Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

"PRISE DE POSSESSION", de Louise Michel
de : La Louve
mardi 3 mars 2009 - 12h05 - Signaler aux modérateurs
17 commentaires
JPEG - 32.6 ko

de La Louve

Voici une de mes lectures ce week end. Trouvée par hasard en furetant chez un de mes libraires favoris. Je ne l’ai trouvé nulle part sur Internet, donc je recopie ici des extraits, et vous livre la brochure attachée en PDF.

Très beau texte, avec des passages d’une fulgurance incroyable. Je ne partage sans doute pas tout ce qui est écrit ou y apporterais bien quelques bémols, mais on ne peut qu’être frappé par la pertinence et la justesse du propos.


Extraits de "Prise de possession", de Louise Michel, Saint Denis, 1890

"Ce n’est pas que les misérables n’aient bien des fois déjà tenté leur délivrance, mais c’était toujours dans une telle nuit d’ignorance qu’ils s’écrasaient dans les issues sans pouvoir sortir".

(...)

« Heureusement, on ne peut pas vivre les jours d’autrefois et le vieux monde, pareil aux arbres cent fois séculaires, va d’un instant à l’autre tomber en poussière. Le pouvoir est mort, s’étant, comme les scorpions, tué lui-même ; le capital est une fiction, puisque sans le travail il ne peut exister ,et ce n’est pas souffrir pour la République qu’il faut, mais faire la République sociale. »

(...)

« C’était très beau pour les Canaques de se dresser contre l’artillerie moderne avec la sagaie, la fronde et quelques vieux fusils à pierre obtenus par de longues années de louange à Nouméa. Mais l’issue de la lutte ne pouvait être douteuse.

Eh bien, les bulletins de vote destinés à être emportés par le vent avec les promesses des candidats ne valent pas mieux que les sagaies contre les canons.

Pensez-vous, citoyens, que les gouvernants vous les laisseraient, si vous pouviez vous en servir pour faire la révolution ? Votre vote c’est la prière aux dieux sourds de toutes les mythologies, quelque chose comme le rugissement du bœuf flairant l’abattoir, il faudrait être bien niais pour y compter encore, de même qu’il ne faudrait pas être dégoûté pour garder ses illusions sur le pouvoir, le voyant à l’œuvre, il se dévoile, tant mieux. »

(...)

« Il y avait longtemps que les urnes s’engorgeaient et se dégorgeaient périodiquement sans qu’il fut possible de prouver d’une façon aussi incontestable que ces bouts de papier chargés, disait-on, de la volonté populaire, et qu’on prétendait porter la foudre,ne portent rien du tout.

La volonté du peuple ! Avec cela qu’on s’en soucie de la volonté du peuple ! Si elle gêne on ne la suite pas ; voilà tout, on prétend qu’elle est contre la loi et s’il n’en existe aucune, on en fabrique ou en démarque à volonté comme les écrivains sans imagination d »marquent un chapitre de roman. »

(...)

« Il est probable que dans l‘enfance de l’humanité, les premiers qui entourèrent un coin de terre cultivé par eux-mêmes ne le firent que pour mettre à l’abri leur travail comme on range ses outils ; il y avait alors place pour tous, dans l‘ignorance de tout et la simplicité des besoins.

Aujourd’hui ce n’est pas son travail qu’on entoure de barrières mais le travail des autres ; ce n’est pas ce qu’on sème, mais ce que les autres ont semé depuis des milliers d’années qui sert vivre somptueusement en ne faisant rien. »

(...)

« Comme l’anthropophagie a passé, passera le capital. Là est le cœur du vampire, c’est là qu’il faut frapper. »

(...)

« Prise de possession est plus exact qu’expropriation, puisque expropriation impliquerait une exclusion des uns ou des autres, ce qui en peut exister, le monde entier est à tous, chacun alors prendra ce qui lui faut. »

(...)

