Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

BOLIVIE : Autre démonstration de félonie du régime capitalisme !

de : joclaude
jeudi 15 octobre 2020 - 12h00 - Signaler aux modérateurs

Bolivie : Un nouveau coup d’Etat se prépare 13 Octobre 2020, 17:16pm | Source:Publié par Bolivar Infos - NDLR : C’est bien connu le meilleur régime au monde qui soit ne peut être que sous le capitalisme ! Alors perdre des élections, impossible puisque c’est l’application de sa dogmatique du fric-roi qui inclus la violence là où son règne est menacé pour se perdurer n’en déplaise au Suffrage Universel qu’il n’hésite pas à fouler de ses pieds ! La porte-parole politique du Mouvement pour le Socialisme (MAS), Marianela Paco, a dénoncé devant la communauté internationale et le peuple bolivien qu’un second coup d’Etat est en cours dans des modalités similaires à celles du coup d’Etat qui a eu lieu lors des dernières élections.

Paco appuie son argumentation sur l’absence totale de transparence dans le décompte rapide des voix du Tribunal Suprême Electoral (TSE), le retour des contrôleurs de l’Organisation des Etats Américains (OEA), la déclaration de couvre-feu pour 6 jours et la surveillance des procès-verbaux par les militaires et par les policiers qui ont participé au coup d’Etat de l’année dernière.

« A ce jour, le TSE n’a pas montré au peuple bolivien si le système de décompte rapide a la certification internationale qu’avait le système de décompte de l’année dernière. Il n’a pas montré les différences qui ont amélioré ce système de décompte par rapport à celui de l’année dernière, si on voit les résultats par procès-verbal et avec les photos, si on voit les résultats par table ou par bureau. On ne nous a pas montré comment va fonctionner ce système. Par conséquent, là, il n’y a pas de transparence. »

Elle a remis en question le fait que ceux qui « ont fait le coup d’Etat contre la démocratie, aujourd’hui veulent contrôler les procès-verbaux, » en évoquant l’accord signé par Salvador Romero, président du TSE, avec les Forces Armées et avec la Police Nationale, dont on ne connaît pas tous les détails.

« Ceux qui ont commandé de brûler les procès-verbaux et les tribunaux électoraux veulent à nouveau contrôler nos votes, alors, la population est sans protection. Pour cette raison, je dénoncé cette absence de transparence devant la communauté internationale, » a déclaré Paco aux médias.

Elle a prévenu qu’une série de violations des droite universels comme le droit à l’organisation, à la revendication et à la protestation est plus proche que jamais dans l’histoire de la démocratie bolivienne : un état d’exception allant de 6 jours avant à 6 jours après les élections et le silence total de Salvador Romero.

« Le droit du peuple à s’organiser, à demander et à revendiquer est considéré comme un crime avec des menaces de vandalisme et soi-disant de violence et ce sont les intolérants, les antidémocrates qui viennent attaquer et intimider le peuple bolivien, » a révélé Paco.

Un autre fait qui fait penser que le processus électoral n’est pas propre, c’est que le TSE n’a pas donné la liste des observateurs internationaux, en particulier de ceux de l’Organisation des Etats Américains.

« Nous, nous savons que les observateurs de l’OEA sont les mêmes que l’année dernière et c’est un affront envers le peuple bolivien et un sabotage évident en marche, à nouveau contre le retour de la démocratie. »

Elle a affirmé qu’avec ces arguments, elle alerte la communauté internationale pour qu’elle se prononce et empêche que ces gens reviennent en Bolivie parce que ce sont les responsables de la perte de la démocratie, de la paix et du développement du pays.

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite