Élisabeth Borne à Matignon, un bras d’honneur aux mouvements sociaux

16 mai, par Rap2F 14 coms

Jean Castex a donné sa démission trois semaines après la réélection d’Emmanuel Macron à un second quinquennat. Une heure plus tard, le suspense sur le nom de son remplaçant était dissipé, après de longues spéculations dans la presse. Ce sera une remplaçante. Élisabeth Borne passe du ministère du Travail à Matignon.

« Je sais aussi que nombre de nos compatriotes ont voté ce jour pour moi, non pour soutenir les idées que je porte, mais pour faire barrage à celles de l’extrême droite […] J’ai conscience que ce vote m’oblige pour les années à venir », annonçait Emmanuel Macron devant ses partisans au soir du second tour de l’élection présidentielle. Une déclaration qui comme les promesses électorales n’engage que ceux qui y croient. Alors que le président de la République doit largement sa réélection au vote des électeurs de gauche, tel un pied de nez, il nomme Élisabeth Borne trois semaines plus tard au poste de Premier ministre pour conduire sa politique.

Lire la suite :
- https://rapportsdeforce.fr/classes-en-lutte/elisabeth-borne-a-matignon-un-bras-dhonneur-aux-mouvements-sociaux-051613742

Commentaires

  • 17 mai, 04:44, par zorba

    A-t-on déjà vu une haut fonctionnaire, payée par l’Etat depuis ses études à l’Ecole Polytechnique et l’Ecole des ponts-et-chaussée , disposant d’un emploi à statut garanti à vie, mener une politique sociale en faveur de ceux d’en-bas ?
    La réponse : Jamais.
    C’est une technocrate, étudiante très brillante au demeurant, au service de ceux d’en-haut, à commencer par les anciens élèves de son école et de son corps de fonctionnaires intouchables, quelque soient les erreurs et les déficits de la politique qu’elle mène. À la politique réactionnaire qu’elle a toujours conduite, la rue répondra et le côté social répressif ne tardera pas à éclater en plein jour, n’en déplaise aux syndicalistes jaunes et compréhensifs comme ceux du syndicat des évêques qu’il faudra également combattre !

  • 17 mai, 07:33, par keg26

    Vous avez voulu Macron, vous avez Macron. Merci aux quelques 20% des inscrits qui ont voté de la sorte. C’est une minorité qui emmerde une majorité.... et nous sommes dans le meilleur des mondes.
    Quel changement attendre en juin, au niveau composition de la structure politique ?

    Journal de guerre N° 33 ( J + 82) - https://wp.me/p4Im0Q-5zD - 17/05/2022 – Le piège politique : désigner Mélenchon, dès maintenant et avant les législatives, premier ministre….. ! Cela s’appellerait « couper l’herbe sous les pieds du bourrin (fut-il bien chaussé). Doc des curiosités à demander « le miracle démocratique existe »

  • 18 mai, 12:29, par Thomas

    Macron est tellement sur d’avoir sa majorité législative qu’il se permet de nommer déjà les postes de son futur gouvernement. Et si la gauche arrive en tête aux législatives ? Gageons que non avec l’aide notamment de certains du PC qui essaie de torpiller l’union de la gauche pour avoir absolument tous les postes pour son parti. Du moins c’est ce que je vois dans mon département.

  • 18 mai, 18:14, par zorba

    Après la présidentielle, les français donnent toujours les députés au président élu, Mitterrand en joué deux fois. Macron n’a aucun risque avec les NUPES, un attelage de vieux bourrins d’occasion qui de toutes façons veut rester dans l’UE, dans l’OTAN et continuer la politique dictée par l’impérialisme germano américain.

  • 19 mai, 03:02, par Stirner

    Borne ou pas ; de toute façon mieux vaut - dans la situation actuelle : réchauffement climatique gravissime et guerres à gogo- voter pour une gauche, qui n’est pas hélas dirigée par Trotsky ou Makhno, mais par Mélenchon, Faure, les gars du PC et les écolos. Au moins on limite les dégâts et on peut espérer que les Français -et toutes les autres nationalités bien sûr- imposeront à leurs dirigeants (i.e les capitalistes) notre priorité : la préservation de l’humanité et donc le combat écologiste qui ne pourra être mené que sous direction communiste (libertaire de préférence -mais là je rêve) et internationaliste ( y compris la Chine, les USA, le Togo etc... ),les querelles nationalistes devenant, dans la situation que nous connaissons, ridicules.

  • 19 mai, 08:58, par Thomas

    Les vieux bourrins décrit par Zorba, il n’y en n’a pas justement à NUPES, sauf peut-être Mélenchon. Alors que dans les autres partis de droite, ils font la majorité. Quand à Borne, elle est très capable de remplir sa mission, celle de Macron et non celle du peuple. Avec le soutien à Macron et Le Pen des forces de l’ordre, cela va être dur de s’imposer par la rue contre le programme régressif de Macron. Quand à Borne, une femme 1er ministre, on s’en fout qu’elle soit une femme ou un homme, ce qui compte c’est sa politique. La fonction de 1er ministre n’a pas de sexe.

  • 19 mai, 09:52, par spartacus

    ""Au moins on limite les dégâts""
    justement non car c’est bien à cette gauche plurielle relookée et à peine qui fut la garante du capital sous jospin et fit une politique de droite qui dégouta les gens et fit monter le front national !
    redonner encore le pouvoir à cette social démocratie trés libérale est une erreur
    Les travailleurs n’ont pas oublié les ^privatisations superieures a Juppé et Balladur réunis.
    Podémos, Syriza on a aussi vu !!

