Les chars en Ukraine nous emmènent dans la troisième guerre mondiale !

Publié le 26 janvier 2023 par Roberto Ferrario
2 commentaires

Article de Paolo Ferrero ex secrétaire général de Refondation Communiste, coordinateur de l’Union Populaire en Italie vice président de la Gauche Européenne

Les chars en Ukraine nous emmènent dans la troisième guerre mondiale !

Le choix occidental d’envoyer des chars de dernière génération en Ukraine n’a aucune pertinence militaire mais une grande signification politique : il représente un pas de plus dans l’implication directe de l’OTAN dans la guerre et donc d’ouvrir la voie à la troisième guerre mondiale sans que l’opinion publique européenne ne s’en rende compte .
Voyons pourquoi.

D’abord les chiffres. Pour ce que j’ai pu comprendre, nous parlons, à ce jour, de quelques centaines de chars qui n’arriveraient pas tous ensemble mais par tranches en 2023. Pour avoir un terme de comparaison, d’après les statistiques que l’on peut trouver, il est clair que à titre indicatif, dans cette phase du conflit, une moyenne de dix chars sont détruits au combat chaque jour du côté ukrainien. 200 chars durent donc une vingtaine de jours… ce n’est certainement pas un élément décisif.
Deuxièmement la qualité. Nous ne parlons pas d’armes secrètes mais de chars Abrams et Leopard qui sont en production depuis des années, dont les caractéristiques et le potentiel sont connus, technologiquement similaires aux modèles russes des 20 dernières années.

Le propos n’est donc pas militaire au sens strict. Le propos est politique : ces chars sont technologiquement différents des anciens chars conçus pendant la Seconde Guerre mondiale et diversement modernisés qui ont été engagés en Ukraine jusqu’à présent. Pour utiliser ces réservoirs, vous avez besoin de préparation, quelques semaines d’entraînement ne suffisent pas. Le point est donc que l’envoi de matériel de plus en plus sophistiqué par les forces de l’OTAN en Ukraine, en raison des quantités dans lesquelles il est envoyé, n’est pas capable de renverser le cours du conflit mais est capable de déterminer une plus grande implication du personnel de l’OTAN directement dans les opérations de guerre : déjà aujourd’hui, le lancement des missiles du système Himars serait impensable sans l’intervention des technologies et du personnel de l’OTAN (coordonnées, choix des cibles, etc.), la même chose se produira sous une forme élargie avec des chars. Deuxièmement, vous commencez avec quelques centaines de chars et de missiles à courte portée, puis, si la guerre continue, avec la même logique, vous fournirez des missiles à plus longue portée, plus de chars, etc. Cela s’appelle l’escalade et nous l’avons déjà vu au Vietnam.

Les chars allemands, français et américains n’auront donc pas d’effets dévastateurs sur le champ de bataille mais sur le terrain géopolitique : ils représentent un outil avec lequel - petit à petit - les pays européens sont entraînés par le gouvernement américain et par Zelensky dans une guerre directe avec Russie. Une guerre directe qui ne peut que déboucher sur un conflit généralisé dont l’Europe serait le premier champ de bataille. C’est une perspective délirante qui, outre l’attitude belliciste de Biden et Zelensky, souligne la paresse totale des classes dirigeantes européennes, allant de la suppression de l’allemand - qui parvient à résister quelques heures au mieux à la pression des États-Unis - pour obtenir à Meloni, venez des sociaux-démocrates aux post-fascistes.

Pour cette raison, il s’agit encore une fois de dire que la seule perspective réaliste est l’ouverture d’une négociation qui recherche la paix et la sécurité pour tous les peuples impliqués dans le conflit. Pour cela, il est une fois de plus évident que la guerre en Ukraine ne peut être gagnée par personne mais seulement arrêtée. Avant qu’il ne soit trop tard. (publié sur mon blog d’information)

Messages


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?


2001-2023 Bellaciao
Contact | Mentions légales |
Les publications d'articles sont modérées a priori.
L'inscription est obligatoire pour publier et participer aux forums.
Les auteurs sont responsables de leurs écrits et assument pleinement leurs publications.

Archives Bellaciao 2001-2021

Bellaciao FR Bellaciao IT Bellaciao EN Bellaciao ES