Le supranationalisme européen sous l’égide de l’OTAN

De Louise Desrenards.

Macron a mis la France en guerre sans passer par les parlements ; sous sa gouverne elle envoie des armes en Ukraine et arraisonne un navire cargo russe dans la Manche (ce que les Britanniques pourtant farouchement engagés contre Poutine ne se permettent pas), envoie des troupes en Roumanie à la demande de l’OTAN, décide des sanctions contre l’altérité Russie qui vont « impacter » la population ici, la nourriture, notamment la farine et le pain, les banques (qui vont se rattraper en siphonnant l’épargne), le chauffage, déjà hors du budget ordinaire de la plupart des gens. Inutile pour ceux qui seraient solidaires de l’Ukraine de vous poser la question du quoi et comment car Macron a globalement résolu le problème à vos dépens.

Quant aux autres commencez à vous poser la question solidaire de la population russe qui va pâtir de ces décisions alors qu’elle manifeste contre la guerre de son Président. Tout ce que fait la structure en pouvoir de l’UE c’est prolonger la guerre par tous les moyens possibles et dissuader l’Ukrainien de répondre au rendez-vous de cessez-le-feu et de pourparlers de paix proposés par le Russe. C’est faire de plus en plus souffrir les gens — de plus en plus de gens de toutes parts. C’est attiser la guerre, après avoir contribué à la provoquer en mettant le Mali et l’Afrique sur la planche de négociation des frontières européennes, en prévoyant de tout faire afin que cette guerre évolue durablement.

Je crois qu’ils se sont mis dans la tête qu’à force de pressions indirectes sur le peuple russe ils parviendraient à lui faire renverser Poutine, comme ils ont cru faire renverser Bachar-al-Assad en Syrie. Mais la misère des populations solidaires de leur chef est de plus en plus terrible alors que le comble pour elles au terme de leurs souffrances et de leurs sacrifices serait justement sa fuite et les laisser tomber. Immense. Comme aurait dit mon grand-père maternel : on n’est pas sortis de l’auberge.

Pendant le temps annoncé de l’effondrement de l’Europe occidentale prise d’OTAN le monde de demain structuré par les guerres eurasiatiques envers Poutine d’un côté du blocus économique et de l’appauvrissement du grand voisin de l’autre organise l’Asie. Sauf rupture radicale profitant de ces erreurs mortifères en France nous n’appartiendront plus au monde vital demain.

On croyait le devoir d’ingérence prescrit sous le poids des catastrophes qu’il avait provoquées. Mais on a inventé mieux : le supranationalisme européen sous l’égide de l’OTAN comme symbole létal du dépérissement des États démocratiques.

Commentaires

  • 5 mars 2022, 06:59, par yoyo

    PFFF ! OTAN emporté par du vent , laisserai les pauvres gens de l’autre berge dans leurs auberges... cruel cinéma !

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

La défaite du jour du souvenir

27 janvier, par Roberto Ferrario 1 com

Article de Paolo Ferrero ex secrétaire général de Refondation Communiste, coordinateur de l’Union Populaire en Italie vice président de la Gauche Européenne Aujourd’hui, le 27 janvier, c’est le jour (...)

LIRE LA SUITE

Les chars en Ukraine nous emmènent dans la troisième guerre (...)

26 janvier, par Roberto Ferrario 3 coms

Article de Paolo Ferrero ex secrétaire général de Refondation Communiste, coordinateur de l’Union Populaire en Italie vice président de la Gauche Européenne Les chars en Ukraine nous emmènent dans la (...)

LIRE LA SUITE

Pour la vérité sur la mort d’une bénévole de la Croix-rouge de (...)

24 janvier, par Himalove 1 com

Une lettre adressée aux gilets jaunes de Malataverne que je n’hésite pas devant la gravité de l’affaire à exposer aux yeux de tous notamment les camarades communistes de Bellaciao. Bonjour les gilets (...)

LIRE LA SUITE

Projection-débat : les raisons de la guerre en Ukraine

23 janvier, par Roberto Ferrario 2 coms

Finalement après des mois ça commence à bouger à gauche et jesuis fier que ça commence par ma ville... CGT union départementale VAL de Marne Vendredi 27 janvier à 20h / Ivry-sur-Seine Projection-débat : (...)

LIRE LA SUITE

« Inflation, le retour » Angle d’ATTAC !

21 janvier, par Podcasts

Première émission Angle d’ATTAC 2023 sur Radio Campus ce Samedi 21 Janvier de 12 à 13 heures, https://www.campuslille.com/ Après plusieurs décennies d’une inflation modérée, voire maîtrisée, (rappel (...)

LIRE LA SUITE

La retraite pour les morts - C’est l’Heure de l’Mettre (...)

18 janvier, par Podcasts 3 coms

En des temps reculés, la CGT qualifia le premier système de retraites de « retraites pour les morts ». Fixée à 65 ans (tiens tiens...), la retraite ne pouvait concerner qu’une infime quantité de (...)

LIRE LA SUITE