  • 19 mai, 10:17, par Pedro

    "Son intransigeance lui a ainsi valu le surnom de "Borne out" à la RATP."
    On va pas être déçus !

  • 21 mai, 08:09, par keg26

    Journal de guerre N° 34 (J + 86) - https://wp.me/p4Im0Q-5zN - Nous assistons – impuissants (parce que nous le voulons et valons bien)au dernier acte de l’ancrage de la dictature par le déni (de la part du pouvoir) du dernier acte de liberté, celui de pouvoir, légalement, se présenter aux élections et ce au mépris de la Constitution. Un pays qui n’a plus de constitution perd sa raison d’être.

  • 23 mai, 00:56, par Stirner

    Oui Spartacus tu as raison, mais comment faire alors, quand on a à choisir entre des nazillons et des " socialistes" , dont certains sont tout de même un peu plus à gauche que des Hollande et des Mitterrand. De toute façon quant à choisir entre des nazis et même des néolibéraux -comme Macron- je choisis sans état d’âme de barrer la route à l’extrême-droite et donc de voter pour un ennemi de classe..

  • 23 mai, 11:45, par spartacus

    Salut Stirner,
    je ne considerai jamais qu’un état avec un faciste à sa tête est pareil qu’un état avec un libéral même autoritaire.
    ce n ’est pas pareil de militer, se battre , lutter sous Giscard par exemple que sous Pinochet.
    Et ce serait même une tragédie pour nos fréres immigrés, les femmes, les lbgt.
    Donc j’ai bloqué LE pen en votant macron , il y a des risques inutiles à prendre.
    Dans les circonscriptions gagnables par le Fn , il faut voter NUPES, même si le candidat est un ps.
    Dans les autres circonscriptions sans risque FN, je voterai pour les candidats du NPA s’il y en a ou bien ceux de LO.

  • 28 mai, 10:58, par keg26

    on n’a que ce que l’on mérite.....
    Il en sera de même en Juin avec la nouvelle assemblée nationalisée.... Croyez vous au changement ? Que faites vous,ou que voulez-vous faire, pour ?

    28/05/2022 - Journal de guerre N° 35 (J + 93) - https://wp.me/p4Im0Q-5A1 - Ils vont faire des économies sur leur dos (et plus sur le nôtre…). Il n’est que temps de créer une qualité électorale par l’élimination des minables et des bouche-trous. Avoir des députés ne représentant que moins de 12,5% des inscrits au 1er tour (133 sur 577 dont 28 REMistes) est indigne d’un grand pays et n’est qu’annonciateur d’un déclin en vitesse surmultipliée….

  • 11 juin, 08:55, par keg26

    oui bebeth (chaud), on te crois : "quand l’essence augmente, l’état ne s’enrichit pas avec les taxes".... Alors pourquoi ne pas supprimer ce qui ne rapporte pas ? Bientôt on va nous dire que cela coûte à l’état que de taxer....
    Raison de plus pour y mettre un frein :

    11/06/2022 – Journal de Guerre N° 37 (J + 107) - https://wp.me/p4Im0Q-5AH - Femmes, ils vous aiment et le disent en parité ! C’est quand la grande rafle électorale ? Qui ’emportera les « PNEUS » de secours pour qu’ensemble, nous nous battions entre nous, hommes, femmes, enfants, poly-tricards et con-citoyens….

  • 11 juin, 10:02, par zorba

    Joli l’anagramme NUPES - PNEUS, les roues de secours dans la lutte contre le climat !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

La justice française rejette l’extradition de dix anciens (...)

30 juin, par Bellaciao

Les terroristes des « années de plomb » échappent à la justice italienne. Après de longues décennies de demandes insistantes de la part de l’Italie, la cour d’appel de Paris a émis un avis défavorable, (...)

LIRE LA SUITE

Des néo-nazis russes combattent en Ukraine

30 juin, par le crapaud qui chante

Rapport du renseignement allemand sur les néonazis russes en Ukraine Le service fédéral de renseignement allemand (BND) a préparé un rapport confidentiel sur l’implication de groupes (...)

LIRE LA SUITE

Nous sommes à un moment crucial de l’histoire...

29 juin, par Eve76 2 coms

Nous sommes à un moment crucial de l’histoire de l’humanité. Ou nous laissons le capitalisme poursuivre sa course folle ou nous nous attelons aux bifurcations nécessaires. (...)

LIRE LA SUITE

Les néo-nazis au service de Poutine

Publié le 21 mars 2022 A partir du site web : theconversation.com Comment, au fil des ans, l’Etat a appuyé les néonazis en Russie De nombreux commentateurs ont déjà montré qu’il est absurde de dire (...)

LIRE LA SUITE

Grèves autour des salaires : « un niveau de conflictualité jamais (...)

29 juin, par Rap2F

Face à l’augmentation des prix de l’énergie, du carburant et de l’alimentaire, les grèves pour des augmentations de salaires se multiplient comme une traînée de poudre dans les entreprises. Depuis la (...)

LIRE LA SUITE

« La disparition de Dom Phillips et Bruno Pereira marque un (...)

17 juin, par la forêt de Yablokov

par Eliane Brum 16 Juin 2022 Le journaliste Dom Phillips et le chercheur Bruno Pereira ont disparu depuis une semaine en Amazonie, probablement assassinés. Pour l’écrivaine Eliane Brum, « ils sont (...)

LIRE LA SUITE