Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

TVA "sociale", CSG : attention danger
de : FSC via LL
mercredi 4 juillet 2012 - 14h37 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

Aujourd’hui la protection sociale (Sécu, retraite) est financée par les cotisations sociales ouvrières et patronales à 55% et cela est insuffisant pour couvrir les besoins.

Il nous faut donc réfléchir à quelle protection sociale, nous voulons pour le monde du travail et surtout quel financement et bien sûr revenir sur les exonérations patronales.

Les maîtres-mots employés par les uns et les autres sont : paiement de la dette, baisse du coût du travail, compétitivité... Et ce malgré le changement de majorité, c’est vraiment le leitmotiv récurrent de ceux qui nous dirigent.

Au temps des esclaves, on déplaçait ceux-ci vers les lieux de production au nom de la compétitivité, au temps de la mondialisation, on déplace les lieux de production vers les pays dont les coûts de main d’oeuvre sont les plus bas.

Pour nous, FRONT SYNDICAL DE CLASSE, c’est toute notre protection sociale qui est remise en cause.

Et en aucun cas, nous ne pouvons accepter le revirement de la C.G.T. concernant la C.S.G.

Depuis toujours la C.G.T. avait pris position pour dire haut et fort que la C.S.G. devait être supprimée, qu’elle était néfaste, injuste, et qu’elle avait été créée en faveur du patronat, car c’est un réel impôt qui touche tous les revenus... La C.G.T. avec raison s’y était donc opposée en menant l’action avec les salariés(ées), en les invitant à signer des pétitions.

Aujourd’hui, la C.G.T. déclare qu’elle veut « transformer » de fond en comble la CSG...

Que se passe-t-il ? Quel revirement de situation ? Pourquoi la C.G.T. trouvait cette mesure mauvaise, alors qu’aujourd’hui dans ses écrits, elle approuverait cet impôt que les salariés paient deux fois (une fois par une cotisation sociale supplémentaire et une 2ème fois, car cette retenue est réintégrée pour déterminer le salaire imposable).

Chérèque, au nom de la C.F.D.T. et de la « compétitivité » indique sa préfèrence pour une augmentation de la CSG pour financer la politique familiale. Une telle proposition exonère le patronat des cotisations correspondantes. Le Medef revendique la suppression de 5.4 % de cotisations allocations familiales afin de relancer la compétitivité des entreprises ! Une belle similitude de point de vue, n’est-ce-pas ?

LA C.G.T. a démontré à maintes reprises que la CSG de 2009 a rapporté 82 milliards d’euros qui ont été payés par 82 % des salariés (ées), retraités, demandeurs d’emplois, malades et invalides.

Et en 2010, avec 84 milliards d’euros, ce sont les mêmes catégories sociales qui à 88 % ont payé cette C.S.G. !

Il est évident que cette C.S.G a des conséquences dramatiques pour l’accès aux soins et sur le pouvoir d’achat. Les trois quarts du produit de la C.S.G, créé par le gouvernement Rocard sont issus des revenus d’activité (ce qui veut dire que si on ajoute les retraites, les indemnités journalières etc.) ce sont bien les salariés(ées) qui une fois de plus casquent. et lorsque cette C.S.G. fut mise en place, cette création a rompu avec la logique originelle et a réduit la part de cotisations du mode de financement patronal.

N’oublions pas que notre système de protection sociale est encore une exception dans le monde, par rapport a beaucoup de pays où rien n’existe.

La situation actuelle du financement est l’héritage des ordonnances de 1945, mises en application par le CNR dans une situation plus difficile qu’aujourd’hui.

Nous ne pouvons laisser détruire cela au nom du marché et du profit.

Dans tous les cas, ne cédons sur le financement de notre protection sociale en acceptant la C.S.G. ou la TVA dite sociale : l’une comme l’autre doivent être mises au placard.

Un syndicat digne de ce nom, ne doit en aucun cas, entrer dans cette mascarade d’échanger l’une pour l’autre. Face à nos adversaires de classe, nous devons rester ferme, et bec et ongle, préserver notre système social, basé sur la solidarité.

La classe ouvrière et les syndicats sensés la représenter ont un rôle important dans cette lutte.

Ne perdons jamais le cap, nos adversaires de classe, le patronat et la finance avec ses alliés des gouvernements successifs, nous ont déjà fait subir de nombreux reculs.

Rappel :

 nous sommes les 99 % qui faisons vivre le 1 % des plus riches, qui sans le travail créateur de richesses, ce 1 % ne pourrait vivre.

 les exonérations de cotisations sociales pour le patronat par l’état depuis leurs créations en 91 jusqu’en 2010, représentent 318,8 milliards d’euros, l’état qui depuis cette date devait reverser à la sécurité sociale cette somme, n’en a reversé que 276,7 milliards d’euros. Alors que nous, travailleurs, retraités, depuis l’origne nos cotisations sont toujours retenues sur nos paies, ou retraites.

Toutes et tous ensemble, condamnons fermement le financement de la protection sociale par la TVA, la CSG ou par l’impôt (dont les tauliers rêvent d’effectuer le prélèvement à la source directement sur les salaires).

D. G. (CGT) pour le FSC

http://www.frontsyndical-classe.org...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
TVA "sociale", CSG : attention danger
4 juillet 2012 - 17h20

Sarko avait essayé, Hollande reprends la balle au bond, Melenchon et ses amis des syndicats sont aux abonnés abscent...

http://2ccr.unblog.fr/2012/01/05/tv...



TVA "sociale", CSG : attention danger
4 juillet 2012 - 20h58 - Posté par

la Mélanche ?? les a bien b....sés les franchouilles , il a gueule

de l’emploie en plus ,comment peut-on si laisser prendre ? c’est un

mystère , remarquer que si l’on écoute attentivement dans notre

entourage , ben ...ouais .. mais sur tout le territoir ,ça fait

beaucoup .Hééééé ....les ballaciao un bouquin a écrire d’urgeance

"quand la France s’éveillera "


TVA "sociale", CSG : attention danger
5 juillet 2012 - 10h15 - Posté par RICHARD PALAO

La part des impôts pour financer la sécurité sociale ne cesse d’augmenter : taxe sur les alcools, CSG , etc ... au détriment de l élargissement de l’assiette des cotisations : primes diverses , parachute doré , stock options , revenus du capital , qui sont exonérés de charges sociales , à cela s’ajoute les éxonérations de cotisations pour les entreprises , ces cadeaux faits au plus riches et aux entreprises sont à l origine du déficit de la sécu , selon la cour des comptes le manque à gagner s’élève à 4 milliards d’euros par an !!!

de plus une politique qui viserait à supprimer les licenciements boursiers et créatice d ’emploi permettrait de faire rentrer des millions d’euros de cotisations .

la fiscalisation du financement de la sécurité sociale est injuste car elle frappe tout le monde au même niveau (comme la TVA) y compris les plus pauvres et les retraités , et elle est dangereuse , car cela signifie une plus grande main-mise de l’état sur la sécurité sociale et écarte ebcore plus les travailleurs de la gestion de ce qui est leur bien commun .

Je suis d’accord avec le FSC pour dire qu’il faut en revenir aux fondamentaux du CNR : chacun doit cotiser selon ses moyens et recevoir selon ses besoins . Pour cela la gestion de la sécu doit de nouveau être de nouveau confiée aux travailleurs par l’intermédiaires de leur représentants élus ( et non pas désignés) , lorsque cela fut le cas , LA SECU N A JAMAIS ETE EN DEFICIT .

La bataille pour reconquérir notre sécu devrait être une priorité , tout comme elle devrait être une priorité pour un gouvernement de "gauche" qui se targue de vouloir rétablir la justice sociale .... et ce n ’est pas en laissant la sécu entre les mains du patronat que cela se réalisera .



TVA sociale, CSG et l’on continue comme de plus belle !
22 août 2012 - 11h03 - Posté par Jaccques-Yves

Quelque soit le syndicat ( CGT ou CFDT ... personnellement il y des choses qui ne peuvent être oubliées (l’action syndicale au niveau de la défense des retraites a été au niveau stratégique très criticable et n’a servi que le gouvernement en place.
La CGT, la CFDT sont aussi les signataires d’une loi sarkoziste relative à la représentativité syndicale qui interdit de manière discriminatoire aux petites organisations (qui peuvent être CGT ou CFDT aussi...) le droit dit de "représentativité"...Alors à partir de ce moment tout est écrit sur cette forme de syndicalisme qui ne représente plus le syndicalisme en général mais un syndicalisme contrôlé par le pouvoir étatique et de là patronal, le droit associatif étant même remis en question !

La représentativité commence dès lors qu’un syndicat est constitué. Mais je suis en quelque sorte hors sujet, toutefois il était important que je me prononce car c’est à la base de se prononcer, de décider et non de subir les volontés dictées par ceux qui contribuent à étouffer les intérêts des citoyens et citoyennes.

Je condamne ici même ces organisations au niveau national (plus particulièrement leurs représentants, responsables en partie de la politique subie actuellement !).
Quant à la CSG il est clair qu’elle devrait être supprimée car elle a un coût pour les salariés et les retraités d’un salaire (d’une retraite) sur un an !

Et, l’on parle de relancer la consommation ?
Ce n’est pas en augmentant sans cesse les taxes, les carburants etc etc que l’on relancera la consommation.

Le mal est bien plus profond : il faut redonner à notre société un avenir (n’est-ce pas Monsieur Hollande !) et ce n’est pas en supprimant des fonctionnaires que l’on donnera confiance aux orientations politiques menées depuis notamment les accords commerciaux internationaux (AGCS etc)...la mafia est bien là !

Les buts poursuis sont misérablement ceux de la politique américaine, et nous subissons TOUS cette politique qui ne sert que des banquiers, des actionnaires, des mafieux !

Avec près de 1800 milliards de dette la France (plus exactement les représentants de la famille politique régnante et de plus en plus...répugnante ... depuis des années pour qui tout est bon pour se remplir les poches au détriment de TOUS) va dans une politique forcée pour la cause avec de forts prétextes (et c’est toujours le même discours : il faut se serrer la ceinture...j’aurai envie d’écrire le collier...

Car en fait cette dette autorise des orientations politiques dans lesquelles les citoyens et citoyennes ne sont que les vaches à lait.

A quand la mise en place du principe pollueur = payeur pour les banquiers et autres affairistes, les actionnaires ne sont pas des travailleurs à ma connaissance mais ils ont le meilleur rôle celui qui frôle aussi l’indécence !

Je termine ici mon commentaire, mais il y a tant à écrire sur les dérives politiques actuelles et programmées tout autant...






Communiqué de la CNT de Barcelone face aux derniers événements
mercredi 23 - 14h20
de : jean 1
Messages du président Bachar al-Assad en visite surprise sur le front d’Idleb (vidéo)
mercredi 23 - 12h38
de : nazairien
2 commentaires
Rassemblement soutien à Vincenzo Vecchi le 23 oct
mercredi 23 - 11h26
DÉSORDRE
mercredi 23 - 10h17
de : Ernest London
15 photos qui racontent les manifs à Barcelone
mercredi 23 - 10h11
À propos d’Extinction Rebellion – Partie III : La 4e Révolution industrielle
mardi 22 - 20h35
de : Kim Hill
SNCF : l’accident qui montre que le « train sans contrôleur » est dangereux pour tout le monde
mardi 22 - 20h24
de : Rachel Knaebel, avec Sophie Chapelle pour bastamag
Seconde Guerre mondiale : la Russie déclassifie des documents sur la libération de l’Europe par l’Armée rouge
mardi 22 - 14h22
de : nazairien
Projection "Au nom de tous mes frères. Journal de Nadine Loubet au Chili." jeudi 24 octobre 2019 à 20h
mardi 22 - 13h21
de : Nicole ff
L’État français cherche à nous faire oublier les essais nucléaires en Polynésie
lundi 21 - 22h11
de : Delaunay Matthieu
Sécurité.
lundi 21 - 19h38
de : L’iena rabbioso
Erreur de Pôle emploi en votre défaveur : garder des nerfs d’acier
lundi 21 - 09h48
Appel du non lieu dans la mort de Rémi Fraisse
dimanche 20 - 23h30
de : desarmons-les
Voilophobie : tentative de compréhension et d’explication.
dimanche 20 - 00h18
de : Christian DELARUE
11 commentaires
Canal Seine-Nord : la catastrophe écologique et économique en route !
samedi 19 - 19h08
de : Eve
6 commentaires
Reconnaissance faciale dans les lycées
samedi 19 - 11h02
de : quadrature du net
LA RAGE CONTRE LE RÈGNE DE L’ARGENT
samedi 19 - 08h44
de : Ernest London
Points de vue sur les Gilets jaunes
vendredi 18 - 16h35
de : jean 1
Yankees et son larbin français, effacent les preuves, de leur "implication terroriste" en syrie
vendredi 18 - 11h59
de : nazairien
"Gôôôche" démocratique et républicaine ou TRAHISON ?
vendredi 18 - 10h45
de : jean-marie Défossé
2 commentaires
Badgeophobie ou syndicalistophobie
jeudi 17 - 23h45
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Est-ce que oui ou non castaner va dégager ?
jeudi 17 - 20h22
de : jean 1
VERS LA BANLIEUE TOTALE
jeudi 17 - 14h12
de : Ernest London
Est ce la panique, en macronie ? Le gouvernement envisage de retarder la réforme des retraites (vidéo)
jeudi 17 - 12h49
de : nazairien
3 commentaires
Le Crédit Mutuel prépare une vague de licenciements massifs
jeudi 17 - 11h23
de : PDUROC
Suspicion délation répression ... et agressions impérialistes
jeudi 17 - 10h56
de : Chantal Mirail
Sous le voile, une femme !
jeudi 17 - 10h36
de : Chantal Mirail
2 commentaires
Sociale vigilance / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 10h28
de : Hdm
Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires
jeudi 17 - 09h58
Barcelone : des manifestants indépendantistes affrontent les forces de l’ordre pour la troisième nuit consécutive (vidéo
jeudi 17 - 00h53
de : nazairien
1 commentaire
Une personne porte ici un signe religieux ostensible !
mercredi 16 - 22h29
de : Christian DELARUE
9 commentaires
La manifestation des pompiers dégénère : incidents et tensions (15 octobre 2019, Paris) (vidéo)
mercredi 16 - 16h24
de : nazairien
2 commentaires
Des scènes de guérilla urbaine dans le centre de Barcelone, après la condamnation des dirigeants séparatistes (vidéo)
mercredi 16 - 16h09
de : nazairien
1 commentaire
Retraites : la CGT, FO, Solidaires et la FSU appellent à la grève le 5 décembre
mercredi 16 - 07h54
1 commentaire
15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Il n’existe pas d’activité humaine dont on puisse exclure tout-à-fait l’intervention intellectuelle, il n’est pas possible de séparer l’homo faber de l’homo sapiens. Antonio Gramsci
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite