Ukraine, partie prenante de la bataille mondiale du lithium

Avril 2022

De la part de l’unité spéciale du Pentagone pour la stabilité commerciale…

“La bataille du lithium”, un article sous ce titre fut publié par le journal italien “Giornale”, décrivant le conflit qui a éclaté en Espagne, où a été découvert le plus grand gisement de lithium d’Europe dans la vallée Valdeflores. L’entreprise multinationale australienne Infinity Lithium devait y construire une mine d’extraction du métal, mais le projet a été bloqué en justice grâce à l’action de protestation de résidents locaux.
Le lithium est un métal léger et assez rare ayant de profondes propriétés ressemblant au plastique. On l’appelle le métal du futur. Le lithium est utilisé dans l’ingénierie de la production d’énergie nucléaire (une source de production de tritium), dans la fabrication des batteries et piles à ion-lithium de la téléphonie cellulaire 8la plus grande part de la production de ce métal y est consommée), Dans l’aviation et l’aéronautique, dans la fabrication de matériaux pour laser, en médecine, dans l’industrie métallurgique et autres industries. (NdT : les batteries pour voitures et véhicules électriques, les compteurs dits “intelligents”…)
Les réserves totales mondiales connues de lithium sont de moins de 50 millions de tonnes. De cette réserve, 10 millions de tonnes sont en Argentine, 9 en Bolivie, 8,5 au Chili, 7 en Chine, 6,5 aux Etats-Unis, 5 en Australie. La Russie est dépendante d’importations de lithium. En 2019, la Russie a acheté 61 tonnes de ce métal, dont 41 tonnes du Chili, 14 tonnes d’Argentine et 6 tonnes de Chine. Comme expliqué par le conseil de la fédération russe, le Chili et l’Argentine (NdT : vassaux serpillères des USA) ont arrêté leurs livraisons de lithium brut vers la Russie.
Oui, il y a d’autres sources de lithium disponibles pour la Russie et son industrie. “Voulez-vous savoir pourquoi nous sommes toujours coincés en Afghanistan ?” A demandé il y a quelque temps le publicitaire J. Ventura dans l’émission de TV “Tonight with Pierce Morgan”, expliquant les raisons de l’invasion américaine de ce pays. Il répondit : “Nous sommes là-bas pour le lithium afin de continuer à vivre comme nous le faisons… maintenant vous pouvez raconter toutes les fables que vous voulez au sujet d’apporter la “démocratie” au monde…”
Il y a de grandes réserves de lithium en Afghanistan (NdT : et sans aucun doute au Congo et autres pays africains aux sous-sols si riches, mais jusqu’ici personne n’en parle…). En 2014, Centar American a commencé l’exploration pour le lithium dans la province du sud-est de Ghazni. La recherche afghane fut commissionnée par la Task Force for Business Stability Operations (TFBSO) du Pentagone. Celle-ci a estimé a valeur des réserves de lithium en Afghanistan de l’ordre de 60 milliards de dollars. Après le retrait en hâte des forces d’occupation américaines de ce pays, la Chine s’est empressée de devenir le principal concurrent pour le développement des ressources minérales d’Afghanistan. La Russie est aussi en train d’établir une coopération avec le gouvernement afghan.
Il y a aussi de larges réserves de lithium en Ukraine, où trois dépôts naturels explorés sont localisés ayant une capacité d’exploitation de 5 millions de tonnes. Il y a le gisement de Polokhovskoye près de Kirovograd, Shevchenkovskoye (Donetsk region) et la mine de Krutaya Balka en trente Marioupol et Berdyansk, le gisement de Shevchenkovskoye est à 10km de Vugledar (57 km au sud-ouest de Donetsk). En 2017, ces gisements furent transférés pour 20 ans à des personnes associées à Petro Porochenko. La famille Biden est aussi intéressée dans le lithium ukrainien avec le fils Hunter et le père Joseph “Joe le dormeur”.
Dans le même temps, la Russie possède sa propre réserve de lithium, jusqu’ici de l’ordre de 5 millions de tonnes. Elles ne furent jamais exploitées par la fédération de Russie qui préfère acheter les matières premières critiques de l’étranger (NdT : pour préserver ses propres ressource pour les moments difficiles…). Il y a au moins trois entreprises dans le pays capables d’organiser la production de lithium et de ses composants. Nous parlons des usines de Krasnoyarsk, Novosibirsk et de la région de Tula. Un gisement se situe dans la région de Mourmansk, le lithium est aussi exploré dans la région des champs gaziers de Kovykta dans l’Est de la Sibérie. Néanmoins, la production demeure très faible. Ce n’est qu’en octobre 2021 que le patron de l’agence fédérale russe Subsoil Use, Evgueny Petrov, a promis que 17 sites ayant des gisements de lithium seraient immédiatement mis sous licence d’exploitation.
En Russie, en plus de la Sibérie orientale, il a d’autres gisements de grande importance dans la région de Mourmansk. D’après le magazine “Expert”, les prospectives pour la Russie de cesser d’être dépendante en terme de lithium ne sont pas mauvaises du tout.
= = =
En novembre 2019, nous avions publié « Chine et Etats-Unis, la géopolitique du lithium » de F. William Engdahl

source :https://resistance71.wordpress.com/2022/05/06/ukraine-partie-prenante-de-la-bataille-mondiale-du-lithium/
Url de l’article original :

https://www.veteranstoday.com/2022/04/22/the-battle-for-lithium/
 Traduit de l’anglais par Résistance 71 

Commentaires

  • 8 mai, 09:57, par zorba

    Sans matières premières à piller, l’Ukraine n’intéresserait pas l’impérialisme dominant, celui des Etats-Unis d’Amérique du Nord qui mène ses guerres en prêchant les droits de l’homme et se faisant payer au prix fort en pillant le pays. Pareil pour l’impérialisme allemand qui fait tout cela plus sournoisement, le 8 mai 1945 n’a pas encore été oublié en Europe.

  • 8 mai, 10:49, par Pedro

    En plus de matières premières ou d’industrie, l’Ukraine, comme la Biélorussie ou la Finlande (qui va peut être adhérer à l’OTAN), a pour l’impérialisme américain une importance stratégique contre l’impérialisme rival russe.

  • 9 mai, 08:55, par spartacus

    On a l’impréssion que certains essaient de justifier l’agression russe au motif que les usa sont des impérialistes expansionnistes.
    C’est pas un scoop ! Et alors ? les gosses de Marioupol ne doivent pas étre défendus ?

  • 9 mai, 09:04, par zorba

    Assurément, y compris des balles et des obus des ukronazis.

  • 9 mai, 09:37, par la forêt de Yablokov

    "justifier l’agression russe" "enfants de Marioupol"
    Et non "c’est pas un scoop", ce sont tous des empires "qui ne veulent pas mourir" en plus grand que le français, le vassal qui ne veut pas lâcher l’Afrique ou le nickel des Kanaks etc., et qui s’entendent comme larrons en foire pour étouffer les conséquences du nucléaire etc. C’est toujours le concours puéril de celui qui pisse le plus loin jusqu’à la planète Mars, ils se sont entendu aussi sur MIR ou sur le trafic d’armes etc. Avec les Chinois aussi c’était l’amour fou au labo p4 et pourtant "en même temps" ils sont suffisamment malades pour s’envoyer un joujou nucléaire de la dernière chance... "Enfant de Marioupo3l enfant de Tchernobyl de Falloudja, Palestine, des mines d’Afrique et de Bolivie etc. L’instit de la Haute-Harne l’avait déjà dit "Le pouvoir est maudit" et les neozapatistes l’ont bien compris et traduit ; "Nous devons déposer le pouvoir sans le prendre et commander en obéissant"

  • 11 mai, 21:58, par Stirner

    Ouai, les gosses de Marioupol doivent être défendus contre les impérialistes américains et non contre leurs libérateurs russes.

  • 12 mai, 08:50, par keg26

    Ainsi l’Ukraine ne serait pas ce que c’est mais tout simplement une course au lit home ! Surprenant. Comment arrêter ce massacre composé ?

    Journal de guerre N° 31 (J+97) - https://wp.me/p4Im0Q-5zc - 12/05/2022 – Si les PNEUS avaient été montés en 2017 qu’aurions-nous eu ? Va falloir jouer serré pour élire-adouber Mélenchon, roi des PNEUS (réchappés ou non de la 3éme mi-temps). Va-t-on tirer les coups de canons (autres que de bière ou de gros rouge, appartenance oblige) ?

  • 12 mai, 18:48, par spartacus

    Ainsi d’apres Sirner le24 février 2022 l’armée russe n’a pas envahi l’Ukraine ni bombardé les civils.C’était juste de gentils libérateurs avec du muguet !!

  • 12 mai, 23:38, par Stirner

    Exactement et particulièrement dans l’est de l’Ukraine (le Donbass, etc...)
    où des groupes paramilitaires néo-nazis se sont livrés à des massacres de masse contre la population russophone, voire même s’ils l’avaient pu, à un génocide. C’est l’intervention russe qui a pu empêcher ces salauds d’aller au bout de leur projet macabre. Mais ne comptez pas trop sur les media privatisés ici pour avoir une information exhaustive sur ces sujets (la question de la Crimée e.g) . Ah si pourtant ils ont quand même parlé, ce jeudi 12, de la journaliste d’Al-Jazirah abattue en pleine rue par la soldatesque sioniste. On fait des progrès...

  • 13 mai, 10:46, par spartacus

    Voici une analyse d’un point de vue communiste sans soutenir le boucher Poutine, ni l’otan.
    https://mensuel.lutte-ouvriere.org//2022/05/02/ukraine-une-guerre-russo-americaine-et-un-tournant_301279.html

  • 13 mai, 20:05, par Stirner

    Sympa le commentaire très pertinent de "lutte ouvrière" et éclairant surtout. A lire avec beaucoup de plaisir.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Ukraine. Les tactiques de combats ukrainiennes mettent en danger (...)

Des bases militaires sont installées dans des zones résidentielles, notamment dans des écoles et des hôpitaux Des attaques sont lancées depuis des secteurs habités par des civil·e·s Ces violations ne (...)

LIRE LA SUITE

2 août 1980 Attentat de la gare de Bologne

N’oublions pas !!! Personnellement je n’arrive pas... L’attentat de la gare de Bologne (connu en Italie sous l’appellation de la "strage di Bologna", soit le massacre de Bologne) est « l’une des (...)

LIRE LA SUITE

Amiante : Le dossier qui empoisonne encore et toujours (...)

28 juillet, par Georges H 1 com

Qu’est-ce qui fera encore 100000 morts en France d’ici 2025 ? L’amiante ! Ce chiffre terrifiant ne semble pourtant pas déranger les pouvoirs publics et la justice. Il serait temps de régler une bonne (...)

LIRE LA SUITE

Vente d’Alstom à GE : enquête pour corruption et recel

13 juillet, par Raff 1 com

Pour la présidente de l’association Anticor, Elise Van Beneden, il est important que "les responsables, les personnes physiques comme morales, soient jugés devant la loi française". "L’affaire (...)

LIRE LA SUITE

Fête du livre de Noir et Rouge à Paris 16 et 17 juillet (...)

11 juillet, par frank 1 com

Fête du livre des éditions Noir et Rouge à Paris 16 et 17 juillet 2022 Le samedi 16 juillet De 10 heures à 18 heures Le dimanche 17 juillet De 11 heures à 16 heures Le port du masque est (...)

LIRE LA SUITE

REPRESSION GUADELOUPE : ELI DOMOTA RELAXE

6 juillet, par UGTG 2 coms

(Collectif d’avocats de la défense : Batonnier TACITA et EZELIN, Maîtres CHEVRY, ARISTIDE, GELABALE, DANINTHE, TACITA du barreau de Guadeloupe - Batonnier GERMANY du barreau de la Martinique - (...)

LIRE LA SUITE