La démocratie en Ukraine !!!

Le régiment Azov, connu aussi sous le nom des « hommes en noir », est une unité formée de volontaires ukrainiens et qui est intégrée à la garde nationale de l’Ukraine.

Il est placé sous le commandement du ministère de l’Intérieur d’Ukraine et intégré aux « forces de défense » par l’État-major ukrainien. Ce bataillon, chargé de lutter contre l’insurrection armée pro-russe à l’Est, a été formé le 5 mai 2014, d’abord à Marioupol pour garder les bâtiments administratifs. Ensuite le bataillon a été basé à Berdiansk. Il doit son nom à la mer d’Azov. Il était composé d’environ 800 volontaires fin 2014, mais vit ses effectifs rapidement augmenter en raison de sa popularité croissante durant l’année 2015, puis l’année suivante, portant le nombre de combattants potentiels à plus de 4 000 à la fin de 2016. Azov, d’abord bataillon, connaîtra successivement le format régimentaire puis celui d’une brigade elle-même divisée en plusieurs petites unités.

Le bataillon est accusé de nombreuses violations des droits humains. Il recourt en outre à des symboles d’inspiration nazie et est accusé de sympathies néonazies.

Le commandant du régiment Azov est Andri Biletsky, dirigeant des organisations d’extrême-droite Assemblée sociale-nationale et Patriotes d’Ukraine, qui déclara que : « La mission historique de notre nation dans ce moment critique est d’amener les races blanches du monde dans une croisade finale pour leur survie (...) Une croisade contre les sous-hommes menés par les sémites ».

L’emblème du bataillon Azov reprend les couleurs bleue et jaune de l’Ukraine, ainsi que le trident (ou faucon stylisé) du blason de l’Ukraine. Il reprend cependant aussi un certain nombre de symboles d’inspiration nazie.

Commentaires

  • 23 février 2022, 17:06, par Stirner

    Voilà une mise au point, que nous attendions avec impatience. Voilà les gens que nos media pourris ne cessent d’encenser : une bande de néo-nazis, dont on sait comment ils se sont comportés avec des populations juives sans défense durant la 2° guerre mondiale et avant même que les les troupes de la Wehrmacht ne soient arrivées sur les lieux.
    Même chose d’ailleurs dans les pays baltes. Pas de chance, en face d’eux il y a les Russes et eux ont foutu une raclée à Napoléon et à Hitler, en bref à tous ceux qui ont osé les affronter. Et les yankees pourraient être les prochains sur la liste.

  • 23 février 2022, 18:13, par zorba

    Les yankees feront faire la guerre à leurs alliés, ou à leurs valets. C’est leur seule façon de gagner une guerre, quand ils la font avec leurs soldats ils la perdent. Ne pas oublier le Vietnam, l’Afghanistan et la baie des cochons.

  • 23 février 2022, 23:27, par Thomas

    Quand Sarkozy a bombardé la Libye, personne n’a rien dit... Quand Israël bombarde la Syrie et l’Irak, personne ne dit rien....
    Y aurait-il des bonnes guerres et des mauvaises guerres ?.
    Pour l’Ukraine, on parle de bombardement mais pas de ceux qui les font ?
    On demande aux Russes de rentrer chez eux alors qu’ils sont chez eux à la frontière. Les USA ne sont pas chez eux en Europe et pourtant ils sont bien installer.
    Conclusion, NON à l’OTAN, gendarme du monde occidental.

  • 24 février 2022, 11:12, par Thomas

    Conflit mafieux russes contre nazis ukrainiens.
    C’est parti pour le grand massacre.
    Ma génération des années 1950 n’a jamais connu la guerre. Merci à Macron de rectifier cette erreur !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

La défaite du jour du souvenir

27 janvier, par Roberto Ferrario

Article de Paolo Ferrero ex secrétaire général de Refondation Communiste, coordinateur de l’Union Populaire en Italie vice président de la Gauche Européenne Aujourd’hui, le 27 janvier, c’est le jour (...)

LIRE LA SUITE

Les chars en Ukraine nous emmènent dans la troisième guerre (...)

26 janvier, par Roberto Ferrario 2 coms

Article de Paolo Ferrero ex secrétaire général de Refondation Communiste, coordinateur de l’Union Populaire en Italie vice président de la Gauche Européenne Les chars en Ukraine nous emmènent dans la (...)

LIRE LA SUITE

Pour la vérité sur la mort d’une bénévole de la Croix-rouge de (...)

24 janvier, par Himalove 1 com

Une lettre adressée aux gilets jaunes de Malataverne que je n’hésite pas devant la gravité de l’affaire à exposer aux yeux de tous notamment les camarades communistes de Bellaciao. Bonjour les gilets (...)

LIRE LA SUITE

Projection-débat : les raisons de la guerre en Ukraine

23 janvier, par Roberto Ferrario 2 coms

Finalement après des mois ça commence à bouger à gauche et jesuis fier que ça commence par ma ville... CGT union départementale VAL de Marne Vendredi 27 janvier à 20h / Ivry-sur-Seine Projection-débat : (...)

LIRE LA SUITE

« Inflation, le retour » Angle d’ATTAC !

21 janvier, par Podcasts

Première émission Angle d’ATTAC 2023 sur Radio Campus ce Samedi 21 Janvier de 12 à 13 heures, https://www.campuslille.com/ Après plusieurs décennies d’une inflation modérée, voire maîtrisée, (rappel (...)

LIRE LA SUITE

La retraite pour les morts - C’est l’Heure de l’Mettre (...)

18 janvier, par Podcasts 3 coms

En des temps reculés, la CGT qualifia le premier système de retraites de « retraites pour les morts ». Fixée à 65 ans (tiens tiens...), la retraite ne pouvait concerner qu’une infime quantité de (...)

LIRE LA SUITE