Pacte entre gouvernements européens pour espionner les journalistes

Publié le 17 juin 2023 par Roberto Ferrario
4 commentaires

L’Union européenne discute de la manière de lutter contre la désinformation. Ou plutôt, ils veulent nous faire croire qu’ils veulent combattre la désinformation, ne serait-ce que par désinformation ils ne veulent pas dire tout ce qui n’est pas fonctionnel à la propagande occidentale.

Toujours est-il que, selon les projets de discussion, ils ont inclus la possibilité d’espionner les journalistes, reporters, blogueurs et tout personnage lié au monde de l’information. Évidemment, l’excuse est la classique "sécurité nationale".

En réalité, ce n’est rien d’autre que le dernier coup de grâce à une presse déjà largement au service du pouvoir. Il s’agit uniquement de faire taire les quelques voix qui ne s’alignent pas sur le système pénal UE/États-Unis/OTAN.

Nous pouvons le dire officiellement : le nazisme en Europe n’est jamais mort et aujourd’hui il fait un retour déguisé. Le butin qu’ils appellent la démocratie !

(Source scoop Il Fatto Quotidiano/Investigate Europe)

Messages

  • Êtes vous au courant pour VIGINUM.
    Tous les moyens de communications sont sous surveillance, Telephone, réseaux sociaux, Internet, Déplacement GPS,inscriptions dans des associations, théâtres, sports,etc...
    Le fichage de tout citoyen en gros, avec bien sur des réserves : pas les parlementaires (hummm), pas les journalistes (re hummm), pas les médecins, pas les PDG, et qq uns (militaires, policiers, avocats, juges.
    Et ce pour lutter contre le terrorisme (qq centaines de personnes), contre les ultras (ça dépend desquels !) contre la drogue, contre les grévistes qui bougent, etc...
    En gros on fiche 68 millions de personnes pour essayer d’en contrôler moins de 5000 soit 0,00007%
    Quel bon rendement.
    Et qui utilise ces informations ? Comme c’est parti, bientôt le RN.

  • Ouai, ça devient inquiétant. Après avoir cassé l’éducation nationale pour produire des citoyens soumis, détruit l’information ( 9 milliardaires possèdent 90% de la presse ), ce sont maintenant les derniers journalistes libres qu’il faut mettre au pas

  • Le nombre de journalistes "libres" ne doit pas être très élevé, les mesures prises ne changeront pas grand chose au matraquage écolo-socio-bobo toujours au service le la domination américaine dans tous les médias disponibles, journaux, télévision, radios et Internet, ce dernier média étant le plus contrôlé bien évidemment.

  • J’avoue que je n’aurais jamais imaginé qu’on puisse en arriver là ; le pouvoir se donne le maintenant le droit de juger et de condamner le contenu théorique (évidemment respectueux de la déontologie) d’un article journalistique. C’est grave ; on avance lentement vers la multiplication de pratiques politiques dictatoriales...


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?


2001-2023 Bellaciao
Contact | Mentions légales |
Les publications d'articles sont modérées a priori.
L'inscription est obligatoire pour publier et participer aux forums.
Les auteurs sont responsables de leurs écrits et assument pleinement leurs publications.

Archives Bellaciao 2001-2021

Bellaciao FR Bellaciao IT Bellaciao EN Bellaciao ES