La communication et la démocratisation de la vie locale en Algérie

Publié le 10 mai 2023 par Farid DAOUDI

par Farid DAOUDI

Tout d’abord abordons le thème de la communication puisqu’elle est au cœur du sujet et qu’elle semble en vogue actuellement après une somnolence qui ne dit pas son nom (ignorance de la profession ou sournois mépris de servir le citoyen ?). Le citoyen « lamda », sait faire la part des choses, entre l’imaginaire et le réel. La presse locale tire son parti pour peu qu’elle cible son orientation sur les véritables enjeux et acteurs-catalyseurs du développement économique, social et culturel dans la région. Qui dit communication ne signifie pas animation ou agitation pour révéler et clarifier le cours du développement local.

L’Assemblée populaire de wilaya (APW) peut être un sujet d’intérêt pour les journalistes locaux et régionaux en Algérie. Les journalistes peuvent suivre les activités de l’APW, notamment les sessions plénières, les décisions prises, les budgets alloués aux différents projets, etc. Ils peuvent également enquêter sur d’éventuelles violations des lois et des règlements lors de l’exercice des fonctions de l’APW et informer le public.

Les journalistes peuvent également interviewer les membres de l’APW pour recueillir leur point de vue sur différents sujets liés à la gestion publique de la wilaya et les problèmes auxquels sont confrontés les citoyens. Les journalistes peuvent également jouer un rôle important dans la sensibilisation des citoyens aux activités de l’APW et en contribuant à la promotion de la transparence et de la responsabilité.
Il est important de noter que les journalistes doivent exercer leur rôle de manière responsable et éthique et être en mesure de fournir des informations objectives et précises, en évitant toute partialité ou manipulation.

La médiatisation de l’Assemblée populaire de wilaya (APW) peut jouer un rôle important dans la sensibilisation et l’information des citoyens sur les activités et les décisions prises au niveau local. La médiatisation peut également contribuer à renforcer la transparence et la responsabilité de l’APW.
Pour cela, l’APW peut mettre en place une stratégie de communication et de relations publiques efficace qui inclut un site web, des réseaux sociaux, des communiqués de presse, des conférences de presse et des interviews avec les médias locaux et régionaux.

La couverture médiatique de l’APW peut également jouer un rôle important dans la promotion de l’image et de la crédibilité de l’organisation, ainsi que dans l’information des citoyens sur les services locaux disponibles et les projets en cours.
Toutefois, il est important que l’APW ne manipule pas l’information médiatique à des fins personnelles ou politiques. Les médias doivent également exercer leur rôle de manière responsable et éthique en informant précisément sur les activités de l’APW.
L’exécutif de wilaya en Algérie est l’organe qui gère les affaires courantes de la wilaya et qui applique les politiques nationales au niveau local. La médiatisation de l’exécutif de wilaya peut avoir un impact important sur la transparence et la responsabilité du gouvernement local.

La médiatisation peut contribuer à sensibiliser les citoyens sur les projets en cours, les décisions prises et les services locaux disponibles. La couverture médiatique peut également inciter l’exécutif de wilaya à respecter les normes et les principes de gouvernance démocratique.

Pour cela, l’exécutif de wilaya peut mettre en place une stratégie de communication basée sur la transparence, la responsabilité et la participation citoyenne. Cette stratégie pourrait inclure des communiqués de presse, des conférences de presse, des interviews avec les médias locaux et régionaux, ainsi que des rencontres avec les citoyens pour discuter des projets en cours.

Il est également important que les médias locaux et régionaux jouent leur rôle en informant de manière objective et précise sur les activités de l’exécutif de wilaya et en enquêtant sur d’éventuelles violations des lois et des règlements. Cela contribue à la promotion de la transparence et de la responsabilité au niveau local.
La médiatisation de l’exécutif de wilaya peut également contribuer à la promotion de la participation citoyenne. Les citoyens informés et impliqués peuvent contribuer à améliorer la qualité des services locaux et à mieux répondre aux besoins locaux.
De plus, la médiatisation peut également contribuer à la promotion de la diversité et de l’inclusion en permettant aux voix et aux perspectives marginalisées d’être entendues et représentées dans les discussions et les décisions publiques.
Il est également important de souligner que la médiatisation doit être éthique et responsable. Les médias doivent fournir des informations objectives et précises, en évitant les manipulations ou les partis pris pouvant nuire à la crédibilité et la confiance dans le travail de l’exécutif de wilaya.

En somme, la médiatisation de l’exécutif de wilaya contribue à renforcer la transparence et la responsabilité du gouvernement local, tout en favorisant la participation citoyenne, la diversité et l’inclusion.

La doléance locale est une demande ou une plainte présentée par un citoyen, une association ou une entreprise au niveau local. La médiatisation de la doléance locale peut contribuer à attirer l’attention des autorités locales sur le problème soulevé et à inciter les responsables locaux à répondre de manière efficace et rapide.

Pour cela, les médias locaux et régionaux peuvent jouer un rôle crucial en informant sur la doléance locale et en relayant les demandes et les plaintes des citoyens auprès des autorités locales compétentes. Les médias peuvent également suivre le traitement de la doléance locale et informer les citoyens sur les mesures prises pour résoudre le problème.

Il est important de souligner que la médiatisation de la doléance locale doit être équilibrée et objective. Les médias doivent donner la parole aux différents acteurs impliqués dans le problème et présenter de manière équitable les différents points de vue. Les médias doivent également respecter les principes éthiques de la profession, comme la vérification des sources et l’objectivité.
En permettant de donner de la visibilité à la doléance locale, la médiatisation peut contribuer à résoudre les problèmes locaux et à renforcer la confiance des citoyens dans les autorités locales.

La modernisation de l’activité locale

La modernisation de l’activité locale est un processus de transformation visant à améliorer les services et les activités au niveau local en Algérie. Cette modernisation s’appuie sur l’utilisation de technologies avancées, de pratiques innovantes et de la participation citoyenne.

La digitalisation et l’utilisation croissante des technologies de l’information et de la communication (TIC) peuvent faciliter la modernisation de l’activité locale. Les autorités locales peuvent utiliser des outils numériques pour améliorer la communication avec les citoyens, faciliter les procédures administratives en ligne, et fournir des services en ligne, entre autres.

La modernisation de l’activité locale peut également impliquer des pratiques innovantes telles que l’introduction de critères de durabilité dans les décisions locales et la mise en place de programmes de développement économique durable.
La participation citoyenne peut également jouer un rôle important dans la modernisation de l’activité locale. Les autorités locales peuvent encourager la participation citoyenne en organisant des consultations publiques, des programmes de sensibilisation, et en permettant la participation des citoyens aux processus de prise de décision.

En somme, la modernisation de l’activité locale en Algérie peut contribuer à améliorer les services et les activités au niveau local. La digitalisation, les pratiques innovantes, et la participation citoyenne font partie des éléments clés de cette modernisation.

Journalisme et développement local sectoriel

La relation entre journalisme et développement sectoriel peut être positive en ce qui concerne la promotion de la transparence, de la responsabilité et de la participation citoyenne dans différents secteurs tels que l’économie, l’éducation, la santé, l’environnement, etc. Les journalistes peuvent jouer un rôle crucial en sensibilisant le public aux enjeux de développement, en couvrant les politiques et les initiatives de développement et en mettant en lumière les problèmes ou les obstacles à surmonter pour améliorer la qualité de vie des personnes dans ces secteurs.

Cependant, pour que cette relation soit efficace, il est important que les journalistes soient indépendants et fournissent un contenu journalistique de qualité, précis et éthique. Les gouvernements et les acteurs du secteur privé doivent également être disposés à partager des informations sur les politiques et initiatives de développement afin de promouvoir une couverture médiatique transparente et responsable. En fin de compte, l’interaction entre journalisme et développement sectoriel doit viser à informer le public, à renforcer la participation citoyenne, et à promouvoir un développement durable et équitable.

Et là, la circulation de l’information... est un élément crucial de la relation entre journalisme et développement sectoriel. Une circulation efficace de l’information permet de promouvoir la transparence et la responsabilité, encourage la participation citoyenne et favorise le développement durable.

Les journalistes ont un rôle important à jouer dans la diffusion de l’information pertinente en ce qui concerne les politiques et initiatives de développement sectoriel. Ils doivent s’assurer que les informations qu’ils fournissent sont exactes et équilibrées, et qu’elles sont accessibles à toutes les parties concernées.
Les gouvernements, les ONG et les acteurs du secteur privé doivent également être disposés à partager des informations pertinentes sur les politiques et initiatives de développement sectoriel. Cela peut se faire via des canaux de communication officiels tels que les sites web institutionnels, les médias sociaux et les relations publiques.

En fin de compte, une circulation efficace de l’information entre les différentes parties prenantes peut contribuer à renforcer la transparence et la responsabilité, à encourager la participation citoyenne et à promouvoir un développement sectoriel durable et équitable.

Les programmes et les bilans d’activités sont des outils importants pour évaluer l’efficacité des politiques et des initiatives de développement sectoriel. Les programmes sont des plans d’action détaillés qui décrivent les différentes étapes nécessaires pour atteindre un objectif ou un résultat spécifique. Les bilans d’activités, quant à eux, fournissent des informations sur la mise en œuvre du programme, les résultats obtenus, les défis rencontrés et les leçons apprises.

Dans le contexte de la relation entre journalisme et développement sectoriel, les programmes et les bilans d’activités peuvent aider à pallier les déficiences en identifiant les domaines où les politiques et initiatives de développement ne fonctionnent pas correctement. Les journalistes peuvent utiliser ces outils pour vérifier les informations et évaluer la performance des programmes sectoriels, et leurs rapports peuvent contribuer à encourager une meilleure collaboration entre les différents acteurs impliqués dans le développement sectoriel.

Il est important que les programmes et les bilans d’activités soient transparents et accessibles à toutes les parties concernées. Les gouvernements et les acteurs du secteur privé devraient travailler à rendre les informations sur les programmes et les bilans d’activités facilement disponibles au public, à travers des sites web institutionnels, des publications, des rapports et des communiqués de presse.
Citons l’exemple au cours des années 1990-2000, de la publication d’une vingtaine de numéros périodiques de « l’Echo de Tlemcen » traitant de l’information locale, la réalisation d’un documentaire (52 mn) pour la télévision « Destination Tlemcen, une région aux multiples potentialités économiques et culturelles » diffusé en français, à cette époque sur Canal Satellite, en direction de la communauté émigrée. Il fut l’attraction par excellence, à l’instar de la revue, dans les expositions lors de forums internationaux (Madrid, Bruxelles, Forum des Ambassadeurs à Alger sur l’investissement, …). Mais ce produit documentaire, comme par enchantement, disparut des tiroirs et ne put être numérisé (archive) pour la postérité.
De nombreuses wilayas du pays concrétisèrent ce genre d’initiatives, telle la création de la cellule de communication, découlant de celle de Tlemcen d’organiser un séminaire national des « attachés de presse » des wilayas au club des pins à Alger, sous l’égide du ministère de l’intérieur (animé par son chef de cabinet, Lahcène Seriak, Azzedine Mihoubi, conseiller à la présidence de la république, … et tout un aréopage de notoriétés du monde de l’information et de la culture).
En fin de compte, les programmes et les bilans d’activités sont des outils essentiels pour évaluer les résultats des politiques et initiatives de développement sectoriel, et pour veiller à ce que les citoyens soient informés et impliqués dans le processus de développement.

La cellule de communication au niveau local

D’où la mission de la cellule de communication de la wilaya et sa contribution au développement local.

La mission de la cellule de communication de la wilaya dont le statut préalablement tronqué et incompris (créé sur arrêté ministériel) aurait pu être remanié avec clarté, aux fins de faciliter la circulation de l’information entre les différents acteurs impliqués dans le processus de développement local, à promouvoir la transparence et la responsabilité, à encourager la participation citoyenne, et à renforcer la visibilité de la wilaya et de ses politiques et initiatives de développement.

La cellule de communication de la wilaya peut contribuer au développement local de différentes façons, telles que :
 Créer et gérer des canaux de communication officiels pour faciliter la diffusion de l’information sur les politiques et initiatives de développement sectoriel, tels que des sites web institutionnels, des comptes de réseaux sociaux et des bulletins d’information réguliers.
 Organiser des événements de communication pour promouvoir les réalisations de la wilaya et de ses différents secteurs, ainsi que pour sensibiliser les parties prenantes aux enjeux de développement.
 Collaborer avec les journalistes et les médias locaux pour assurer une couverture responsable et transparente des politiques et initiatives de développement, ainsi que pour renforcer la participation citoyenne en informant les citoyens de leurs droits et de leurs responsabilités.
 Créer et gérer des canaux de feedback pour permettre aux citoyens de donner leur avis sur les politiques et initiatives de développement.

En fin de compte, la participation de la cellule de communication de la wilaya au processus de développement local contribue à améliorer la qualité de vie des citoyens, à renforcer la transparence et la responsabilité, à encourager la participation citoyenne et à promouvoir un développement durable et équitable.

En plus des actions précédemment mentionnées, la cellule de communication de la wilaya peut avoir d’autres contributions importantes au développement local.
La cellule de communication de la wilaya peut collaborer avec les différents secteurs pour concevoir et mettre en œuvre des campagnes de communication sur des enjeux socio-économiques spécifiques. Ces campagnes pourraient viser à sensibiliser les citoyens aux enjeux liés à l’environnement, aux soins de santé, à l’éducation, à l’emploi, à la sécurité ou à d’autres domaines essentiels pour le développement local. Les campagnes de communication pourraient également chercher à encourager les citoyens à devenir plus actifs dans leurs communautés et de participer à des activités communales (p. ex. faire du bénévolat, prendre part à des projets communautaires, etc.).

De plus, la cellule de communication de la wilaya peut travailler avec d’autres entités locales pour promouvoir des projets économiques viables. Par exemple, elle pourrait promouvoir des activités touristiques dans la région ou mettre en avant la production locale de produits artisanaux, ce qui pourrait aider à stimuler l’industrie locale.
Enfin, la cellule de communication de la wilaya peut être impliquée dans des initiatives éducatives pour sensibiliser les citoyens aux enjeux du développement local. Par exemple, elle peut concevoir des programmes éducatifs sur la citoyenneté responsable, sur l’importance de la participation démocratique, ou encore sur les enjeux liés à la sauvegarde du patrimoine culturel.

Dans l’ensemble, la mission de la cellule de communication de la wilaya est d’être un agent de liaison entre les différents acteurs impliqués dans le développement local. Elle peut ainsi être un catalyseur important dans la coordination et la promotion des stratégies de développement local, favorisant la participation citoyenne, la transparence et l’efficacité.

La wilaya de Tlemcen est une région riche en patrimoine culturel et naturel, qui offre de nombreuses possibilités pour le sport et le tourisme. Elle offre une variété de sports et d’attractions touristiques pour tous les goûts, ce qui en fait une destination de choix pour les voyageurs en quête de découvertes culturelles, d’aventures naturelles et de loisirs sportifs. Les monts de Tlemcen offrent un monde de possibilités pour les sports de montagne, avec quelques-unes des plus belles destinations d’escalade et de randonnée en Algérie.

Voici quelques-uns des meilleurs sports de montagne à découvrir dans la wilaya de Tlemcen :

1. L’escalade : Les monts de Tlemcen comportent des parois offrant des sites d’escalade passionnants. Le Massif des Traras près de Tlemcen offre des voies d’escalade pour tous les niveaux de difficultés..
2. La randonnée : Les monts de Tlemcen offrent des sentiers de randonnée parfaits pour les débutants et les confirmés. Vous pouvez explorer des paysages de montagne époustouflants ainsi que des sites historiques incroyables tels que les ruines romaines et les forts historiques.
3. Le trekking : Si vous avez plus de temps, vous pourriez envisager un trekking sur plusieurs jours. Le Massif des Traras offre des itinéraires de trekking en boucle qui permettent de découvrir une diversité de paysages allant des forêts luxuriantes aux crêtes rocheuses.
4. L’alpinisme : Les monts de Tlemcen offrent des possibilités d’ascension de sommets allant jusqu’à des altitudes honorables.
5. Le ski : La météo le permet souvent en hiver si vous êtes un amateur de sport d’hiver, Tlemcen compte certains endroits à Terny et à Beni-Snous où vous pouvez pratiquer le ski alpin, le ski de fond et la luge.

En somme, la Wilaya de Tlemcen offre une grande variété de sports de montagne pour tous les niveaux de pratique, allant de la randonnée au ski. Vous pouvez explorer les beautés naturelles tout en pratiquant votre sport de montagne préféré et profiter d’une expérience inoubliable.

Tout récemment, la ligue de ski et sports de montagne (LASSM) de cette wilaya en collaboration avec les directions du tourisme et des arts, et de la jeunesse et des sports ainsi que l’office des établissements de jeunes (ODEJ), ont organisé une journée d’études dédiée au thème « Le sport vecteur de tourisme » au palais de la culture « Abdelkrim Dali » de Tlemcen. Dans son déroulement, les interventions ont concerné un projet de construction (sur 2400 m2) d’un centre d’entrainement et de formation en escalade sportive à Beni-Snous, localité aux potentialtés touristiques indéniables (sites naturels, patrimoine culturel et artisanat) ; l’opération consiste en la création d’une infrastructure d’accueil, d’un espace d’animation et de loisir consistant en la mise en place de diverses activités liées à l’escalade, d’un espace pour la compétition (pour la pratique, il sera préalablement organisé des voies de passage, de balisage normalisé ainsi que des circuits) ; ce projet a pour ambition de valoriser les produits agricoles, touristiques, artisanaux et forestiers de la zone de Beni-Snous, d’où la valorisation du tourisme de randonnée pédestre, ainsi que le rôle de l’agence de voyage pour la promotion touristique à travers le sport. Ce genre de rencontre permet de mesurer les progrès accomplis, de clarifier et cibler les obstacles à surmonter en resituant les responsabilités des acteurs dans les différentes phases du développement touristique local avec son volet sportif.

Il existe de nombreuses activités et actions de communication que la cellule de communication de la Wilaya peut mettre en place pour soutenir le développement local. Voici quelques exemples :

 Organisation de conférences de presse ou de points de presse pour présenter les réalisations de la Wilaya et de ses différents secteurs
 Création d’un site web officiel pour la Wilaya, calendrier actualisé des manifestations et rencontres programmées, offrant ainsi une plateforme pour publier des informations utiles sur les politiques de développement et autres initiatives pertinentes. Le site pourrait également servir de forum pour recueillir le feedback des citoyens et répondre à leurs questions.
 Installation de panneaux d’affichage dans des endroits publics clés pour informer la population locale sur les événements et les programmes gouvernementaux.
 Organisation d’ateliers et de rencontres avec les journalistes pour les informer sur les enjeux de développement de la Wilaya, pour dissiper les malentendus et pour répondre à leurs questions.
 Organisation de campagnes d’information sur les enjeux de développement locaux tels que la protection de l’environnement et de la biodiversité… .
 Événements communautaires tels que des foires et des célébrations culturelles pour sensibiliser la population locale sur des aspects économiques, sociaux et culturels de la région.
 Organisation de sessions régulières d’information pour les citoyens concernant les services publiques de la Wilaya.
 Utilisation des réseaux sociaux pour promouvoir les initiatives et réalisations de la Wilaya, et pour permettre aux citoyens de donner leur feedback en temps réel.

Ces activités et actions de communication ne sont que quelques exemples parmi les nombreuses possibilités pour la cellule de communication de la Wilaya d’encourager le développement local. Les options peuvent varier selon les besoins et les priorités de la Wilaya.

Farid DAOUDI, ancien chargé de la communication (wilaya de Tlemcen)


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pouvez proposer des articles et participer à tous les forums.
Les auteurs sont responsables de leurs écrits et assument pleinement leurs publications.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?


2001-2024 Bellaciao
Contact | Mentions légales |
Les publications d'articles sont modérées a priori.
L'inscription est obligatoire pour publier et participer aux forums.
Les auteurs sont responsables de leurs écrits et assument pleinement leurs publications.

Archives Bellaciao 2001-2021

Bellaciao FR Bellaciao IT Bellaciao EN Bellaciao ES