Musique

« Urgence de Vous, du Gabon à la Russie », une ode à l’Humanité

9 septembre, par Bruno

« Urgence de Vous, du Gabon à la Russie » est une pièce de théâtre musical créée en 2019 au Nez Rouge, à Paris et jouée de nombreuses fois depuis à Paris, Bruxelles, Nantes, Clamart, Triel-sur-Seine etc.
Le résumé : Jann Halexander, un artiste franco-gabonais natif de Libreville, capitale du Gabon et Veronika Bulycheva, une artiste russe venues des steppes lointaines d’Eurasie se rencontrent à Paris. Que vont-ils se dire ? Vont-ils s’entendre ? De quoi vont-ils parler ?
Cette pièce mélangeant chansons, (...)

Lire la suite

Bella Ciao, juive, tzigane, patriote et altermondialiste

6 août, par Bellaciao 2 coms

De Gaël De Santis L’Huma du 4 Août 2022 - Extrait
Des rizières du pô à l’anti-G8 de gênes
(...) À l’époque, c’est encore Fischia il vento, « le vent souffle », chanté sur l’air soviétique de Katiouchka, qui est plus populaire. Mais en promettant de partir à la « conquête du printemps rouge » pour faire advenir le « soleil de l’avenir », c’est-à-dire le socialisme, elle est trop clivante. Bella Ciao, moins politique, qui s’en prend à « l’envahisseur » nazi, interprétée en 1963 par un Yves Montand aux origines (...)

Lire la suite

Jann Halexander consolait le public au Portail à Villejuif

25 avril, par Bruno

Le 23 avril, dans le cadre de sa nouvelle tournée ’Consolatio’ ayant débuté le 29 janvier à Chartres, le chanteur poète franco-gabonais Jann Halexander et ses musiciens Bertrand Ferrier (piano), Claudio Zaretti (guitare), Sébastyén Defiolle (guitare) posaient leurs bagages au Portail, à Villejuif pour ’consoler’ le public en chansons.
Alternant gravité et humour, l’artiste a chanté ses classiques ’Le poisson dans mon assiette’, ’De l’herbe au béton’, ’C’ était à Port-Gentil’, parlant entre les chansons, (...)

Lire la suite

Le chant essentiel chez FHOM

19 mars, par Bruno

Au milieu des spectacles de divertissements les plus abêtissants qui montrent que l’ancien monde n’a pas disparu, il existe de belles exceptions. FHOM en est une, il propose deux spectacles au Théâtre de l’Île Saint-Louis, en plein centre de Paris : ’Lignes de Vies’ et ’Felicita’. La vie et la joie, sous toutes ses facettes. Amour, mort, adoption, exil de l’âme, naissance des liens, disparition des liens.
Depuis plusieurs mois, le public applaudit ces deux spectacles au format ni trop long ni trop (...)

Lire la suite

« Douce France », l’expo sur Rachid Taha à absolument voir avant d’aller voter

31 janvier, par Raff 1 com

De Jacques Simonian
À travers la personnalité et l’œuvre de Rachid Taha, l’exposition raconte en musique quatre décennies d’immigration. S’ouvrant au lendemain de la décolonisation de l’Algérie et s’achevant à l’aube du nouveau millénaire, « Douce France » retrace l’émergence artistique de toute une génération.
En accueillant cette exposition, le musée des Arts et Métiers de Paris a fait un pari culturel, certes, mais surtout politique. À l’heure où la stigmatisation et la peur de l’autre deviennent de (...)

Lire la suite

manu tu nous emmerdes c’est bien ce que tu as dit ?

5 janvier, par Jean PRADIER dit jean 1

une balade intitulée : Manu dans l’cul

Lire la suite

Bonne année ! « Bella Ciao », par Dubamix et Dubioza kolektiv

1er janvier, par Bellaciao

EP "La Haine du Capital" en soutien aux travailleuses de la petite enfance en lutte contre le patronat et la répression anti-syndicale

Lire la suite

Tant pis pour le sud.

30 décembre 2021, par jy.D 1 com

Nino Ferrer (*) a toujours été pour moi un chanteur rigolo.
« Gaston y a le téléfon qui son, et y a jamais person qui y répon ».
Une façon très originale de ridiculiser les auteurs à rimes grandiloquentes.
Mais un jour, en écoutant une compilation de ses morceaux, je suis tombé sur « Désabusion », d’une telle mélancolie que j’ai eu du mal à admettre que c’était le même qui avait composé « Mirza », ou « Oh et Hein, Bon ! ».
Bien sûr il peut sembler un peu facile de découvrir qu’un clown cachait un écorché (...)

Lire la suite