« Ceux qui vivent de la bêtise humaine la cultivent si largement qu’on se refuse de reconnaître des choses absolument élémentaires. La propriété individuelle s’obstine à vivre malgré ses résultats anti-sociaux, les crimes qu’elle cause de toutes parts, crimes dont la centième partie seulement est connue, l’impossibilité de vivre plus longtemps rivés aux misères éternelles ; l’effondrement des sociétés financières par les vols qu’elles commettent- la danse macabre des banques, les gaspillages des gouvernements affolés qui se feraient volontiers entourer chacun par une armée pour protéger les représentations propices et les festins des hommes de proie, toutes ces turpitudes sont les derniers grincements de dents qui rient au nez des misérables.

Une seule grève générale pourrait terminer, elle se prépare sans autre meneurs que l’instinct de la vie – se révolter ou mourir, pas d’autre alternative.

Cette première révolte de ceux qui ont toujours souffert est semblable au suicide ; toute grève partielle peut être considérée ainsi : patience ! elle se fera générale et elle n’aura pas de ressources, pas de caisses de secours, rien, puisque le bénéfice n’a jamais été pour les travailleurs – on sera donc porté à considérer comme butin de guerre la nourriture, le vêtement, l’abri indispensable à la vie. »

(....)

« Comme toujours, il y a des inconscients qui, crevant de faim comme les autres, viennent se mettre en place de ceux qui font grève, ils ont fait cela à Berne. Anglais, Allemands surtout Français , n’importe, c’Ets le temps ou d’un d’instant à l’autre les grèves de noires se font rouges. »

(...)

« Mais la délivrance ne vient pas, c’est que tu l’implores au lieu de la prendre.

Nul n’a le droit d’asservir les autres, celui qui prend sa liberté ne fait que reprendre ce qui lui appartient, le seul bien véritable. »

(...)

« Pourtant ,si cela vous plaît, prolétaires du monde entier, restez comme vous êtes- peut être aussi que dans une dizaine de mille ans vous aurez réussi à hisser au pouvoir trois ou quatre des vôtres ; ce qui vous fait espérer une majorité socialiste dans vingt-cinq à trente mille ans.

Mais à mesure qu’ils entrent dans cette caverne incrustative, tous sont revêtus de la même pétrification, peut être aussi, camarades ,la comédie parlementaire vous amuse, et pour peu qu’il vous plaise d’imiter le jeune Détulli, vous auriez une partie de ce qu’il fallait à la ruine de la décadence, les spectacles, quant au pain, n’y comptez pas. Ne comptez pas non plus sur l’abri ».

(...)

« Les mioches ne sont pas plus heureux que les autres dans cette société de privilèges et d’iniquité.

Tout le monde les aime, les petits, c’est peut être simplement une mode.

La société aussi, la vieille gueuse, aime les enfants à sa manière, à la façon dont des ogres flairant la chair fraîche ; tout petits, petits, elle les élève dans des couveuses chauffées avec autant de soin que pour des petits poulets à qui on doit couper la gorge ; c’est que ces mioches-là, ce sont les poulets des privilégiés.

Si les parents meurent ou sont trop pauvres pour leur donner la becquée, ce son eux qui la procureront, la becquée, aux juges, qui les condamneront, dès l’âge de huit ans, plus petits peut être, et plus tard encore, ils seront condamnés parce qu’ils l’ont été une première fois. »

(....)

« Les urnes ont vomi assez de misères et de hontes.

Au vent les urnes, place à la sociale !

Le monde à l’humanité.

Le progrès sans fin et sans bornes.

L’égalité, l’harmonie universelle pour les hommes comme pour tout ce qui existe. »

PDF - 1.3 Mo


Imprimer cet article


Commentaires de l'article
"PRISE DE POSSESSION", de Louise Michel
3 mars 2009 - 12h14

Je me permets aussi de vous indiquer deux liens de ressources de textes anarco-marxistes trouvés au cours de mes déambulations webiennes si vous ne les connaissez pas encore.

They Lie We Die

Archives anarchistes

LL



"PRISE DE POSSESSION", de Louise Michel
4 mars 2009 - 11h18 - Posté par

Pensons aussi à Bakounine pêre de l’autogestion.

Un site à parcourir :

http://www.morgane.org/biblio2.htm

(il y en a d’autres bien évidemment)

Par contre le livre de Louise Michel est probablement rare à dénicher, je possède "Fils du Peuple" signé par Maurice Thorez, et personnellement je fouille dans les brocantes, on peut toujours trouver des bulletins, des livres intéressants, à conserver précieusement.


"PRISE DE POSSESSION", de Louise Michel
5 mars 2009 - 00h09 - Posté par

Par contre le livre de Louise Michel est probablement rare à dénicher, je possède "Fils du Peuple" signé par Maurice Thorez,

Il a du en signer un paqcson le Maurice, parce que rien que chez moi j’en ai deux - deux éditions différentes signées à qques années d’intervalle.....donc pas si rare celui-là...


"PRISE DE POSSESSION", de Louise Michel
4 mars 2009 - 13h13 - Posté par

Déambule, déambule, Louise Lucide de ces temps qui murissent.

Que serai-je sans TOItupiges !?


"PRISE DE POSSESSION", de Louise Michel
3 mars 2009 - 13h28 - Posté par Mengneau Michel

le capital est une fiction, puisque sans le travail il ne peut exister

Cela se suffit, elle a tout dit !



"PRISE DE POSSESSION", de Louise Michel
7 mars 2009 - 11h13 - Posté par

ah bon, eh bien cela veut dire que la crise est une fiction et que tous ces chomeurs n’existent pas, et que finalement nous n’existons pas, ce qui est vrai dans un sens...


"PRISE DE POSSESSION", de Louise Michel
3 mars 2009 - 13h55 - Posté par LIBERTAD

Salut La Louve !!!
Mefies toi tu es entrain de virer Anar (mieux vaut tard que jamais !!!!!)
Fraternellement
LIBERTAD



"PRISE DE POSSESSION", de Louise Michel
3 mars 2009 - 14h45 - Posté par

Mefies toi tu es entrain de virer Anar (mieux vaut tard que jamais !!!!!)

Salut Libertad ! Arrête ton délire ça m’angoisse ;-) ( je plaisante !!!)

Je n’ai jamais renié un fond anar’ ( c’est peut être pour ça que j’ai pas tenu longtemps au PC ...) mais encore est ce à expliciter - de mon point de vue, il n’y a pas de communisme possible sans ce que l’on appelle anarchisme. En revanche et évidemment , je ne partage pas la sainte détestation qu’ont certains anar modernes ( tt réglement de compte autour de l’Internationale par ailleurs écartés) pour le marxisme, car ils font une lecture contre stalinienne mais révisionniste.

Il faut continuer à réfléchir à une possibilité de "concilier" dans une théorie marxiste nouvelle le meilleur de Lénine et le meilleur de Makhno ( oui je sais ,dit comme ça ça peut sonner un peu monstrueux, mais bon c’est pour résumer...).

Faut pas désespérer, on les aura, les bourges !

A plus

LL


"PRISE DE POSSESSION", de Louise Michel
3 mars 2009 - 15h06 - Posté par LIBERTAD

RE La Louve !!!
Difficile de concilier Marxisme et Anarchisme !!! Certains comme D.Guerin ou G Fontenis ont essayé.............Effectivement rapprocher Makhno et Lenine c’est monstrueux !!!!Lire "La Revolution Inconnue" de Voline !!!!!
Dans les sites a visiter il y a aussi la bibliotheque virtuelle.
Aller courage !!!! @ +


"PRISE DE POSSESSION", de Louise Michel
3 mars 2009 - 15h27 - Posté par

Je connais bien ce bouquin de Voline (figures que je connais même son petit fils.. longue histoire, bref.)

On en reparlera....et puis j’ai dit que c’était une image pour résumer...Mais je reste confiante dans le fait que "marxisme" au sens outil forgé par Marx pour comprendre la société capitaliste, Léninisme, et anarchisme peuvent (et doivent ) coexister - l’anarchisme doit "mordre les fesses" des tendances implicites du marxisme léninisme à oublier la lutte contre l’Etat pour se perdre dans la bureaucratie .

