Roger Waters écrit à la femme du président ukrainien dans l’intérêt de la paix

Chère Mme Zelenskaja !

Mon cœur saigne pour vous et pour toutes les familles ukrainiennes et russes dévastées par la terrible guerre en Ukraine. Je suis à Kansas City USA. Je viens de lire un article de la BBC, apparemment basé sur votre interview.

La BBC vous cite : « Si le soutien à l’Ukraine est fort, la crise sera plus courte ».

Hmmm ? Je suppose que ça dépend de ce que vous entendez par le terme "soutenir l’Ukraine".
Si par "soutenir l’Ukraine" vous voulez dire la fourniture continue d’armes à l’armée du gouvernement de Kiev, alors j’ai peur que vous ayez tragiquement tort.

Verser de l’huile dans un feu sous forme d’armes n’a jamais aidé à raccourcir une guerre auparavant, et cela ne marchera pas maintenant, surtout que dans ce cas, la majeure partie de l’huile est versée dans le feu depuis Washington, D.C., qui est à une distance relativement sûre de la guerre, un et parce que "huile pourers" ont déjà déclaré leur intérêt à maintenir la guerre aussi longtemps que possible.

J’ai peur que nous, et je veux dire des gens comme vous et moi, qui voulons vraiment la paix en Ukraine, qui ne veulent pas que vous ayez à vous battre jusqu’à la dernière vie ukrainienne et peut-être même si le pire arrive, jusqu’à la dernier vie humaine. Si nous voulons obtenir un résultat différent à la place, nous devrons peut-être trouver un autre moyen, et cela pourrait être basé sur les bonnes intentions de votre mari, qu’il a exprimées précédemment.

Oui, je veux dire la plateforme qu’il a si louablement présenté à la présidence de l’Ukraine, la plateforme sur laquelle il a remporté sa victoire historique aux élections démocratiques de 2019. Il se tenait sur la plateforme de suivre les promesses.

1. Mettre fin à la guerre civile à l’est et apporter la paix au Donbas et une autonomie partielle à Donetsk et Lugansk.

2. Et aussi ratifier et mettre en œuvre le reste du paquet d’accords de Minsk.

On ne peut que supposer que les politiques électorales de votre mari ne conviennent pas à certaines factions politiques à Kiev et que ces factions ont convaincu votre mari de changer radicalement de cap et d’ignorer le mandat du peuple.

Malheureusement, votre mari a accepté des méthodes totalitaires, antidémocratiques contraires à la volonté du peuple ukrainien et depuis lors, l’Ukraine est gouvernée par des forces d’un nationalisme extrême qui auparavant sinistrement dans l’ombre.

Depuis, toutes les lignes rouges, clairement définies par votre voisin - la Fédération de Russie - ont été franchies et donc, les nationalistes extrêmes, ont dirigé votre pays sur la voie de cette guerre catastrophique.

Je ne continuerai pas.

Si je me trompe, aidez-moi à comprendre comment ?

Si je ne me trompe pas, s’il vous plaît, aidez-moi dans mes efforts sérieux pour convaincre nos dirigeants d’arrêter le massacre, le massacre qui n’est que dans l’intérêt des classes dirigeantes et des nationalistes extrêmes - ici en Occident et dans votre beau pays, chez l’ex Pensez à nous les gens ordinaires dí, aussi ici en l’Occident et en Ukraine, mais en fait des gens ordinaires partout dans le monde.

Ne serait-il pas mieux d’exiger l’accomplissement des vœux d’élection du mari et de mettre fin à cette guerre mortelle ?

Bisous,
Roger Waters

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Craquement - C’est l’Heure de l’Mettre !

30 janvier, par Podcasts

Non, on veut bien encore turbiner sans compter, aplatis par la tyrannie managériale, écartelés par les injonctions paradoxales, cravachés par les objectifs, écrasés par les tonnes de marchandises qu’on (...)

LIRE LA SUITE

Le 31 : RDV dans le gard contre la réforme des retraites

Manifestations interprofessionnelles dans le Gard : Les RDV : 10h00 Alès devant la sous préfecture ; 14h30 Nïmes devant les jardins de la Fontaine ; Publications de la CNT SO 30 Tract (...)

LIRE LA SUITE

La défaite du jour du souvenir

27 janvier, par Roberto Ferrario 5 coms

Article de Paolo Ferrero ex secrétaire général de Refondation Communiste, coordinateur de l’Union Populaire en Italie vice président de la Gauche Européenne Aujourd’hui, le 27 janvier, c’est le jour (...)

LIRE LA SUITE

Les chars en Ukraine nous emmènent dans la troisième guerre (...)

26 janvier, par Roberto Ferrario 3 coms

Article de Paolo Ferrero ex secrétaire général de Refondation Communiste, coordinateur de l’Union Populaire en Italie vice président de la Gauche Européenne Les chars en Ukraine nous emmènent dans la (...)

LIRE LA SUITE

Pour la vérité sur la mort d’une bénévole de la Croix-rouge de (...)

24 janvier, par Himalove 1 com

Une lettre adressée aux gilets jaunes de Malataverne que je n’hésite pas devant la gravité de l’affaire à exposer aux yeux de tous notamment les camarades communistes de Bellaciao. Bonjour les gilets (...)

LIRE LA SUITE

Projection-débat : les raisons de la guerre en Ukraine

23 janvier, par Roberto Ferrario 2 coms

Finalement après des mois ça commence à bouger à gauche et jesuis fier que ça commence par ma ville... CGT union départementale VAL de Marne Vendredi 27 janvier à 20h / Ivry-sur-Seine Projection-débat : (...)

LIRE LA SUITE