Atteinte à la liberté syndicale à Quimper

6 novembre 2021, par Azard

Le 5 novembre 2021, en amont d’une réunion syndicale, un contrôle de police systématique de syndicalistes et sympathisants a eu lieu à Quimper à la porte du local du syndicat Solidaires, alors même que la qualité syndicale de la réunion et des personnes présentes a été clairement énoncée aux forces de l’ordre.

Ces agissements intolérables forment une entrave à la liberté syndicale et constitue une discrimination (au sens de l’article 225-1 du Code Pénal), de par le risque qu’ils constituent dans le ressenti des adhérents Solidaires et de leurs partenaires.

Ces agissements intolérables menacent la liberté du syndicat et de ses adhérents de se réunir en toute sérénité et ne sont pas dignes d’un État qui inscrit dans sa constitution "Nul ne doit être inquiété pour ses opinions" (art.10 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789), et qui est signataire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme qui précise dans son article 23 "Toute personne a le droit de fonder avec d’autres des syndicats et de s’affilier à des syndicats pour la défense de ses intérêts" et son article 19 "Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions".

L’intervention intimidante des forces de l’ordre a entravé ces droits constitutionnels et universels.

L’Union Syndicale Solidaires 29 dénonce ces pratiques qui témoignent d’un recul démocratique de nos institutions et appelle toutes les sections locales et départementales à dénoncer ces agissements qui témoignent de l’effondrement démocratique de nos institutions.

Elle appelle tous les fonctionnaires de Police et de Gendarmerie à faire preuve de discernement dans leurs contrôles et à prendre en compte le contexte dans lesquels ils et elles les réalisent.

Elle demande au Préfet du Finistère, responsable de ces contrôles inquiétants, un cadrage des forces de l’ordre lors des agissements de ses services.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Élisabeth Borne à Matignon, un bras d’honneur aux mouvements (...)

16 mai, par Rap2F 11 coms

Jean Castex a donné sa démission trois semaines après la réélection d’Emmanuel Macron à un second quinquennat. Une heure plus tard, le suspense sur le nom de son remplaçant était dissipé, après de (...)

LIRE LA SUITE

A Montreuil des financiers tentent de s’emparer de la coopérative (...)

13 mai, par Chris 1 com

« COMMUNIQUÉ » du COMITÉ de DÉFENSE de la COOPÉRATIVE LES NOUVEAUX ROBINSON Découvrant qu’un projet de cession des neuf magasins les plus rentables (fonds de commerce et actifs immobiliers) est mené (...)

LIRE LA SUITE

Suicides chez France Télécom : comment les syndicats ont obtenu la (...)

10 mai, par Rap2F 1 com

En 2019, plusieurs dirigeants de France Télécom ont été condamnés pour harcèlement moral institutionnel. Le procès n’aurait jamais eu lieu sans action syndicale. À l’occasion de l’ouverture du procès en (...)

LIRE LA SUITE

Ukraine, partie prenante de la bataille mondiale du lithium

Avril 2022 De la part de l’unité spéciale du Pentagone pour la stabilité commerciale… “La bataille du lithium”, un article sous ce titre fut publié par le journal italien “Giornale”, décrivant le (...)

LIRE LA SUITE

Foutez nous la PAIX

5 mai, par Thomas 1 com

« Paix sur la terre aux hommes de bonnes volontés » paroles de Saint Luc évangéliste. « Igitur qui desiderat pacem, praeparet bellum » de l’auteur romain Végèce du Vème siècle de notre ère. En version (...)

LIRE LA SUITE

Ségur des travailleurs sociaux : après l’annonce, le désenchantement

4 mai, par Rap2F 1 com

Au bout d’un an et demi de mobilisation, les professionnels du travail social et médico-social avaient obtenu l’extension des 183 euros net du Ségur. L’annonce avait été faite à la mi-février, par Jean (...)

LIRE LA SUITE