Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Fraude dans la finance : Barclays, 1ère banque condamnée pour manipulation

de : CHAVAGNEUX via LL
lundi 2 juillet 2012 - 22h06 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

On ramène souvent la dimension frauduleuse de la finance à quelques voyous, type Madoff. Mais cela va bien au-delà et concerne le fonctionnement même de la finance, comme le montre la condamnation de la Barclays le 28 juin dernier.

La banque britannique Barclays a été condamnée le 28 juin par la justice américaine, un régulateur financier américain et un régulateur britannique à 450 millions de dollars d’amende. Le forfait ? Avoir manipulé le Libor (London interbank offered rate), le taux d’intérêt sur le marchée interbancaire, là où les banques se prêtent de l’argent entre elles en dollars (livres sterling, yens, francs suisses…) ainsi que l’Euribor où elles se prêtent en euros.

Ces taux, qui déterminent une partie du coût de financement des banques, servent ainsi de référence à la fixation des taux auxquels elles vont ensuite prêter aux particuliers, aux entreprises, au reste de la finance, etc. Ce sont, Libor en tête, des variables clés du fonctionnement quotidien de la finance mondiale. Le Libor est déterminé comme son nom l’indique à Londres, par l’intermédiaire de l’Association britannique des banques : elle reçoit chaque matin l’annonce des taux auxquels les banques disent qu’elles peuvent prêter ou emprunter et établi ainsi un taux de référence mondial.

Les enquêtes des régulateurs ont montré qu’entre 2005 et 2009, la Barclays avait soit manipulé ses annonces, avec la complicité d’autres banques, pour que les taux aillent dans le sens souhaitable à ses paris spéculatifs, soit menti sur le niveau auquel elle disait pouvoir emprunter fin 2007 et fin 2008 pour faire croire qu’elle était en bonne santé et que les autres banques lui faisaient confiance, alors même que ces dernières avaient des craintes et lui demandaient des taux plus élevés qu’aux autres banques. Les documents mis à jour montrent un comportement conscient et organisé.

Cette amende n’est que le premier résultat d’une enquête menée par une douzaine de régulateurs financiers auprès de 20 grandes banques mondiales. Elle reflète un comportement de fraude systémique dans la finance qui ne se résume pas aux dérapages de brebis galeuses comme Madoff ou de rogue trader comme Kerviel. Rappelons que Lehman Brothers sous-estimait le rapport entre le total de ses activités et son capital, en utilisant une technique comptable – baptisée Repo 105 – lui permettant de retirer de ses comptes de nombreuses transactions juste avant le rendu trimestriel, des transactions sans aucune substance économique, uniquement destinées à dissimuler l’état réel de la société. Rappelons également que Goldman Sachs a réglé une amende de 550 millions de dollars aux États-Unis et de 20 millions d’euros au Royaume-Uni en 2010 pour solder l’affaire Abacus, un produit financier vendu par l’un des employés à certains clients alors même qu’il avait été conçu pour s’écrouler et profiter au fonds spéculatif de John Paulson qui pariait sur la chute de sa valeur. Et n’oublions pas les liars loans, les prêts menteurs distribués aux Etats-Unis à des gens dont on savait pertinemment qu’ils n’avaient pas les moyens de les rembourser. Rappelons enfin que le 1er mai 2012, Citigroup, Morgan Stanley, UBS et Wells Fargo ont accepté de verser plus de 9 millions de dollars à la Financial Industry Regulatory Authority (FINRA), l’organe de régulation indépendant de l’industrie des services financiers aux États-Unis, pour manquement à la supervision des ventes de produits risqués à des particuliers, le fait de vendre des produits risqués à des clients sans les prévenir.

Les économistes, même les spécialistes de la finance, ne s’intéressent pas au rôle de la fraude dans le fonctionnement des circuits financiers. L’observation nous montre pourtant qu’ils feraient bien de s’y mettre (pour aller plus loin sur le rôle de la fraude dans la finance, voir la partie qu’y consacre le chapitre 5 de Une brève histoire des crises financières).

http://alternatives-economiques.fr/...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Fraude dans la finance : Barclays, 1ère banque condamnée pour manipulation
2 juillet 2012 - 22h57 - Posté par pilhaouer

Que les banquiers soient des truands et des menteurs ne surprendra personne ici.
Ce qui est "amusant", c’est qu’on demande aux banquiers pour déterminer le taux interbancaire de dire à quel taux les autres banques leur prêtent . Ils ont donc TOUS intérêt à minimiser ce taux pour affirmer leur bonne santé et ils l’ont TOUS fait ce qui a d’ailleurs contribué à ralentir "la crise".

Un complément intéressant chez Jorion :
LA MANIPULATION DU LIBOR
http://www.pauljorion.com/blog/?p=38849

Et pour comprendre pourquoi les bourses ont salué le résultat du dernier Conseil Européen, ceci :

Bulle immobilière espagnole : marchés financiers 1, Europe 0

http://www.rue89.com/rue89-eco/2012...







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
Exemple.
lundi 17 mai
de jy.D
1 commentaire
Après le vote du PCF, un appel des « Communistes insoumises et insoumis »
lundi 17 mai
de Communistes insoumises et insoumis
5 commentaires
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
1 commentaire
DAZIBAO
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite