Le 9 mai 1945, à Karlshorst...

Publié le 9 mai 2024 par Roberto Ferrario

Aujourd’hui est un jour qui doit être célébré avec force et sans ambiguïté non seulement en Russie, mais aussi dans toute l’Europe. Car il n’y a rien de pire qu’une révision de l’histoire, qui cause des dommages indescriptibles à une société.

Le 9 mai 1945, à Karlshorst, Berlin, les nazis prenaient la plume pour se rendre devant l’Armée rouge. L’Armée rouge, d’abord poussée dans les steppes russes par l’enthousiasme nazi, réagit avec honneur et dignité, au point de repousser chacun des Hitler. Cet énorme effort pour libérer l’Europe du fascisme nazi a coûté la vie à 27 millions d’êtres humains russes, y compris des soldats et des civils. Il n’y a aucune famille en Russie qui n’ait été touchée par une perte survenue pendant la Seconde Guerre mondiale.

Alors souvenons-nous et célébrons cette journée sans honte et avec fierté en rendant hommage au peuple russe. Remercions-les en tant que frères et sœurs car ils ont fait preuve d’un des plus grands sens d’altruisme que l’être humain ait jamais connu. Opposons-nous à toute forme de discrimination à laquelle ils ont été condamnés ces dernières années, et pas seulement depuis février 2022. Nous rejetons avec force toute tentative de révisionnisme historique et bloquons les récits qui servent à désigner comme ennemis ceux qui ne le sont pas.

Faisons en sorte qu’un film hollywoodien ou oscarisé ne puisse jamais effacer l’histoire, les sacrifices et la bonté d’un peuple. Faisons en sorte que la propagande ne nous amène pas à accepter la réécriture d’une histoire qui est utilisée à l’usage et à la consommation de ceux qui voudraient spéculer sur elle dans le seul but d’avoir un prétexte pour déclencher des guerres.

Comme chaque 9 mai, je veux rappeler les paroles d’Ernest Hemingway, écrivain et journaliste américain : « Tout être humain qui aime la liberté doit plus de remerciements à l’Armée rouge qu’il ne peut le dire dans toute sa vie ! ». Et il a tout à fait raison car, comme le dit également le professeur Barbero : « Sans le débarquement de Normandie, les nazis auraient probablement été vaincus de toute façon. Mais si la résistance à Stalingrad s’était effondrée, les nazis auraient tout pris. »

Ils n’ont pas réussi à ce moment-là. Ils n’auront pas à réussir, même aujourd’hui !

Giuseppe Salamone


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?


2001-2023 Bellaciao
Contact | Mentions légales |
Les publications d'articles sont modérées a priori.
L'inscription est obligatoire pour publier et participer aux forums.
Les auteurs sont responsables de leurs écrits et assument pleinement leurs publications.

Archives Bellaciao 2001-2021

Bellaciao FR Bellaciao IT Bellaciao EN Bellaciao ES