DERRIERE L’UKRAINE QUELQUES QUESTIONS...

25 février

De Jacques Cotta

Ce qui est terrible avec l’actualité, c’est cette capacité à gommer au nom du factuel toute réflexion et tout recul pourtant nécessaires pour éviter que le drame se produise.
Pour le factuel, l’intrusion de la Russie en Ukraine est évidemment condamnable. Mais comment et pourquoi en sommes-nous arrivés là et que faire pour éviter que l’escalade se poursuive avec les conséquences qu’on imagine.

La stratégie américaine de l’OTAN d’installation de bases aux portes de la Russie s’est intensifiée dans les dernières années. Il ne fallait pas être expert en géopolitique pour savoir que cela serait source de conflits et que Poutine s’appuyant sur le caractère inacceptable d’une menace potentielle réagirait. Quel est le but recherché de chaque côté ? Sans doute pour Poutine, s’appuyant sur la réalité du Donbas, transformer le régime ukrainien en destituant le pouvoir en place.

Mais de la part des américains ? S’agit-il de s’engager sur le terrain militaire pour tenter de trouver une réponse à ses difficultés économiques et à la concurrence que peuvent leur faire Russes mais aussi et surtout Chinois ? Pour les gouvernements russes, américains, chinois et français entre autres, de trouver un dérivatif permettant d’évacuer leurs propres difficultés à affronter leurs peuples pour imposer leur politique ? Placer par exemple les élections présidentielles sous le signe de "l’union nationale" en évacuant tout ce qui fâche et en faisant de la réélection de Macron une simple formalité ?

En tout état de cause, la position consistant à rompre avec l’OTAN, qui peut sembler à contre courant aujourd’hui, n’est-elle pas une nécessité absolue pour aborder l’avenir ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Ségur des travailleurs sociaux : après l’annonce, le désenchantement

4 mai, par Rap2F

Au bout d’un an et demi de mobilisation, les professionnels du travail social et médico-social avaient obtenu l’extension des 183 euros net du Ségur. L’annonce avait été faite à la mi-février, par Jean (...)

LIRE LA SUITE

Suspension de la dissolution du « Collectif Palestine Vaincra » (...)

29 avril, par Mat 1 com

Par Nadir Dendoune C’est une première victoire pour le « Collectif Palestine Vaincra ». Dans un communiqué, l’association toulousaine s’est félicitée, ce vendredi 29 avril, de la décision du Conseil (...)

LIRE LA SUITE

LKP - A PROPOS DES RESULTATS DES ELECTIONS PRESIDENTIELLES EN (...)

28 avril, par UGTG 7 coms

Dans sa déclaration du 02 Avril 2022, avant le premier tour des élections à la présidence française, LKP écrivait : NOUS N’AVONS AUCUN INTERET A DEFENDRE LORS DE CES CONSULTATIONS ELECTORALES QUI (...)

LIRE LA SUITE

Retour sur terres, une journée pour « être dans l’action dès le (...)

27 avril, par Rap2F

Le 26 avril, soit 48 heures après la réélection d’Emmanuel Macron, des dizaines d’actions ont été menées par une centaine de collectifs écologistes partout en France. Baptisée « Retour sur terres », cette (...)

LIRE LA SUITE

En Italie, les jeunes reprennent le combat contre le projet (...)

27 avril, par la forêt de Yablokov

D’une rare longévité dans l’histoire des luttes contre les écocides, le mouvement italien No TAV a vu le jour dans les années 1990, en opposition au projet de construction d’une ligne à grande vitesse (...)

LIRE LA SUITE

Soutien à la Maternité des Lilas (29 avril - Paris)

26 avril, par Raff

Rendez-vous vendredi 29 avril à 17h devant le ministère de la santé pour manifester contre la fermeture de la Maternité des Lilas. Au cœur de la Seine Saint Denis, depuis 1964, la maternité (...)

LIRE LA SUITE