La Poste : six mois de lutte des travailleurs sans-papiers de DPD

12 avril 2022, par Rap2F

Après six mois de grève, les travailleurs sans-papiers de DPD, filiale de La Poste, ont été reçus au ministère du Travail aujourd’hui. Ils continuent d’exiger leur régularisation, après un rapport de l’inspection du travail accablant. Mais la préfecture traîne sur les dossiers, et leur employeur direct, Derichebourg, brouille la communication.

Les travailleurs du centre de tri DPD à Le Coudray-Montceaux (Essonne) se sont rendus, ce mardi, jusqu’au coeur de Paris, devant le ministère du Travail. Tous sont sans-papiers. 63 d’entre eux ont été embauchés par Derichebourg Interim au profit de DPD, filiale de La Poste, affirme un rapport de l’inspection du travail conclu en janvier. Vendredi, cela fera six mois que leur grève a commencé. Depuis le début, ils n’exigent qu’une chose : leur régularisation.

Grâce à la manifestation de ce jour, une délégation de six personnes a pu être reçue au ministère du Travail. Un geste positif, pour les représentants des DPD. « C’est le signe que l’on est bien dans un conflit collectif de travail. Donc, comme dans n’importe quelle grève, il faut discuter des revendications », appuie Eddy Talbot, de Sud PTT. Un directeur de cabinet adjoint de la ministre Elisabeth Borne a accueilli la délégation. « Nous lui avons expliqué la situation, en particulier ce qui se passe avec la préfecture de l’Essonne. Même si les préfectures relèvent de l’Intérieur, ça les regarde en matière de droit du travail », poursuit le syndicaliste.

Lire la suite :
- https://rapportsdeforce.fr/pas-de-cote/la-poste-six-mois-de-lutte-des-travailleurs-sans-papiers-de-dpd-041213314

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

La défaite du jour du souvenir

27 janvier, par Roberto Ferrario 1 com

Article de Paolo Ferrero ex secrétaire général de Refondation Communiste, coordinateur de l’Union Populaire en Italie vice président de la Gauche Européenne Aujourd’hui, le 27 janvier, c’est le jour (...)

LIRE LA SUITE

Les chars en Ukraine nous emmènent dans la troisième guerre (...)

26 janvier, par Roberto Ferrario 3 coms

Article de Paolo Ferrero ex secrétaire général de Refondation Communiste, coordinateur de l’Union Populaire en Italie vice président de la Gauche Européenne Les chars en Ukraine nous emmènent dans la (...)

LIRE LA SUITE

Pour la vérité sur la mort d’une bénévole de la Croix-rouge de (...)

24 janvier, par Himalove 1 com

Une lettre adressée aux gilets jaunes de Malataverne que je n’hésite pas devant la gravité de l’affaire à exposer aux yeux de tous notamment les camarades communistes de Bellaciao. Bonjour les gilets (...)

LIRE LA SUITE

Projection-débat : les raisons de la guerre en Ukraine

23 janvier, par Roberto Ferrario 2 coms

Finalement après des mois ça commence à bouger à gauche et jesuis fier que ça commence par ma ville... CGT union départementale VAL de Marne Vendredi 27 janvier à 20h / Ivry-sur-Seine Projection-débat : (...)

LIRE LA SUITE

« Inflation, le retour » Angle d’ATTAC !

21 janvier, par Podcasts

Première émission Angle d’ATTAC 2023 sur Radio Campus ce Samedi 21 Janvier de 12 à 13 heures, https://www.campuslille.com/ Après plusieurs décennies d’une inflation modérée, voire maîtrisée, (rappel (...)

LIRE LA SUITE

La retraite pour les morts - C’est l’Heure de l’Mettre (...)

18 janvier, par Podcasts 3 coms

En des temps reculés, la CGT qualifia le premier système de retraites de « retraites pour les morts ». Fixée à 65 ans (tiens tiens...), la retraite ne pouvait concerner qu’une infime quantité de (...)

LIRE LA SUITE