Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Une manifestation ou une kermesse d’école catholique ? (+ vidéo et photos bellaciao)

de : La Louve
samedi 4 septembre 2010 - 19h48 - Signaler aux modérateurs
21 commentaires

de La Louve

Quelques lignes volontairement provocatrices après la manifestation de ce jour.

Vous je ne sais pas, mais personnellement, j’en ai assez des "manifestations" où la seule chose que l’on entende ce sont les "tubes" sympathiques mais mille fois ressassés de Zebda ou Fatals Picards et autres Internationale par X ou Y.

Assez des cortèges qui font "promenade", "kermesse d’école catholique".

Une manifestation sans chants entonnés par les manifestants, sans slogans criés par les manifestants, sans prises de paroles (au début ou à la fin), une manifestation où tel ou tel "dirigeant" ou "porte-parole" réserve ses "mots" et le son de sa voix à la presse, en catimini, mais est manifestement incapable de monter sur un camion sono pour PARLER à et avec celles et ceux qui se sont réunis.

JPEG - 139.1 ko

C’est quoi ce comportement de diva des représentants et porte-parole syndicaux et politiques ? On sent le gaz pour qu’ils ne veuillent plus nous PARLER A NOUS qui sommes là ? On n’a pas le droit de savoir ce que pense telle ou telle orga par la voix de son représentant ? On est obligés de se taper des JTv de merde pour espérer avoir une opportunité d’entendre "l’un- des nôtres" s’exprimer sur le sujet qui nous a amenés toutes et tous dans la rue ?

Peur de se fâcher avec "quelqu’un" ? Quoi, Martine Aubry se serait pris des tomates dans la tronche si elle avait parlé cet après midi (je fais référence aux Roms virés à Lille il y a 15 jours) ? Et bien oui, probablement, et ça lui aurait peut être fait du bien d’ailleurs de se faire huer et siffler un peu.

Bien sûr, on aurait pu constater aussi le néant politique de la plupart des "représentants et porte-paroles" mais bon.

Ca c’est pour les prises de parole publiques.

Et NOUS ALORS ? pourquoi resterions nous encore silencieux ? Ne sommes nous pas révoltés ? Ne sommes nous pas outragés ?

Qu’est-ce-qui se passe dans nos "mouvements" ?

On ne dit plus rien, pourquoi ?

On n’a plus rien à dire ? On a peur de dire ?

Comment penser qu’une manifestation où rien n’est dit, crié, chanté, hurlé, par les manifestants va faire vaciller un pouvoir quel qu’il soit ?

Pourquoi restons-nous bouche close dans chaque manifestation ?

J’espère bien que mardi 7 septembre pour la manifestation contre la casse des retraites, pour l’emploi, les salaires et les conditions de travail, nous serons des millions en France à GUEULER et à CHANTER, NOUS-MEMES, ENSEMBLE parce que Zebda, c’est sympa, mais ça ne suffira pas !

Si on n’ose même plus hurler "au voleur" quand les patrons nous détroussent, c’est vraiment la fin de tout.

"PAGHERETE CARO, PAGHERETE TUTTO !"


Cliquez sur une photo pour l’agrandir

JPEG - 132.6 ko
JPEG - 123 ko
JPEG - 157.6 ko
JPEG - 152.1 ko
JPEG - 151.5 ko
JPEG - 118.7 ko
JPEG - 144.8 ko
JPEG - 146.4 ko
JPEG - 133.5 ko
JPEG - 160.5 ko
JPEG - 139.1 ko
JPEG - 128.9 ko

Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Une manifestation ou une kermesse d’école catholique ?
4 septembre 2010 - 20h05 - Posté par Flo

Bien vu et bien dit. Effectivement nous devons exprimer notre colère et notre révolte sur tous les tons. Oui nous devons crier et même hurler notre indignation contre ce système qui nous humilie et nous détruit ainsi, d’ailleurs, que la planète. Dépassons les mots d’ordres des états majors et poursuivons la grève.
Salut et Fraternité !!! (pas celle de Ségolène bien sur)



BALLONS MERGUEZ ET SUPPRESSION DE MICRO
4 septembre 2010 - 20h12

D’abord 1) La manifestation de Mardi ; désolé de te décevoir mais ce sera merguez et ballons, avec sonos assourdissantes qui cacheront... un grand silence !! Oui quand la sono crache à fond ses salades, on croit souvent qu’elle couvre de gentilles conversations, de douces badineries, voire de chaudes contestations ou même de grosses rigolades... Et bien rien de tout ça ; il suffit que la sono s’arrête subitement pour une raison inconnue, pour qu’on s’aperçoive du grand silence qui règne en fait entre les gens... Sous les micros, la plage ? Eh bien non : Sous les micros, le silence !
Ensuite 2) La manifestation d’aujourd’hui ; fin de manif ; du haut du 50 Tonnes couverts de sonos gigantesques, quelqu’un avec un badge LDH prend le micro et dit une phrase ( une seule ) : " Nous demandons aux manifestants de se disperser "... 50.000 Euros la phrase !!! ( si l’on en croit la taille camion et celle des sonos ) ; aussitôt arrive un groupe de Roms qui s’inquiètent très justement : " on veut parler ! " ; " pas question" rétorque le monsieur badgé LDH ; après plusieurs minutes de palabre, il cède enfin le micro, ce qui nous donnera le plaisir et l’émotion de quelques sublimes chansons Roms par une grande voix Rome féminine... puis un homme Rom prend le micro ; derrière lui, le responsable du micro trépigne ; l’homme Rom fait son discours ; c’est très soft ; il remercie chaleureusement tous les participants d’être venus ; quand tout à coup, son discours prend un tour abrupt ; on aborde le coeur du sujet : "... vous qui êtes tous venus pour dénoncer cette politique raciste à l’égard des Roms..." C’en est trop, l’homme au micro reprend fermement ce qu’il considère comme son bien le plus personnel. La fête est finie....



Une manifestation ou une kermesse d’école catholique ?
4 septembre 2010 - 20h50

Pour moi, les manifs d’aujourd’hui ont essentiellement mobilisé les "noyaux durs", c’est à dire ceux qui sont vraiment engagés dans un mouvement syndical ou politique. Il n’y a pas eu de suivisme, et j’en suis déçu, c’est à dire des gens qui bien qu’éprouvant de la sympathie, n’ont pas été manifester. D’où l’absence de spontanéité. "Les gens" se sont dissociés à tord du sort des roms. Combien comprennent qu’à travers eux, c’est donc nous (les non-roms, mais autant légitimes) que le gouvernement attaque ?



Une manifestation ou une kermesse d’école catholique ?
4 septembre 2010 - 23h09 - Posté par M Coco Le Rebelle Médocain

tu as raison la Louve sur , le principe .

On ne laisse pas le peuple s’exprimer, que l’on soit Capitaliste, valet et même syndicaliste lutteur de place !!!

On ne laisse pas s’exprimer la revolte, la révolution.

Bien entendu aujourd’hui, les gens sont formatés par une télé, par les médias,
par le capital et ses valets.

Bien sur tout est organisé, une ballade tous les trois mois, une signature par ci, un accord par là, une riposte là bas, une boite qui est en liquidation, le taux de chomage qui se stabilise en juillet et aout, c’est à dire au moment ou les étudiants trouvent un petit boulot.

Un CAC 40 quifait du yoyo, mais jamais au dépend de ses adeptes.
On leur apprend le malheur, la signature d’accords qui les prive d’un acquis,les séismes,les inondations, le feux, le suiccide, le guerre,la mort.

On leur apprend qu’il va falloir se serrer la ceinture.

On leur apprend qu’il va falloir travailler jusqu’à la mort !!!

On leur apprend à se taire, à souffrir en silence ., on couvre leur voix , ou plutôt leur silence par des chants qu’ils ont l’habitude d’entendre et qui donne un air de révolution orchestrée , par des mots d’ordre qui sonnent bien, mais qui sont parfois loin de leur préoccupations du moment.

On ne peut pas leur apprendre ce qu’ils vivent au quotidien, c’est de cela dont on doit parler, dont on doit leur laisser l’iniative de régler.

On ne leur apprend pas à s’abstenir et pourtant ils le font.

Il nous reste à leur dire qu’ils doivent s’exprimer, crier leur colère, leur indignation,leur mépris de ce capital qui les oppresse, qui les rend précaires, qui leur fait connaiitre un retour à la misère et parfois à la mort.

Il leur reste à s’organiser pour la lutte, pour obtenir et non pour que certains aient des places de fonctionnaires d’organisations syndicales, parfois à vie.

C’est le peuple qui doit faire l’histoire, qui doit faire sa vie et ce ne sont pas les quelques lutteurs de places et leur suivistes ou leurs potiches qui doivent nous dicter, leur dicter le sens de leur colère, de leur histoire.

Donnons la parole au peuple, essayons de communiquuer, de s’exprimer avec lui, mais pas à sa place, essayons de lui faire comprendre qu’il faut virer le capital et les lutteurs de places et qu’il en est capable.

Il manque beaucoup de choses dans ce que j’aurais envie de dire mais ce n’est qu’un petit coup de gueule inspiré par La Louve.

je reviendrais !!!

Amitiés

M Coco Le Rebelle Médocain



Une manifestation ou une kermesse d’école catholique ?
5 septembre 2010 - 09h34

C’est dans Germinal,je crois,qu’un manife des mineurs traverse la ville dans un silence complet.
pas de cris,de slogans,rien de rien.
Une colére immense muette
Et cela éffraie les bougeois plus que toutes les autres manifs pendnat lesquelles les mineurs se défoulaient en criant leurs revendications.

Quand je vois ,j’entends les cris ,les chansons parfois assez débiles dans les manifs,et ne parlons pas de la sono où c’est à qui va faire péter le plus de tympans,je repenseà ces pages.

crier c’est se défouler à peu de frais
c’est un défouloir .

,



Une manifestation ou une kermesse d’école catholique ?
5 septembre 2010 - 12h05 - Posté par

C’est juste aussi ! Et moi ça ne me déplairait pas non plus.

Le but de ce petit mot c’est surtout de dénoncer les manifs "festiiiivvveess" comme on dit maintenant, où il n’y a ni prises de parole publiques ni silence général mais la sono et des "tubes de manif" à plein sur tout le trajet.

LL


LES DEUX SILENCES
5 septembre 2010 - 13h29 - Posté par

Ta remarque est très bonne ; ta référence à Germinal particulièrement bienvenue en ces temps de grandes misères et de révoltes trop souvent avortées... mais il y a deux silences : celui des mineurs de Germinal qui sent la révolte ; et un autre qui est plein de soumission, de tristesse, de désespérence... Voilà, surtout ne pas se tromper de silence !


Une manifestation ou une kermesse d’école catholique ?
3 octobre 2010 - 19h54 - Posté par

Et tous les chants révolutionnaires ? et la Carmagnole ?
Et pourquoi on n’aurait pas le droit de chanter ?


Une manifestation ou une kermesse d’école catholique ?
3 octobre 2010 - 20h45 - Posté par

Et pourquoi on n’aurait pas le droit de chanter ?

quelqu’un a dit ça ici ?


Une manifestation ou une kermesse d’école catholique ?
5 septembre 2010 - 09h35

Petit bémol :

"on n a pas laissé le peuple s’exprimer" parait il ...sauf que le "peuple", des roms , soit il s’en fout , soit il est d’accord pour les foutre dehors....

aujourd’hui , la manif était sponsorisée par Telerama , Arte et les Inrock....



Une manifestation ou une kermesse d’école catholique ?
5 septembre 2010 - 10h24

Le terme "festif" serait-il à mettre au rancard ? Les manifestations "festives" où l’on emmène en chantant les petits en poussette le long du parcours "accordé" par la préfecture aussi ?

La colère, la rage, le sentiment d’humiliation, celui d’avoir été floué, trompé, roulé dans la farine et le mensonge... sont-ils si "festifs" que ça ?



Une manifestation ou une kermesse d’école catholique ?
5 septembre 2010 - 13h28 - Posté par

je me souviens

(à la mode de Perec)

de manifs "intersyndicales", chaque syndicat délimitant son territoire, qui avec sono, qui avec bluettes débiles, qui avec conversations de bistrots dans des groupes "débandés"

et, bien démarqués, les personnels de l’HP où je bossais, mélangés, EN INTERSYNDICALE, (certains arborant 3 badges), dans les rues d’un centre ville à rues étroites et maisons à moult étages, au ras de la Préfecture, entonnant en choeur une intersyndicale à faire trembler les carreaux... et les bourgeois (les portes des magasins de luxe se fermaient promptement)

Ces années là, nos grèves et négos avec le Préfet étaient suivies de résultats !

Bigoudène (retraitée chenue qui mijote quasi-seule sa petite manif dans sa petite commune insulaire)


Une manifestation ou une kermesse d’école catholique ?
5 septembre 2010 - 12h02 - Posté par lucjry

hé oui ? La Louve, faut pas rêver... ;
chaque manif annoncé, programmé sont et serons... comme cela...
élections cantonales, ne pas oublier, font qu’hier ce qui était important, pour les "programmeurs",
les badges ; roses, rouge , rouge rouge.... ou front ou et rouge verrt verrrrt
les banderoles des mêmes, ...leurs drapeaux
et les quelques naïfs, dont je suis avec des valises, des ballots, des petites pancartes
des poèmes de Niemeyer........, des vrais musiciens.. couvert par "zebda.....



Une manifestation ou une kermesse d’école catholique ? (12 photos bellaciao)
5 septembre 2010 - 14h42 - Posté par langue-rouge

Pour le cortège NPA, il y avait des slogans et pas des slogans cu-cul la praloche. Il me semble que le cortège FdG aussi criait des slogans politiques.

Mais c’est vrai que pour le reste, c’était très silencieux.



Une manifestation ou une kermesse d’école catholique ? (12 photos bellaciao)
5 septembre 2010 - 16h16 - Posté par

Pour le cortège NPA, il y avait des slogans et pas des slogans cu-cul la praloche. Il me semble que le cortège FdG aussi criait des slogans politiques.

Tu prépares "l’unité dans les urnes" ?!? Nan allez, sois sérieux ;) Ca a sans doute crié et chantonné un peu (j’étais aussi à la manif et depuis 11 heures au Métro Varenne) à Paris...Et je suis sûre d’une chose : je ne suis pas encore devenue ni sourde, ni aveugle ;) Mais bon, on n’était peut être pas à la même manif ? ;) LL


Une manifestation ou une kermesse d’école catholique ? (12 photos bellaciao)
5 septembre 2010 - 17h24 - Posté par maelstrom

Tout à fait d’accord.

Ca fait des années que je me moque de mes copains enseignants que je vois défiler en rigolant et en chantant "un pas en avant, trois pas en arrièreuh". Des années que ce genre de manifs réunit des dizaines, voire des centaines de milliers de participants mais... n’impressionne personne ! Et n’aboutit jamais à quoi que ce soit !

Et à côté de ça, une poignée de marins ou d’agriculteurs réussit en 2 heures de manif à avoir gain de cause...

La différence ? ILS SONT EN COLERE ET ILS LE MONTRENT.

Comment voulez-vous prendre au sérieux des gens à moitié déguisés, qui chantent, qui dansent et semblent heureux de défiler comme au carnaval ? C’est la fête au village...

Tant que le gouvernement verra une bande de guignols défiler en chantant et non des citoyens en colère il n’a aucune raison de s’inquiéter...


Une manifestation ou une kermesse d’école catholique ? (+ vidéo et photos bellaciao)
5 septembre 2010 - 19h03 - Posté par Copas

D’abord pas mal de monde pour ce type de rassemblement.

Ceci est un bon point.

Ensuite j’ai un peu le même sentiment vu de province avec un cortège de 1000 à 1500 personnes très silencieux.

Et un seul pôle avec des slogans , celui du NPA, mais sans élan véritable.

Le seul moment vibrant fut une internationale à la fin du défilé.

Ce qu’il a manqué ?

Crier vibrer, de la détermination et des slogans rattachant concretement les offensives racistes et xénophobes du gouvernement à sa politique d’agression sociale.

Bref, "Sarko dehors" cela n’eut pas mangé de pain.

Et d’ailleurs, il va falloir passer à l’offensive politique, contre ce gouvernement et ses agressions anti-sociales, sa politique en faveur de la bourgeoisie et ses attaques contre les libertés et les droits de l’homme.

L’offensive sociale contre les agressions sarkozistes sur les retraites impose , par efficacité, d’élargir le propos.

S’attaquer aux retraites c’est une attaque contre le salaire, clairement, afin d’élargir la part de profit du capital, pouvoir se payer les immenses cadeaux faits à la grande bourgeoisie.

Beaucoup de travailleurs, beaucoup de la classe populaire le savent et le sentent, encore faut-il mettre des mots sur un savoir et des sentiments.

Le rejet violent qui existe dans la classe populaire de la corruption capitaliste tourne en rond sans expression politique.

Pour des tas de raisons une grande partie de la gauche ne souhaite pas mettre en adéquation la corruption capitaliste et l’agression sur les retraites, ne souhaite pas mettre en miroir les immenses cadeaux faits à la bourgeoisie et la fuite en avant raciste et xenophobe du gouvernement qui essaye de trouver un ou des boucs émissaires pour détourner une explosion (elle tente plutôt de détourner l’explosion vers un 1933 plutôt qu’un 1936).



Une manifestation ou une kermesse d’école catholique ? (+ vidéo et photos bellaciao)
5 septembre 2010 - 21h57 - Posté par A

Il me semble que le peupe se fait ballader et que ce n’est pas nouveau.
Par les média, les partis de droite, du centre et de gauche, les syndicats non-antilibéraux etc...
Alors comment peut-il se passer d’eux et choisir son avenir durable dans la justice et l’égalité, dans la liberté et le respect, dans la fraternité mondiale ?
Il faut y réfléchir, creéer des média libres, se révolter dans la solidarité et rejeter les organisations et partis complices de l’ordre libéral capitaliste.


Une manifestation ou une kermesse d’école catholique ? (+ vidéo et photos bellaciao)
6 septembre 2010 - 23h40 - Posté par rêv’olution

merci la louve de pointer une fois de plus une dure réalité, oui, assez de se promener, la rue devient le dernier salon où l’on cause, la semaine dernière j’étais à un rassemblement devant la préfecture pour soutenir le mouvement roms, pendant que le représentant de la ligue des droits de l’homme parlait de la gravité de la situation en france, peu l’écoutait, c’est vrai c’était le retour des vacances j’en passe et des meilleurs comme on dit, et de se quitter "à mardi", personnellement je me souviens des manifestations des espagnols où régnait un silence de mort, où la gravité ce lisait sur les visages, ils ne venaient pas pour rigoler, mais pour défendre les droits des hommes, demain c’est de cela dont il s’agit aussi, du droit à la retraite pour nos enfants, mais aussi du droit au travail car pour accéder à la retraite il faut commencer par travailler, nos représentants syndicaux nous invitent à descendre dans la rue, que vont-ils faire lorsqu’il seront en face de Mossieu le Ministre en place pour liquider les retraites durement gagner par nos parents ? vont-ils lui serrer la main ? font-ils faire un sitting en refusant de parler avec lui ? c’est pas tout de demander aux ouvriers de perdre une journée de travail, de mettre en difficulté ceux qui seront obligés de travailler, allonger la journée par manque de transport, faire garder leurs enfants etc.... oui, cela coûte cher en fatigue, en efforts, pour les ouvriers, alors eux que vont-ils faire ? faire grève, refuser de rencontrer Mossieu le Ministre ? qui dans n’importe quel autre pays aurait déjà démissionné, c’est drôle comme on sait prendre l’exemple des autres pays lorsque cela les arrangent, alors demain je ne sais pas encore si je vais y aller, je pense que nous avons un pouvoir que nous ne savons pas utiliser, défiler c’est devenu un folklore, la situation est trop grave pour que l’on continue de s’amuser



un coup de poigard et de la poudre aux yeux !
7 septembre 2010 - 12h03 - Posté par F. Kletz

Le PS A organisé une manifestation pour préparer les élections de 2012. ça fait plus de 3 ans qu’ils aident le gouvernement par tous les moyens pour ne pas qu’il tombe.

Depuis combien de temps un gouvernement de droite, et surtout un premier ministre de droite (et peut-être même de gauche) reste-t-il à matignon plus de 3 ans ?

Ni raffarin ni villepin n’ont fait mieux avant lui.

Le PS dirige 21 régions sur 22. Plus de 50% des départements, et presque toutes les communes les plus importantes du pays. LE PS EST AU GOUVERNEMENT ! Il a pratiquement plus de pouvoir que le gouvernement central actuel. Cela lui permet de gérer des milliards d’euros, pour les aides sociales, les investissements de trains, métro, trams, autoroute, et faire vivre les trsè grosses compagnies de bâtiment.... sur le dos des prolétaires, des sans-papiers, des travailleurs !

Qui se souvient du rôle que le PS ? MIttérand en tête avait dans le génocide des tutsis au rwanda ? qui se souvient des expulsions faites par Vaillant sous Jospin ? qui se souvient de la commission d’information sur le rwanda qui ment effrontément sur les responsabilité de la france, dédouannée par tous les partis passés au pouvoir depuis 20 ans (PCF, verts, PS, ump, etc.) ?

Le PS est pour les EXPULSIONS et les EXCLUSIONS, ses amis aussi.

Les syndicats et les organisations qui ont planté un poignard dans le dos des sans papiers qui se sont mobilisés depuis des années (au moins depuis 2006), trahis suite à l’opération de juin à la bastille cherchent à se refaire une santé pour mieux nous expulser et rendre tous les travailleurs sans papiers, même les français vont perdre leurs papiers dans les années qui viennent.

La discussion a commencé hier 6 septembre de savoir à qui ils décideront de maintenir la nationalité française ou pas. Aubry et ses amis en ont-ils parlé ? Je ne crois pas, car ils sont d’accord. Ils refusaient de discuter de la question de "l’idendité nationale" pour ne pas avoir à dire qu’ils étaient d’accord avec le gouvernement fillon, puisqu’il font partie de ce gouvernement tout en faisant croire, de par les structures étatiques qu’ils n’y sont pas.

Les mots d’ordre que j’ai peu vu samedi sont d’une brulante urgence, plus que jamais d’actualité :

NON AUX EXPULSIONS DES ROMS.

DES PAPIERS POUR TOUS LES SANS PAPIERS.

NON AUX EXCLUSIONS DE TOUTE SORTES.

LIBERTE DE CIRCULATION PAR DELA LES FRONTIERES ET SUR TOUTE LA PLANETE.

PAS TOUCHE AUX RETRAITES.

AUGMENTATION DE 300€ de tous les salaires, de toutes les pensions, allocations, minimas sociaux.

PAS UN REVENU à MOINS DE 2000€

Ces mots d’ordre sont liés : sans papiers tu bosses sans cotiser, 10, 20 ou 50€ par jour, sans fiche de salaire, sans chômage, sans retraite. Cela permet aux employeurs de faire pression sur les salaires de ceux qui ont encore des papiers ou une CNI, et également sur les retraires, pensions, allocations de toutes sortes (AAH, RSA, ASS, chômage, etc.)


Une manifestation ou une kermesse d’école catholique ? (+ vidéo et photos bellaciao)
11 septembre 2010 - 09h47 - Posté par salve 007

Tu as raison, La Louve !

En ce qui concerne la manif de Nice contre l’expulsion des Roms, je n’y reviens pas car sus-décrite par Copas. Sauf à rajouter la marseillaise entonnée par certains notamment du PC !

Par contre pour la manif du 7, il y avait comme toujours les gros camions des orgas syndicales qui faisait hurler les chansons de Zebda, (ça c’était encore le moins pire), car on a eu droit aussi à des musiques de rock qui évidemment n’ont rien à voir avec de quelquonques revendications.

Ceux ayant la plus grosse... sonno, ne viseraient-ils pas à museler la réelle colère des manifestants présents, qui n’avaient pas envie de rire !?
Il y avait pourtant des slogans du NPA, entre autre mais difficile à entendre.

A méditer

Salve 007







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite