Suicides chez France Télécom : comment les syndicats ont obtenu la tenue du procès

10 mai, par Rap2F 1 com

En 2019, plusieurs dirigeants de France Télécom ont été condamnés pour harcèlement moral institutionnel. Le procès n’aurait jamais eu lieu sans action syndicale. À l’occasion de l’ouverture du procès en appel le 11 mai, retour, avec plusieurs protagonistes de l’époque, sur la mobilisation et la stratégie adoptées.

« On s’est dit qu’on ne pouvait pas laisser faire sans réagir », se remémore simplement Patrick Ackermann, ancien délégué syndical central Sud PTT chez France Télécom. Des représentants du personnel de l’entreprise publique en pleine mutation avaient déjà interpellé la direction sur la souffrance au travail. Et sur les premiers suicides au début des années 2000. En vain.

En 2007, deux ans après son arrivée à la tête de l’entreprise, Didier Lombard lance le plan Next. L’objectif : supprimer en trois ans 22 000 postes, soit un travailleur sur cinq, sans licenciement. La solution retenue : un management aux forceps ordonné par la hiérarchie. « En 2007, je ferai les départs d’une façon ou d’une autre, par la fenêtre ou par la porte », avait lâché Didier Lombard en octobre 2006 devant des cadres supérieurs et dirigeants de France Télécom. La souffrance au travail se répand et, au cours des années 2008 et 2009, 35 salariés se suicident.

Lire la suite : https://rapportsdeforce.fr/pouvoir-et-contre-pouvoir/suicides-chez-france-telecom-comment-les-syndicats-ont-obtenu-la-tenue-du-proces-051013655

Commentaires

  • 14 mai, 10:34, par spartacus

    "La CGT avait des relations épouvantables avec Sud »,"pour avoir été salarié à France telecom , et syndiqué cgt pendant 20 ans puis sud, je peux confirmer, en fait c ’était quasi une haine devant un syndicat lutte de classe qui avait réussi à s’implanter( ce qui ne c’etait jamais vu)
    Il y a bien une résponsabilité de la direction dans ces suicides, mais aussi de l’encadrement intermediaire qui n ’est absolument pas inquiété par la justice.
    la veulerie, le harcelement de la part des petits cadres fut énorme et durable.
    c’est cet encadrement intermediaire même de petit cadre qui permit la mise en oeuvre de cette politique aboutissant à ces dizaines de suicides.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Élisabeth Borne à Matignon, un bras d’honneur aux mouvements (...)

16 mai, par Rap2F

Jean Castex a donné sa démission trois semaines après la réélection d’Emmanuel Macron à un second quinquennat. Une heure plus tard, le suspense sur le nom de son remplaçant était dissipé, après de (...)

LIRE LA SUITE

A Montreuil des financiers tentent de s’emparer de la coopérative (...)

13 mai, par Chris 1 com

« COMMUNIQUÉ » du COMITÉ de DÉFENSE de la COOPÉRATIVE LES NOUVEAUX ROBINSON Découvrant qu’un projet de cession des neuf magasins les plus rentables (fonds de commerce et actifs immobiliers) est mené (...)

LIRE LA SUITE

Suicides chez France Télécom : comment les syndicats ont obtenu la (...)

10 mai, par Rap2F 1 com

En 2019, plusieurs dirigeants de France Télécom ont été condamnés pour harcèlement moral institutionnel. Le procès n’aurait jamais eu lieu sans action syndicale. À l’occasion de l’ouverture du procès en (...)

LIRE LA SUITE

Ukraine, partie prenante de la bataille mondiale du lithium

Avril 2022 De la part de l’unité spéciale du Pentagone pour la stabilité commerciale… “La bataille du lithium”, un article sous ce titre fut publié par le journal italien “Giornale”, décrivant le (...)

LIRE LA SUITE

Foutez nous la PAIX

5 mai, par Thomas 1 com

« Paix sur la terre aux hommes de bonnes volontés » paroles de Saint Luc évangéliste. « Igitur qui desiderat pacem, praeparet bellum » de l’auteur romain Végèce du Vème siècle de notre ère. En version (...)

LIRE LA SUITE

Ségur des travailleurs sociaux : après l’annonce, le désenchantement

4 mai, par Rap2F 1 com

Au bout d’un an et demi de mobilisation, les professionnels du travail social et médico-social avaient obtenu l’extension des 183 euros net du Ségur. L’annonce avait été faite à la mi-février, par Jean (...)

LIRE LA SUITE