Macron annonce un programme libéral très agressif

Emmanuel Macron a déroulé ce jeudi après-midi son programme pour les cinq ans à venir. Au-delà d’une philosophie générale, annoncée en préalable pour la forme, autour d’une « souveraineté populaire », de « la confiance dans le progrès scientifique et social » et d’un « humanisme », les mesures proposées ressemblent plutôt à du sang et des larmes.

Sans surprise, Emmanuel Macron a confirmé sa volonté de repousser à 65 ans l’âge légal de départ à la retraite. Mais cet après-midi, il a esquissé ce que pourrait être sa méthode. D’abord, la réforme serait « progressive ». Ainsi, pas de bascule à 65 ans pour toutes et tous, et au même moment. La même méthode que la réforme Touraine de 2014 qui augmentait progressivement le nombre de trimestres nécessaire pour une retraite à taux plein. Et qui n’avait pas mis dans la rue des millions de salariés. Enfin, le candidat à la présidentielle laisse déjà entrevoir les éléments de négociation qu’il offrira aux organisations syndicales prêtent à jouer son jeu. À savoir des discussions sur les carrières longues ou sur les types de métiers pouvant bénéficier d’aménagements. Avec l’espoir pour Emmanuel Macron de briser un refus aujourd’hui unanime des organisations syndicales de salariés, CFDT et CFTC incluse.

Lire la suite : https://rapportsdeforce.fr/classes-en-lutte/macron-annonce-un-programme-liberal-tres-agressif-031713122

Commentaires

  • 18 mars, 09:40, par Thomas

    Les médias télévisés veulent fait croire que Macron était de gauche en disant qu’il adopte un programme de droite. Il va continuer sa casse et plus. Comme je disait dans un autre commentaire, les français ne sont pas conscients de leur appartenance à une classe. Mon grand père disait qu’il y a 2 sortes de gens, ceux qui paient et ceux qui sont payés soit 20% et 8O%. Malheureusement, ceux qui sont payés votent pour ceux qui paient. Aux élections, la droite ne devrait jamais dépasser 20% mais ils ont les médias qui diffusent une propagande très élaborée de bourrage de crâne. De plus, le peuple a la mémoire très courte et ne réagit que par désespoir.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

La vrai "GIFLE" arrive de l’Italie.

26 septembre, par Roberto Ferrario 6 coms

Exactement 100 ans après la "marche sur Rome" de Mussolini, l’extrême droite reprend le pouvoir... Bientôt aussi en France ??? Merci qui ??? Noi siamo tutti antifasciste e voi ??? "Le vieux (...)

LIRE LA SUITE

APPEL POUR UN SIÈCLE ANTI-FASCISTE

24 septembre, par Roberto Ferrario

Le 28 octobre prochain, il y aura un siècle depuis la « Marche sur Rome », c’est-à-dire la prise du pouvoir politique par le fascisme. Les fascistes de diverses organisations essaieront probablement (...)

LIRE LA SUITE

Rassemblement pour la libération de Georges Abdallah

24 septembre, par jean1

Dans le cadre du mois international d’actions pour la libération de Georges Abdallah, la Campagne Unitaire appelle à participer nombreux au rassemblement qui se tiendra vendredi 30 septembre 2022, à (...)

LIRE LA SUITE

Parallèlement au 29 septembre sur les salaires, les syndicats se (...)

24 septembre, par Rap2F

Seules la CGT, Solidaires et la FSU appellent les salariés à la grève le 29 septembre pour réclamer des augmentations générales de salaires. Mais en cette rentrée, Emmanuel Macron laisse planer la (...)

LIRE LA SUITE

Podcast : Portés par la houle

23 septembre, par Podcasts 1 com

Ce Mercredi 14 Septembre 2022, c’était L’Heure de l’mettre, sur Radio Campus Lille, 106,5 Mhz, https://www.campuslille.com/ C’était aussi la Saint Portés par la houle Le fête du PTB, Manifiesta, le (...)

LIRE LA SUITE

À Lille, des projets contre nature, Saint-Sauveur et Bois-Blancs - (...)

19 septembre, par Podcasts

C’était ce 17 septembre sur Radio Campus Lille.


 Avec leur asso PARC Saint Sauveur et Deûl’air, elles ne vont pas laisser faire la MEL et la mairie. La parole était à Bénédicte Vidaillet, Yolande (...)

LIRE LA SUITE