Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Pérou : Pedro Castillo : une grande victoire pour les forces de gauche progressistes !

de : joclaude
jeudi 22 juillet 2021 - 14h50 - Signaler aux modérateurs

Source TELESUR(traduction Google)Pedro Castillo et sa victoire historique. L’arrivée à la présidence du Pérou de Pedro Castillo est une grande victoire politique pour les forces de gauche, populaires et progressistes regroupées autour de sa candidature. NDLR. : une autre épine dans le pied de l’impérialisme. Désormais, Pedro Castillo ne sera pas seul, il pourra tisser des liens avec les gouvernements populaires, progressistes et révolutionnaires de la Grande Patrie Latino-Américaine . Très important pour l’application de son programme de Justice Sociale et fiscale !

Pedro Castillo et sa victoire historique Sans aucun doute appelé à avoir un impact significatif, non seulement dans l’important pays andin mais dans la géopolitique de l’Amérique latine et des Caraïbes. La courte distance entre les votes obtenus par lui et ceux de son rival Keiko Fujimori, les 42 jours inhabituels qu’il a dû attendre depuis son élection pour être proclamé président, la campagne acharnée à l’époque du Fujimorisme, les élites locales et les médias hégémoniques pour créer la matrice d’une fraude électorale et délégitimer leur victoire, loin de l’amoindrir, ils la magnifient.

Chaque vote pour Pedro vaut au moins deux de son adversaire, puisqu’il s’est taillé son triomphe avec presque aucune ressource, alors qu’elle a dépensé un millionnaire ; avec la presse, les grandes capitales et la droite internationale mentent contre l’enseignant de 51 ans de Cajamarca à ce jour.

Inscrit comme candidat au dernier jour de l’échéance fixée, sa campagne s’est faite de bouche à oreille, sur le dos de sa jument ou dans des camions, de ville en ville, lors de rassemblements parfois enveloppés par les nuages ​​andins. Il était si proche du peuple qu’il a attrapé le Covid-19, ce qui lui a valu beaucoup de sympathie dans une nation minée, comme peu par la maladie, grâce à la corruption du gouvernement.

Bien qu’il n’ait pas eu de consultants en image, ni d’agences de publicité ou de fermes de robots, il ne dédaignait pas les nouvelles technologies et les vidéos, diffusées dans le pays, avec ses discours aux grands rassemblements de la VRAE (Vallée de l’Apurimac, Ene et Mantaro) appauvrie rivières) , ils ont gagné l’admiration de beaucoup.

Sa victoire signifie l’espoir des grandes majorités au Pérou de se débarrasser de trois décennies de domination ultra-néolibérale initiée par le corrompu et autoritaire Fujimori, dont l’influence désastreuse à cette époque sur le pouvoir politique et économique pourrait prendre fin le plus tôt possible.

Cela signifie aussi l’arrivée à la Maison du Gouvernement de Lima, du Pérou profond et indigène et des Cholos, des montagnes, de l’Amazonie et des zones urbaines marginales et appauvries de la côte, des hommes et des femmes qui n’ont pas été entendus depuis des siècles et qui ont vécu un cauchemar amer d’inégalité croissante, de marginalisation et d’injustice avec l’application à feu et à sang des politiques du Consensus de Washington.

Celles qui ont balayé -comme au Mexique, en Argentine, au Brésil ou au Chili-, avec le système des entreprises publiques, avec le contrôle par l’État des ressources naturelles et, par conséquent, avec la souveraineté du pays.

Une grande partie de cet héritage a été sauvée pour la nation pendant la présidence du général Cholo Juan Velasco Alvarado (1968-75), qui a élevé la dignité nationale en nationalisant le pétrole, en menant une réforme agraire qui a divisé à jamais l’épine dorsale de l’oligarchie traditionnelle réactionnaire. une orientation d’indépendance dans la politique étrangère du pays et l’a placé à l’avant-garde de notre Amérique avec le Cuba de Fidel Castro, le Chili de Salvador Allende et le Panama d’Omar Torrijos.

Désormais, Pedro Castillo pourra tisser des liens avec les gouvernements populaires, progressistes et révolutionnaires de la Grande Patrie et, au-delà des factions politiques, entretenir des relations amicales avec les pays voisins.

A sa frontière occidentale, il est abrité par les rebelles boliviens d’Evo Morales et de Luis Arce et il est fort probable qu’en novembre il aura un gouvernement populaire à son extrémité sud, au Chili.

Aucun observateur modérément averti n’ignore ce que ces gouvernements et celui de l’Argentine pourraient faire ensemble. Entre autres actions, ils peuvent restaurer l’Unasur -détruit par la méchanceté du traître Moreno en complicité avec les autres gouvernements de droite de la région-, renforcer Celac, si correctement dirigé par le Mexique à ce stade, développer des projets économiques communs, même avec les gouvernements de droit qui sont disponibles.

Dans le cas du Chili et du Pérou, retour, comme l’a fait la Bolivie, au Mouvement des pays non alignés. Retrouver enfin une politique de paix, de coopération internationale et de rejet de l’usage de la force et de l’interventionnisme.

Pedro Castillo arrive à la Présidence avec l’héritage maudit du néolibéralisme le plus fou et un pays brisé par une longue et profonde crise politique et par la pandémie, devant une droite qui ne lui donnera pas de trêve et devra composer avec un parlement atomisé où 130 sièges seuls En principe, il en compte 42 qui s’ajoutent à l’alliance de son parti avec Ensemble pour le Pérou-Nouveau Pérou, de Verónika Mendoza.

Il sera obligé de négocier pour retirer ses initiatives, mais quand cela ne lui suffira pas, parce que la droite ne laissera pas passer, par exemple, son projet de convoquer une Assemblée constituante, il aura la possibilité, comme l’ancien guérillero et L’universitaire Héctor Béjar a suggéré récemment, pour appeler le peuple à se mobiliser, une précieuse tradition péruvienne.


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
TRICASTIN la catastrophe aujourd’hui ou demain
dimanche 19 septembre
de coordination sud est
pub marine nationale
dimanche 19 septembre
de publicis
Qui sont les animateurs de Reinfocovid ?
dimanche 19 septembre
de jean1
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite