Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
de : Paris
lundi 1er octobre 2007 - 13h35 - Signaler aux modérateurs
54 commentaires
JPEG - 60.2 ko

pétition fermée

Cher-e camarade.

Nous sommes toutes et tous adhérentes et adhérents au PCF. Nous sommes communistes et ne représentons aucun courant.

Nous estimons être, aujourd’hui, insuffisamment ou imparfaitement représentés au sein de nos instances dirigeantes.

Nos directions ne seront probablement pas renouvelées lors du Congrès de décembre 2007.

Elles ne peuvent cependant considérer qu’elles bénéficient d’un chèque en blanc des adhérents pour faire ce qu’elles veulent d’ici décembre 2008.

En effet, il nous apparaît que, sur certaines orientations stratégiques majeures, et compte tenu de la situation actuelle de la France depuis le "coup d’Etat sarkozyste", nos directions ne peuvent faire l’économie d’une consultation sincère et réellement ouverte de "la base".

La question des municipales de 2008, de listes communistes, et de l’alliance avec le PS, est une de ces orientations majeures, d’autant que le PS a choisi d’en faire une question nationale.

Aussi, nous réclamons aujourd’hui, très fraternellement mais fermement, par la présente pétition, que soit organisé d’urgence un référendum militant national sur ce sujet.

Cette question est fondamentale, d’un point de vue politique, idéologique et électoral ; nous pensons que la réponse à cette question conditionne notre futur et notre résistance à la droite réactionnaire et capitaliste, et nous tenons donc à ce qu’elle soit tranchée par les militants eux-mêmes, avant le Congrès de décembre prochain.

Nous n’ignorons pas que le référendum militant n’est malheureusement pas prévu par les statuts du PCF, mais nous pensons qu’une situation exceptionnelle mérite une réponse exceptionnelle, comme ce fut le cas par deux fois pour soutenir la candidature de Marie-George Buffet auprès des collectifs.

Nous ne pouvons imaginer que nos camarades dirigeants n’entendront pas nos voix.

Voici donc le texte des trois questions que nous souhaiterions voir posées ensemble sur ce sujet par la voie du référendum :

- Souhaitez-vous que le PCF présente des listes menées par les communistes au premier tour des municipales, en se réservant éventuellement le droit de fusionner entre les deux tours avec d’autres listes de gauche majoritaires ? OUI/NON

 Souhaitez-vous que l’union avec des listes de gauche ne puisse se faire que sur la base d’un programme commun minimum et d’un accord conférant un réel pouvoir aux communistes ? OUI/NON

 Souhaitez-vous que, le cas échéant, certaines dérogations locales puissent être apportées à ce principe dès le premier tour en fonction de l’état des forces sur le terrain ? OUI/NON

Etant entendu qu’auront le droit de participer à ce référendum tous les militants à jour de leur cotisation au 1er mai 2007.

Cette pétition sera portée solennellement et en délégation, Place du Colonel-Fabien, au siège du PCF avant le congrès de décembre 2007.

Salutations fraternelles.

Pour information :

Cette pétition est une initiative de militants communistes, destinée aux adhérent-e-s du PCF, Bellaciao ayant simplement accepté de nous mettre ses moyens techniques à disposition.

Vous pouvez signer en ligne ici : sur le site Bellaciao, ou encore, manifester votre soutien sur le blog de Mouton Noir , de La Louve ou de Sad, entre autres, et également, renvoyer la pétition par voie postale à Bellaciao/Pétition 120 rue Lafayette 75010 Paris.

N’hésitez pas à la faire circuler et à en discuter, notamment en section (notre but n’étant pas de désorganiser le Parti mais au contraire, d ‘œuvrer à sa réorganisation nécessaire).

- Premiers signataires, par ordre alphabétique (merci de mettre vos nom, prénom, ville, section) :

Saddok Abed, PCF Lyon Croix Rousse
Philippe Lelong, PCF Paris 20è
Paul Régnier, PCF Brest
Max Weinstein, PCF Paris 17è
Maguy Ruiz, PCF Montpellier Sud
Liet Kynes, PCF Paris 17è
Jacques Michel, PCF 94, Plateau Briard
Erwan Baete, PCF Paris 20è
Elodie Tuaillon, PCF Paris 17è
David Blumental, PCF Paris 20è
Christian Monzier, PCF Paris 19è

Word - 30 ko
SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"


Imprimer cet article


Commentaires de l'article
SIGNEZ LA PETITION : POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008
1er octobre 2007 - 14h27

MERCI....

aux camarades qui sont à l’origine de cette initiative.

Comment un parti qui n’entendrait pas ses adhérents pourrait-il entendre le peuple ?

jc coualan ancien maire et conseiller régional de bretagne,militant de la cellule de camors (56)



SIGNEZ LA PETITION : POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008
10 novembre 2007 - 09h44 - Posté par

coualant tu es toujours menbre du collectif de pontivy ?


SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
1er octobre 2007 - 15h13

CHER-E-S CAMARADES

N OUBLIEZ PAS S IL VOUS PLAIT DE METTRE VOTRE SECTION ET VOTRE VILLE

CETTE PETITION NE CONCERNE EVIDEMMENT QUE LES ADHERENTS DU PCF !

MERCI BEAUCOUP

A PLUS TARD

LA LOUVE



SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
1er octobre 2007 - 16h40 - Posté par

On peu être en désaccord ?si on laissait les miltants choisir en fonction des réalités dans chaque commune,en ayant en vue des bases aussi simple que:liberté d’action et de parole des militants élus dans un conseil municipal.Pas d’alliance avec le PS si il associe le Modem quelque soit le cas de figure.

Il y a une grande diversité de positionnement à l’heure actuelle,les positions des socialistes ne sont pas les mêmes dans les landes,les hautes pyrennées et la région parisienne.

Pourquoi vouloir uniformiser des positions dans une situation aussi complexe ?

Jean Claude des Landes


SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
1er octobre 2007 - 21h46 - Posté par

Cher Jean-claude,

Je ne crois pas que tu sois en désaccord avec cette pétition.

Pour la simple raison qu’elle ne dit rien d’autre que son refus de voir la direction du Parti préconiser partout une alliance avec le PS,comme nous l’avons fait trop souvent et depuis trop longtemps : il suffit d’en voir les résultats !

La pétition ne dit pas que tous les militants ou électeurs socialistes sont des amis de BAYROU.

Elle dit, je crois, qu’on s’est suffisamment fait avoir pour ne pas négocier sérieusement et sur des bases claires,commune par commune.Que notre objectif premier n’est pas de défendre à tout prix des places d’adjoints ou de conseillers municipaux au détriment de nos objectifs politiques.

Veux-tu que je t’explique comment, avec l’aide d’une cellule de 50 camarades pour 1000 habitants , j’ai pu devenir Maire face à la droite et aux socialistes réunis, et ce durant 2 mandats ?

JC COUALAN


SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
1er octobre 2007 - 23h03 - Posté par

ha si tu as une recette ça m’intéresse... parce que chez moi c pire et on ne trouve pas

wouiince


SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
2 octobre 2007 - 09h41 - Posté par

Salut Vincent,

Me connaissant un peu, tu ne t’attends quand meme pas à une recette de cuisine électorale ?

En très résumé : présence réelle et constante de l’organisation du Parti....et pas seulement 15 jours avant l’échéance !
Bien sur ça n’assure pas forcément le gain de la victoire.....mais je t’assure que c’est le meilleur moyen d’obtenir les meilleurs résultats possibles.

J’ai pas compris en quoi c’est pire chez toi ?


SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
10 octobre 2007 - 12h41 - Posté par

Premières tractations entre le PS et le PCF en région parisienne

lire ici : http://bellaciao.org/fr/article.php...


SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
2 octobre 2007 - 12h56 - Posté par

C’est l’évidence même Jean-Claude.

Merci de cet argument très clair, qui vient conforter la réflexion, le sens de responsabilité militante et citoyenne des signataires et la pertinence de cette pétition, proposée en toute camaraderie et en toute réelle démocratie.

Fraternellement

Maguy


SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
1er octobre 2007 - 19h46

Bonjour,

Je suis assez d’accord sur le fond et sur la démocratie que cela implique. Ceci dit, le congrès de déc. 2007 ne va pas décider des directions car sauf erreur de ma part, nous n’allons discuté de fond et d’idéologie, non de stratégie et de direction (cela aura lieu en déc 2008).

J’ai petit doute quand même sur l’opportunité : n’est ce pas un peu tard ??? car après avoir discuter stratégie, il faut quand même un programme... Or j’ai peur que l’on retourne aux conneries du rasemblement : un bon programme mais gâché par des questions de personnes.
En plus, cela me parait un peu tard.

A mon avis, le débat qui doit avoir lieu serait plus comment faire vivre un mandat des élus communistes pour retrouver une visibilité ? Quelle place pour les initiatves des militants pour renforcer l’influence du parti ???

Qu’en pensez vous ?

Amitiés

Matéo 34

http//:rougemontp.gauchepopulaire.fr



SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
1er octobre 2007 - 20h38

INFORMATION

LES SIGNATURES SANS MENTION DE LA VILLE ET AU BESOIN DE LA SECTION NE POURRONT PAS ETRE PRISES EN COMPTE

MERCI



SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
1er octobre 2007 - 20h55

au sujet de cette petition ,j’aimerais quellesconcernant aussi les sympathisants
communistes,qui tres souvent,sont plus communistes que les encartées
car l’ideale communites est fait de militants de nombreux sympathisants
tres actifs dans les lieux au ils travaillent,les quartiers ou ils vivent et dans les associations
amicalement jacques cester , ajaccio



SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
1er octobre 2007 - 23h09 - Posté par

Bonne suggestion, il suffit peut être d’indiquer ancien coco ou sympathisant. VF


SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
4 octobre 2007 - 17h10 - Posté par

Les problèmes de famille se règlent en famille et pas avec les voisins,fussent-ils sympathiques ou sympathisants.

Adhérer c’est s’engager politiquement,et contribuer financièrement à la vie de son parti.

Donc pas d’accord avec la tournure que prend la pétition.

Fraternellement LE REBOURSIER

PS : Il va de soi que tout "sympathisant"désirant régulariser sa situation peut se rapprocher d’un militant communiste.Le meilleur acceuil lui sera réservé.


SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
4 octobre 2007 - 17h23 - Posté par

Le Reboursier
D’accord avec toi. Aussi seules seront réellement prises en compte les signautres des militants (qui auront indiqué leur nom et leur section !!) et les sympathisants déclarés comme tels seront éventuellement sur une liste annexe.


SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
14 octobre 2007 - 13h51 - Posté par

Le problème c’est que des membres de cette famille veulent débaptiser la dite famille.

Il me semble certains dirigeants devraient s’inspirer de tes conseils.

Ici on ne se rien cache rien.

Voilà les communistes débattent en toute liberté.

Salut et fraternité. Vf


PRECISIONS IMPORTANTES SUR LA SIGNATURE DE LA PETITION
2 octobre 2007 - 10h32 - Posté par

Salut et fraternité à toutes et tous.

Nous pouvons accepter les signatures de sympathisant-e-s je pense, mais à la seule condition que leur qualité de sympathisant soit expressément mentionnée.

Compte tenu des débats voire des oppositions que cette démarche va soulever ou soulève déjà chez certains camarades, y compris à la direction, il est d’importance que nous puissions décompter le plus précisément possible les camarades signataires .

Aussi, nous comptons sur votre auto discipline et votre sens de la responsabilité (qualités éminemment communistes ;-)) pour mentionner :

 vos noms, prénoms, département et/ou ville, (voire, section)

 ainsi que la qualité "adhérent PCF" ou "sympathisant PCF".

dans vos signatures, faute de quoi nous ne pourrons pas les prendre en compte (puisque nous serons dans l’impossibilité de les justifier ou même de les faire vérifier, en cas de contestation, par les fédés).

Merci et bonne journée

Ps : Et encore merci au collectif B. d’avoir accueilli notre initiative.


PRECISIONS IMPORTANTES SUR LA SIGNATURE DE LA PETITION
2 octobre 2007 - 12h24 - Posté par

Pour que cette pétition soit crédible, il faut respecter la règle de clarté sur l’exactitude de l’identité : Les pétitionnaires doivent mentionner en plus de leur Nom,Prénom , la Ville et le Département, afin d’éviter des signatures non localisables.
Quant aux " sympathisants " : à partir de quel degré de sympathie est-on validé ?

n’est-ce pas là un " flou " qui faussera le résultat ?
ex : il se pourrait qu’il y ait + "de sympathisants"que d’encartés .

ou bien , n’accepter que des "sympathisants militants "
Il faut bien une preuve d’un minimum de conviction sincère et de militantisme !

Mais il faudrait alors les compter à part...

N.C.34 sympathisant militant Actif


SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
1er octobre 2007 - 20h58

Je partage d’autant cette appel qu’aux dernières municipales, la section des Mureaux à l’Unanimité des communistes (sauf une abstention) avait décidée de mener une liste d’ouvertue face à celle mené par le PS avec un candidat qui nous était imposé. La fédération des Yvelines a envoyé un représentant soutenir la liste socialiste.

Donc d’accord sur la primauté des sections quand au choix de la démarche et pas d’accord de sommet avec le PS.

Un point de détail, l’appel constitue une consultation des communiste, pas plus ni moins que les consultations qui se sont déroulées pour les présidentielles. Consultations pour faire vivre la démocratie dans le parti, à l’image de celle que nous voulons mettre en oeuvre dans le pays.

Un communiste muriotin



SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
2 octobre 2007 - 11h56

Il me semble qu’il n’y a pas de recette toute faite... de ce fait, je trouve une telle pétition inutile et cette initiative assez inopportune (d’ailleurs cela fait partie de nos débats de Congrès... si on est déjà partis dans les pétitions cela augure mal de nos débats à venir).

Je m’explique :

Il me semble que les communistes prennent leurs décisions en fonction des configurations locales et des rapports de force locaux. Pour ma part, mon ennemi n°1 est la droite de Sarkozy. Et ma préoccupation n°2 est de faire progresser, partout où c’est possible, mes idées communistes et notre objectif commun de transformation sociale.

Notre souci doit donc être de battre, chaque fois que c’est possible, les relais locaux de Sarkozy et de donner des points d’appui aux populations en élisant des équipes municipales de gauche, sur un programme de gauche, dans le respect de chacune de ses composantes et sur des bases claires (rejetant évidemment toute alliance contre nature avec le Modem qui n’est qu’une partie de la droite).

Pour cela nous devons rechercher à avoir le maximum d’élus possibles dans le maximum de communes et de cantons possibles. Il s’agit de l’audience nationale du Parti (13 000 élus, c’est vital, tant politiquement que financièrement, pour l’avenir ; la campagne électorale de 2007 l’a confirmé). Et c’est une bataille politique (l’Union est un combat !) qui doit également si besoin se mener publiquement.

Dans cet objectif, les situations locales sont diverses... le Parti Communiste doit saisir toutes les occasions d’améliorer la vie des gens et de faire progresser, dans la population, l’idée qu’une véritable alternative de gauche est possible.

Nous voulons une gauche moderne. Une gauche moderne, ce n’est pas une gauche qui s’aplatit devant les multinationales et les marchés financiers.
Et nous voulons une gauche de transformation sociale. Une gauche de transformation sociale, ce n’est pas une gauche isolée, c’est une gauche qui forme des majorités politiques pour répondre concrètement aux urgences sociales et aux besoins de la population.

Méfions-nous donc des jugements à l’emporte-pièce et des opinions tranchées à la serpe ! Le PCF est un grand Parti, fort de 130 000 adhérents. C’est une sacrée intelligence collective... faisons en sorte qu’elle s’exprime dans nos débats de Congrès plutôt que sur des pétitions-internet !

Fraternellement

François DIOT
Section de Nevers (58)



SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
2 octobre 2007 - 13h55 - Posté par

Cher camarade François,

Si tu veux bien relire le texte tu pourras constater que ta préoccupation de situation particulière locale a été prise en compte dans la réflexion des initiateurs de la pétition.

Elle s’exprime dans la 3ème question à savoir :

- "Souhaitez-vous que, le cas échéant, certaines dérogations locales puissent être apportées à ce principe dès le premier tour en fonction de l’état des forces sur le terrain ? OUI/NON"

Pour ma part, je trouve que cette démarche témoigne de l’esprit de responsabilité normal qui doit animer tout militant communiste dans une démarche de réelle démocratie et en toute camaraderie.

C’est en même temps, dans la démarche elle même de tous les signataires, une demande claire de fonctionnement démocratique rénové et efficace,

où chaque militant compte pour un, en tant que richesse humaine bénéficiant à notre parti comme à la société, et tournant le dos à un esprit moutonnier ou timoré qui a contribué au recul de l’influence des idées communistes et compromis les possibilités réelles de construction du socialisme chez nous et ailleurs, comme le montre l’histoire de l’URSS, de nos stratégies électorales, et de nos luttes, malgré de magnifiques victoires et d’émouvants et courageux sacrifices.

D’autre part la lecture des commentaires en toute bonne foi, est aussi a considérer dans notre réflexion commune.

Fraternellement

Maguy


SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
2 octobre 2007 - 14h36 - Posté par

DESOLE FRANCOIS,

ta gauche qui forme des majorités politiques, t’aurai pas remarqué qu’elle en forme de moins en moins,avec de moins en moins de communistes surtout ?
Je te laisse nous en expliquer les raisons.

JC COUALAN


SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
2 octobre 2007 - 15h34 - Posté par

Tout-à-fait de l’avis de françois DIOT de la section de Nevers !

Alain guillou, section PCF de nantes.


Pourquoi notre démarche est-elle résolument communiste ?
2 octobre 2007 - 16h11 - Posté par

Quand je relis K. Marx et R. Luxembourg notamment* , je n’ai VRAIMENT pas l’impression de faire quelque chose qui serait, disons, "anti communiste" (si je lis bien le reproche en filigrane) et je pense que les camarades qui critiquent cette initiative pensent surtout en réalité qu’elle est iconoclaste et non orthodoxe, ce qui ne me semble pas un bon argument pour la critiquer.

Car je crois qu’il n’y a rien de plus éloigné du marxisme et partant ,du Socialisme , que le dogmatisme, l’orthodoxie - raison pour laquelle aussi le marxisme s’entend par fois très bien avec une forme de libertarisme...

Rien n’est plus opposé au marxisme que l’absence de liberté de pensée. Rien ne lui est plus opposé non plus que l’auto censure et la peur de déplaire au Maître (quel que fut ce maître) ; on notera d’ailleurs que pour Luxembourg, le centralisme est certes nécessaire mais encore il est fondé par cette forme de démocratie socialiste bien particulière et que l’un ne va pas sans l’autre.
Aussi la perversion du centralisme est le meilleur symptôme que la démocratie a déserté le Parti, notamment, et que la pensée communiste est en train de mourir DANS le Parti (car elle vit en dehors cependant).

Il nous semble à nous signataires qu’il y a un déficit de démocratie réel au sein du PCF, notamment en ce que l’organe central, au lieu d’être encore un exécutif véritable de la base, est sourd à cette base à laquelle il devrait être soumis, et n’a plus pour objet que de servir ses propres décisions.A la fois juge et partie il est exécutif et législatif, ce qui est évidemment inadmissible pour un parti comme le notre !

Nous pensons donc que notre démarche est non seulement légitime mais même absolument nécessaire dans la mesure où en outre, elle n’est nullement imposée. Chaque camarade est tout à fait libre de signer ,ne pas signer, critiquer le processus etc...

Moi, je pense que cette démarche va permettre de mettre à jour une vraie double ligne de fracture en ce moment au sein du Parti ( à savoir la coupure base/organe central, et l’insuffisance de la représentation des prolétaires dans l’organe central) et que cette mise à jour va permettre de faire surgir LA force de ce Parti .

En ce qui me concerne (je ne parle pas au nom des autres camarades signataires) j’irai même encore plus loin : je crois que notre congrès extraordinaire n’aurait du porter QUE sur des questions d’organisation du PCF et que nous aurions du faire un vrai travail statutaire ainsi que des élections renouvelant la direction par un vote autour de projets d’organisation.

Je crois profondément qu’un parti sclérosé , une organisation inadaptée aux buts du Socialisme sont le meilleur ferment de notre présente déconfiture. En cloisonnant un parti des communistes on faillit à notre mission, qui est d’être l’avant garde éclairée de la masse inorganisée, on faillit à notre mission de transmission d’une culture et d’un savoir puisque l’on ferme les porte au lieu de les ouvrir...

Bref, j’en reste là sur ce sujet pour le moment car je prépare un article sur ce point mais c’est LA motivation la plus importante que nous devrions avoir aujourd’hui.

Encore une fois, quand je lis toutes les contributions ici ou là, congrès ou pas, je constate que nous ne manquons absolument pas de "grain à moudre" d’un point de vue du marxisme économique ou historique ou sociologique. I l y a foultitude de choses excellentes. Je n’ai pas l’impression du tout que nous soyons "faibles" de ce point de vue. Au contraire, nous sommes très forts, trop.

Je pourrai nous comparer à Charles IX par exemple. C’est à dire un esprit de feu, bouillonnant, rapide, dans un corps fragile, débile, qui ne suit pas le rythme de la tête et finalement, ne produit donc que des décisions regrettables dont l’objet n’est plus que de mettre un terme aux tensions, forcément insupportables , qui existent entre une tête si forte et un corps si fragile.

Il n’y a pas l’essentiel dans nos travaux actuels, c’est à dire il n’y a rien RIEN sur ce qui devrait être le pendant de notre projet pour la France : à savoir une "6ème République". Pour la france te pour le Parti, pour commencer.

Aussi, c’est aux statuts, aux rôles des élus , des permanents et des militants, à la structure, à ses pouvoirs, à ses devoirs, aux désignations, à la représentation, à la liaison comité central/base ... que j’aimerais surtout m’atteler, et d’urgence (- nos statuts sont ineptes ou à peu près ; on dirait des statuts de Société Anonyme rédigés par un étudiant de troisième année, je n’ai jamais rien vu de tel) - C’est aussi pour cela que j’aimerais que nous nous préservions ( y compris temporairement) tant que ce travail n’ pas été fait, d’une part par une mise entre parenthèses de principe de nos relations avec le PS (car elles dévorent tout ) et d’autre part en votant un principe de maintien du PCF jusqu’à "nouvel ordre".

Fraternellement

La Louve


* Ci-après, quelques extraits choisis pour appuyer mon propos et ma démarche.

"Les erreurs commises par un mouvement ouvrier vraiment révolutionnaire sont historiquement infiniment plus féconds et plus précieuses que l’infaillibilité du meilleur ’Comité central’" (R. Luxembourg, in Marxisme contre dictature,2è édition, Cahiers Spartacus , juillet 1946, p.33)

" C’est pourquoi l’intelligence propre de la masse quant à ses tâches et moyens est pour l’action socialiste une condition historique indispensable tout comme l’inconscience de la masse fut autrefois la condition des actions des classes dominantes.
Par là, l’opposition entre les "chefs" et la majorité qui "trotte à leur suite" est abolie , le rapport entre la masse et leurs chefs est renversé.
L’unique rôle des prétendus "dirigeants" de la social-démocratie consiste à éclairer la masse sur sa mission historique. L’autorité et l ’influence des "chefs" dans la démocratie socialiste ne s’accroissent que proportionnellement au travail d’éducation qu’ils accomplissent en ce sens.
Autrement dit, leur prestige et leur influence n’augmentent que que dans la mesure où les chefs détruisent ce qui fut jusqu’ici la base de toute fonction de dirigeants : la cécité de la masse, dans la mesure où ils se dépouillent eux-mêmes de leurs qualités de chefs, dans la mesure où ils font de la masse la dirigeante, et d’eux mêmes les organes exécutifs, de l’action consciente de la masse.
" (id. P. 37)

"(...) l’action du socialisme pour sauver la civilisation des griffes féodales prussiennes, se déploiera avec une vigueur renforcée justement grâce à la liquidation du révisionnisme. Car la connexion intime du mouvement socialiste avec l’essor intellectuel se réalise non pas grâce aux transfuges qui nous viennent de la bourgeoisie, mais grâce à l’élévation de la masse prolétarienne. Cette connexion se fonde non sur une affinité quelconque de notre mouvement avec la société bourgeoise, mais sur son opposition à cette société. Sa raison d’être est le but final du socialisme, la restitution de toutes les valeurs de civilisation à la totalité du genre humain. Et plus le caractère prolétarien de la social-démocratie s’accentuera, plus il y aura de chances que la civilisation allemande soit sauvée de l’étreinte de ses zélateurs féodaux et que l’Allemagne même échappe à l’ankylose de type chinois où voudraient la maintenir les conservateurs.(...)"(id. P. 42)

Et je terminerai par quelques extraits de la préface de Lucien Laurat à l’œuvre précitée (id. PP.9 et s.) :

"(...)Dans la société présente, bouleversée par les séismes des vingt dernières années, grandit une jeunesse ardente et inquiète ; rongée par un mal du siècle qui rappelle par bien des points celui dont Alfred de Musset dépeignit, il y a cent ans, l’évolution et les symptômes. Cette jeunesse ne se résigne pas à expier les fautes de ses pères. Ce n’est pas elle qui a rendu notre monde si inhabitable, ce n’est pas elle qui a construit cette société qui fait de son existence une chaîne ininterrompue de privations matérielles, de déceptions intellectuelles et de souffrances morales. Elle veut que "cela change et s’apprête à monter à l’assaut de la forteresse sociale appelée capitalisme, déjà minée mais encore redoutable.

La fraction la plus consciente de cette jeunesse se groupe déjà sous les bannières socialistes. Elle connaît bien le but qu’elle veut atteindre,et de nombreuses brochures lui permettent de se familiariser rapidement avec les idées essentielles du socialisme scientifique. La leçon de choses de la crise actuelle lui facilite la compréhension des objectifs socialistes. Elle sait donc bien ce qu’elle veut , mais sait beaucoup moins comment elle doit le vouloir. Cette tare, elle la partage d’ailleurs avec la plupart des militants adultes : les divergences sur les méthodes à employer sont loin d’être liquidées dans l’internationale ouvrière.
Les divergences sur les méthodes portent avant tout sur la conquête du pouvoir , la démocratie et la dictature, la légalité et la violence ; et ces discussions sont si passionnantes que bie ndes socialistes en oublient de réfléchir sur un problème apparemment secondaire, d’aspect plutôt sobre et rébarbatif : la question de la forme de l’organisation prolétarienne.
Beaucoup de socialistes, surtout jeunes, tendant à croire qu’il n’y a aucun rapport entre la doctrine socialiste et l’organisation socialiste, que cette dernière ne dépend, sans aucune considération de doctrine, que des besoins tactiques et stratégiques du moment. L’on s’imagine que l’on peut resserrer l’organisation socialiste au point de la militariser sous l’égide d’un comité occulte et de transformer le parti tout entier en une vaste caserne.


Les articles de Rosa Luxembourg recueillis dans ce volume détromperont ceux qui pensent ainsi.

A leur lecture on se rendra compte que la question d’organisation, si éloignée qu’elle paraisse à première vue de toute considération de doctrine , se lie intimement à l’ensemble des idées du socialisme scientifique.
La fameuse phrase de Marx : "L’émancipation des travailleurs sera l"œuvre des travailleurs eux-mêmes" n’est pas une simple formule destinée à l’agitation. Elle renferme la quintessence de ce qui distingue le socialisme scientifique du socialisme utopique : personne, nul philanthrope et nul dictateur - si excellentes que puissent être leurs intentions - ne peut offrir le socialisme aux travailleurs sur un plateau.

(...) C’est en partant de ces considérations , qui sont l’ABC du marxisme, que Rosa Luxembourg tire ses conclusions pour ce que doit être l’organisation socialiste. Cette organisation doit être susceptibel de développer au maximum la conscience socialiste des travailleurs et leur permettre de s’instruire par l’expérience de leurs luttes. Cela implique au sein du Parti (et cela vaut évidemment pour tout le mouvement syndical) un maximum de démocratie. Cependant, le mouvement socialiste a à combattre ; aussi faut-il que la démocratie coexiste avec une centralisation suffisante de l’action et avec une discipline sans laquelle aucune action concertée n’est possible. Mais la centralisation et la discipline ne peuvent se concevoir que sur la base de la démocratie la plus large (...) On voit que la démocratie prônée par Rosa Luxembourg (...) est une des conditions sine qua non de l’efficacité de la lutte de classe prolétarienne et de l’orientation socialiste de cette lutte.

Puisque cette lutte ne peut devenir plus efficace et prendre une orientation socialiste de plus en plus consciente que proportionnellement au développement intellectuel des travailleurs, et que ce développement intellectuel a pour condition la liberté de critique et de discussion la plus large, la démocratie s’avère être la base indispensable de l’organisation socialiste."


SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
2 octobre 2007 - 19h28 - Posté par

Cher-e-s Camarades signataires

Bien que je sois un des premiers signataires de cette pétition ( Erwan Baete PCF20è) je viens vers vous pour vous annoncer mon retrait de cette pétition.

Sachez avant tout que je ne subi aucune pression de qui que ce soit et que cela reléve d’une reflexion personnelle et au meme titre que je n’es eu aucune pression pour la signer initialement

J’ai un attachement très grand pour ce parti qui nous réuni tous et également je crois en la démocratie que nous devons toujours amélioré dans notre organisation et notre société.

Le débat dans notre mouvement doit servir a tous, tout le monde a le droit de s’exprimer, quelque soit la forme entreprise et c’est , je pense ce qui fait et doit faire la force de notre mouvement.

Cependant, bien qu’il faut respecter cette diversité, je trouve dommage de lire et de la part de bellaciao, a travers le site, des propos insultants sur d’autres camarades qui apporte leur vision des choses en leur faisant des procès d’intention, qui sont nullement fondés par ailleurs. cf : le 23 septembre, commentaire de bellaciao sur la contribution d’Amar Bellal.

D’autres part, j’ai lu avec attention la contribution de notre camarade Stéphane Diot, qui dit la chose suivante "Il me semble que les communistes prennent leurs décisions en fonction des configurations locales et des rapports de force locaux. Pour ma part, mon ennemi n°1 est la droite de Sarkozy. Et ma préoccupation n°2 est de faire progresser, partout où c’est possible, mes idées communistes et notre objectif commun de transformation sociale."

et c’est clair, la droite aujourd’hui est rassemblée et bien soudée. notre gouvernement actuel a une politique interventioniste, médiatique, pseudo participatif. arrive a sonner le signal d’alarme comme "la faillite de la France" ou encore sur d’autre sujet. Mais au prix de quoi ? avec quelle logique ? on le sait !

Je me pose la question donc, pour qui nous nous battons ? ( question qu’il faudra une fois pour toute se poser au congrès extraordinaire) mais surtout avec qui ? dans quelle condition ?

Il est vrai que tout communiste sont d’accord que notre idéal soit défendu par celles et ceux qui le defendent au quotidien. Que nous ayons une visibilité propre.

Mais au vu des dernieres échéances que nous avons connu ( nous devrons en faire en temps, l’analyse) . Au vu de cette droite qui demantèle point par point ce qui nous permettait de vivre un peu sans trop de peine malgrè le siege droitier imposant que nous connaissons depuis quelques années. Devrions nous pas nous poser la question que si nous arrivons a resister dans la rue mais aussi dans les institutions, nous pourrons être au coté des premieres victimes des politiques menés. Devons nous , au vu de l’urgence qui nous incombe, prendre le risque de ne pas faire barrage a ces politiques et perdre encore plus notre influence.

Alors oui, même si j’ai été signataire de cette pétition car je suis toujours plus partisan de la démocratie dans notre mouvement, et c’est en ça que j’y est apporté mon soutien a la base mais concretement aujourd’hui, je pense que cette pétition " que je ne trouve pas inopportune" pour amené le débat, finissent que par poser des question de lutte interne sans ce soucier finalement se qui nous réunis, je ne suis pas partisan de la confusion et donc je me retire de cette initiaitive

Malheuresement, bien que je suis pour cette diversité, je ne suis finalement pas d’accord de penser que notre direction fédérale ou nationale prepare pseudo plan secret d’alliance d’interet personnel mais belle et bien, et sans oublier l’avis de l’ensemble des communistes, prepare dans son ensemble, que l’on doit critiqué, discuter positivement pour nous faire avancer, des stratégies qui nous permettrons de construire de réelles alternatives.

Faisons confiance à notre intelligence collective.

Erwan Baete pc20è


SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
2 octobre 2007 - 19h56 - Posté par

pour Erwan :
ne vous inquitez pas, signature ou pas...

La pression de la direction fédérale du PCF de Paris sur les signataires de cette pétition est bien connue et vous pouvez pas nier cette réalité ...

Tout est bon pour dénigrer cette pétition... diffamation, rumeur, accusation...

Comme on beau vieux temps de la Stasi, on est oblige à apprendre à parler à mots couverts, à manier la parabole...

Vive la démocratie

Liberté d’expression pour les militants communiste de base du parti


"QUE LA BETE MEURE"
2 octobre 2007 - 21h12 - Posté par

Cher Erwan

Permets moi de te dire que je suis surprise par ton revirement et également un peu suspicieuse quant au procédé employé, et donc ,quant aux raisons réelles qui motivent ce message.

Il ne me semblait pas que tu avais eu ce type de préoccupations lorsque tu as signé cette pétition , au contraire...

Tu sais pertinemment qu’elle ne repose sur aucun complot ou prétendu "plan secret" d’une quelconque direction nationale ou fédérale.

Qui a prétendu cela ? TROUVE MOI UNE PHRASE qui justifie tes propos !

Par ton accusation, tu tentes de pervertir un mouvement collectif sincère, spontané et hautement nécessaire. Tu seras sans doute le premier à t’en mordre les doigts, et crois moi la "menace" ne viendra pas de nous, qui n’étions rien d’autre que tes camarades.

Loin de moi l’idée que tu aies pu subir une quelconque "pression", toi qui es bien évidemment absolument étranger à la direction fédérale parisienne...

Et que vient faire l’histoire d’Amar Bellal (également absolument étranger à la direction fédérale parisienne, comme chacun sait) et de prétendus commentaires "diffamatoires" ou "injurieux" dans tout cela ?!!!

Vous devriez prendre garde, car à propager des rumeurs de diffamation ou d’injure mensongères (car ces rumeurs sont mensongères), c’est vous même qui allez finir par être diffamants...

Oui, en effet, l’ennemi de classe a tous les pouvoirs en France et le sabordage du PCF auquel nous assistons toutes et tous aujourd’hui depuis des mois, presque impuissants, ne va pas arranger les choses.

Ne comptez pas sur moi pour aller fleurir de roses putrides la tombe du communisme, dévoré tout cru par l’hydre sociale démocrate du PS. Je ne vais pas te faire la liste des décisions malheureuses qui sont prises par la direction depuis quelques temps, et qui démontrent que "il y a quelque chose de pourri au royaume du Danemark" (Shakespeare/ Hamlet I, 4) cf mon post précédent sur relire Rosa Luxembourg, car je ne suis pas sûre qu’au fond , cela puisse te sembler utile .

Enfin, je ne puis qu’être d’autant plus étonnée que tu juges approprié de faire paraître ce message ici au lieu de nous demander simplement de retirer ta signature, ce que nous aurions fait bien évidemment sans discuter, respectueux de nos camarades...(tu sais, les e-mails "persos", comme ceux que nous nous adressons parfois les uns et les autres...).

Je pense finalement que tu as choisi le "mauvais camp" mais ce n’est pas très grave.

Et au bout du compte,j’ai presque envie de te remercier car ton message est bien plus éclairant pour les camarades que quoi que ce soit d’autre !

Nous avons bien compris, n’ayez crainte : il faut que Bellaciao, plateforme d’expression "à longue portée" pour une majorité de communistes, meure pour préserver certaines personnes que nous "dérangeons" dans leur ronron d’apparatchik. Et c’est très instructif de constater ainsi que certains jugent opportuns de se mettre, finalement, même du bout des lèvres, du côté des Chantiers Navals (qui viennent d’ailleurs de perdre leur procès...)

Nous prenons acte de ta demande, ton nom va évidemment être retiré.

Sur ce, cher Erwan, bonne continuation

Fraternellement

La Louve


"QUE LA BETE MEURE"
2 octobre 2007 - 22h24 - Posté par

Chère louve,

Je suis moi même perplexe, connaissant Erwan et son franc parler

Mais je connais aussi la générosité de son coeur tendre et je pense également qu’il a été travaillé au corps par de sympathiques kamarads qui ont une dent, ou plus exactement "la rage" contre le déficit de leur pensée, qui n’ont pu, n’ont osé ou n’ont rêvé d’une telle initiative ;

Au final ceux-la mordent l’intelligence vive car elle leur fait défaut, et elle leurs renvoit l’image de "petits" claniques arrivistes politiques qui sous couvert de communisme chantant s’accaparent une niche en stuc d’où ils pérorent en société sur les maux des "ôtres" se pourléchant de leur engagement à toutes les causes nobles, laissant déperir les idéaux, les valeurs, les actions de transformation de la société et la nécessaire mission de flambeau auprès "des masses inorganisées".

Ceux la même nous accusent de complot et sèment le doute par l’opprobe et la rumeur, alors que notre démarche est réflexive, ouverte, publique et amène le débat, il suffit pour s’en persuader de lire la richesse des contenus des posts.

Oui, je m’étonne que parler de démocratie soit un sujet tabou à l’intérieur de mon, de ton, de notre parti...

Ceux-la même qui nous reprochent le risque de désunion et réclament notre silence, sont ceux qui en réalité travaillent à morceller en chapelles rivales cette grande maison, quant nous ouvrons à tous les courrants à toutes les sensibilités, notre contribution et nos échanges à la réflexion responsable, incontournable et cependant optimiste sur l’évolution du parti et de la pensée communiste en prise avec le réel.

où sont les Justes ?

Je regrette le départ d’erwan, mais un autre valeureux sortira de l’ombre.

Je renouvelle vivement mon soutien à ta démarche qui est la nôtre.

Boroh Piotr, inféôdé


"QUE LA BETE MEURE"
3 octobre 2007 - 10h52 - Posté par

Bonjour a tous

Sache la Louve que je n’es aucune place au niveau Fédérale du PCF à Paris et Boroh Pietr, je suis touché que tu me trouve d’une grande générosité. Bien que je sois un des responsable du mouvement des jeunes communistes de Paris qui est indépendante du PCF. Mais sachez que je suis quelqu’un qui sait reflechir, faire des erreurs, être juste etc.... A partir du moment où je m’exprime dans les urnes, je suis capable de reflechir pkoi et ki je vais voter. Et si je ne reflechissais pas, je ne serais qu’un pauvre mouton suiviste mais c’est cela qui enerve peut etre chez moi c’est justement je qsuis dans aucun camp mais dans celui qui à de l’ambition pour notre mouvement et tout les courants de notre mouvement ont des ambitions

Je suis vraiment désolé de t’avoir déçu la louve mais je vois que dès qu’on est pas d’accord avec toi, on est des traite a la cause, quelle mauvais camp ? pour qui ? pourquoi ? C’est de la politique tout ça, je suis encore dans une periode où je me forme, où je fait aussi des erreurs et certes je me suis peut être trompé en la retirant. Je me pose aussi des question etc et c’est dans l’erreur qu’on apprend n’est ce pas ?

Pour se qui est d’Amar, je ne critique pas le fait que vous ayez publiez car roberto et bien d’autre connaissent mon attachement a la liberté d’expression mais comme je les dis je trouve moi, en tant qu’erwan baete, " DOMMAGE" ( et non j’accuse) personnellement insultants vis a vis d’un camarade. je respecte bellaciao par les amitiés que j’y est. Parce que avant tout, nous sommes des camarades, que nous avons le droit d’etre dans l’erreur d’un coté comme de l’autre, de ne pas être d’accord les uns les autres, j’ai un franc parlé. et je n’est aucunement critiqué la demarche, votre petition amene a se poser des questions.

Sachez qu’avant d’etre au PCF ( ça fait 4 ans maintenant) j’ai été dans une organisation d’extrème gauche qui ne laisse pas reflechir et où on doit être de pauvre mouton. Alors j’ai fuis cette organisation et trouvé un endroit où j’y trouve mes idées, mon ideal pour la société et où chacun est libre de reflechir et a le droit de se tromper.

C’est avec sincerité et mon coeur que je vous parle

a Bellaciao et toi la louve

Post scriptum : " Que la bete meure" est peut etre un peu fort, arretons de ce faire des films

Amicalement et sincerement

Erwan Baete


SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
3 octobre 2007 - 11h26 - Posté par

Erwan Baete tu na pas répondu aux questions de Bellaciao...

 "propos insultants sur d’autres camarades" ???

 "procès d’intention" ???

 "qui sont nullement fondés par ailleurs" ???

.......


SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
3 octobre 2007 - 08h46 - Posté par

"Cependant, bien qu’il faut respecter cette diversité, je trouve dommage de lire et de la part de bellaciao, a travers le site, des propos insultants sur d’autres camarades qui apporte leur vision des choses en leur faisant des procès d’intention, qui sont nullement fondés par ailleurs. cf : le 23 septembre, commentaire de bellaciao sur la contribution d’Amar Bellal."

Erwan Baete tu viens de lancer des accusations bien graves a Bellaciao... le même jour que ont gagné contre les Chantier Navale de Saint Nazaire... !!!!????

 "propos insultants sur d’autres camarades" ???

 "procès d’intention" ???

 "qui sont nullement fondés par ailleurs" ???

Peux tu préciser STP

Merci
BELLACIAO


SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
3 octobre 2007 - 10h57 - Posté par

Erwan, compagnon, je ne te dirai pas mon étonnement, ..., mais bon (?) il faut faire avec :(
Dire "les vérités" c’est aussi ça le travail du communiste, et si Toi, tu n’as subit aucunes pressions, c’est que "à Paris 20èm", vous représentez un îlot de quiétude et de sérénité tout à fait exceptionnel (anthropologiquement parlant !).
Ici, à Lyon, "on" en bave !
Les batailles sont rudes, âpres, frontales. Nous sommes loin des décors à la "Amélie poulain" et cela depuis toujours (ne date pas du moment -important !- de cette iniative-pétition) cela remonte à l’origine de notre parti. Nous enfantons dans la douleur tel est la vérité !

"...,dans un temps de lumière, on tremble encore lorsqu’on fait les plus grands biens. On sent les abus anciens, on en voit la correction ; mais on voit encore les abus de la correction même"Montesquieu

Nous devons sortir de l’adolescence, gagner l’âge d’Homme

Bien fraternellement

SAd


SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
2 octobre 2007 - 14h19

Chers camarades,

La rispote sociale est en panne. On le voit bien. Beaucoup d’interrogations traversent les esprits des militants de partis politiques, d’associations, de syndicats.

Jamais la contre réforme de droite n’a eu le champ aussi libre...

Parmi toutes les interrogations et les débats, le votre, camarades du PCF...
Faut-il rompre avec l’ancien système traditionnel d’alliances avec un Parti Socialiste qui dérive de plus en plus vers on ne sais où ?

Cette pétition est le reflet de ce débat. Il est sain. La réponse est déterminante pour la recomposition des forces antilibérales, ou anticapitalistes ;-)

Le refus de la LCR de rentrer dans les collectifs l’an dernier , mais aujourd’hui encore de signer l’appel final du comité Riposte sur les manifs du 29 septembre montre bien que tant que cette question ne sera pas tranchée au Parti, les bases d’une puissante reconstruction politique ne seront pas établies pour la vraie gauche.

Ce qui n’a pas été fait et tranché il y a quelques mois, vous pouvez le faire maintenant. Et vous le ferez j’en suis convaincu. Nous avons besoin de vous.

Fraternellement,

Xavier Marchand

Hérault (34)

www.cualdemeze.fr



SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
3 octobre 2007 - 07h50 - Posté par

Cher Xavier,ton questionnement sur les alliances est marquante de la confusion des esprits à ce sujet.

La vraie question est:quelle sont les alliances que doit nouer la classe ouvriére(au sens large du terme) ?

En clair quelles classes sociales représente le PS,sur quelles bases faire alliance,sur quels objectifs ?

Et question subsidiaire:combien il y a-t-il de courants révolutionnaires au sein de la classe ouvriére ?

Jean Claude Goujat

PCF Landes


SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
2 octobre 2007 - 15h36

Excusez moi camarades mais j’ai signé la pétition sans mentionner que je suis adhérent du PCF à la section de Montpellier (34). Apparement, je ne peux le rajouter. J’espère que mon vote sera tout de même pris en compte.

Fraternellement, Damien Gautreau
www.damiengautreau.canalblog.com



SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
2 octobre 2007 - 20h42 - Posté par

Pourquoi je vais signer cette pétition alors que la configuration de notre ville fait partie de celle qui repartiront sur une base d’accord "gauche plurielle" pour 2008.

Notre liste commune nous a permis d’enlever la mairie (ville de 30 000 h) à 30 ans de droite. Notre accord a été fiat sur la base d’objctifs précis : juste représentativité et programme axé sur des valeurs qui sont les nôtres : services publics, politique du logement social, démocratisation de la politique culturelle...

A l’issu de ce premier mandat et bien que tout ne fut pas facile notre bilan est positif. Pour l’instant, les accords nous promettent autant d’efficacité que d’autonomie que notre représentativité nous l’accorde (pas de diminution malgré notre résultat aux présidentielles).

Je pense en effet, que c’est aux militants de base (cellule et section) de décider des accords électoraux en fonction de la situation locale. En aucun cas la direction nationale doit nous corseter dans des accords d’appareils dont on sent trop in fine que derrière, il y a la dilution pure et simple du parti.

Je signe aussi cette pétition parce que les directions sont sourdes à ce qui monte de la base et bafouent la démocratie interne la plus élémentaire : quand ça arrange la direction, les communistes sont consultés (participation au gouvernement jospin, candidature anti libérale...) quand ça ne les arrange pas, ce n’est pas dans les statuts : de qui se moque t-on ?

Ce qui me paraît grave, c’est qu’il y a un véritable divorce entre la base des militants et la direction nationale ainsi que certaines fédérations, pourtant, ces gens là ne sont pas des éléctrons libres, ils doivent leur mandat aux seul adhérents communistes qui ont soutenu leur candidature et ont fait campagne pour eux, il en est de même pour les dirigeants qu’ils soient nationaux ou départementaux.

On assiste à une perversion lié au statut de permanent , à force de pantoufler ils en ont oublié l’essentiel : d’où ils venaient et surtout pourquoi ils étaient là.

Je suis Joëlle Ferrer adhérebte au parti en 1994, partie en 2002 et j’ai réadhéré en juin 2007 révoltée par l’attitude des antilibéraux qui chez nous ont été d’une mauvaise foi absolue et d’un anticommunisme ignoble.

Je me suis dit que je ne pouvais pas laisser le parti être la proie de tous ces gens là alors que les prolétaires ont plus que jamais besoin d’un outil révolutionnaire pour organiser la résistance et construire le socialisme du XX1ème siècle !

joelle dagen


SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
2 octobre 2007 - 21h02 - Posté par

JOELLE, SI TU ME LE PERMETS

....je te fais la bise

JC COUALAN


SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
3 octobre 2007 - 00h50 - Posté par

JC coualan, je te permets de me faire la bise eh bien sûr je te fais moi aussi de grosses bises fraternelles, ça fait tout de même du bien de ne pas se sentir si isolé que ça, puissent les directions nous entendre joelledagen


SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
3 octobre 2007 - 10h45

En quelques mots, je signe cette pétition parce qu’il n’est pas question pour moi de jouer les figurantes aux ordres d’une bureaucratie incontrôlable et déconnectée de sa base. Je veux un Parti communiste composé de militants actifs donc vigilants et parti prenante du débat. Cette pétition répond donc entièrement à mes attentes et nous verrons bien... Patricia Joly



SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
3 octobre 2007 - 10h54

Je suis partant de toujours plus de démocratie et encore davantage. Mais ici il me semble qu’on parle de démocratie pour la démocratie et je suis quelque part un peu inquiet...

Nous savons tous (tes) que la quasi totalité des élections sont des systèmes organisés par les autres et la pire organisation est bien celle des municipales...

Pour ma part j’ai toujours vu l’organisation politique parti communiste donner des orientations pour ces élections.

Habitant une ville où il faut 33 personnes pour composer une liste, quelle que soit la consigne donnée par la direction du parti, nous avons toujours décidé seuls, localement, ce que nous devions faire en prenant l’attache de la population.

Parfois nous partions seuls sous nos propres couleurs avec quelques alliés. La c’était du au résultat des négociations défavorables où nos voisins socialistes abusaient de leur position dominante.

Une position de la sorte ne nous a jamais conduit ni au goulag ni aux mines de sels...dans le parti communiste.

Cette fois-ci ce sera comme d’hab...nous ferons ce que les communistes décideront. Il est probable d’ailleurs que notre position risque de correspondre à la position de la direction nationale...pour des raisons locales.

En quoi suis-je inquiet ? Quelques part on soupçonne la direction nationale d’abuser de sa position...de ne pas être démocratique... et on voudrait contester cette position directive comme si encore aujourd’hui il pourrait y avoir des communistes entrain de marcher au pas dans l’attente quelques part ...des ordres !!!

Haro sur la "faute commise"...il faut la démocratie et quelques part évacuer ses propres responsabilités pour prendre des directives autrement... mais encore...quelques part ..aux ordres !!!

Franchement ça me gêne les copains surtout sur ce genre d’élections !

On peut faire un, deux , trois, dix congrès tant que nous ne nous déciderons pas de nous prendre en charge la ou on est sur le terrain, on est pas bien.

Quand notre adversaire de classe fonce bille en tête dans un monde salarié en déroute qui est même capable de voter pour son pire ennemi, ne croyez-vous pas que nous sommes un peu sur un débat sur le sexe des anges ?

Oui je suis inquiet. Le mal profond dans le monde du travail et de la création est loin de ces débats . C’est mon avis très fraternel.

Galou des Landes



SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
3 octobre 2007 - 12h19 - Posté par

Cher Galou des Landes

Il n’est nullement question que la direction ne donne pas de ligne nationale - elle l’a toujours fait et c’est son rôle.

Mais...

Mais beaucoup d’entre nous ont juste constaté que la légitimité de la direction actuelle pouvait, pour diverses raisons, être remise en cause aujourd’hui ( 3 combats perdus d’affilée par exemple ; congrès exceptionnel actuellement pas démocratique car pas conforme aux statuts ; absence de ligne claire sur le combat à mener, y compris en attendant la fin de la consultation militante ; dissolution de l’identité et des moyesn communistes dans un groupe GDR avec incapacité totale de "mettre au pas" deux députés verts qui nous doivent 1/3 de leurs subventions et moyens etc...).

Tu peux dire que selon toi cette légitimité n’est pas remise en cause, évidemment, mais tu ne peux pas dire que la question ne se pose pas !

Par ailleurs, au cours de nombreuses discussions avec des camarades "de France et de Navarre" comme on dit, nous nous sommes rendus compte que l’orientation imposée par la direction sur les municipales ( accord électoraliste à tout prix avec le PS) n’allait pas de soi !

Elle se pose d’autant plus qu’on nous inflige un congrès extraordianire non décisionnaire au prétexte que nous devons "avant tout" réfléchir (et surtout pas décider - mais pourquoi ??) , mais que la direction continue néanmoins de prendre des orientations qui ne sont pas neutres ni anodines pour notre avenir, le tout sans s’en réferrer le moins du monde à ses militants, à sa base.

Partant de ce constat, et compte tenu des précédents évoqués, (la période des collectifs antilibéraux), nous nous sommes dit que l’initiative d’une pétition pour demander un référendum sur le sujet des municipales et des liens d’allaiance à tisser d’un point de vue électoral dans la riposte.

Ce qui est important pour nous c’est à la fois le geste de la pétition et le fond des questions que nosu souhaiterions voir posées à l’ensemble des camarades, dé-mo-cra-ti-que-ment.

Si tu veux bien relire la proposition de texte de référendum à la fin de la pétition, tu verras que les questions ne sont absoluement pas orientées mais très ouvertes, pour une vraie consultation militante.

Je crois qu’il serait très sain ,très profitable pour tous ett outes que ce référendum ait lieu, qu’il soit l’occasion de discussions officielles en sections, discussions aboutissant à un vote clair et sans ambiguité.

D’autant que, contrairement à ce que tu dis, cela es ten effet le moyen non pas seulement de mettre la direction devant ses responsabilités, mais également et SURTOUT, une manière pour les militanst de REPRENDRE leurs responsabilités.

Si nous décidons dans un sens ou dans un autre sur cette question de fond, à la majorité, JUSTEMENT personne ne poura chouiner et dire ensuite "c’est la faute à la direction" ou "c’est la faute à pas de chance". Nous nous serons comportés en adultes et nous devrons assumer en tant que tels, collectivement et individuellement.

Sur le fond dess combats que le PCF doit mener, je crois qu’il n’y a même pas débat nous sommes toutes et tous d’accord, et au delà, mais quel est le fou qui s’engage dans une guerre sans avoir au préalale choisi ET affuté sesarmes (àpart le gouvernement français de 39/40 qui signait ainsi son choix de ne pas comabttre l’ennemi ?!)

Il ne faut pas confondre urgence des mobilisations unitaires nécessaires et nécessité de refonder le PCF in fine - pour cela il n’y a pas d’urgence, vu notre état actuel, au contraire, nous devons nous "hâter doucement" pour bien faire les choses et ne plus y revenir. J’ai exprimé ma position en disant plus haut, par référence à Marx et à Rosa Luxembourg notamment, que à mon sens, la question de l’organisation et des statuts était le préalable abslu et nécessaire au débat sur le fond, dans la mesure en outre où fond et forme sont intimement liés (comme on dit "la forme est la soeur jumelle de la liberté"...).

Transformer notre démarche militante en combat paranoïaque d’arrière-garde, comme certain-e-s essaient de le faire, c’est mensonger.

Que redoutez-vous tant de l’organisation d’un tel référendum interne ? Que la position de la base soit différente de celle de la direction actuelle ?...

Je comprends les doutes te les hésitations des camarades, y compris les tiens, même si je suis un peu perplexe devant les justifications avancées par certain-e-s.

Salutations fraternelles

La Louve


SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
4 octobre 2007 - 09h24 - Posté par

Salut à toi,

Je comprends intègralement ce que tu écris et je revendique encore plus de démocratie !

Mais en l’état de la situation sociale actuelle, ce débat me met mal à l’aise.

Je me suis assez largement exprimé après la claque que toutes celles et ceux des mouvements s’inscrivant pour un vrai changement dans ce pays ont prise. Ceci m’a naturellement amené a plus de colère, plus de révolte.

Hélas ce n’est pas suffisant..., je dois partir des réalités et la c’est une autre musique.

Absent de la vie politique plusieurs mois pour des raisons personnelles, je constate qu’une certaine douche froide a coulé dans le dos de beaucoup de copains. Ce n’est pas de la résignation mais la perspective est en panne et, à l’évidence, le mystificateur n’a pas été élu par hasard...en plus certains des candidats qui se réclamaient de gauche en fait n’étaient autre que des gens de droite ce que j’ai toujours dénoncé... Sans doute pas tous mais certains encore aujourd’hui ne savent pas comment se tordre et se montrer pour obtenir un plat de lentilles...Valls par exemple...et pas que...

Tout cela jette le trouble dans un monde du travail et de la création en désarroi... et il est bien naturel que cette situation perturbe aussi le parti qui n’existe que par et pour ce peuple...

Mon malaise c’est comment allons nous nous y prendre pour remettre en mouvement toute cette population qui a intéret à se rassembler et à se battre ensemble bien au delà de tous les clivages politiques, syndicaux etc...

Je sais que celà peut aller vite mais aussi avec tous les risques de sans lendemain...

Je t’assure que pour moi c’est la priorité des priorités même si je ne néglige pas la néccessité de fixer plus clairement ce que nous voulons et quel outil construire pour bien répondre aux problèmes.

Mais un congrès, voire deux hors d’une ambiance de lutte inévitablement participative risque d’amener un bon travail de spécialistes à établir un document ( un de plus) complétement à côté de la plaque malgré toutes les démocraties dans les meilleures formes qu’on aura pu établir.

J’étais en conseil fédéral hier soir, je vais repartir à la pêche avec le document questionnaire ( un peu tard) pour reprendre l’ambiance de notre monde .

Bien fraternellement , Galou des Landes


SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
4 octobre 2007 - 22h53 - Posté par

Le questionnaire contient des questions alambiquées,dirigées, le "référendum" lui est clair et donnerait une idée précise sur l’état d’esprit des Communistes. JdesP


SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
5 octobre 2007 - 09h33 - Posté par

Rassure-toi JP, le questionnnaire est très mauvais, démobilisateur ne serai-ce que de part sa longueur. Si j’avais eu à le fabriquer il y aurait eu deux, maximum trois questions et beaucoup d’espace blanc.

Mais pour moi c’est un moyen de reprendre contact.

Gdes L


SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
5 octobre 2007 - 15h39 - Posté par

Je ne suis pas vraiment d’accord avec toi !
Certes, le questionnaire est mal foutu, compliqué dans sa présentation, ... . Mais !
Comment en effet, penser pouvoir être percuter dans ce pays, sans que chacun de nous (et l’ensemble des militants du PCF en particulier !), ne répondent clairement à ces questions :
- Dans quelle société (sa nature, ...) vivons-nous ?
- Quelle doit être notre organisation ?
- Pour quel projet ?

J’étais contre ce "questionnaire", surpris que j’étais considérant l’anachronisme des motivations à sa présentation aux militants, tant je pense que ces questions sont fondamental et permanente, c’est à dire quotidiennes dans la vie des militants !

En résumé, un questionnaire touffu mais fondamentales qui pointe un nécessaire besoin de formation militante.

SAd


SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
5 octobre 2007 - 15h55

je viens de signer la pétition, malgré les "noms d’oiseaux" totalement déplacés que j’ai pu lire dans certains commentaires, de quelque côté qu’ils viennent , s’agissant d’adhérents du parti.
je la signe parce que je partage le souci de démocratie , même si je ne partage pas la permanence des accusations adressées à la direction nationale .
une remarque banale : il est demandé à chacun de préciser sa ville , sa section , ...mais l’appel à signer ne fait préciser que nom , prénom et adresse e-mail...
à défaut d’avoir pu les écrire ailleurs , voici donc mas coordonnées :
Pierre Plougonven , afhérent , section de Crozon (29)



SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
11 octobre 2007 - 00h06 - Posté par

Pierre et les autres signataires, on peut continuer à écrire dans la case pour signaler adhérent section et ville. Les mots circulent dans la case, la limite n’est qu’apparente.


SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
29 octobre 2007 - 09h44

bonjour
pourquoi limiter cette pétition aux municipales ?
les cantonales sont toutes aussi importantes et l’éventualité d’un titulaire PS et d’un suppléant PC n’est pas à écarter.
Anne



SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
29 octobre 2007 - 12h13 - Posté par

En effet Anne, on peut tout à fait étendre cette question aux autres élections à venir, surtout les cantonales, qui sont très importantes.

(Pour moi la réponse est claire mais il faut en effet la soumettre à la loi de la majorité) !
Fraternellement, La Louve


SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
29 octobre 2007 - 16h44

Camarades,

Je m’interroge sur l’opportunité de cette pétition.

En effet, depuis 1935 il est de coutume de pratiquer le désistement républicain et depuis, l’accord d’union lors des élections municipales (au moins depuis 1965 et 1971). On connaît de nombreux épisodes locaux où il en a été autrement et souvent à notre dépend.

La question que vous posez en fait, et c’est ce qui me préoccupe : pourquoi poursuivre l’alliance avec le PS et invoquer –comme ce fut le cas samedi à Jaurès- le retour sur sa gauche du PS ? Cette question ne peut être réglée que par un congrès ou une conférence nationale. Je pense donc que nous devons la pousser, déjà à l’occasion de l’AG extra, mais surtout lors du congrès de 2008.

Cette question n’est pas simple, comme beaucoup, le PS me sort par les trous de nez (pour rester correct), j’ai commencé très jeune à militer à la JC puis au PC au milieu des années 1980 et je n’ai donc connu que trahisons et servilité au capital de la part de ce parti. Au cours de toutes ces années il n’a fait qu’accélérer sa dérive à droite et par conséquence repousser la possibilité d’alternative dans la conscience du peuple de gauche. Et nous nous sommes affaiblis, donc moins fort pour peser sur un processus inverse.

Pour autant, les électeurs du PS attachés à la gauche ne sont pas à mettre dans le même panier, y compris la frange de ses militants qui ne se retrouvent pas dans cette dérive. L’essentiel ne viendra jamais sur des positions communistes, ils sont sincèrement social-démocrate, ce courant est une composante de la gauche de transformation et c’est bien cette « 3e voie » qui est la plus malade.

Je ne tiens pas à adopter la posture facile des organisations trotskystes qui participent finalement à la démarche des directions du PS à construire une « gauche » débarrassée de sa composante historique qu’est le PCF.

Voilà mon questionnement, qui est celui de nombreux communistes : comment se « libérer » du PS sans tomber dans le gauchisme ?

Jef



SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
31 octobre 2007 - 16h30 - Posté par

L’OBJET DE CETTE PETITION N’EST PAS DE TRANCHER SUR LE FOND

Mais de demander, simplement que le Parti daigne au moins organiser u nréférendum militant sur cetet questio n de l’alliance avec le Ps, avant de penser pouvoir se prononcer en notre nom !

Fraternellement

La Louve


SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
2 novembre 2007 - 16h05 - Posté par

Salut fraternité,

Il me semble qu’encore aujourd’hui les questions que pose la pétition sont celles que localement les communistes tranchent :

 Souhaitez-vous que le PCF présente des listes menées par les communistes au premier tour des municipales, en se réservant éventuellement le droit de fusionner entre les deux tours avec d’autres listes de gauche majoritaires ? OUI/NON

 Souhaitez-vous que l’union avec des listes de gauche ne puisse se faire que sur la base d’un programme commun minimum et d’un accord conférant un réel pouvoir aux communistes ? OUI/NON

 Souhaitez-vous que, le cas échéant, certaines dérogations locales puissent être apportées à ce principe dès le premier tour en fonction de l’état des forces sur le terrain ? OUI/NON

Bien sûr quelques potentats décident sans les adhérents...

Bonne fin de semaine

Jef


SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
16 décembre 2007 - 10h34

Pas dans les statuts et de plus tout référendum nécessite au moins 6 mois de débats contradictoires.
Alors changez les statuts et organisez un référendum !

Quant aux municipales vous avez votre liberté de conscience quand même les Camarades.
Alors si un programme politique communal vous inspire où que cela soit en France du côté de la gauche du PC alors allez-y ! Participez, rédigez, proposez ! Et faites-le savoir à vos directions de Parti vous verrez bien leurs positionnements !

Une ex-adhérente PC



SIGNEZ LA PETITION : "POUR UN REFERENDUM MILITANT SUR LES MUNICIPALES DE 2008"
6 janvier 2008 - 18h58

La démocratie dans le parti ?

Si vous voulez la développer, ne commencez pas par décider par référendum national de ce que sera le choix des communistes en matière de rassemblement comme d’alliance face aux enjeux et aux défis communaux, même s’il est important qu’une signification politique nationale résulte de l’engagement local des communistes avec la population concernée :

Si la démocratie était si exclusivement "centrale", et non pas AUSSI un combat complexe liant dialectiquement la vie locale aux enjeux plus larges, les tyrans auraient raison d’utiliser exclusivement "le référendum".

Exigeons un référendum national face aux enjeux européens, mais ne pratiquons pas un référendum national face aux enjeux locaux !

Si nous voulons un "centralisme démocratique" moins "vertical", respectons les déterminations "horizontales" des sections qui sont assez armées idéologiquement pour choisir en toute autonomie leur comportement face aux "municipales" !

A Nantes, la liste de JM AYRAULT n’est pas que celle d’un partisan "oui-ouiste", c’est aussi et ESSENTIELLEMENT celle d’une politique de l’eau marquée par les luttes des élus communistes, et il en va de même pour le logement, les transports, la culture, etc : il y a un combat en cours, local, pour avancer et gagner encore face à la droite locale antisociale !

Abandonner cet "ancrage de lutte" , au nom d’une décision démocratique de référendum interne du parti, ce serait le comble de la trahison, du point de vue des attentes populaires locales encore grandes !

Al’1d’Nant’ (suis pas un élu, mais un militant local , et si je demande plus de "vie de cellule", plus d’écoute accordée par la direction à ce qui remonte des sections, c’est pas pour aquiescer à la proposition de gouverner le parti par référendums successifs !)




Identifiants personnels
Lien hypertexte :

154 Signatures

Date Nom
19 octobre 2010 Verrier Marc NPA ALES 30
10 novembre 2008 metzger jimmy
13 septembre 2008 Lepage Déborah
7 janvier 2008 JULLIEN Philippe
31 décembre 2007 zeghir bouziane
29 décembre 2007 monzier christian Paris 19ème
29 décembre 2007 monzier christian Paris 19ème
28 décembre 2007 Blazin Caroline
18 décembre 2007 hanon franck rouen
17 décembre 2007 hamm raymond pcf
16 décembre 2007 Vasse Olivier LCR Bruay 62
16 décembre 2007 raymond jeannot
14 décembre 2007 sejourne colette pcf 20è
14 décembre 2007 stutzmann marie noelle nancy
13 décembre 2007 stoll mary sympathisant

0 | 15 | 30 | 45 | 60 | 75 | 90 | 105 | 120 |...



L’internationale chanté pour la première fois le 23 juillet 1888
mardi 23 - 11h40
de : jean 1
Les gilets jaunes face à la répression : réécoutez l’émission de l’assemblée de Montpellier contre les violences d’État
mardi 23 - 11h33
de : jean 1
Les gilets jaunes face à la répression : réécoutez l’émission de l’assemblée de Montpellier contre les violences d’État
mardi 23 - 11h23
de : jean 1
Cette grave affaire qui met en cause Emmanuel Macron !
lundi 22 - 19h10
de : JO
1 commentaire
Les médias : ceux qui n’entendent qu’une cloche, n’entendent qu’un son !
lundi 22 - 17h49
de : JO
1 commentaire
Gauche homard et gauche caviar : Débat pour en sortir !
dimanche 21 - 10h48
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Mort d’Adama Traoré : le « J’accuse ! » de sa sœur Assa (repris par le yéti blog)
samedi 20 - 17h52
de : nazairien
1 commentaire
les deux actions du 18 juillet
jeudi 18 - 23h19
de : Jean-Yves Peillard
À LA LIGNE - Feuillets d’usine
jeudi 18 - 19h09
de : Ernest London
Pourquoi je suis gilet jaune
mercredi 17 - 22h52
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Un américain à Paris (sans Gene Kelly) : LE REGARD D’UN AMÉRICAIN SUR LES GILETS JAUNES (vidéo)
mercredi 17 - 22h32
de : nazairien
2 commentaires
Ni République de l’apparat, ni moine-soldat
mercredi 17 - 21h24
de : Christian D et Monique D
1 commentaire
JUSQU’À RAQQA : AVEC LES KURDES CONTRE DAESH
mercredi 17 - 11h51
de : Ernest London
Révolution algérienne : « l’auto-organisation constitue la clef de la suite du mouvement »
mercredi 17 - 11h38
1 commentaire
L’ANARCHISME N’EST NI UNE MODE NI UNE POSTURE
mercredi 17 - 11h28
de : jean 1
1 commentaire
Exigeons la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah arrêtée en Iran
mercredi 17 - 08h40
de : Christian DELARUE
14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
3 commentaires
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
4 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
9 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
12 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
2 commentaires
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
1 commentaire
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
3 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Ce qui m'effraie, ce n'est pas l'oppression des méchants ; c'est l'indifférence des bons. Martin Luther King
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite