Lettre ouverte à monsieur Philippe Poutou

Lettre ouverte à monsieur Philippe Poutou, conseiller municipal de la ville de Bordeaux

Bonjour,

Dans ma jeunesse, je ne savais pas ce que recouvrait l’insulte chez les communistes "d’hitléro-trotskyste" ; maintenant grâce à votre interview dans le "Dauphiné libéré" du 29 mars 2022 où vous préconisez de livrer des armes aux populations en Ukraine pour se battre contre les soldats russes, je commence en avoir une idée...

Pendant la Seconde guerre mondiale, vos prédécesseurs avaient été plus cohérents avec leurs idées internationalistes, pacifistes et anticapitalistes ; ils avaient décidé de ne pas porter les armes contre les peuples allemands et russes...

Vous, vous n’hésitez pas, aujourd’hui, à vous battre avec les brigades Azov, Aïdar, Secteur droit, ect. contre l’armée russe et les populations russophones du Donbass et Lougantsk.

Je ne crois pas qu’un Nestor Mahkno eusse aimer combattre aux côtés d’un Symon Petlouria ou Stepen Bandera...

Vous m’avez l’air complètement ignorant des racines antisémites, fascistes et antirusses du nationalisme ukrainien.

Vous évoquez "une guerre du peuple" alors que ces Ukronazis constituent une frontline de mercenaires supervisée du ciel, sur terre et mer par l’OTAN dont vous demandez par ailleurs "la dissolution"...

Savez-vous quels types d’armes sont livrés ici ?

Des Javelin, Stinger, Panzerfaust 3, S300, S400 et dernièrement la dernière génération de missiles hypersoniques britanniques. Des armes qui nécessitent une interopérabilité entre un servant instruit par des officiers d’armées alliées, un commandement de l’Espace qui repère les cibles et un système de transmission US.

Il est où "le peuple en armes" ici ?

Sous les bombes qui répliquent à ces attaques otanesques et en exil. Déjà 3,5 millions de réfugiés...

Vous voulez peupler davantage les cimetières avec vos armes ou la Paix ?

La Russie considère comme un danger immédiat une Ukraine surarmée avec 30 laboratoires US P4 découverts, des plans d’invasion des républiques du Donbass, Lougantsk et Crimée plus une féroce idéologie antirusse...

Cette idéologie antirusse s’est propagée en Pologne, Lituanie, Lettonie et Estonie. Les populations russophones y souffrent et n’ont pas les mêmes droits européens que les autres.

Mais ça, le conseiller municipal de Bordeaux en campagne électorale pour les présidentielles s’en bat les couilles.

Si son verbe antirusse peut lui rapporter quelques voix, c’est l’essentiel et au diable les incohérences, les contradictions et les fake news ! Je ne vous salue pas monsieur l’hitléro-trotskyste.

Un partisan un brin nostalgique des peuples libres de l’ex-Union soviétique.

Himalove

Commentaires

  • 29 mars, 16:27, par Pedro

    D’un point de vue internationaliste, la position de Poutou n’est évidemment pas correcte. Pendant la seconde guerre mondiale les trotskistes (James Cannon entre autres) ont appelé à défendre l’URSS y compris militairement. Ils considéraient que sur le front de l’est la guerre n’était pas interimpérialiste contrairement à l’ouest. Aujourd’hui la Russie ne se prétend plus socialiste.
    Le point de vue trotskiste "orthodoxe" :
    https://spartacist.org/francais/spf/index.html
    Cela dit, quand les staliniens parlaient des hitléro-trotskistes (cela visait surtout Voie Ouvrière, l’ancêtre de LO, qui avait une position internationaliste, certainement pas pronazie !), ils poussaient un peu le bouchon :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Parade_militaire_germano-sovi%C3%A9tique_%C3%A0_Brest-Litovsk

  • 30 mars, 00:38, par Stirner

    Complètement d’accord avec l’analyse du camarade Himalove. La position des autorités ukrainiennes aujourd’hui est nettement antisémite, fasciste et antirusse, comme elle l’était à l’époque de la seconde guerre mondiale. Idem pour la Roumanie -où eut lieu un génocide antisémite avant même que les troupes du IIIe Reich n’arrivent dans le pays- , comme d’ailleurs en Ukraine ... Les Russes ont bien fait d’intervenir en Ukraine ; les Américains et l’OTAN étaient sur le point de rentrer -après adhésion à l’OTAN- dans le pays comme ils l’avaient fait auparavant dans les états baltes.

  • 30 mars, 04:22, par Himalove

    LE PROF TROTSKYSTE DE JAMES BOND

    Cela ne ferait guère d’entrées au box office et pourtant c’est une histoire vraie : la personne qui détermine actuellement la position du N.P.A. sur l’Ukraine - via un "mémorandum" qui va jusqu’à prôner la livraison d’armes défensives à l’Ukraine, voir article ci-dessous - n’est autre que Gilbert Achcar, professeur à l’Ecole des études orientales et africaines de l’Université de Londres, et qui, par ailleurs, s’est occupé de la formation de cadres du ministère de la Défense britannique. Lequel ministère avait alloué 400 000 livres sterling à son Ecole pour donner aux troupes des conseils culturels sur les pays d’Asie et d’Afrique. Achcar ne s’en était pas caché et avait même revendiqué cet engagement qu’il présentait comme une opération de subtile subversion (voir article, du "Morning Star", ci-dessous).
    Bien entendu, aujourd’hui il s’agit pour lui de lutter contre "l’impérialisme russe". Une fois qu’on a prononcé le mot d’ "impérialisme", certains entendent comme un roulement de timbales et pensent qu’ils vont être gratifiés dans la minute d’une analyse marxiste, appellation d’origine contrôlée.
    S’il nous avait été néanmoins donné de participer à cette formation marxiste accélérée pour bidasses de Sa Majesté, nous nous serions permis de proposer, pour l’édification dialectique des troupes, divers problèmes suivants :
    Agent 007, si l’impérialisme russe peut être décrit comme une conséquence du capitalisme d’Etat russe, et que le capitalisme ukrainien peut être, au contraire, caractérisé par un déficit d’Etat semblable à la période Eltsine, mafias comprises, comment caractériser, en termes strictement marxistes, le bombardement du Donbass et le financement des milices ukro-nazies pendant huit ans ? Milices se réclamant de Simon Petlouria, Stepen Bandera, Roman, etc.
    Agent 008, pensez-vous que le terme "oligarques" est un phénomène exclusivement russe ou bien y aurait-il des points communs avec l’époque des "barons voleurs" du capitalisme concurrentiel libéral du XIXe siècle, voire avec l’Ukraine post-Maïdan ?
    Agent 009, dans les négociations qui ont lieu actuellement entre Ukrainiens et Russes, quel pays, se situant entre l’océan Pacifique et l’océan Atlantique, peut à tout moment faire pression sur la délégation ukrainienne si elle se montrait trop conciliante en bloquant ses comptes à l’étranger, comme on l’a fait pour les comptes russes ? Vous indiquerez également s’il s’agit, pour le pays en question qui contrôle l’Ukraine, d’une puissance impérialiste ou non.
    Agent 010, sachant qu’après avoir soutenu l’intervention en Libye, puis en Syrie, votre professeur M. Gilbert Achcar est dorénavant mobilisé en faveur de la "livraison d’armes défensives à l’Ukraine" pour le compte de la IVe internationale dont il a été l’un des secrétaires pendant de nombreuses années, vous imaginerez une saynète de votre choix où Karl Marx et Friedrich Engels, prenant leur thé au British Museum, apprendraient par la lecture du journal du soir que cet engagement se fait en leur nom.
    Vous avez trois heures et, pour ne pas mourir idiot, toute la vie.

    Le terme d’armes défensives, inventé par l’OTAN, désigne curieusement des missiles antichars, anti-Sukkhoï et Mig, on ne peut plus offensifs.

    Aymeric Monville, 28 mars 2022.

    Références :
    https://www.contretemps.eu/memorandum-anti-imperialiste.../
    https://morningstaronline.co.uk/.../chomsky-told-me-teach...

  • 30 mars, 11:16, par Pedro

    Tout à fait d’accord avec l’article de contretemps. Américain ou russe, un impérialisme n’aura jamais "bien fait" d’intervenir. Evidemment, Zelensky n’est pas clair, de là à être antisémite... Les réacs accusent bien Marx d’antisémitisme !
    Sinon il y a des militants d’extrême droite qui depuis le début combattent aux côtés des milices prorusses du Donbass. Ils perçoivent Poutine comme le dernier rempart contre le nouvel ordre mondial.
    Pour ce qui est justement du Donbass et de la Crimée, les frontières des anciennes RSS ne sont pas forcément sacrées ou alors le Haut Karabagh serait azéri et il y aurait deux peuples ossètes.

  • 30 mars, 11:41, par spartacus

    j’apprends avec stupéfaction que si un agresseur détruisait le pays et tuait des gens pas milliers il ne faudrait surtout pas nous aider si on demandait des armes, non il faut rester bien communiste et anti otan et laisser l’envahisseur détruire et assassiner femmes et, enfants enfin tout ce qui bouge.
    Effectivement les armes modernes sont parfois autant défensives que ’agréssives , et alors ?
    Achcar a été prof d’une université capitaliste anglaise , donc il est pro occident ce procédé a un nom : indignité par association, procédé tres connu et assez lamentable auquel personne n ’échappe, ainsi Aragon était pro otan lui qui fut enseigné en école de guerre.
    Quand un agrésseur veut imposer par la guerre son point de vue, je serai toujours en résistance armée et demanderait à d’autres peuples de me soutenir y compris par un armement.
    Lacheté ou collaboration n ’est pas une option communiste.

  • 30 mars, 13:12, par Pedro

    Pour être impartial, dans le Donbass l’armée ukrainienne n’y a pas été non plus avec le dos de la cuillère. Vouloir promouvoir la langue ukrainienne d’accord mais de là à ne plus reconnaître le russe comme langue officielle.
    Les minorités de langue hongroise et roumaine sont elles aussi privées de droits culturels. Il était possible d’accorder une certaine autonomie au Donbass.

  • 30 mars, 18:55, par Thomas

    Impressionnant ce coté historique, même s’il est un peu partisan. Le dessin de Charlie Hebdo m’avait interroger sur la stèle en l’honneur des 41 juifs fusillés. Le nationalisme dont sont friands tous ces pays de l’est provoque une guerre permanente sans beaucoup d’issue. Un peu comme les corses de chez nous. De belles occasions à entretenir pour nos capitaliste mondiaux !

  • 31 mars, 09:49, par spartacus

    "Dans ma jeunesse, je ne savais pas ce que recouvrait l’insulte chez les communistes "d’hitléro-trotskyste"
    hé bien voila de quoi rafraichir nos mémoires :
    par stalinisme et haine des opposants de gauche, la direction du pcf assimila les trotskistes déja persécutés et assassinés par Staline aux nazis !!
    Et le pcf passa aux actes, le 27 octobre 1943 le maquis wodli assassina 4 militants ouvriers trotskistes ! et pour faire bonne mesure un militant du pcf aussi.
    juste aussi un rappel , les communistes demandérent avec insistance à de gaulle d’envoyer des armes lourdes pour que la résistance se défendent contre l’agréssion de l’impérialisme allemand.
    Tout comme aujourd’hui la résistance ukrainienne a besoin et demande des armes.
    Mais les enfants de Mariopoul pour certains ici ne méritent pas d’étre défendus comme les enfants français de la derniere guerre.

  • 31 mars, 10:21, par Himalove

    Spartacus semble "un gladiateur" au service l’OTAN ou d’un réseau Gladio ; les gens qui habitent les républiques du Donbass et de Lougantsk, bombardés depuis 8 ans par Azov et Aïdar, ne semblent pas faire partie de la résistance... Les patrons de Spartacus ont comme jeté une OPA sur le nom même d’Ukraine. Sûr que des écrivains comme Edward Limonov, mort en 2020, qui a dit des choses prophétiques, au moment des guerres en ex-Yougoslavie, sur l’actuel conflit n’est pas, pour notre glorieux Spartacus, "ukrainien"... Le parallèle avec la résistance française est quelque peu forcé ; mais je vais lui rappeler une chose s’il aime l’époque : 26 millions de soviétiques sont morts pour que le général Charles De Gaulle puisse fouler le sol de la France. Cette montagne de cadavres russes de la Grande guerre patriotique se respecte ainsi que le Parti communiste français qui s’est battu les armes à la main contre l’Allemagne nazie. Des règlements de compte crapuleux il y en a eu dans tous les partis même d’Ultragauche. La guerre est une chose très sale.

  • 31 mars, 10:24, par Himalove

    Ukraine : paroles prophétiques de l’écrivain Edward Limonov en 1992.

    https://www.youtube.com/watch?v=TcAnqICVM7U

  • 31 mars, 10:48, par spartacus

    Himalove qui comprend trés bien et accepte qu’on fasse un parallele entre trotskistes et nazis feint de croire que les assassinats de militants ouvriers opposants de gauche , sont des reglements de comptes crapuleux, non c ’est une ligne politique assumée et répétée , ainsi en Espagne avec l’assassinat de Nin.
    Non le parallele entre la demande répétée et insistante du pc à demander des armes à De gaulle n ’est pas forcé, cela a eu lieu et c ’est trés compréhensible , comme la demande des ukrainiens, himalove n ’est pas à Mariopoul , cela se voit.
    .le sacrifice des millions de soviétiques est indubitable dans la victoire contre les nazis , mais en quoi cela s’oppose à ces demandes du pcf de ses demandes d’armements ?
    en rien.
    il y a eu conjonction d’interet entre la résistance communiste et la capitalisme national pendant quelques années et encore pas sur tout.
    tout comme Thorez dira qu’il faut retrousser ses manches pour produire en total accord avec les désirs du patronat et bien evidemmment là dessus il avait tort, enfin il montrait son vrai visage, social démocrate et absolument pas révolutionnaire
    Cela ne me satisfait pas vraiment ces demandes d’armes, mais quoi ?accepter la soumission ? mourir sans se défendre ? vraiment, faire le difficile parceque l’otan, l’ue sans penser aux milliers de victimes c ’est insupportable aussi.
    Aragon encore :
    Quand les blés sont sous la gréle, fou qui fait le délicat .

  • 31 mars, 10:53, par Pedro

    Pour ce qui est de Limonov, moins on voit les rouges-bruns, mieux on se porte.
    D’ailleurs le "marxiste de Le Pen", lui non plus ne s’y est pas trompé :
    https://www.egaliteetreconciliation.fr/Ukraine-Russie-les-paroles-prophetiques-d-Edouard-Limonov-en-1992-67608.html

  • 31 mars, 11:36, par Himalove

    Les armes qui sont livrées à l’Ukraine jettent de l’huile sur le feu et accélèrent un irréversible cataclysme : celui d’un échange de missiles hypersonique à trajectoire aléatoire sur nos têtes.

    Que ces missiles soient dotés comme Satan 2 de 16 têtes nucléaires ou d’explosif conventionnel ne changent rien à l’affaire.

    Pas la peine d’être sorti de Saint-Cyr ou d’une école marxiste-léniniste pour comprendre ça.

    Que vous m’associez aux "bruns rouges" catégorie inventée par BHL ou un autre sioniste ne me dérange pas.

    Après tout vous faites bien la guerre aux Russes avec des gens tatoués de la queue à la tête de svastika et de runes...

  • 31 mars, 11:47, par Himalove

    Aux Spartacus et autres "Freedom Fighters", sponsorisés par la CIA ou non, je leur recommande la lecture du livre d’Emmanuel Carrere consacré à Edward Limonov, un personnage complexe et intéressant, ainsi que cet article de "L’Express"...

    https://www.lexpress.fr/culture/livre/limonov-staline-regnait-par-la-violence-poutine-par-le-mensonge-total_1056172.html

    A moins qu’aujourd’hui on ne donne même plus la peine de lire les livres et les articles pour les censurer. Bonne journée en dictature !

  • 31 mars, 16:01, par Pedro

    Je ne voudrais pas avoir l’air dogma mais d’après la biographie de Limonov dans L’Express, il ne parait pas avoir le profil type du révolutionnaire prolétarien internationaliste. Personnage complexe (intéressant ?) est un délicat euphémisme. Aimer la guerre pour la guerre est déjà étrange. Les nazbols ça existe, je préfère éviter d’être vu en leur compagnie.

  • 1er avril, 10:35, par spartacus

    je n’accuse personne d’être des rouges bruns, c ’est vous et vous seul qui accusez les opposants de gauche au stalinisme d’être des hitléros trotskistes , sans osez le dire crument. Appelation utilisée par des assassins staliniens, voir ces 4 assassinats par la résistance communiste en 1943.Résistance qui demanda avec insistance des armes au capitalisme français pour défendre entre autre le vercors.
    Et ils eurent entierement raison.Nous étions alors des ukrainiens !
    Les armes demandées sont modernes on le sait bien, on sait bien qui les fournit mais les missiles russes aussi sont des armes pouvant avoir des charges nucléaires.
    Ce serait bien et facile qu’il n’y ait que des méchants et des bons, malheureusemnt c ’est pas la réalité, et les facistes qui sont amis avec poutine sont légion à commencer par Lepen.
    Donc tout le monde se retrouve avec des gens infréquentables .
    Dire qu’armer la résistance ukrainienne c ’est se mélanger aux fascistes est tout aussi faux que de dire la mêmé chôse de ceux qui refusent d’armer cette résistance.
    Il n’y a rien à attendre pour le prolétarait de Poutine et de Zélensky , rien de rien.
    Mais comment empécher ce massacre de civils et de défendre l’indépendance voulue par les ukrainiens , ?
    le moins pire des solutions est d’armer cette résistance ukrainienne et de faire en sorte aussi de renverser Poutine par une action du prolétariat russe et bien évidemment de faire en sorte que le prolétariat ukrainien impose ses intérets de classe contre zélensky.
    Voir Marioupol rasée , mes fréres humains massacrés et jétes sur les route, je ne le supporte pas et leur dire, désolé mais dans vos rangs il y a des salauds donc vous n’aurez pas les armes que vous demandez pour empécher ces massacres ne me semble pas acceptable pour un communiste révolutionnaire.

  • 1er avril, 10:41, par zorba

    Le plus court chemin vers la fin de la guerre est d’armer l’Ukraine avec des bombes nucléaires et des missiles pouvant cibler Moscou. En 5 minutes, l’Ukraine et une bonne partie de l’Europe qui la soutient seront en feu et les écologistes à la Jadot et les bobos à la Poutou pourront installer des éoliennes pour brasser de l’air contre Poutine et le climat.
    Pour être livré, s’adresser au Pentagone à Washington DC et prévoir des dollars américains pour payer cash et s’occuper du transport jusqu’au premier port européen.

  • 7 avril, 10:46, par spartacus

    himalove affirme pour excuser l’assasinat de 4 militants trotskistes et d’un membre du pcf par des résistants communistes :" Des règlements de compte crapuleux il y en a eu dans tous les partis même d’Ultragauche"
    D’abord excuser un crime par au autre, un génocide par un autre, le viol de femmes par un autre viol est assez indigne de qui se veut communiste, et même simplement humain.
    mais il serait bien de donner des faits.
    On dit qu’une barricade a deux côtés, oui mais il y a des personnes, qui même de mon côté , à qui je tournerai jamais le dos.

  • 8 avril, 09:47, par spartacus

    les gens infréquentables sont des deux côtés helas, et c ela ne veut absolument pas dire que les camarades qui ont des positions divergentes sur la guerre en ukraine sont des fachos , des deux côtés :
    https://basta.media/l-axe-kremlin-paris-comment-l-extreme-droite-francaise-s-enthousiasme-pour

  • 8 avril, 11:37, par Panchito
  • 10 avril, 10:08, par spartacus

    l’accusation d’union sacrée est excessive et fausse et le débat entre forces de gauche sur la question de l’armement de la résistance ukrainienne mérite mieux, voici un lien qui explique pourquoi armer cette résistance légitime, sans insultes ni mépris :
    https://lanticapitaliste.org/opinions/international/debat-coherence-et-incoherence-au-sujet-de-la-guerre-en-ukraine

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

La vrai "GIFLE" arrive de l’Italie.

26 septembre, par Roberto Ferrario 6 coms

Exactement 100 ans après la "marche sur Rome" de Mussolini, l’extrême droite reprend le pouvoir... Bientôt aussi en France ??? Merci qui ??? Noi siamo tutti antifasciste e voi ??? "Le vieux (...)

LIRE LA SUITE

APPEL POUR UN SIÈCLE ANTI-FASCISTE

24 septembre, par Roberto Ferrario

Le 28 octobre prochain, il y aura un siècle depuis la « Marche sur Rome », c’est-à-dire la prise du pouvoir politique par le fascisme. Les fascistes de diverses organisations essaieront probablement (...)

LIRE LA SUITE

Rassemblement pour la libération de Georges Abdallah

24 septembre, par jean1

Dans le cadre du mois international d’actions pour la libération de Georges Abdallah, la Campagne Unitaire appelle à participer nombreux au rassemblement qui se tiendra vendredi 30 septembre 2022, à (...)

LIRE LA SUITE

Parallèlement au 29 septembre sur les salaires, les syndicats se (...)

24 septembre, par Rap2F

Seules la CGT, Solidaires et la FSU appellent les salariés à la grève le 29 septembre pour réclamer des augmentations générales de salaires. Mais en cette rentrée, Emmanuel Macron laisse planer la (...)

LIRE LA SUITE

Podcast : Portés par la houle

23 septembre, par Podcasts 1 com

Ce Mercredi 14 Septembre 2022, c’était L’Heure de l’mettre, sur Radio Campus Lille, 106,5 Mhz, https://www.campuslille.com/ C’était aussi la Saint Portés par la houle Le fête du PTB, Manifiesta, le (...)

LIRE LA SUITE

À Lille, des projets contre nature, Saint-Sauveur et Bois-Blancs - (...)

19 septembre, par Podcasts

C’était ce 17 septembre sur Radio Campus Lille.


 Avec leur asso PARC Saint Sauveur et Deûl’air, elles ne vont pas laisser faire la MEL et la mairie. La parole était à Bénédicte Vidaillet, Yolande (...)

LIRE LA SUITE