Et le marxisme léninisme doit rappeler aux anarchistes qu’on ne fait rien seul et sans orga ; entre autre, et que, comme le dit Louise Michel elle même "sans travail pas de capital"... et moi les anar modernes je les trouve singulièrement hédonistes et pas très en phase avec le monde du travail (à part la CNT)...

Mais pour moi ce n’est pas radicalement incompatible tout cela.. Tu verras, on en reparlera.


"PRISE DE POSSESSION", de Louise Michel
3 mars 2009 - 15h54 - Posté par

Il faut continuer à réfléchir à une possibilité de "concilier" dans une théorie marxiste nouvelle le meilleur de Lénine et le meilleur de Makhno ( oui je sais ,dit comme ça ça peut sonner un peu monstrueux, mais bon c’est pour résumer...).

Faut pas désespérer, on les aura, les bourges !

A vrai dire avec le communisme et l’anarchisme, la notion de bourge est enrayée. Et comme ils sont moins nombreux que la classe des travailleurs, ça ne devrait pas être trop dur de ne plus alimenter cette caste oisive qui coûte cher aux prolos.


"PRISE DE POSSESSION", de Louise Michel
3 mars 2009 - 18h40 - Posté par bd

c’est la mère Michel qu’a retrouvé son chat

noir

bien entendu

salut


"PRISE DE POSSESSION", de Louise Michel
3 mars 2009 - 15h09 - Posté par Mengneau Michel

Marcuse n’est pas inintéressant à lire sur ce sujet. Anar -communiste, particulièrement dans "l’homme unidimentionnel"

Tiens bon la rampe, Michel,

Et merçi pour ces extraits des textes de Louise Michel


"PRISE DE POSSESSION", de Louise Michel
3 mars 2009 - 14h56 - Posté par optimiste

OUI et en plus, Louise Michel n’injuriait personne...mais il était plus que temps de la découvrir....



"PRISE DE POSSESSION", de Louise Michel
3 mars 2009 - 15h22 - Posté par

euh perso je ne l’ai pas découverte maintenant, excuse moi, c’est notamment ce texte là que j’ai découvert, car disponible nulle part sur le net. bonne lecture néanmoins.


"PRISE DE POSSESSION", de Louise Michel
3 mars 2009 - 20h09 - Posté par Mengneau Michel

Dans, Mémoires de Louise Michel écrits par elle-même, en 1886, on peut lire ceci :

Si la révolution qui gronde sous terre laissait quelque chose du vieux monde, ce serait toujours à recommencer ! Elle s’en ira pour toujours, la vieille peau de la chrysalide humaine. Il faut que le papillon déploie ses ailes, qu’il sorte saignant ou qu’il crève.

On peut consulter en ligne quelques uns des ouvrages de Louise Michel sur le site : Gallica, bibliothèque numérique de la BNF. Par contre, je n’y ai pas retrouvé : Prise de possession, qui donc est belle et bien une rareté.






Delevoye et le think tank "Parallaxe"
lundi 9 - 13h59
de : Mat
1 commentaire
Les liaisons troubles de Jean-Paul Delevoye avec le milieu de l’assurance !
lundi 9 - 11h43
de : lullal
3 commentaires
Emission - Grève SNCF : Cheminots et cheminotes luttent pour tout le monde !
lundi 9 - 11h14
de : Emission Polémix et La Voix Off
(video) Pour gagner : « reconduction, auto-organisation, généralisation » de la grève
lundi 9 - 07h13
2 commentaires
Grève : le scénario catastrophe d’un "lundi noir" se précise, la RATP et la SNCF alarmistes
dimanche 8 - 19h08
de : nazairien
Le labyrinthe.
dimanche 8 - 16h14
de : L’iena rabbioso
(video) « Nos camarades de la SNCF et la RATP ne veulent pas de chèques, ils veulent qu’on fasse grève avec eux »
dimanche 8 - 16h06
Convergence des luttes : 5 décembre : les manifs dans plus de 45 villes en France ! à suivre... (vidéos)
dimanche 8 - 11h37
de : nazairien
6 commentaires
LA TERRORISATION DÉMOCRATIQUE
dimanche 8 - 11h31
de : Ernest London
Jamais 2 sans 3
samedi 7 - 18h14
de : jean1
3 commentaires
Un peu plus de musique
samedi 7 - 18h08
de : jean1
UN PEU DE MUSIQUE
samedi 7 - 17h58
de : jean1
Suppression des régimes de retraites des parlementaires ?
samedi 7 - 09h08
de : Jean-Marie Défossé
Reportage photo : Manifestation à Paris pour les retraites- jeudi 5 décembre 2019
vendredi 6 - 21h39
de : jean1
Grève de la destruction du monde à Saint-Victor
vendredi 6 - 18h36
de : AMASSADA
Comment Maduro, a t il pu laisser faire cela, livrer « Stan Maillaud » au psychopathe macron (vidéo)
vendredi 6 - 17h07
de : nazairien
2 commentaires
Verdi, ancien « vrai journaliste », nous fait, une analyse extremement détaillée de cette puissante mobilisation du 5-12
vendredi 6 - 15h44
de : nazairien
1 commentaire
Quand les riches détruisent des bâtiments publics, avec le soutien de la justice
vendredi 6 - 13h00
de : Louisette
1 commentaire
Les Etats-Unis se hasardent-ils à considérer la CHINE comme une République bananière ?
jeudi 5 - 22h46
de : JO
Le principe de continuité du mouvement de grève
jeudi 5 - 20h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Grève du 5 décembre : manif monstre à Saint-Nazaire
jeudi 5 - 13h12
de : naairien
6 commentaires
LREM, Macron, farandole de casseroles : A mettre dans le livre des records (document Médiapart)
mercredi 4 - 23h53
de : nazairien
1 commentaire
Un mouvement de grève ne nous empêche pas de vous proposer nos programmes, bien au contraire ! C’est l’heure de l’mettre
mercredi 4 - 22h07
de : Hdm
VIOLENCE D’ETAT, VIOLENCE REVOLUTIONNAIRE
mercredi 4 - 19h55
de : Nemo3637
Pas d’argent pour les Retraites ?
mercredi 4 - 17h49
1 commentaire
Spectacle ’Du Gabon à la Russie’ le 7 décembre à Nantes : exil, amour, justice
mercredi 4 - 00h41
Retraites des fonctionnaires : ça va saigner pour les enseignants, les paramédicaux et les agents territoriaux
mardi 3 - 14h01
« Rassemblement non stop » : les pompiers veulent occuper la place de la République une semaine entière (vidéo)
lundi 2 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
En grève jusqu’à la retraite !
lundi 2 - 12h47
de : jean1
2 commentaires
Acte 55 Gilets Jaunes à Toulouse ! Témoignage d’un vrai REPORTER !
dimanche 1er - 20h40
de : JO
CRITIQUE du TRAVAIL salarié et de la RELIGION
dimanche 1er - 15h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Vous avez dit : Un monde multipolaire ? Autre démonstration !
samedi 30 - 10h58
de : JO
1 commentaire
EPO et Hamster chinois.
vendredi 29 - 18h03
de : L’iena rabbioso
L’éruption de la faim - C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 29 - 12h44
de : Hdm
1 commentaire
CONVERGENCE DES LUTTES : Contribution !
vendredi 29 - 12h14
de : JO
BOLIVIE : La succession d’EVO Morales assurée et organise la Résistance !
vendredi 29 - 11h25
de : JO
Un 5 décembre fort ou exceptionnel ! L’état de la mobilisation secteur par secteur
vendredi 29 - 07h36
1 commentaire
Xavier Kemlin, star déchue de la complosphère d’extrême-droite
jeudi 28 - 17h21
de : Blanqui75
1 commentaire
BOLIVIE : suite du complot contre EVO MORALES + corruption à la clé !
jeudi 28 - 11h57
de : JO
1 commentaire
Rafael Correa (ancien président de l’équateur) reçoit Evo Morales, (coup d’état et lutte de classes) (vidéo)
jeudi 28 - 11h32
de : nazairien
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

C'est seulement par le risque de sa vie que l'on conserve la liberté. Georg Wilhelm Friedrich Hegel
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite