Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite, commenter l'article...

MEXIQUE:Certains devraient y réfléchir puisque apparemment, c’est possible !…

de : joclaude
vendredi 24 juillet 2020 - 10h48 - Signaler aux modérateurs

Mexique : Un réforme des retraites sans risque pour les salaires ni impact fiscal 23 Juillet 2020, 18:03pm Source : Publié par Bolivar Infos - NDLR:Certains devraient y réfléchir puisque apparemment, c’est possible !…En plus dans un pays du Tiers-monde pas un pays riche ! HONTE à jamais à tous ces riches donneurs de leçons tentant à justifier l’Injustifiable ! !

Alejandro Alegría

La réforme du système de retraites qui a été présentée par le Gouvernement du président Andrés Manuel López Obrador n’aura pas d’impact sur l’évolution des salaires, n’aura pas de coût pour les travailleurs ni de pression fiscale, a dit l’Initiative Privée qui a considéré cette proposition comme un signe de confiance.

Après avoir célébré le résultat du dialogue de presque 1 an entre Initiative Privée, le Gouvernement et les organisations de travailleurs, Gustavo de Hoyos Walther, président de la Confédération Patronale de la République Mexicaine (COPARMEX),a dit lors d’une conférence de presse que cette annonce « arrive à un très bon moment. »

« Nous sommes certains que ce signal, de même que les mauvais signaux produisent des effets, ce bon signal, certainement, déclenchera dans les prochaines heures, les prochains jours et lesprochaines semaines un courant de confiance assez important pour que le pays puisse multiplier ses investissements et ainsi avoir de la croissance, du développement et du ben-être. »

« C’est sans doute l’annonce la plus importante de ces 6 dernières années, » a déclaré le dirigeant patronal et il a expliqué qu’il accompagnera le Gouvernement sur la route qu’il suit pour que le projet qui sera présenté par le Gouvernement fédéral soit approuvé par le Congrès de l’Union bien qu’il puisse passer par certaines modifications.

Cette initiative ne met pas en danger l’évolution des augmentations salariales qui ont été faites depuis décembre 2018 car il ne réduit pas l’engagement du secteur privé à continuer à augmenter le salaire minimum général jusqu’à ce qu’il atteigne la ligne de bien-être familial, a-t-il noté.

Il n’affectera pas non plus les prix des produits et n’aggravera pas la situation financière des entreprises touchées par la pandémie de COVID-19 car l’apport sera graduel sur une période de transition de 8 ans.

Jorge López Pérez, représentant de COPARMEX devant la Commission Nationale du Système d’Epargne pour la Retraite (CoNSAR) a déclaré que les patrons seront ceux qui absorberont le coût car leur participation passera graduellement de 5,15% à 13,87% alors que la participation du travailleur continuera d’être de 1,125%.

« Cela rend sûr un système qui représente 17% du Produit Intérieur Brut de l’épargne de chaque Mexicain et lui donne une meilleure épargne à moyen et à long terme, » a-t-il ajouté.

Guillermo Zamarripa, membre de la Commission des Retraites du Conseil de Coordination Patronal (CCE), dans une autre conférence virtuelle, a expliqué : « A moyen terme, il y a un très important bénéfice de meilleure épargne interne pour financer l’activité de production et à long terme, ce schéma est fiscalement soutenable, il n’aura pas un coût fiscal égal à zéro mais si à un moment, on a besoin de ressources publiques, la pression fiscale sera pratiquement nulle. »

Carlos Hurtado, directeur général du Centre d’Etudes Economiques du Secteur Privé (CEESP), a déclaré qu’avec cette réforme, on cherche à corriger les inefficacités du système qui existe depuis 1997 avec lequel on a créé les administrateurs de fonds pour la retraite (AFORE) car 23 ans après sa création, il ne fonctionne pas comme on l’avait pensé.

Tous les travailleurs qui cotisent à la sécurité sociale peuvent avoir toutes les semaines de cotisation dont ils ont besoin actuellement (mille 2150) parce qu’ils ont travaillé dans des entreprises du secteur non officiel et officiel,a-t-il noté.

Par principe, les conditions tripartites nécessaires pour l’épargne sont réduites, sont moindres par rapport à d’autres systèmes similaires existant dans le monde et sont même parmi les plus basses.

Zamarripa a aussi considéré que ces changements permettront à plus de travailleurs de recevoir la pension minimum garantie car ils pourront avoir les 750 semaines de cotisation dont ils ont besoin.

Il a souligné que les travailleurs qui perçoivent entre 1 et 3,5 salaires minimum seront plus avantagés car la nouvelle formule se concentre sur une augmentation de l’apport du Gouvernement fédéral dans ce secteur et elle ne provoquera pas la perte d’emplois en coûtant plus cher aux micro, petites et moyennes entreprises.

« Pour ces travailleurs qui ont les plus bas salaires, ça va être mieux parce que le quota social va couvrir une partie de cette augmentation. Nus avons un schéma dans lequel le quota augmente mais aussi les coût du travail augmente dans cette proportion de travailleurs. »

Hurtado a aussi noté que le nouveau schéma n’essaie pas de corriger d’autres aspects comme le travail non officiel.

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

14830 (test 13 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite