Une fois en mille ans.

18 décembre 2021, par jy.D

Je ne sais pas vous, mais moi j’essaie au maximum de m’intéresser aux choses importantes.

Or, 2022, cela ne vous dit rien ?

Alors une piste : 1011, 3033.

Et donc la question que je me pose au sujet du futur, c’est de savoir si cela va ressembler à 1011 ou à 3033.

La différence est de taille, c’est vrai, vu que 3033 n’existe pas encore.

Mais en 1011, est-ce que Hermengarde de Savoie aurait un avis sur les présidentielles de 2022, et donc est-ce que 2022 est plus fictif que 1011 ou 3033 ?

Il ne s’agit pas de jouer sur les mots ou sur les dates.

Il s’agit très sérieusement de croire ou non à notre présent.

Les insectes disparaissent, les oiseaux disparaissent, les naufragés disparaissent, et donc qu’est ce qui apparaît ?

Ne me parlez pas de la République, ou alors de la RDA (République Démocratique Allemande, ou DDR en version allemande non sous-titrée), dont la chute a provoqué une telle euphorie en RFA (BDR) en 1989 qu’on se demande pourquoi les Nazis n’ont jamais été aussi influents en Europe de l’ouest actuellement.

Les républiques bureaucratiques d’Europe de l’est n’ont il semble n’avoir jamais existées, du moins pas après 1989.

En 1979, l’URSS était l’équivalent des puissances du mal contemporaines.

Sauf qu’on se demande quelles sont les puissances du mal, en 2022.

Un gosse peut semer la terreur avec une arme militaire aux USA.

Un gosse peu blesser un militaire d’Israël avec une pierre.

Un virus peut muter plus rapidement que les chercheurs ne le pensaient.

Un sans abris peu espérer un peu de chaleur humaine s’il possède un chien.

Il faudra peut-être attendre l’année 9891 pour comprendre pourquoi la chute du mur de Berlin n’a pas abouti au paradis en Europe.

En 2022, pendant que certains font une balade dans l’espace à quelques millions de dollars, il y a des gens en Europe dont le destin n’est guère plus enviable que les pestiférés des années 1000.

En 2202, peut-être que la Hollande sera engloutie sous la mer.

Ou peut-être pas, peut-être qu’une autre fiction fera que le Sahara soit de nouveau fertile.

Ce qui est nouveau par rapport au 19eme siècle (de l’ère chrétienne), c’est que les scientifiques disent maintenant : On sait pas trop, mais ça sent mauvais.

Rien à voir avec l’optimisme du début du siècle 20, avec les oreilles pointues de Spock et les vaisseaux intergalactiques que même le génial S. Kubrick semblait prophétiser pour 2001 (En 1968, le futur était possible).

Et en 2001 il semble que cette année, on a fait un bond de 1000 ans en arrière.

Quelle conclusion ?

Arrière, les prophètes, vous ne devinez que par hasard un futur plausible, au mieux, et au pire vous vous plantez lamentablement, mais il n’y aura que peu de vos contemporains pour vous désigner comme menteurs, diseurs de sornettes, et lanceurs d’huile sur le feu.

Les scientifiques de 2022 sont plus humbles que ceux de 1850.

Ils disent : tout est possible, mais c’est pas sûr.

Après il ne faut pas s’étonner si l’époque nous semble un peu chaotique.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

« La disparition de Dom Phillips et Bruno Pereira marque un (...)

17 juin, par la forêt de Yablokov

par Eliane Brum 16 Juin 2022 Le journaliste Dom Phillips et le chercheur Bruno Pereira ont disparu depuis une semaine en Amazonie, probablement assassinés. Pour l’écrivaine Eliane Brum, « ils sont (...)

LIRE LA SUITE

Repas solidaire pour Georges Abdallah (samedi 18 juin - 18h au (...)

16 juin, par jean1

Après la manifestation nationale pour exiger la libération de Georges Abdallah qui se déroulera à Paris, samedi prochain 18 juin (à 15h - Place des Fêtes), rendez-vous est pris, ce même jour à partir (...)

LIRE LA SUITE

« Pas de vote extrême !! »

13 juin, par Raff 4 coms

Via Un Monde Riant Un truc qui me fait un peu de peine, c’est quand des responsables politiques appellent à ne pas voter "pour les extrêmes" en mettant la gauche traditionnelle dedans : ça veut (...)

LIRE LA SUITE

Territoires contestés et sujets sociaux : Conflits, résistances et (...)

12 juin, par Guillermo

Depuis le siècle dernier et à ce jour, au Mexique, comme dans d’autres endroits d’Amérique latine, l’État et les entreprises agroalimentaires et d’extraction des ressources naturelles (nationales et (...)

LIRE LA SUITE

La grève des urgences s’appuie sur « des zones de résistance (...)

3 juin, par Rap2F 14 coms

3000 personnes réunies à Oloron-Sainte-Marie contre la fermeture des urgences. 1000 à Carhaix contre celle des soins continus. La grève des urgences annoncée le 7 juin dans les hôpitaux s’annonce (...)

LIRE LA SUITE

Fricotages, magouilles et tripatouillages sur AgoraVox

31 mai, par Jean Dugenêt 4 coms

AgoraVox était un site de journalisme citoyen. L’idée était belle, généreuse… Elle allait révolutionner le système d’information des Français. Finie la mainmise de quelques capitalistes sur des grandes (...)

LIRE LA SUITE