanche 11 - 22h43
de : LE BRIS RENE
TERRORISME D’ETAT D’ISRAËL : Le génocide, lâche et assassin se poursuit !
dimanche 11 - 11h49
de : JO
Ministres exemplaires : Alors viol ou pas viol ?
dimanche 11 - 09h46
de : irae
L’IMPOSSIBLE NEUTRALITÉ - Autobiographie d’un historien et militant
samedi 10 - 20h09
de : Ernest London

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Si je diffère de toi, loin de te léser, je t'augmente. Antoine de Saint-Exupéry
LE JOURNAL DU MEDIA à 20H
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Italie. Elections du 4 mars 2018. Et programme du mouvement Potere al Popolo
lundi 12 février
de Jean-marc B via RF
Nous présentons, ci-après, une version française intégrale et annotée du programme de Potere al popolo[1] pour les élections législatives nationales italiennes du 4 mars 2018 (renouvellement des 630 membres de la Chambre des députés et des 315 membres du Sénat)[2]. Elles se dérouleront selon la nouvelle loi électorale adoptée en novembre 2017. C’est un système alambiqué, difficile à saisir dans son fonctionnement (à quel candidat sont finalement attribuées les voix exprimées ?[3]) et (...)
Lire la suite
Potere Al Popolo
vendredi 9 février
de Mathieu Dargel via RF
Point culminant d’une initiative lancée cette automne, la première Assemblée Nationale de la liste « Potere al Popolo » s’est tenue à Rome le dimanche 17 décembre. Plus de 1000 personnes issues de collectifs militants, centres sociaux, associations, mouvements écologiques, syndicats et partis politiques, se sont réunies pour adopter le principe d’une liste unique de la gauche antilibérale et anticapitaliste aux prochaines élections législatives du printemps 2018, après (...)
Lire la suite
Italie, POTERE AL POPOLO : Manifeste pour une liste populaire aux prochaines élections.
mercredi 7 février
de via Roberto Ferrario
1 commentaire
Nous avons trop attendu…. Maintenant nous nous portons candidats ! Nous sommes les jeunes qui travaillons au noir, les précaires à 800 euros par mois et qui en ont besoin, qui souvent émigrent pour trouver mieux. Nous sommes les travailleu(r)ses soumis chaque jour et des chantages plus lourds et offensants pour notre dignité. Nous chômeuses, en chômage partiel ou en pré-retraite. Nous sommes les retraités qui vivent de peu, même s’ils ont peiné toute leur vie et qui maintenant (...)
Lire la suite
Sognavamo cavalli selvaggi
jeudi 1er février
de Luca Visentini via RF
Il est enfin sorti en version papier comme e-Book. https://www.amazon.it/Sognavamo-cav... https://www.amazon.it/Sognavamo-cav... Ce sont cent contes courts ou très courts qui, dans l’ensemble, reconstruisent, en une seule affaire, la Milan de 1968 à 1977 d’un garçon de la nouvelle gauche. Un compagnon de base, pas un dirigeant, ni un repenti. On ne parle pas d’analyses politiques ou de querelles idéologiques, mais d’amour, d’amitiés, de famille, de luttes (...)
Lire la suite
PROCÈS DES 7 DE GOODYEAR : LA COUR DE CASSATION CASSE LES SALARIÉS
jeudi 25 janvier
de Info’Com-CGT
1 commentaire
Le syndicat Info’Com-CGT est scandalisé par la décision de la Cour de Cassation d’Amiens : elle vient de confirmer le verdict de la Cour d’appel condamnant 7 salariés de Goodyear à des mois de prison avec sursis (pour certains 24 mois), 5 ans de mise à l’épreuve et l’inscription au casier judiciaire B2 ! Cette décision est hallucinante étant donné que la position du procureur était de valider notre recours et ...d’appuyer la démarche de casser le (...)
Lire la suite
Bonne année 2018 !!! Soutenez Bellaciao !!! :-)
mardi 2 janvier
de Bellaciao
https://bellaciao.org/souscription (transaction sécurisée) Bellaciao souhaite une bonne année 2018 à toutes celles et tous ceux qui luttent contre le capitalisme et qui se battent pour leur dignité et leur émancipation. Bonne santé, vive la liberté, vive l’amour et vive le communisme ! La lutte continue, on les aura ! Soutenez Bellaciao :) Le serveur et la bande passante coûtent cher, nous ne bénéficions d’aucun financement public, mais exclusivement de financements (...)
Lire la suite
Ça n’arrête pas !
mardi 26 décembre
de Jean-Luc Mélenchon
Et toc ! J’avais prévu mon coup. Mon post du lendemain de Noël est prêt. Mes amis Jean-François et Antoine le publient aussitôt. Que l’adversaire se le dise : nous ne dormons jamais que d’un œil. Voici donc des lignes qui vagabondent sur des sujets de la semaine passée. Je n’en rajoute pas. Je me suis fait reprocher à l’Assemblée nationale d’annoncer des désastres comme si je les souhaitais. À mon invitation à nous rendre maîtres de nos destins, on (...)
Lire la suite