Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Municipales 2020:ABSTENTION – Une « insurrection froide contre toutes les institutions du pays »

de : joclaude
lundi 29 juin 2020 - 17h57 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

ABSTENTION – Une « insurrection froide contre toutes les institutions du pays » - #Municipales2020 53 857 vues•Diffusé en direct il y a 20 heures

Source : Youtube JEAN-LUC MÉLENCHON

Intervention de Jean-Luc Mélenchon le 28 juin 2020 au soir du second tour des élections municipales. Retrouvez ci-dessous la retranscription de son intervention. Seul le prononcé fait foi.

Nous n’avons pas encore tous les résultats, bien sûr, mais assez pour pouvoir constater quelques tendances fondamentales.

La première d’entre elles, celle qui domine toute la situation dans laquelle nous vivons, c’est évidemment le niveau de l’abstention. C’est l’abstention, le refus d’aller voter le plus important dans une élection municipale depuis 1958. C’est le niveau d’abstention le plus élevé que toutes les élections législatives depuis 1958. C’est le niveau d’abstention le plus élevé comparé à toutes les élections européennes depuis 1979. Clairement, la masse du peuple français est en grève civique. C’est une forme d’insurrection froide contre toutes les institutions du pays au moment où l’État voit son autorité s’effondrer dans les comportements de la police et être mise en cause par ceux de la Justice. C’est donc un moment compliqué, dangereux, de la vie de la Nation qui se présente devant nous.

Pour le reste, on observe évidemment un échec massif du parti du président de la République, la République en Marche. Et si on met de côté l’arbre qui cache la forêt au Havre, on voit que partout ailleurs, quelqu’aient été les conditions dans lesquelles la République en Marche est disposée pour le deuxième tour, la défaite est venue à la clé.

De notre côté, les insoumis, présents pour la première fois dans une élection municipale, nous étions dans le deuxième tour dans 200 villes du pays. Et c’est un résultat que nous trouvons appréciable, même si nous l’avons géré d’une manière modeste et sans fanfaronnade. C’est pourquoi maintenant nous pouvons nous dire contents de nous voir dans des coalitions qui ont gagné ou vont sans doute gagner ce soir. C’est le cas à Toulouse, mais c’est le cas à Lyon. C’est le cas à Marseille, où je forme le vœux que ma suppléante, Madame Sophie Camard, qui avait été la mieux positionnée à la fin du premier tour avec 40 % des voix, gagne la mairie du 1er secteur. Plusieurs villes, déjà, ont une municipalité installée dans laquelle les insoumises et les insoumis sont présents. C’est le cas à Bourges, à Périgueux et d’autres encore, à Tours, à Grenoble évidemment puisque depuis le premier jour les insoumis et les écologistes font équipe commune.

Au demeurant, on doit constater dans le pays que les listes d’Europe Écologie-Les Verts ou dirigées par Europe Écologie-Les Verts, car souvent c’est une coalition, marquent des succès remarquables. Et j’observe que c’est souvent le cas dans les villes dont les maires étaient socialistes et étaient passés à La République En Marche. De ce point de vue, les succès sont ici une forme d’assainissement politique contre ceux qui changent d’étiquette et de rôle en cours de rout

Mais quoiqu’il en soit, il est très difficile de tirer des enseignements d’une situation dans laquelle tant de gens s’abstiennent, où il y a un tel néant civique qui se dresse en face des listes. Alors, évidemment, il faut féliciter ceux qui ont maintenant les responsabilités locales, mais il ne faut pas perdre de vue que c’est sans l’assentiment du très grand nombre de notre peuple. Et ça, sans doute, c’est le plus grand défi qui est devant nous. Car au moment où va déferler un mascaret de désastres sociaux, nous avons besoin de pouvoir nous rassembler pour faire face. Pour trouver des solutions concrètes qui évitent que la misère ne vienne détruire tant et tant de nos familles dans ce pays. Les élections municipales peut-être y pourvoiront. Mais elles auront surtout pourvu à l’aggravation de la crise civique dans ce pays.

C’est donc l’heure du renouveau politique qui doit sonner. C’est l’heure du grand changement. Grand changement des institutions, grand changement des politiques sociales, grand changement des politiques écologiques. Et, naturellement, ce n’est pas avec ceux qui sont en place que ces changements peuvent avoir lieu. C’est du peuple qu’ils doivent venir. Et j’ai l’espérance que nous y parvenions bientôt.

JO claude Mon commentaire : Un marais électoral jamais atteint en importance. Ce marais catalogué ainsi par nos aïeux est incroyable en temps de crise capitaliste et sanitaire ? Je ne suis pas sûr du tout si tant est qu’il puisse avoir lieu qu’un referendum pour une Nouvelle constituante pourrait l’emporter ! Il faudrait une majorité Révolutionnaire en ce pays qui est très loin encore de pouvoir exister ! Et les médias entre les mains des pouvoirs politique et économique poursuivent sans relâche une propagande selon laquelle en dehors du régime capitaliste point de salut, sont porteur que de la parole unique qui est pour beaucoup en ce qui apparaît impossible pour l’éternité un changement franchement anti-capitaliste dans nos Sociétés occidentales !


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Municipales 2020:ABSTENTION – Une « insurrection froide contre toutes les institutions du pays »
30 juin 2020 - 18h13 - Posté par Thomas

Point de vue de la campagne profonde girondine.
Il y a plusieurs réponses à la situation actuelle des électeurs. Certaines sont constantes, on vote pour la tête du candidat, peu importe son parti ; on vote pour un programme, peu importe le candidat ; dans le doute on vote pour l’écologie par bonne conscience ou on va à la pèche. C’est le lot de 80% d’électeurs qui ne comprennent rien à la politique. Le marasme est là. De plus les affaires judiciaires plombent les politiques, même s’ils sont minoritaires. Et pour finir, la gauche et la droite font la même politique libérale. Les médias nous font oublier les partis minoritaires, surtout de gauche.
On entend combien de fois dire que voter ne sert à rien sans s’apercevoir qu’on favorise la continuité.



Municipales 2020:ABSTENTION – Une « insurrection froide contre toutes les institutions du pays »
1er juillet 2020 - 14h44 - Posté par pierrot

Je pense qu’à force de faire des promesses électorales les gens en on marre tout simplement d’être pris pour des cons.
les partis politiques qui sont passés par le pouvoir n’ont jamais remis en cause le capitalisme la soupe est trop bonne !
qu’ils soient de droite ou de gauche même constat les actionnaires et le capital se portent à merveille.
Même localement le soi disant jeux démocratique rapporte soit du pèze soit de la gloriole.
mais ou est la commune !
Quelques pistes que nous pourrions tenir collectivement :
un SMIC à 2000 euros
un salaire maximum imposé à 10000 euro au delà taxe à 100 %
réquisition des outils de production pousser les entreprises à s’organiser en SCOP ou autogestion.
si les patrons se cassent et bien tant mieux par contre les usines et machines sont réquisitionnées et appartiennent aux salariés de la dite entreprise.

Les richesses crées c’est nous sur lesquelles spéculent les 1% de riches.
en fait nous n’avons pas besoin d’eux ils servent à rien.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite